Aller au contenu

Service de navette payant ?


pim
 Share

Messages recommandés

Bonjour,

Nous sommes un réseau de 34 médiathèques et nous allons mettre en place un système de navette pour la circulation des documents. Dans les différents scénarios que nous devons présenter aux élus, il nous faut obligatoirement envisager de faire payer ce service aux usagers (!!!) : abonnement à l'année ? Coût à chaque réservation ? Tarif ??

Je précise que le service navette serait fourni par l'interco et non pas par les communes, nous ne pouvons donc pas faire payer ce service via l'abonnement aux médiathèques (de plus, certaines sont gratuites depuis longtemps et nous nous battons déjà pour arriver à la gratuité partout dans le réseau, nous n'aimons donc pas l'idée de faire payer ce service mais nous devons répondre à la demande des élus...).

 

J'aimerais savoir si ce type de fonctionnement existe déjà dans d'autres réseaux ? Avez-vous déjà entendu parlé d'un service de navette payant pour les usagers ?

 

Merci d'avance pour vos réponses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est en effet assez tordu. Mais, à travers l'interco, ce sont bien les communes qui paient, pour toute la population. Et pas que pour leurs mediathèques. Et c'est bien le Conseil communautaire qui a voté cette deliberation, donc en théorie tous les élus de l'interco.

Je ne vois pas le rapport direct avec les mediathèques. Cela pourrait exister pour d'autres services intercos. A toi de voir si d'autres services à la population sont également payants (services à domicile etc...)

S'il s'agit dune façon deguisée de rendre l'inscription payante sans le dire, difficile de faire autrement.

 

Chez nous ils ont voté l'inscription payante et, comme par hasard, la même année, l'externalisation de la navette à une société de transport. Mais dans ton cas ce service reste interne à l'interco (materiel, vehicule, chauffeur) donc les communes paient déja ce service ! Pourquoi faire payer les lecteurs deux fois , une en tant qu'administrés et une autre en tant que lecteurs ? Pour perdre des lecteurs ?

 

Les Suisses font ça. Voir https://www.fr.ch/bcu/navette-envoi-postal-et-pret-entre-bibliotheques

 

Et pas mal de BU (Reims, Aix,Poitiers etc..., ainsi que la bibliotheque de Lyon, via le pret inter bibliothèques (PEB) qui s'apparente à un service de navette : https://www.bm-lyon.fr/espaces-dedies-aux-professionnels/chercheurs-etudiants/article/pret-entre-bibliotheques-peb

 

Une solution mediane serait peut-être de proposer de créer un "pass-culture" intercommunal, qui intègrerait les mediathèques. Ou d'intégrer celui mis en place par l'Etat. Certaines communes le font

 

Les équipement intercommunaux acceptent le pass culture :

Sur le territoire intercommunal, vous pouvez utiliser votre pass culture pour :

visiter les sites patrimoniaux intercommunaux (Le Daviaud, Biotopia, Kulmino, le Musée Charles Milcendeau et Déambul)

s'inscrire au Conservatoire à Rayonnement Intercommunal Vibrato ,

assister à un spectacle de la saison culturelle d'hiver La 5e Saison

adhérer au Réseau Intercommunal des Bibliothèques

https://www.oceanmaraisdemonts.fr/Sortir-Decouvrir/Pass-culture

Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...

Enfin inscrit, je me permets de répondre avec du retard à ce sujet car la navette, c'est un peu mon petit plaisir coupable...

 

Le 08/09/2021 à 09:52, pim a dit :

Nous sommes un réseau de 34 médiathèques et nous allons mettre en place un système de navette pour la circulation des documents.

 

Déjà, 34 médiathèques pour une navette, il faut aimer la difficulté. Ensuite, j'imagine que si tu dis que vous allez mettre en place ce système, c'est qu'il s'agit d'une volonté des élus que ce soit mis en place. C'est plutôt positif si ils sont déjà décidés.

 

Le 08/09/2021 à 09:52, pim a dit :

Dans les différents scénarios que nous devons présenter aux élus, il nous faut obligatoirement envisager de faire payer ce service aux usagers (!!!) : abonnement à l'année ? Coût à chaque réservation ? Tarif ??

 

De très bonnes questions. Qui sont en elles-mêmes des scénarios à présenter aux élus.

 

Le paiement par réservation, ça veut dire des encaissements réguliers de petites ou très petites sommes, autrement dit, un cauchemar. Et il faut le dire aux élus lors de la présentation. Souligner la perte de temps qu'entrainerait cette solution pour montrer qu'elle a été envisagée et rejetée.

 

L'abonnement à l'année, ça veut dire quoi ? Un nombre illimité de documents pour cet abonnement ? Ça semble le minimum si on fait payer ce service (pour qu'il reste attractif). Donc tu te retrouves avec un seul abonnement par foyer. Pour le tarif, tu peux fixer comme limite maximale le coût maximal de l'abonnement sur le réseau (J'aurais bien des commentaires à faire sur un réseau qui n'harmonise pas ses tarifs, mais ça, c'est une autre histoire). En limite minimale, probablement 5€ ou 10€ à l'année, pour que les élus s'imaginent l'argent ruisseler...

 

Bon, partant de là, tu peux essayer de calculer le nombre de foyer inscrits sur ton réseau. Ça te donne un "bénéfice" maximal théorique. Tu peux alors en déduire une bonne partie : ceux qui n'utiliseront pas le service dans tous les cas et ceux qui refuseront de payer. Tu peux même en retirer davantage en partant du principe qu'un foyer peut très bien emprunter pour un autre... Soyons extrêmement généreux et imaginons que 40% des foyers prennent un abonnement. Maintenant, tu sais combien ça peut rapporter.

 

Ensuite, et c'est là que ça devient drôle... Tu sors tes estimations du coût de fonctionnement de la navette. Je suis prêt à parier que ce "bénéfice" ne représentera pas grand chose comparé au coût. Là dessus, tu soulignes que le service tournerait à moitié à vide, vu que tout le monde ne pourra pas faire venir ses documents.

 

Tu peux également t'appuyer sur les exemples d'autres réseaux : les réseaux voisins et d'autres réseaux en France de taille comparable. Et souligner que malgré tes recherches, tu n'as pas pu trouver d'autre réseau faisant payer son système de navette.

 

 

Tu peux également souligner que si il est possible de contrôler qui réserve des documents, en s'assurant qu'ils ont bien payé ce service, les documents rendus ailleurs que dans leurs bibliothèques, dans des boîtes retours par exemple, échapperaient totalement à ce contrôle...

 

Le 08/09/2021 à 09:52, pim a dit :

Je précise que le service navette serait fourni par l'interco et non pas par les communes, nous ne pouvons donc pas faire payer ce service via l'abonnement aux médiathèques

 

Je doute, comme Ferris l'a supposé, que les élus soient contre l'externalisation. Ils demanderont à coup sûr un scénario où celle-ci est prévue.

Cependant, tu dis que vous ne pouvez pas faire payer ce service par l'abonnement. Mais vous pouvez toujours proposer un scénario où les communes doivent participer au financement du service. Et à ce moment là, il faudra que les 34 maires soient d'accord, en plus des élus communautaires. Pour l'avoir vécu, je te souhaite bon courage...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...