Aller au contenu
LisbethMG

Une bibliothèque connectée !!!

Messages recommandés

LisbethMG

Bonjour,

 

Auriez-vous des ressources à me conseiller pour élaborer un projet sur l'accès à internet + une offre de bureautique pour la bibliothèque où je travaille ?

Oui, je sais, bienvenu dans le 21è...

J'ai repris la direction d'une bibliothèque quelque peu "figée" dans le temps qui, ne me jetez pas de pierres, ne propose ni internet ni accès à des solutions bureautiques à ses usagers.

(mais du papier, on en a)

Le SI est extrêmement réfractaire à toute évolution avec des arguments du type "bin tout le monde a internet à la maison, pourquoi encore à la bib".

 

Pour contrer le SI et convaincre les élus, je vais proposer un projet précisant les différentes solutions possibles, les contraintes techniques, le coût, les modalités de connexion pour les usagers etc...

Donc si vous avez des liens ou ressources à me communiquer, je suis partante

 

(j'ai également commencé à interrogé mes voisins bibliothécaires mais peu finalement connaissent le détail des solutions mises en place )

 

Merci à tous et bon weekend

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierH

Bonjour,

 

Vous trouverez un certain nombre d'indications dans le fil "Choix logiciel EPN" sur ce forum :

 

 

Sur le fond évidemment, ne rien lâcher : offrir un accès Internet, même aux gens de passage, c'est vraiment la base.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thomas Fourmeux
2 hours ago, LisbethMG said:

Le SI est extrêmement réfractaire à toute évolution avec des arguments du type "bin tout le monde a internet à la maison, pourquoi encore à la bib".

Bonjour,

 

Vous pouvez peut-être lui indiquer que 13 millions de Français sont en situation de fracture numérique et que le gouvernement a annoncé (encore) un plan de lutte pour l'inclusion numérique. Au regard des problèmes liées au fake news, les bibliothèques peuvent sensibiliser les usagers et leur apprendre à identifier des fausses informations. Sans ordi ni connexion Internet, cela risque d'être plus compliqué.

Je ne sais pas si ça pourra débloquer des choses mais on sait jamais.

 

Bon courage,

 

Thomas

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve

Mêmes conseils que Thomas.

J'ajouterai qu'il faut aussi et surtout convaincre la hiérarchie directe et les élus.

Par exemple pour le wi-fin mon DRI était contre au prétexte que "de nos jhousr tout l emonde a la 4G"... Mon maire a compris la nécessité du wi-fi et la commune a candidaté pour l'appel à projets « WiFi4EU » http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/un-appel-a-projets-europeen-pour-developper-le-wifi-dans-les-territoires

 

Décision majorale donc on y va.

Cela a nécessité quelques notes (où je me dis que la note de synthèse du concours était finalement pus simple! :ahappy:).

 

Pour notre EPN, nous avons développé un axe de formation et d'accompagnement dont le prêt de bibliothécaire. Grand succès, chiffres de fréquentation éloquents, et surtout le jour où  nous avons eu un souci, le cabinet du maire a été également alerté par les usagers qui n'étaient pas contents du tout!

Nos ambassadeurs sont aussi nos lecteurs, visiteurs, usagers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris
Il y a 3 heures, LisbethMG a dit :

Pour contrer le SI et convaincre les élus, je vais proposer un projet précisant les différentes solutions possibles, les contraintes techniques, le coût, les modalités de connexion pour les usagers etc...

 

Attention à bien recenser et mentionner dans ton argumentaire les éventuels autres accès internet public s présents sur ton territoire, car c'est un argument souvent utilisé pour refuser de l'installer en bib. Par contre si l'offre est inexistante, cela rajoute du poids à l'argument de fracture numérique justement cité par Thomas.

 

Mentionne aussi les aides financières (Département essentiellement) et le fait que l'accès internet est un des critères d'éligibilité, ce qui n'est pas un hasard...

 

Pour la majorité des subventions, des critères d'éligibilité de surface, qualification du personnel, budget, amplitude horaire et accès à Internet sont appliqués afin de garantir la capacité du porteur de projet à assurer le fonctionnement de l'équipement et pérenniser le service. Ces critères sont identiques à ceux fixés par l'Etat et la Région Ile-de-France, assurant ainsi la cohérence des dispositifs et contribuant à la simplification des démarches. 

 

 

Aides à l'investissement : soutien l'équipement informatique, connexion à Internet et mobilier :

 

Les orientations principales de ce dispositif sont d'encourager les projets intercommunaux en les faisant bénéficier d’une majoration du taux de subvention de 10% et de contribuer au développement des nouvelles technologies dans les bibliothèques en ajoutant un critère obligatoire (la connexion à Internet) pour toute demande de subvention et en créant une aide spécifique incitative (taux de subvention porté à 80%) pour l’équipement d’une bibliothèque d’une première connexion à Internet. 

 

A voir sur http://mediatheque.seine-et-marne.fr/aides-definition-projet-bibliotheque, et prendre contact avec ta BDP.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
B. Majour
Il y a 2 heures, LisbethMG a dit :

J'ai repris la direction d'une bibliothèque quelque peu "figée" dans le temps qui, ne me jetez pas de pierres, ne propose ni internet ni accès à des solutions bureautiques à ses usagers.

 

Eh bien sachant qu'il faut

- de la place,

- du budget,

- du temps pour développer l'offre informatique/internet ou répondre aux questions,

- et du personnel.

 

Aucune raison de te jeter même un simple kleenex propre. :wink:

 

Pour l'argumentaire à destination des élus, je pense que tu trouveras pas mal d'argument ici

www.netpublic.fr/wp-content/uploads/2012/10/GuidePratiquesMediatiques-2012.pdf

 

C'est à destination des plus jeunes. Mais exploitables pour toutes les tranches d'âges, il suffit de remplacer jeunes par usagers.

Bien sûr tabler sur la tranche d'âge "jeune" te donnera des arguments supplémentaires. Les anciens tout autant.

 

Parce que ton SI peut avoir plus ou moins raison (Thomas nous souligne qu'il y a quand même 13 millions de raisons de fournir une offre de base), mais avoir Internet à la maison, ça ne veut pas dire savoir s'en servir.

 

Et si lui sait faire, tout le monde ne sait pas.

Donc, tu le remercies vivement de s'être proposé pour aider ceux qui ne savent pas. Et la prochaine fois que tu as un papi ou une mamie en difficulté sur ce sujet, tu les lui renvoies... avec les compliments de la bibliothèque.

 

Ou alors, tu indiques à tes élus que tu as de plus en plus de question sur le sujet, en particulier sur des cours de base en informatique... et ce serait bien que le SI s'en occupe.

Là, je peux te le garantir : ton SI va te filer dare-dare le matériel nécessaire pour que tu fasses toi-même le boulot.

 

Au besoin, tu peux t'appuyer sur un sondage de tes usagers et leur demander par quoi ils seraient intéressés comme formation de base.

 

Par contre, attention, comme dit en préambule de ma réponse : il faut du temps, et si tu es toute seule il faudra pouvoir le gérer.

En parallèle avec le prêt, ça peut vite devenir problématique.

 

Surtout avec les gens qui ne savent pas... ou même pas utiliser une souris.

Là, il faut prévoir des créneaux spécifiques. Comme pour les accueils de classe.

Ou alors une personne qui va prendre le temps d'expliquer et former. (il y faut certaines compétences et le temps de bien faire les choses).

 

C'est un point important à prendre en compte dans ta recherche de solution.

Si un petit morpion te démolit un poste informatique en cliquant partout, ce sera à toi de le rétablir. Ce qui nécessite quelques compétences personnelles.

 

Offrir un service, il faut pouvoir l'assumer.

Au moins dans les emmerdes de base.

 

Pour les solutions informatiques, ta BDP pourra t'aider à ce niveau  et peut-être même te fournir des solutions adaptées à la taille de ta structure.

Enfin, si ton SI valide... ne cherche pas trop à le "contrer". Essaie plutôt de le convaincre... que les papis et les mamies, c'est mieux que la bibliothèque s'en occupe.

Mais il peut choisir d'offrir lui-même ce service. A la bibliothèque bien sûr ! :thumbsup:

 

Bonne évolution vers le 21eme siècle.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris
Il y a 8 heures, B. Majour a dit :

Bien sûr tabler sur la tranche d'âge "jeune" te donnera des arguments supplémentaires

 

Pas nécessairement. Les jeunes sont en général équipés via leurs mobiles et les élus, qui sont aussi des parents et des grands-parents , le savent. Miser sur un "besoin jeunes" c'est risquer de se voir retourner à la figure que si c'est pour du ludique, des jeux ou de la vidéo, ça n'en vaut pas la peine.

L'argumentaire "seniors + fracture sociale + fracture numérique" est plus porteur.

 

EDIT. Attention réaliser un argumentaire ne veut pas dire qu'il s'agit de dire la vérité. Il s'agit de convaincre. L'argument "fracture" est culpabilisant pour les élus. Donc à utiliser. Dans la réalité, moi qui suis en structure rurale je sais que 80% de l'utilisation des postes publics est consacrée à des jeux pour les gamins et au visionnage de vidéos de vedettes de la chanson.. Mais, au début du processus, je ne pouvais pas le savoir....:wink:

Pour mes stats annuelles je donne le nombre de connexions (chez nous un accès ordinateur est un "prêt d'ordi", comme un livre. A chaque ordi correspond un CB qui est passé en prêt puis en retour). Pas vu pas pris.

Après, les commentaires peuvent lourdement insister sur l'aspect social,.

Un argumentaire c'est une stratégie.

Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
B. Majour
Le 15/09/2018 à 19:14, Ferris a dit :

L'argumentaire "seniors + fracture sociale + fracture numérique" est plus porteur.

 

Celui du jeune innocent en danger est pas mal non plus. (les vieux, crédules, aussi)

 

C'est pourquoi le fichier PDF que j'ai indiqué indique, entre autres.

 

Pour les plus jeunes, curieux, joueurs, et déjà avides d'images en mouvement, Internet représente une source de distractions et de connaissances. Devenus
adolescents, ces jeunes se cherchent à travers leurs amis, s'identifient et trouvent dans le web l'opportunité de ne jamais rompre le lien. À l'inverse, certains
y trouvent un refuge, un espace de liberté et se forgent de nouvelles amitiés « en ligne » bien réelles.

 

On remarque ici : celui qui n'a pas Internet risque de se retrouver isolé et marginalisé.


Dépasser les risques La question des risques – la mauvaise rencontre, l'addiction, les atteintes à la réputation – a souvent monopolisé l'attention des éducateurs en évacuant
les bienfaits des pratiques numériques.

 

etc.

 

Et tu as raison, un argumentaire c'est bien une stratégie et une façon de présenter les choses.

Exemple Internet représente une source de distractions et de connaissances... Et hop, les jeux sont inclus dans les distractions, mais aussi dans les connaissances.

On apprend beaucoup  en jouant.

 

Il ne faut pas juste miser sur les jeunes, mais sur toutes les populations en difficulté "fracturielle", on en recherches d'apprentissages multiples.

 

Du genre : La bibliothèque représente une autre façon d'apprendre le monde. Pour tous.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×