Jump to content
Palu9

Bénévoles quand il n'y a jamais eu...

Recommended Posts

Palu9

Lors d'une soirée avec des collègues d'autres villes, on a discuté sur certains sujets. J'ai été (pas trop) étonnée de comment des choses que pour certaines biblios sont des acquis anciens que font partie de sa vie quotidienne pour d'autres sont des choses étrangères. Je plonge les anciens sujets sur cet forum et je compte aussi poser la question dans des sujets à créer.

 

Au sujet des bénévoles il m'arrive que dans ma biblio ils n'ont jamais entendu parler et que donc les collègues sont soit un avis méga flou, soit ils refusent même d'y penser car tout signifie du boulot de plus.

 

J'ai eu l’opportunité de parler avec des lecteurs et non-lecteurs de ma ville au sujet de la biblio. Ils semblent se demander pourquoi il n'y a pas plus de bénévoles (ce qui implique que pour certains, il y a des agents qu'a ses yeux sont des bénévoles).

 

Dans une structure mal placée, mal communiquée et qu'a déjà depuis pas mal de temps une débâcle de visites et lecteurs bien plus prononcée que dans les villes alentour, la possibilité d'augmenter le temps et le nombre de certains activités et de 'fidéliser quelques usagers en leur permettant de participer à la vie de la biblio ne me semble pas un abus ni une perte de temps.

 

Pour certaines (3) biblios j'ai vu qu'il s'agissait de muscler l'offre de lectures en jeunesse pour répondre aux besoins des classes. Dans mon cas je pense que c'est plutôt en section adulte que cela pourrait se passer.

 

Pour ceux d'entre vous qu'ont piloté l'entrée de bénévoles dans votre biblio, comment avez vous présenté le sujet aux collègues et à la hiérarchie?

 

Ils ont eu une entrée graduelle? par quel genre d'activités ou tâches? Cela à évolué?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris
Posted (edited)

supprimé

 

Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Palu9

merci, je connaissais déjà ces infos. Je poste cela pour avoir des retours d'expérience ou des conclusions basées sur cela.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nathalei Gesbert

Bonjour

Dans ma bibliothèque nous ne travaillons pas avec des bénévoles mais je sais qu'à Saint-Aubin-du-Pavail (35) la bibliothèque fonctionne avec un seul professionnel et plusieurs bénévoles. La conception du bénévolat en bibliothèque est, pour moi, réellement nouvelle dans le sens où les bénévoles apportent leurs compétences à la bibliothèque et ne sont pas là pour des tâches d'équipement ou de prêt uniquement. Ils sont tous recrutés après entretien, chacun gère les tâches en fonction de ses envies ou compétences (prêt, équipement, catalogage, animation) et occupe une place à part entière dans le fonctionnement de la bibliothèque.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bibliophage

Bonjour !

 

Pour ma part, je travaille dans un réseau qui accueille des bénévoles, 5 bénévoles pour 9 salariés. Pour leurs activités, le principe de la collectivité (et soutenu par l’équipe) est que les bibs soient gérées par les professionnels salariés, et que les bénévoles soient une aide supplémentaire, « bonus » en quelque sorte, et qui ne les engage pas (c’est-à-dire qu’ils viennent quand ils veulent, pour faire ce qu’ils veulent). Donc pour les bénévoles : pas de prêt et pas d’animation en solo. Mais ça laisse plein d’autres possibilités !

 

L’argument pour intégrer des bénévoles, ça a été tout bêtement le gain de temps pour l’équipe ! Les bénévoles peuvent ranger, couvrir, faire du rangement de fond, préparer de la déco… Bien sûr ça demande un gros investissement au départ, le temps de les former, puis du temps à chaque présence pour les accueillir et les encadrer, mais au final on y gagne beaucoup ! Ca laisse du temps à l’équipe pour tout le reste.


Et puis, comme tu l’as dit, ça implique des habitants, qui vont venir plus volontiers aux actions, qui vont savoir ce qu’on fait (par exemple quand la bib est fermée… n’est-ce pas ??), qui vont en parler autour d’eux, qui ramènent d’autres lecteurs… Un petit effet boule de neige, pas renversant non plus, mais si vous avez effectivement des soucis de fréquentation, ça peut pas faire de mal ! Par contre, revers de la médaille (enfin, en quelque sorte) : pour que ça marche, il faut créer du lien, donner envie aux bénévoles de s’impliquer… ca veut dire discuter, échanger, proposer un café… et ça, ça demande du temps aussi !

Et ça marche dans les 2 sens : ça nous permet aussi d’avoir des retours directs sur ce qu’on fait, des idées de pourquoi des fonds/des actions fonctionnent ou pas… Même si les bénévoles ne sont pas forcément représentatifs, ce sont des habitants et ils ont un autre regard que le nôtre.

 

On intègre donc les bénévoles le plus souvent par le rangement, et l’équipement. Après, ça dépend des demandes de chacun ! En fonction des envies et des compétences, certains peuvent travailler un peu sur le logiciel (catalogage basique, reprise de données, vérification de l’enregistrement des réservations…) ; participer à la prépa d’animations ; voire plancher sur des petits projets, genre proposer un logo pour les documentaires « activités manuelles ». Mais c'est vraiment très variable ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...