Aller au contenu

PAO : idées, astuces, trouvailles...


David Declercq
 Share

Messages recommandés

David Declercq

Je vous propose de regrouper ici, pour tous ceux qui font de la Publication Assistée par Ordinateur PAO, créent des visuels, élaborent des supports de communication, de la signalétique, d'échanger nos bonnes idées et de partager nos sources, bases de données images, infos sur les logiciels métiers, les logiciels PAO libres...


 


Sans être forcément des pros, tout le monde bidouille un peu pour faire de la comm...


 


J'avoue que je ne sais pas combien d'entre nous font de la PAO?  :wink:


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Houla, la PAO... moi j'adorais Quark X Press, mais maintenant, tout le monde au niveau de la comm utilise Indesign! quand à Gimp... Au secours...


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cyrille Noël

Graphiste et illustrateur de formation, 15 ans d'expérience dans la communication, la question commence surtout avant de savoir quel outil nous allons utiliser. Il faut de la rigueur, un minimum de talent et surtout sortir des schémas tant répétés et entendus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Frédéric Lakermance

Personnellement j'utilise Scribus pour la mise en page et Gimp pour retoucher les photos ainsi que Inkscape pour des illustrations vectorielles (malgré son interface un peu brute ce logiciel m'a beaucoup surpris). Dans notre collectivité c'est la politique du TOUT libre donc on a pas vraiment le choix des armes! En s'exerçant on peut aussi faire des belles choses avec Draw sur Libreoffice. Ce qui est ennuyeux avec le libre c'est qu'il faut souvent rajouter des plug-in et des extensions (donc être à jour et suivre les forums de développement) afin de retrouver des fonctions qui sont par défaut intégrées dans les logiciels payants! Ya aussi des éditeurs en ligne quand on a ni Gimp ni photosshop sous la main


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour la com' et la PAO, j'utilise principalement Inkscape et Gimp. Rarement Scribus. Jamais Word ! :-D

Et comme je ne sais pas dessiner, je trouve l'inspiration sur Open Clip Art Library et The Noun Project : ces 2 sites proposent des images vectorielles qu'il est facile de modifier et d'adapter à ses projets.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrateur

Quelqu'un saurait-il, en la faisant courte, me dire en quoi In Design est mieux que Quark X Press siouplé ?

 

Xpress a été le logiciel de PAO incontournable pendant des années jusqu'à l'arrivée d'InDesign d'Adobe, qui a tout balayé ou presque.

quasiment toutes les agences de com sont passées d'XPress à InDesign.

l'avantage d'InDesign, en deux mots : son ergonomie qui n'a rien à voir avec XPress (qui avait complètement stagné, faute de réel concurrent) et une parfaite intégration avec les autres logiciels Adobe (Photoshop, Illustrator... ).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


Bon merci de ne pas confondre traitement de texte et PAO... bidouille et vrai métier.


 


La PAO s'intègre dans un processus de communication qui si elle était davantage laissée aux professionnels de la profession nous éviterait des pauvres visuels irritants, de mauvais goûts et inefficaces. Chacun son job.


 


Indesign est le logiciel de référence maintenant mais Scribus propose de bonnes fonctionnalités de base.


Mais encore une fois pour bien s'en servir, encore faut il savoir mettre en scène les informations.


 


Ce que je vous conseillerai plutôt, c'est de bien réfléchir à ce que vous voulez dire, à qui, comment, et payer une petite presta pour la réalisation.


 


Science sans conscience n'est rien.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut aussi qu'on nous en donne les moyens. Quand on travaille dans une petite commune qui n'a pas de service com' ni de budget alloué à un partenariat avec un organisme extérieur, il faut se former sur le tas. 


J'ai fait un DUT Métiers du Livre il y a deux ans et les seuls notions de graphisme que l'on nous a montré consistait à couper des lettres en papiers et les coller sur une autre feuille. Retour à la maternelle. 


Les résultats ne sont, certes, pas toujours heureux, mais il vaut mieux, à mon sens, de la com' maladroite que pas de com' du tout.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, tout à fait d'accord avec Thalie, si on avait du budget, ce serait facile de donner le projet à des gens qualifiés qui feraient des visuels aux petits oignons, mais quand on n'a pas un sou à y consacrer, il faut bien se débrouiller. :ermm:


 


Je me rends compte que j'ai eu de la chance, j'ai été initiée à InDesign lors de mon DUT il y a trois ans. Cela ne veut pas dire que je suis une pro ou que mes productions sont super bien pensées, mais j'ai au moins des bases pour manipuler le logiciel et m'éviter d'utiliser un traitement de texte...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

mais il vaut mieux, à mon sens, de la com' maladroite que pas de com' du tout.

 

ça se discute...

En bibliothèque et ailleurs, une mauvaise com' (je vais + loin que "maladroite") sert-elle à quelque chose ? en quoi atteint-elle ses objectifs ?

Pour moi en tant que public c'est simple : une affiche qui ne me donne pas l'envie d'aller y voir de plus près, c'est-à-dire une affiche repoussoir (je vais encore + loin que mauvaise et que maladroite !), elle ne sert à rien, voire pire, elle me donne une mauvaise image de la structure qui apparaît dessus...

 

bon, ici on parle outils et moyens. Mais ne perdons pas de vue pourquoi on fait les choses, ces outils sont au service de quelque chose et pas une fin en soi. Avec peu de moyens, on peut donner malgré tout une bonne image et atteindre son but en travaillant bien le message par ex.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 weeks later...
Fontaine O Livres

Dans quelle mesure les bibliothécaires peuvent-ils faire appel à un prestataire extérieur pour leur communication ?


 


J'ai essayé plusieurs fois de présenter plusieurs graphistes et éditeurs free-lance à des bibliothèques pour les aider à faire leur com'...


Mais on me dit souvent qu'il n'y a pas de budgets, qu'il y a une charte graphique à respecter (un faux argument car c'est une contrainte pour toutes les entreprises publiques et privées, les graphistes savent gérer cela).


 


Je suis à 100% d'accord avec Isalabib, une affiche réussie (surtout quand on veut s'adresser à des jeunes), c'est un énorme plus.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 months later...

Bonjour tout le monde,


 


Je suis à la recherche de bases de données (gratuites si possible :angel: ) qui proposent des pictos, des fonds de pages etc. pour de la PAO...vous avez des bons filons ?


Merci !! :wink:


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 weeks later...

Merci à Grand Modo pour sa réponse sur Indesign.  A Petit Renne au commentaire très vigoureux :


"La PAO s'intègre dans un processus de communication qui si elle était davantage laissée aux professionnels ........ Chacun son job."


 


Je pense qu'il faut avoir des moyens - pas forcément "payants" (s'adresser à des professionnels), mais surtout du temps pour la réflexion, savoir ce que l'on veut communiquer, des logiciels (c'est souvent les parents pauvres)...


 


La réponse de Petit Renne, je cite : "Graphiste et illustrateur de formation, 15 ans d'expérience dans la communication, la question commence surtout avant de savoir quel outil nous allons utiliser. Il faut de la rigueur, un minimum de talent et surtout sortir des schémas tant répétés et entendus" me semble intéressante si ce n'est - et c 'est mon côté "titilleuse" - le "talent minimum" (en idées je suppose ?!), il me semble que cela reviendrait à se frainer (ici on aborde le thème "mieux vaux une com maladroite que pas de com du tout").dans la tentaitve de communication...


 


Maintenant, avez-vous le temps (et le minimum de moyens) pour préparer vos messages de communication ?


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 5 months later...

Quand je vois qu'il n'y a pas longtemps encore, on n'est pas formé à la comm' en IUT, imaginez ce que c'était il y a 10 ans et plus...


J'ai cherché des formations autour de la communication dans le catalogue du CNFPT : rien (affiche, site web...)


J'utilise Scribus, du mieux que je peux, et n'ai pas beaucoup de cordes à mon arc pour les affiches. Alors merci Jean Alvin pour le lien


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...