Aller au contenu

Projet de réduction de la bibliothèque


Postiche
 Share

Messages recommandés

Bonjour, 

 

On parle souvent de projets d'extension de bibliothèques, il se trouve que ma tutelle cherche l'originalité avec un projet de réduction de moitié de la taille de la bibliothèque, pour passer de 190m² à un peu moins de 90m2.

 

La bibliothèque, ouverte en septembre 2021, restera dans le même bâtiment mais la moitié de sa superficie ira à d'autres services municipaux (conseiller numérique et FabLab). Nous sommes dans une commune de près de 2500 habitants. 

Les 90m² en question comprendront mon bureau/banque d'accueil. 

 

Le minimum pour recevoir la DGD est de 0,07 m² par habitant, ce qui nous ferait ici 160 m² minimum, mais c'est une aide qu'on ne sollicite pas souvent pour des bibliothèques de cette taille.  

Je vais devoir vider de moitié les collections et repenser tout l'espace, je ne sais pas vraiment par où commencer.

 

Est ce que vous avez déjà rencontré une situation comme celle ci ? 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Conformément à l’article R.1614-79 du CGCT, tout projet de construction, de rénovation, de restructuration ou de mise en accessibilité d’une bibliothèque municipale ou intercommunale principale ou de secteur doit présenter une surface strictement supérieure à 100 m² pour être éligible à un soutien financier dans le cadre du concours particulier au sein de la dotation générale de décentralisation.

À la même page, la circulaire donne cet indicateur :

Le minimum par habitant est fixé à 0,07 m². Mais ce n'est qu'un indicateur.

De toutes façons dans ton cas, avec 90m2, tu es en dessous du texte de base de l'article.

 

Mais sur le fonds ce n'est sans doute pas la question. Il s'agit plutôt de prendre en compte les nouvelles missions des bibliothèques. Le numerique en fait desormais partie. Qu'il s'agisse d'un FabLab ou d'un conseiller numerique ( en direction des publics ?). Par ailleurs gardons toujours présent à l'esprit que le but des intercommunalités est de faire des economies d'échelle. Donc regroupement.

 

FabLab: Lieux de sensibilisation à la fabrication numérique personnelle, les fablab (Hackerspace, Makerspace...) sont des ateliers équipés de machines outils pilotées par ordinateur (imprimante 3D, découpeuse laser, …) permettant de fabriquer rapidement des objets.  Ce sont des espaces de partage, d’échange, mettant l’accent sur la documentation des projets et la coopération entre ses membres. Ils mettent l’accent sur la documentation et la diffusion libre des projets réalisés."

 

Ce serait donc plutôt une restructuration, comme je le soulignais en gras dans le texte de l'article de reference. Ta surface ne change donc pas mais tes missions évoluent. J'ai vecu la même chose, et bien d'autres collègues, avec l'invasion du numérique, des coins ludothèques, des espaces permanents d'animation etc...depuis des années. Il a donc fallu faire de la place. Les plus chanceux ont beneficié d'une extension des locaux, les autres une extension des services seulement...

 

Certes, tout cela participe donc aussi d'une certaine hypocrisie...A voir si ces nouveaux services correspondront réellement aux attentes de ta population.

 

 

 

 

Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Effectivement je n'avais pas vu cette situation sous l'angle d'une restructuration. La nouvelle m'est arrivée assez brusquement, sous la forme d'une note informative d'un projet déjà acté, et cela m'a un peu déconcertée. D'autant que le changement doit être effectif d'ici 15 jours. 

 

Il me faut préciser que l'espace numérique et le FabLab existent déjà dans des espaces voisins de la bibliothèque. Il s'agit pour eux d'un agrandissement de leurs espaces, et c'est ce qui m'a fait envisager la réduction de la bibliothèque.

 

Doit t'on donc considérer qu'ils feront partie de la bibliothèque ? Quand bien même le service appelé bibliothèque ne serait pas ouvert en même temps ? 

Parce que dans ce cas, l'accueil de la mairie et la Poste qui partagent notre espace (sans séparation de type murs ou portes) pourraient être considérés comme faisant partie de la bibliothèque ? L'espace numérique et le FabLab seront considérés comme lieux culturels et devront être soumis au pass vaccinal ? Je force le trait volontairement ici en réfléchissant aux futures demandes de subventions si il y en a, et à la mise en place pratique. 

 

Il y a 3 heures, Ferris a dit :

Mais sur le fonds ce n'est sans doute pas la question. Il s'agit plutôt de prendre en compte les nouvelles missions des bibliothèques. Le numerique en fait desormais partie. Qu'il s'agisse d'un FabLab ou d'un conseiller numerique ( en direction des publics ?).

 

J'ai bien conscience des changements en ce sens, et je sais que la demande du public est grande. Les postes en accès libre dans l'espace numérique sont également accessibles quand seule la bibliothèque est ouverte, et ce service trouve son public. C'est un des services essentiels des bibliothèques aujourd'hui, il y aurait des postes informatiques dans la bibliothèque si cet espace numérique n'avait pas existé. 

 

D'autres problèmes plus "pratiques" se posent, par rapport au pass vaccinal encore obligatoire dans la bibliothèque mais pas à l'espace numérique, et sur nos différences d'horaires d'ouverture, qui vont rendre la cohabitation dans un espace complètement ouvert difficile dans un premier temps. Mais ces problèmes en étaient déjà avant le projet de restructuration. 

La municipalité avait pour objectif initial de laisser accessible aux usagers la bibliothèque en l'absence de personnel, et je pense que l'idée reste dans les cartons, malgré les problématiques que j'ai pu soulever. 

 

Je m'attends aux réactions des usagers, qui vont être un peu chamboulés quand ils vont revenir dans quelques semaines et voir l'espace bibliothèque réduit. Parce qu'en dehors des histoires de subventions, le changement va être directement visible pour mes lecteurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 52 minutes, Postiche a dit :

Doit t'on donc considérer qu'ils feront partie de la bibliothèque ? Quand bien même le service appelé bibliothèque ne serait pas ouvert en même temps ? 

Parce que dans ce cas, l'accueil de la mairie et la Poste qui partagent notre espace (sans séparation de type murs ou portes) pourraient être considérés comme faisant partie de la bibliothèque ? L'espace numérique et le FabLab seront considérés comme lieux culturels et devront être soumis au pass vaccinal ? Je force le trait volontairement ici en réfléchissant aux futures demandes de subventions si il y en a, et à la mise en place pratique. 

 

Bonjour Postiche.

 

Ah, te voilà donc en plein Tiers lieu (avec l'inéluctable réduction des collections), avec conseiller numérique financé par l'Etat.

15 jours ??? pour éliminer dans les rayonnages, pratiquer le désherbage, et en avant les services techniques pour récupérer les cartons (en attendant la délibération du conseil municipal), plus démontage/stockage des rayonnages, installation de l'Espace numérique/FabLab... tu as vraiment prévu de rester ouverte durant ce temps ?

 

Les espaces numériques et FabLab étant des ERP (à station longue), ils devraient être effectivement soumis à pass vaccinal. Surtout que, dans ton cas, ils seront dans le même local que ta bibliothèque.

Reste que les EPN ne sont pas spécifiquement nommés (à part salle de réunions), et c'est aux élus, via la préfecture, de déterminer si oui ou non le pass est nécessaire dans ce cas.

Tu peux aussi poser la question de ton côté pour savoir à quel moment les usagers entrent en zone "pass" ou "pas pass". Zone qu'il faudra symboliser.

 

Question : Tu as prévu d'augmenter la hauteur de tes rayonnages pour garder plus de livres ? Si tes rayonnages s'y prêtent.

(Pour info sur 120 m2, je loge environ 7000 documents livres/magazines, avec 2000 documents en prêts régulier, donc un fonds de 9000, et ma banque d'accueil, plus espace de stockage occupent 20 m2 sur les 120. N'oublie pas l'espace pour le stockage des achats, du matériel de couverture, etc.)

 

Et, à voir si dans deux ans, durée du contrat du conseiller numérique gratuit, tu ne retrouveras pas ta surface. A moins que la population ne manifeste son mécontentement avant. Le Tiers lieu, et le soi-disant tout numérique c'est peut-être bien, mais pas forcément pour tout le monde.

 

Hum, n'oublie pas de chiffrer le montant des livres à désherber. Bibliothèque ouverte en septembre 2021 et déjà obligé de balancer quelques milliers d'euros de livres (neufs ?), ça fait plutôt tâche.

 

N'oublie pas de contacter ta BDP pour les informer du problème. Eux peuvent venir voir ce qu'il en est.

Surtout si tu as de leurs documents dans tes rayonnages. Là, c'est plus facile, retour global.

 

Bon courage à toi.

 

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 26/02/2022 à 14:12, B. Majour a dit :

Doit t'on donc considérer qu'ils feront partie de la bibliothèque ? Quand bien même le service appelé bibliothèque ne serait pas ouvert en même temps ? 

Parce que dans ce cas, l'accueil de la mairie et la Poste qui partagent notre espace (sans séparation de type murs ou portes) pourraient être considérés comme faisant partie de la bibliothèque ?

 

La question des horaires se pose. Ainsi que celle de la responsabilité du lieu. Donc de ton rôle en fait. Voire de ta fiche de poste. Mais si tu as déja La Poste chez toi, tu dois savoir gérer ces cohabitations. Il ne s'agit pas seulement d'un Tiers-lieu, clairement réservé au culturel, mais d'un regroupement de services publics, de plus en plus fréquent.

 

Et ce n'est pas nouveau Tu as la Bibliotheque de Condé sur Noireau qui intègre un musée et l'office de tourisme dans ses locaux et qui avait reçu le Prix de l'Accueil Livres-Hebdo en 2011 ! Depuis des "partenariats" divers se mettent en place avec les autres services existants, type CCAS ou MSAP. On propose même des stages Pôle emploi à des personnels de bibliothèque pour mieux aider les gens dans leurs recherches. Tu as l'exemple de Hagenau et d'autres cités sur le forum. On accentue partout où c'est possible notre rôle social, notre rôle d'insertion etc... 

 https://www.agorabib.fr/topic/3440-partenariat-pole-emploi/ 

 

Tu as aussi un article de fonds sur le sujet, developpé par l'enssib, qui montre la difficulté de la tâche. 

sur https://books.openedition.org/pressesenssib/1892

 

Dans ton cas on ne se contente pas d'ajouter des fonctions. On sacrifie la bibliothèque. Dans le meilleur des cas tu trouveras un autre type de publics, mais tu ne regagneras pas ceux que tu auras perdu. C'est aussi pour ça que je pose la question de ton rôle, responsabilités, fiche metier etc...notamment si tu perds des responsabilités professionnelles, un rôle d'encadrement diminué etc...

 

Depuis 2020 les bibliothèques ne sont plus essentielles. Si l'on suit le dictionnaire, elles sont donc devenues secondaires et d'une utilité relative.

 

Bonne chance à toi. Ceci dit, la diminution des collections n'est pas nécessairement proportionnelle à la diminution des surfaces au sol. A toi de restructurer les choses, voire de modifier les mobiliers, puis ensuite seulement de désherber. As-tu une surface de Réserve ?

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 26/02/2022 à 14:12, B. Majour a dit :

Ah, te voilà donc en plein Tiers lieu (avec l'inéluctable réduction des collections), avec conseiller numérique financé par l'Etat.

15 jours ??? pour éliminer dans les rayonnages, pratiquer le désherbage, et en avant les services techniques pour récupérer les cartons (en attendant la délibération du conseil municipal), plus démontage/stockage des rayonnages, installation de l'Espace numérique/FabLab... tu as vraiment prévu de rester ouverte durant ce temps ?

Exactement ! Je n'ai rien prévu du tout, j'ai été mise devant le fait accompli.

Après discussion avec mon élue à la culture (qui a appris l'histoire en même temps que moi), j'attends que ma DGS me donne les délais d'exécution pour pouvoir fermer en conséquence. Je suis ouverte tous les jours travaillés, pas forcément toute la journée, donc ça me paraît inenvisageable de transférer les collections et les étagères sans fermeture au public. 

 

 

Le 26/02/2022 à 14:12, B. Majour a dit :

Tu as prévu d'augmenter la hauteur de tes rayonnages pour garder plus de livres ? Si tes rayonnages s'y prêtent.

Mon mobilier n'est pas très haut, et je n'ai pas suffisamment de tablettes pour les optimiser vraiment. J'ai prévu une réorganisation, et en chargeant un peu plus les étagères je devrais arriver à tout faire rentrer. Il faut juste que je fasse le deuil de mes places assises près des rayonnages, et de mon aménagement aéré. 

 

Le 26/02/2022 à 14:12, B. Majour a dit :

Hum, n'oublie pas de chiffrer le montant des livres à désherber. Bibliothèque ouverte en septembre 2021 et déjà obligé de balancer quelques milliers d'euros de livres (neufs ?), ça fait plutôt tâche.

L'ouverture en septembre 2021 a été faite à moindres frais tout le mobilier et le fonds a été récupéré de l'ancienne bibliothèque. Très peu de livres neufs, donc.

Le désherbage va partir dans les boîtes à livres de la commune. Il va être assez massif mais concerne principalement une partie de la réserve qui a été déménagée sans désherbage. C'est la partie "un mal pour un bien" de l'opération. 

 

Le 26/02/2022 à 14:12, B. Majour a dit :

N'oublie pas de contacter ta BDP pour les informer du problème.

Je les ai mis au courant pour l'histoire des subventions, et ils pourront continuer à en donner malgré la surface réduite car ils ne prennent pas aussi strictement en compte les indicateurs de surface que les DRAC. En revanche, le directeur va revoir son avis pour les subventions déjà demandées, et au vu de la situation il va très certainement donner un avis négatif. Ce que je comprends tout à fait. 

 

 

Le 28/02/2022 à 05:49, Ferris a dit :

Dans ton cas on ne se contente pas d'ajouter des fonctions. On sacrifie la bibliothèque. Dans le meilleur des cas tu trouveras un autre type de publics, mais tu ne regagneras pas ceux que tu auras perdu. C'est aussi pour ça que je pose la question de ton rôle, responsabilités, fiche metier etc...notamment si tu perds des responsabilités professionnelles, un rôle d'encadrement diminué etc...

Le projet de départ du lieu est ce qui m'avait séduite pour le poste : des services regroupés, et donc une "vitrine" pour la bibliothèque et un lieu plus accessible pour la population. J'ai découvert après la mise en pratique qui en effet n'est pas évidente, surtout quand le bâtiment a été mal pensé en termes d'usages. Décloisonner les pratiques et les services c'est bien, ne pas mettre de cloisons et de portes c'est une erreur. 

Ce regroupement de services fait venir les usagers, j'en suis certaine. Je vois des gens qui viennent à la bibliothèque parce qu'ils ont vu qu'elle était là en étant déjà dans le bâtiment. Ou parce que l'assistante sociale leur en a parlé en rendez-vous. Peut être qu'ils continueront de venir ? 

Le public plus exigeant sur les collections ne viendra sans doute plus, d'autant que la bibliothèque la plus proche est à moins d'un kilomètre. 

 

Ce que je perds surtout, c'est la capacité de me projeter sur ce poste.

Je pensais pouvoir réussir à faire embaucher une collègue, j'avais plein de projets de développement, et clairement vu la considération portée à la bibliothèque c'est peine perdue. Si j'arrive à maintenir la bibliothèque ouverte ce sera déjà bien. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 03/03/2022 à 18:24, Postiche a dit :

d'autant que la bibliothèque la plus proche est à moins d'un kilomètre. 

 

Là evidemment le choix des élus est encore plus clair. C'est un enterrement de première classe pour la partie bibliothèque au profit d'une sorte de maison de services.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...