Aller au contenu

Des intercalaires dans nos rayonnages - Recherche de retours d'expériences


Chihayafuru
 Share

Messages recommandés

Bonjour !

 

Je travaille dans un centre de documentation autour de l’art contemporain. Nous avons une collection de documents autour de différents artistes. Ils sont organisés par ordre alphabétique dans nos étagères (9 étagères pleines et autour de 600 artistes). 

 

Pour communiquer sur les artistes de la collection, nous avons souhaité créer une signalétique qui indique le nom de chaque artiste de la collection. Nous avons pensé à utiliser des intercalaires à BD en PVC, avec un intercalaire par artiste.

Nous avons reçu des échantillons de la part d’un prestataire (photo jointe au sujet) et sommes encore en train de faire des tests pour faire un choix informé.      

 

Je me tourne vers vous, car j’aimerais savoir si certain.e.s d’entre vous avez déjà recouru à ce type de signalétique et pourraient nous parler de cette expérience :

 

Ce type de signalétique est-il durable ?

A-t-il convenu à vos publics ?

Auriez-vous une photo des intercalaires dans vos étagères ? (nous avons du mal à nous représenter le rendu quand toutes les intercalaires seront dans les rayons).

Connaissez-vous d’autres alternatives à ces intercalaires ? (nous souhaitons utiliser une signalétique mobile pour anticiper les mouvements de notre collection).

 

Belle journée à tous !

20230113_140825.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 2
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

  • Chihayafuru

    2

  • Ferris

    1

Top Posters In This Topic

Posted Images

Deja 600 artistes ! Le risque de cette méthode est de se retrouver très vite avec trop d'intercalaires et de passer a côté de l'intérêt des publics par une inflation d'intercalaires. (Un problème que l'on connait aussi parfois en discotheque, mais là l'intercalaire est de face et a un usage simplificateur evident pour les publics placés face à la PCDM4, mais c'est un autre problème)

 

Peut-être vaudrait-il mieux utiliser le système des classement de biographies et autobiographies(B, suivi des trois premières lettres du nom de la personne concernée) a savoir, pour l'art, une cote 700 simplifiée suivie des trois premieres lettres de l'artiste. Idem que ce que l'on fait le plus souvent pour la classe 800 (biographies et autobiographies des écrivains).  

 

Perso je n'utilise les intercalaires signalétiques que pour la Bd. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est le risque, c'est vrai ! C'est aussi pour cela que je cherche des exemples et images de structures ayant adopté cette méthode.

Dans le cas de notre centre de documentation, l'objectif sous-tendant ces intercalaires est surtout un projet de valorisation. Les intercalaires permettaient de faire ressortir la richesse du fond en matérialisant les artistes qu'il aborde.

 

Pour ce qui est du classement, nous suivons une classification maison coupée de la Dewey qui est trop encyclopédique pour nous (le fonds auquel je fais référence est très majoritairement composé de catalogues d'exposition, le reste du centre est également très spécialisé).

 

Si vous avez des retours sur les intercalaires, même celles utilisées dans les boîtes à BD je reste très preneuse, la matière que vous avez choisi et son évolution (dégradation ou non) dans le temps notamment.

 

Belle journée !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share


×
×
  • Créer...