Aller au contenu

Neutralité et convivialité


Michelle Sabatier
 Share

Messages recommandés

Michelle Sabatier

Je voudrais savoir s'il existe un document traitant des règles à respecter quand il s'agit de diffuser de l'information venue de l'extérieur (territoire communal) dans les bibliothèques publiques notamment concernant la diffusion de spectacles "tous publics" soutenus par des partis politiques. Ci-joint l'affiche annonçant la manifestation (signée d'un parti politique)

Je précise que je suis bénévole dans une bibliothèque intercommunale en zone rurale.

Merci ce votre réponse,

Lutte_Pauvreté.png

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est douteux que cela apparaisse dans le règlement. Par ailleurs le vrai problème n'est pas l'affichage d'une info extérieure au territoire; mais l'affichage politique, ce qui est clairement le cas. Autant les élus accepteront un affichage associatif, culturel ou non, autant tu dois leur demander pour ce qui clairement un affichage émanant d'un parti politique, même si l'apparence est autre. Ne prends pas le risque d'être considérée comme prenant parti pour tel ou tel.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 10 heures, Ferris a dit :

l est douteux que cela apparaisse dans le règlement.

 

Bin chez nous, si il est précisé que l'affichage politique n' a pas sa place dans les locaux de la médiathèque.

Donc aucun, de qui que ce soit!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bin chez nous non. Mais tu as raison c'est l'occasion d'amender le Règlement intérieur. Le tout est de savoir si on interdit les affiches des partis politiques ou aussi les sujets politiques. Le féminisme, les gilets jaunes, les chasseurs, les alternatifs en tous genres. Encore de belles discussions avec les élus en perspective....:D

@Michelle Sabatier de de toutes façons, comme bénévole tu ne risques pas grand chose.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Michelle Sabatier
il y a 56 minutes, Ferris a dit :

Bin chez nous non. Mais tu as raison c'est l'occasion d'amender le Règlement intérieur. Le tout est de savoir si on interdit les affiches des partis politiques ou aussi les sujets politiques. Le féminisme, les gilets jaunes, les chasseurs, les alternatifs en tous genres. Encore de belles discussions avec les élus en perspective....:D

@Michelle Sabatier de de toutes façons, comme bénévole tu ne risques pas grand chose.

Compte-tenu que les services de l'Etat et des Collectivités publiques sont tenus à un devoir "de réserve" (qu'il faudrait définir précisément) les bénévoles le sont aussi et pas seulement sur le plan de la "laïcité" mais aussi sur le plan politique. Donc la diffusion de tracts à caractères politique me paraît exclue à priori mais la difficulté vient du fait que des animations culturelles sont promues par des partis politiques pour convaincre d'aller dans le sens de leurs convictions. Autrefois on appelait ça de "l'agit-prop" (il y avait même des services spécialisés pour ça). La difficulté c'est que le caractère "culturel" n'en est pas moins présent et qu'on ne peut pas faire le tri en fonction des tendances politiques (ce qui serait contraire au principe de neutralité). Quant à "interdire les sujets politiques" ce n'est pas vraiment la question du moment qu'il y a débat... tout est politique "quelque part" y compris des auteurs bien "installés". C'est le caractère "unilatéral" qui fait problème sur le plan de la neutralité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Michelle Sabatier

Bravo pour ton fort niveau d'implication. J'aimerais que beaucoup d'agents aient un discours aussi précis. Et un regard aussi acéré sur toutes ces formes d'entrisme que l'on n'appelle plus aujourd'hui que de la propagande (dis-donc, l'agit-prop ça date et sent son petit gauchisme, mmh ?:D )

 

Ce que je voulais simplement dire c'est qu'en tant que bénévole ton statut se caractérise par l'absence de tout lien de subordination juridique. Ce qui ne te lie pas du tout à l'administration comme un agent public, notamment sur le plan des obligations (l'obligation de réserve n'existe pas, tu fais bien d'en parler, dans le texte de référence qu'est la Loi n° 83-634 du 13 juillet 1983, c'est une simple interprétation et une construction jurisprudentielle ) . On parle plutôt du devoir de discrétion.

 

Quant à la neutralité, dans le sujet dont on parle, elle ne serait possible qu'a condition de donner la parole à l'intégralité des partis. En théorie c'est donc faisable. En pratique non. C'est comme pour l'acquisition de la presse dite d'opinion en bibliothèque: si tu as les moyens tu prends tout, sinon tu te limite aux trois grandes tendances connues et là on parlera donc plutôt de devoir de pluralisme.

 

Nous ne sommes pas un service de l'Etat mais des territoriaux. Et chez nous l'administration,  dans la Territoriale, cela implique que c'est aux Elus de décider et d'assumer. En vertu du principe de libre administration des collectivités locales, si les élus d'ici ou d'ailleurs decident d'accorder affichage et tribune à un parti, ils le peuvent. C'est d'ailleurs exactement ce qui s'est passé dans les mairies FN dans les années 90....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...