Aller au contenu

-Thécaires lecteurs, visionneurs, écouteurs


Cyrielle

Messages recommandés

Je viens de finir (bon pas là tout de suite puisque je suis sensée bosser hein !) Max de Sarah Cohen-Scali... Un vrai coup de coeur ou non plutôt un coup de poing.


 


J'ai trouvé ce livre, prenant, poignant mais très dur. Difficile à conseiller aux ados et la couverture va rebuter certains adultes. Il va demander un peu de médiation celui-là mais à lire absolument


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 67
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

  • Marcel

    23

  • Ferris

    5

  • Melandria

    4

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Et moi je me suis lancée dans une grande première : un Harlequin ! il était temps que je m'y intéresse, afin de connaître les lectures de mes abonnées. Cela s'appelle La duchesse insoumise, je rigole

Bonnes vacances.....           http://blog.petitfute.com/bons-plans/cap-sur%E2%80%A6-les-bibliotheques-de-plage/                                           

Merci Kathlyn pour ton message privé et pour tout ce que tu nous a fais partager . Quelle tristesse que tu nous quittes déjà ?!! A bientôt malgré tout (Pagnol à la même initiale que Proust ;-)

Amara Lakhous / Choc des civilisations pour un ascenseur Piazza Vittorio (Babel)


 


rencontres de cultures différentes dans un petit immeuble de Rome, un meurtre, une disparition et pas mal d'humour !


 


                          41JIqtM-%2BzL._SL500_AA300_.jpg          


 


 


 


                      .................. à suivre..........................

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

                           Monsieur Ladmiral va bientôt mourir / Pierre Bost (L'imaginaire - Gallimard)

 

En ce début de vingtième siècle, Monsieur Ladmiral, peintre âgé, vit retiré dans sa grande maison de campagne, à quelques kilomètres de Paris. Il ne peint plus beaucoup et pense à la carrière honorable qu’il a eue et à celle qu’il aurait pu avoir. Comme tous les dimanches, il reçoit son fils, sa belle-fille et ses petits-enfants. Mais celle qu’il attend et qui lui manque le plus est sa fille Irène. Elle ne vient pas souvent mais ce dimanche là, Irène va lui rendre cette visite tant attendue.
Pierre Bost utilise à chaque ligne le « mot juste » pour décrire les impressions, les sentiments, les choses simples de la vie. Chaque mot à une couleur et donne à ce roman des teintes impressionnistes. Un éblouissement.

Bertrand Tavernier a adapté ce roman au cinéma en 1984 sous le titre « un dimanche à la campagne ».

 

37159858_p.jpg

 

                                                                             ................à suivre......................

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne pensais pas que tu étais sensible à ce genre de cinéma.... tu vas adorer le livre !


 


Et dans ce film joue ma tante. A toi de la retrouver.....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Profond respect aussi pour Françoise Giroud et pour cette histoire d'une femme libre. J'ai toujours adoré certaines femmes de cette génération très féminines et féministes, séductrices, très cultivées, intelligentes, souvent photographiées la clope au bec. L'élégance de Françoise Giroud fait que cette posture de fumeuse lui va à ravir et donne d'elle une image de femme libre. Aujourd'hui difficile de dire ça...


 


Femme de tête au coeur souffrant...


 


extrait


“Quand on prétend naviguer sans jamais porter le poids d’un parachute, il faut accepter le risque et ne pas se plaindre lorsqu’on se retrouve éjectée, les reins cassés. Je ne me plains pas. J’ai toujours accepté le prix de ma liberté.”


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement aujourd'hui difficile de dire cela !

Cette liberté est rare .

Je pense souvent aussi à Francoise Sagan et au beau portrait de femme libre réalisé par Diane Kurys avec la magistrale interprétation de Sylvie Testud.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lu un court roman pas du tout connu, Nomad's land, de Roland Rossero, une curiosité teintée de fantastique agréable, bien qu'un peu poussive.


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

                         Grace Jones / Nightclubbing (Label Island - 1981)


 


Son meilleur album qui mèle funk, reggae et dub. Un Must (et qu'on ne me parle pas de disco!!!).


Les racines jamaïcaines de Grace sont perceptibles partout dans cet album.


La pochette est sublimissime (photo de Jean-Paul Goude)


 


                                                           87841883.png


 


                                                                       ..............à suivre..............

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Philippe Levreaud

Dernier coup de coeur littéraire : La Guerre des Salamandres, Carel Capek (parce que cet auteur est géniallissime et peu connu) 

Cité dans le dernier numéro de Bibliothèque(s) à propos de son copain Karel Polacek et de son livre "Les hommes hors-jeu"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un joli roman sensuel, culinaire et philosophique qui date un peu mais que j'ai adoré : la seiche" de Maryline Desbiolles


 


..."Je me disais qu'il est assez rare de manger de la seiche (appelons ainsi définitivement l'animal) et j'aimais bien que cette relative rareté soit tout bonnement, tout modestement farcie, le farci revêtant à mes yeux quelque chose de débonnaire et de sans-façon. J'avais donc dans un sac plastique, bleu vif, les mollusques, puisque le dictionnaire les qualifie ainsi, et je repris le bus avec eux pour les hauteurs de la ville. Je ne les avais presque pas regardés chez le poissonnier, à peine leur avais-je lancé le regard négligent de celle qui est sûre de son affaire et se contente désormais de la survoler, à peine les avais-je vus, me réservant le plaisir de les découvrir lors de notre prochain et ultime tête-à-tête."...


 


Pour l'oreille, en ce moment Asaf Avidan and the Mojos...


 


J'ai revu l'interprète de Sydney Pollack, ce film me touche énormément...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

                    Querelle de Brest / Jean Genet  (L'imaginaire Gallimard - 1981)

 

Jean Genet a écrit ce livre en 1947, lorsqu'il était en prison.
Le héros, Georges Querelle, marin de profession, a déjà tué plusieurs fois sans être inquiété.Par son irrésistible beauté, il suscite le désir des hommes qu'il rencontre. Avec lyrisme, Jean Genet développe un thème majeur de son œuvre : la dialectique, sinon la poétique, du péché et de la grâce. L"écriture est belle, riche et dense.

Rainer Werner Fassbinder a réalisé en 1982 une remarquable adaptation cinématographique de ce roman, avec Brad Davis, Laurent Malet et Jeanne Moreau.

 

 

                                         ..............à suivre................;

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de finir (bon pas là tout de suite puisque je suis sensée bosser hein !) Max de Sarah Cohen-Scali... Un vrai coup de coeur ou non plutôt un coup de poing.

 

J'ai trouvé ce livre, prenant, poignant mais très dur. Difficile à conseiller aux ados et la couverture va rebuter certains adultes. Il va demander un peu de médiation celui-là mais à lire absolument

 

Ouh, Max ! Mon amie (libraire) l'a lu à sa sortie, et ne s'est pas encore remise de l'effet coup de coeur coup de poing (avec comme toi la même difficulté : veut vraiment le faire découvrir, mais difficile de cibler le public)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouh, Max ! Mon amie (libraire) l'a lu à sa sortie, et ne s'est pas encore remise de l'effet coup de coeur coup de poing (avec comme toi la même difficulté : veut vraiment le faire découvrir, mais difficile de cibler le public)

J'ai très envie de le lire aussi .. Pas encore eu l'occasion mais ça ne saurait tarder ... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et moi je me suis lancée dans une grande première : un Harlequin ! il était temps que je m'y intéresse, afin de connaître les lectures de mes abonnées. Cela s'appelle La duchesse insoumise, je rigole bien en raison du scénario prévisible, mais l'écriture est correcte et cela se laisse lire sans problème.


Je ne dirai plus jamais de mal des Harlequin. :D


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et moi, je vous conseille vraiment de lire Profanes de Jeanne Benameur. J'ai trouvé ce roman beau, simple, touchant... C'est pas super marrant, évidemment, mais on prend les choses au fur et à mesures et ça se dévore !!!!!


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Holy Motors / Leos Carax (2012)


 


un film hommage au(x) cinéma(s) et aux acteurs (trices)


Et une scène d'anthologie avec Denis Lavant et Kylie Minogue dans les espaces désaffectés de la Samaritaine à Paris.


L'Emotion Pure


 


                                                                  2076220.jpg   


 


                                                                                             ................. à suivre.................... 


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

2046 / Wong Kar-Wai (2004)

Suite de « In the mood for love », 2046 constitue cependant un opus particulier dans l’œuvre du réalisateur. Moins en prise avec la réalité, il constitue un chant d’amour lyrique.

Et une réflexion sur la vie et le temps qui passe.

L’image est particulièrement soignée et toujours bouleversante chez Wong Kar-Wai.

2046 est le numéro de la porte de la chambre dans laquelle les amants de « In the mood for love » se retrouvent.

Mais c’est aussi l’année 2046, futur technologique où les passions humaines sont inexorablement les mêmes depuis l’aube du monde.. Laissez-vous guider par l’ivresse des images et de la musique et rejoignez sans tarder… 2046.

2295308-3207440.jpg?v=1289656673

Modifié par Marcel
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

                                                                  18770970.jpg Les demoiselles de Rochefort / Jacques Demy  (1967)

Après la Palme d’Or reçu pour « Les Parapluies de Cherbourg », Jacques Demy réalise en 1967 un nouveau film dont le tournage se déroule dans la ville de Rochefort, en Charente Maritime.

Cette nouvelle comédie musicale, avec une distribution internationale, est un pur chef d’œuvre qui réunit les talents de Michel Legrand pour la musique et de Jacques Demy pour les images.

Et quelles images !

Pour ne donner qu’un seul exemple : 40 000 mètres carrés de façades ont été repeints à Rochefort pour le film. En bleu, en rose, en jaune, …

Tous les thèmes musicaux, toutes les chorégraphies sont des invitations au bonheur et à la joie de vivre.
 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

                       


                           Héctor Abad / L'Oubli que nous serons (Folio)


 


en quatrième de couverture, il est écrit : "Il est très difficile d'essayer de synthétiser ce qu'est L'oubli que nous serons sans trahir ce livre, parce que, comme tous les chefs-d'œuvre, il est plusieurs choses à la fois"....


Au delà d'un voyage dans la société colombienne et d'un hommage au père de l'auteur c'est aussi un hymne aux livres, à la musique, aux roses, à la vie, à la liberté, à l'amour................................


 


                                                      C'est pour moi le livre le plus essentiel de ces dernières années.


 


                                                                          9782070446209_1_75.jpg               


 


 


 


                                                                                                      .................à suivre.......................

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...
  • 2 weeks later...

Bibliothécaires lecteurs, avez-vous lu la trilogie d'Aliénor de Mireille Calmel? Si oui vous êtes-vous rendus compte que l'épilogue du 3e livre n'est pas dans le livre lui-même...mais sur internet, sur le site de l'auteure???


 


J'ai été alertée par une lectrice qui arrivée à la fin du 3e livre donc, me dit que ce n'est pas une "vraie fin" et qu'il est précisé dans le livre qu'on peut trouver l'épilogue sur le site internet de Mireille Calmel.


Sachant que cette lectrice n'utilise pas internet, je suis allée voir moi-même et en effet la fin de la trilogie, avec explications sur certains événements (donc importante pour la compréhension de l'histoire), n'est disponible que sur internet!


J'ai imprimé cette version pour ma lectrice mais je ne comprends vraiment pas le choix de l'auteure de ne rendre accessible la fin qu'à une certaine partie du public.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Dernièrement, pas mal de disques chouettes sont sortis du coup, j'ai écouté de mon côté "Everest", le dernier album du groupe belge Girls In Hawaii après trois années d’absence. Musiques plus sombres et mélancoliques que ces petits frères, l'album reste toujours dans un esprit très pop folk. En espérant que vous l'écouterez de votre côté et qu'il vous plaira autant qu'à moi...


 


 


http://www.youtube.com/watch?v=FCuCXoZgNe4


Modifié par Aileauïzz
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...
Ignatius Kaltenbrunner

Mon coup de coeur du moment s'écoute et se regarde:


 


L'intégrale des symphonies (inclus "Le Chant de la Terre" et "La 10ème symphonie complétée par Deryck Cooke") de Gustav Mahler interprétée par le Royal Concertgebouw Orchestra dirigé par différents chefs.


 


C'est magnifique même si les amateurs avertis, resteront parfois dubitatifs devant certaines des interprétations ...


L'Orchestre reste, si j'ose dire, royal. Il justifie largement l'acquisition d'un coffret que je recommande à ceux qui veulent découvrir


cette oeuvre gigantesque.


 


Vendu en DVD ou en Blu-ray aux environs de 60,00 euros c'est un bon investissement.


 


Les chefs: 1 = Daniel Harding; 2,3 et 8 = Maris Janssons; 4 = Ivan Fischer; 5 = Daniele Gatti; 6 = Lorin Maazel; 7 = Boulez; 9 = Haitink;


"Das Lied von der Erde" = Fabio Luisi; 10 = Eliahu Inbal


 


Un bon "casting" globalement même si, une fois encore, on peut ne pas partager tous les partis pris interprétatifs ...


C'est bien filmé, le son est excellent et à ce prix c'est une "intégrale moderne" qui peut satisfaire le néophyte comme


l'amateur éclairé.


Autre atout, une 9ème symphonie récente dirigée par Bernard Haitink qui ne pût l'enregistrer lors de sa seconde intégrale avortée en CD chez Philips...


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...