Aller au contenu

Éternel Poulidor


Bibliamer

Messages recommandés

Bonjour à toutes et tous,

 

Je m'adresse à vous tous en étant consciente que mon message pourrait heurter certaines personnes. Mais je viens pour la énième fois, de me voir passer sous le nez un poste en médiathèque, au profit d'un homme, en reconversion professionnelle.

Je travaille en milieu rural, j'ai fait une formation universitaire (licence), j'ai fait des sacrifices pour avoir mon premier poste en bibliothèque.

J'espérais me rapprocher de ma région d'origine. Je candidate, je passe des entretiens... J'arrive souvent deuxième.

Quand je vois le nombre de bénévoles embauchés/reconvertis qui travaillent dans notre secteur et qui contribuent à boucher les débouchés, quand il y a tant de diplômés qui sortent tous les ans des formations aux métiers du livre, ça me met très en colère !

Alors, je lance un pavé dans la mare... Les personne diplômées dans la spécialité ne devraient elles pas être prioritaires ? Pourquoi continue-t-on à délivrer des formations "aux rabais" qui durent de quelques jours à quelques semaines ? Et pourquoi, la terre entière semble vouloir travailler en bibliothèque ?!!! Je ne dis pas que ces personnes feront forcément un mauvais travail, mais quand on voit la rareté des postes, ça me révolte !!!

Je m'excuse par avance pour les personnes que je pourrais blesser. Mais suis-je la seule à penser/ressentir cela?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Bibliamer.

 

Donc, si je te lis bien, tu te fais griller à chaque fois, et tu n'en comprends pas les raisons.

 

Si tu as maintenant une formation universitaire de niveau licence, ça doit te mettre la puce à l'oreille.

En milieu rural, les élus ont une priorité directe qui s'appelle l'argent. Si on peut embaucher pour un même poste un catégorie C (ou un contrat aidé, ou des bénévoles) pour tenir le poste, alors on va aller au moins cher.

Et quand tu regardes certaines annonces pour des postes, c'est souvent un B avec des tâches de A, voire un C avec des tâches de B ou B+.

 

Oui, c'est dégueulasse, et ta colère est légitime, comme l'est celle de ceux qui passent les concours en C ou en B, et qui voient des gens sur-diplômés leur passer devant.

Idem, avec une licence, personne ne devrait postuler sur un poste de catégorie C, ce devrait être sur du B ou du A, obligatoire.

 

Seulement voilà, il y a le diplôme et la réalité de la libre administration, avec son budget restreint pour la bibliothèque une activité non-essentielle. Surtout en zone rurale.

Et donc la loi du marché s'impose de force. Moins cher = embauché en priorité.

 

C'est pour ça que les moins diplômés te passent devant.

 

Je te passe le problème que puisque tu es diplômée, les élus n'ont aucune certitude sur ta "stabilité" dans leur bibliothèque. Les diplômés ont tendance à aller voir ailleurs pour un poste plus intéressant, lorsque la personne du village va souvent rester plus longtemps. C'est une question de racines. Mais bon, c'est un point qui pèse moins lourd que le précédent.

 

Et quand je lis ça : Quand je vois le nombre de bénévoles embauchés/reconvertis qui travaillent dans notre secteur et qui contribuent à boucher les débouchés

je note que tu es très en colère.

 

Par contre, réfléchis un peu à ça :

Combien de diplômés sont prêts à prendre un poste à 20h00 et à en faire 30h ? (pendant des années)

Combien offrent leurs services dans les petites bibliothèques où il n'y a que des bénévoles ?

Combien osent sélectionner des villes sans bibliothèque et proposer un vrai projet de bibliothèque aux élus ?

 

C'est bizarre, sur le dernier point, des bénévoles sont capables de le faire, mais pas les diplômés (ou alors ils sont exceptionnels de rareté).

Sans doute parce que les bénévoles sont capables de se retrousser les manches et de faire avec pas grand chose, et des surfaces et des budgets ridicules.

Sans aucune reconnaissance, ni remerciements de personne. Et parfois, on se fait engueuler, et jeter, alors qu'on donne son temps et son argent personnel.

Parce que les gens sont exigeants !

 

Ils veulent tout sans rien payer, ni mouiller le maillot.

 

Il y a 4 heures, Bibliamer a dit :

Je candidate, je passe des entretiens... J'arrive souvent deuxième.

 

La prochaine fois, tu seras number one.

Surtout si tu présentes un vrai projet de bibliothèque. Chose qu'un reconverti ne sait pas faire...

Ta différence elle est là, dans la qualité de ton offre de diplômée.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Bibliamer,

 

as-tu demandé des retours sur tes entretiens? As-tu demandé aux recruteurs ce qui serait à améliorer , développer? 

Oui, ça se fait! Quand un candidat me demande un retour, je le fais systématiquement.

ll lm'est même arrivé d'expliquer à un candidat qu'il devrait candidater sur un autre type de poste, conseil suivi et couronné de succès.

Ex. de mail reçu 

 

"Je me permets de vous envoyer ce mail suite au rejet de ma candidature, à l’issue de l’entretien du vendredi ***, pour le poste d’adjoint ***.

Dans un soucis d’amélioration, je me demandais si vous pouviez m’indiquer les principales raisons qui ont fait que l’entretien n’a pas abouti à une réponse positive.

Cela me permettrais de me préparer au mieux pour mes prochains entretiens et de corriger ce qui ne convient pas."

 

Tu en nous dis pas si tu as un concours, ni si tu es titulaire

Il faut savoir que, pour le moment encore, les titulaires sont prioritaires par rapport aux contractuels surtout sur des postes de B ou A.

A candidature égale, c'est le titulaire ou lauréat du concours qui sera choisi car si nous embauchons un contractuel  il faut motiver le choix, l'envoyer en préfecture, qu'il passe le contrôle de légalité. Simple me dira t'on, non vérifié... Pas toujours et nous avons intérêt à vraiment border car un recours est toujours possible et jamais agréable à gérer.

 

Bon courage dans ta recherche de poste.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

Bonjour Bibliamer,

 

Ayant eu toutes les difficultés du monde à me reconvertir, je pense sincèrement que si tu es déjà bibliothécaire et que tu ne parviens pas à obtenir de poste, peut-être que le problème ne vient pas de ces horribles personnes en reconversion. Si j'ai pu me reconvertir, c'est grâce à une formation, à mon travail en librairie et à ma mobilité. Donc si je te passe devant, tant pis pour toi, tant mieux pour moi. Je n'allais pas m'empêcher de me reconvertir par compassion envers ceux qui veulent rejoindre leur région d'origine. 

Comment sais-tu, d'ailleurs, que tu te fais passer devant uniquement par des personnes qui se reconvertissent ? Moi, j'en doute.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

×
×
  • Créer...