Jump to content
petit renne

Sujets de concours de bibliothécaires térritorial

Recommended Posts

Yumiko

Oui mais un service et des actions c'est pas pareil.


Le service c'est avec des moyens sur le long terme, une politique partenariale, des fonds spécifiques et une communication adaptée. Les actions viennent renforcées le service proposé.


De toute façon, il n'existe pas énormément de services hors-les-murs: bibliobus (BDP), dépôts de livres dans des structures partenariales, portage à domicile. Quoi d'autres?


Share this post


Link to post
Share on other sites
Florent

Effectivement, mais j'ai un peu peur que le directeur vienne me voir en disant tout ça pour ça.


Nous pourrions orienter son idée du hors le murs en lui répondant ok, mais on l'ajoute à ce qu'on fait déjà.


 


Mais j'aime bien quand tu me dis le contraire Yumiko, ça m'enlève mes doutes !


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

supprimé

 

Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gloubiboulga

La note de synthèse pour les externes était assez agaçante... non ?


Pas un seul article de presse généraliste ou approchant, uniquement des extraits de revues ou d'ouvrages professionnels : des pavés très analytiques donc ; sans compter que beaucoup se répétaient (tout le monde est sur les réseaux sociaux, les bibliothèques doivent donc y être aussi... ; un seul document dissonait vraiment - le seul d'une page). 


Et puis cette idée d'imprimer recto-verso ! pas très commode, pour classer à votre goût notamment, quand vous avez deux documents différents sur une même feuille (j'imagine que ceux qui sont habitués aux concours connaissent ça !) ; cause de perte de temps.


Edited by MrJDD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Anne Verneuil

49 % d'absents  :blink:

 

des gens qui auraient eu assistant entretemps et qui ont préféré en rester là ? (enfin, 185 personnes, ça peut pas être que ça quand même !).

 

PS qui n'a rien à voir mais ça fait un moment que je voulais le dire : moi aussi je suis fan du shérif Longmire, et pas que pour son bureau  :ahappy:

50% d'absentéisme, c'est la moyenne d'après le CNFPT. Donc rien de très étonnant.

Je plussoie pour Longmire. Bon éditeur, bon auteur, bonne citation. 1 point de plus sur la copie rien que pour ça !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Karine F

Bon, je vois que les avis divergent pour un même sujet, je parle de l'étude de cas en interne. Reste à savoir ce qu'attendent vraiment de nous les correcteurs ? une réponse bien spécifique ou une réponse bien construite même si ce n'est pas celle à laquelle ils s'attendent... Verdict après l'été ! en attendant on continue la veille pro et on se repose  :)


Share this post


Link to post
Share on other sites
Valeryella Ella

Hello , je me prépare déjà pour dans trois ans :) pourriez vous scanner le sujets en  intégralité et les mettre en téléchargement , pour moi en interne mais ceux d'externe sont aussi intéressants , merki bocou !


Share this post


Link to post
Share on other sites
Yumiko

Ils seront bientôt disponibles sur les CDG.


Pour ma part, je finis mes vacances-concours à La Rochelle et je t'envoie ça lundi si tu veux.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Valeryella Ella

ok merci et profites !!


Share this post


Link to post
Share on other sites
MarquiseArtémise

Bonjour,


 


je rebondis pour l'étude de cas, une offre de musique et de VOD à distance n'entrent pas pour vous dans le "hors les murs" ? (Et pour ma part, la création d'un service, ou des nouvelles missions dispatchées dans les services existant avec un coordinateur transversal, m'a semblé assez pertinente, d'autant que l'automatisation des prêts va libérer des postes).


Share this post


Link to post
Share on other sites
Yumiko

Selon moi,une offre de musique et de VOD à distance c'est une offre documentaire, c'est du même niveau que la prog culturelle. Ce sont des actions qui peuvent être proposées DANS un service HLM; ce n'est pas le service en soi.


Mais bien sûr, ça doit faire parti de l'offre.


Edited by Yumiko

Share this post


Link to post
Share on other sites
MarquiseArtémise

Oui, je l'entendais bien comme ça. Mais comme quasi personne n'en a parlé, je me suis demandée si j'étais la seule à avoir  trouvé que ce type d'offres entrait dans les propositions à faire dans le cadre du sujet.


Je n'ai pas trouvé de temps pour formuler quelque chose en direction des ouvriers, je ne sais pas s'il existe des exemples de partenariats avec des bibli d'entreprises ?


Par contre, je trouve étonnant (mais j'ai peut-être mal compris) que plusieurs personnes renvoient les bibliobus uniquement aux BDP : des bibliobus communaux ont existé, même si (hélas ?) beaucoup ont été abandonnés (certes, dans le cas du sujet, les "moyens constants" excluent un investissement aussi coûteux), et dans mon département cela ait longtemps que le BDP et d'un, ne fait de prêts aux communautés d'agglo et communes de plus de 10000 hts que sur convention particulière, et et de deux, ne fait plus de prêt direct aux usagers (ni même aux collectivités type écoles ou maisons de retraite), quelle que soit la taille de la commune, même dans celles qui n'ont aucun dépôt. Y a-t-il des communes (ou communautés) aussi grandes dans lesquelles les BDP interviennent avec des prêts directs en bibliobus ?


Share this post


Link to post
Share on other sites
Pigranelle

A Grenoble il y a un bibliobus municipal qui circule dans les parcs de la ville l'été.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Guiguimauro

Deux épreuves complètement antagonistes, la note de synthèse et la dissertation. Pour ma part, je crois avoir mieux réussi la note.


 


Concernant la composition en externe, on pouvait être dérouté par ce sujet très long fondé sur une étude PISA.


 


Pour ma part, j'ai évoqué une des missions de la bib centrée sur la transmission des savoirs et comment cela est mis en oeuvre concrètement. On pouvait parler de toutes les initiatives prises par les bib pour l'accompagnement scolaire des élèves.


 


Le doyen de l'inspection des bibliothèques, Dominique Arot pense que la mission centrale des bibliothèques tournera à l'avenir autour de la formation et de l'accentuation des relations avec l'école. On peut discuter et argumenter autour de cette idée.


 


En tout cas, en 3 heures, il faut être rompu à la rédaction.


 


Pour info en Ile de France, 610 inscrits en externe, 420 présents aux deux épreuves !


Share this post


Link to post
Share on other sites
Guiguimauro

Quelqu'un d'autre ici a passé ce concours en externe ou interne?


Qu'est ce que cela a donné ?


Share this post


Link to post
Share on other sites
Panettone

Pour ma part, je l'ai passé en externe. J'aurais bien aimé avoir des exemples de plans d'autres personnes pour la compo...mais depuis j'ai oublié le mien :ermm:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guiguimauro

Pour ma part, je l'ai passé en externe. J'aurais bien aimé avoir des exemples de plans d'autres personnes pour la compo...mais depuis j'ai oublié le mien :ermm:

Dans quelle région l'as tu passé, Panettone ? Pour ma part, je ne suis pas fier de ce que j'ai réalisé en dissertation mais pour résumé j'ai dressé le constat décrit par la citation en première partie et esquissé des perspectives en deuxième partie. 

Je crois que sur ce sujet de la mission éducative de la bibliothèque et des relations avec l'Ecole au sens large, il est très intéressant de parler de la pensée de Dominique Arot. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vasistas

Bonjour,


Externe aussi, voici le plan, en direct de mon brouillon :


 


1. Deux institutions en mutation


2. Favoriser les liens écoles/bibliothèques


3. Insuffler une stratégie globale de développement en faveur de la réussite scolaire et de l'égalité des chances


 


Expliquer la place des bibliothèques dans la réforme des ryhtmes scolaires, les PEDT, CLEA , partenariats existants ou à créer, le manifeste de l'unesco, la charte des bibliothèques, évaluer les territoires, entente et dialogue avec les élus,l 'accessibilité (horaires d'ouverture, offre en ligne, hors les murs), développer l'auto-formation, la formation, l'outil numérique .. autant de points d'entrée (ou de sortie) que j'ai essayé d’organiser selon mon plan.


 


Vaste (mais très intéressant) sujet de dissertation. Un contre la montre qui demandait une bonne musculature du poignet ( et du cerveau).


 


Beaucoup de connaissance au préalable à avoir. Selon moi.


Pas facile de savoir sur quoi faire l'impasse tant la problématique amenait des points de réflexion.


 


Je trouve ma copie plutôt "engagée" professionnellement  à défaut peut-être d'être universitaire. Ma rédaction m'a fait l'effet de rédiger un article plus qu'une dissertation. Une drôle d'impression au final.


 


Ca passerait peut-être en B, mais en A ...  


 


Je l'ai passé à La Rochelle, Beaucoup d' absents.


 


J'ai pas dit grand chose de la culture scientifique, et vous ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vasistas

Deux épreuves complètement antagonistes, la note de synthèse et la dissertation. Pour ma part, je crois avoir mieux réussi la note.

 

Concernant la composition en externe, on pouvait être dérouté par ce sujet très long fondé sur une étude PISA.

 

Pour ma part, j'ai évoqué une des missions de la bib centrée sur la transmission des savoirs et comment cela est mis en oeuvre concrètement. On pouvait parler de toutes les initiatives prises par les bib pour l'accompagnement scolaire des élèves.

 

Le doyen de l'inspection des bibliothèques, Dominique Arot pense que la mission centrale des bibliothèques tournera à l'avenir autour de la formation et de l'accentuation des relations avec l'école. On peut discuter et argumenter autour de cette idée.

 

En tout cas, en 3 heures, il faut être rompu à la rédaction.

 

Pour info en Ile de France, 610 inscrits en externe, 420 présents aux deux épreuves !

Pas mal le taux d'absents ! 

 

Tu as fait une note en combien de parties ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guiguimauro

Pas mal le taux d'absents ! 

 

Tu as fait une note en combien de parties ? 

2 parties, deux sous-parties. Un plan qu'on nous a conseillé en ayant bien réfléchi à ce qu'on y met. 

En fait, j'ai suivi une préparation et j'avais beaucoup de mal à terminer mes "contre la montre".

Ce qui me réjouit, c'est que j'ai au moins réussi à finir le Jour J. 

Maintenant on verra bien, le 2 septembre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Panettone

Et bien moi aussi, deux parties, deux sous parties. par contre j'ai vu dans des 'Bonnes copies' que les gens mettaient les numéros de partie dans leur intro genre : s'il apparait que machin machin machin (I) alors machin machin machin (II) - mais sans mettre les titres des parties équivalentes dans le développement... Je n'ai pas du tout fait ça.


Au niveau du contenu, je crois que j'avais dû commencer par une première partie plus sur les professionnels avec sous partie 1 revenant sur les missions et objectifs des bibliothécaires et bibliothèques (but de la partie --> montrer qu'au regard de nos missions il on a bien des choses à faire), deuxième sous partie sur les compétences à développer et les nouveaux savoirs faires. Deuxième partie sur comment mettre en place des choses avec en 1 les outils et la médiation, en 2 les limites à tout ça.


Bon c'était très bateau. Mais ça devait être un peu plus construit...


Pas du tout évoqué Dominique Arot, je ne connaissais pas, honte à moi ! (suis restée plus basique avec Malraux :blush: )


Share this post


Link to post
Share on other sites
Franck Sanka

Après avoir parcouru les 100 pages du sujet d'oral d'assistant, je reste confus sur le devoir d'obéissance.

Si j'ai bien compris, le supérieur hiérarchique de tout fonctionnaire (je me place dans le cadre d'une municipalité) est in fine le DGS (même s'il y a des intermédiaires comme un DAC). Et on lui doit obéissance. Parce qu'il représente l'autorité territoriale.

Mais qu'en est il du maire alors? Et d'un conseiller municipal (type adjoint à la culture ) ?

Qui est l'autorité territoriale ? Le maire ? Le conseil municipal ?

Et on ne peut désobéir qu'en cas d'illégalité de l'ordre.

Mais si on nous ordonne d'acheter le livre d'un copain du maire, est ce illégal et en quoi?

Et 40 exemplaires? Y a-t-il un seuil d'illégalité...?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

L'Autorité territoriale c'est le Maire (ou le Président dans le cas d'une interco). Il a le pouvoir de nomination, d'attribution de régime indemnitaire etc...Mais il est représenté au niveau des fonctionnaires par le DGS, qui est le chef du personnel. C'est la "voix" du Maire. Le relais. D'ailleurs tu le dis toi-même : le supérieur hiérarchique de tout fonctionnaire....(et je termine : ne peut être qu'un fonctionnaire.) Le Maire ne fait pas partie de la hiérarchie. Dans l'administration, seul un fonctionnaire peut diriger des fonctionnaires.

Si le Maire te donne un ordre, ce sera par l'intermédiaire du DGS, de même que si tu veux t'adresser au Maire, tu feras un courrier S/C le DGS. Le DGS ne peut pas être en désaccord ou en conflit avec son Maire, dont il est le collaborateur direct. (c'est aussi pour ça que le DGS "saute" presque automatiquement s'il y a changement de Maire , au moins dans les grosses communes, plus rarement dans les petites) Obeir au DGS c'est obéir au Maire. Quant aux adjoints (les conseillers municipaux ne font en général pas partie des commissions et sont souvent dans l'opposition), c'est la même chose, ils font partie du Conseil, dirigé par le Maire et n'ont rien à voir avec la hiérarchie.

 

Il faut se méfier des pratiques des petites communes où l'on est en contact direct et permanent avec les élus (parfois il n'y a pas de DGS mais un secrétaire de Mairie, parfois pas à plein temps etc...) et où l'on prend l'habitude de "sauter" des échelons. Le Maire reçoit tout le monde à bureau ouvert et traite de tout en direct, parfois en court-circuitant la hiérarchie. C'est très convivial et sympathique, mais en contradiction avec les règles de la Fonction publique.

Le Maire reste responsable de la politique d'acquisition : il ne fait que te la déléguer. On pense souvent, à tort, que l'intervention du Maire dans les acquisitions est scandaleuse, voire illégale. Pas du tout. S'il souhaite acheter le bouquin d'un copain, y compris en 40 exemplaires, c'est son droit. Rien d'illégal la-dedans. Trouve moi une loi qui interdise cela....L'illégalité c'est ce qui est contraire à la loi. Par contre si le bouquin du copain est un pamphlet antisémite, évidemment tu dois en informer le Procureur de la République. Parce que le Maire aura bafoué la loi n° 90-615 du 13 juillet 1990 tendant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe. Et tu auras, pour le prouver, un joli bon de commande, contresigné par qui ? Par le Maire (ou le Premier adjoint, ou le DGS s'ils ont la délégation de signature)
 
La fameuse formule, qu'on retrouve partout, pour limiter le devoir d’obéissance : sauf dans le cas où l’ordre donné est manifestement illégal et susceptible de compromettre gravement un intérêt public, est assez piégeuse si tu veux l’interpréter toi-même. Il faut bien connaître la Loi. Et les achats massifs de livres d'auteurs du Front National, dans les années 90, n'ont pas été sanctionnés car ils évitaient probablement de tomber sous le coup de la loi (le révisionnisme ou négationnisme est condamné par la loi, pas l’extrême-droite ). Refuser de les acheter aurait été une faute professionnelle par manquement au devoir d’obéissance.

 

Par contre les réactions professionnelles contre la municipalité qui "dénie aux bibliothécaires la responsabilité des acquisitions, met en place un comité de censure et impose ses choix d'ouvrages aux lecteurs" étaient compréhensibles mais légalement non fondées. Le Maire a parfaitement le droit de choisir des ouvrages, d'en refuser d'autres, de choisir les titres de presse etc...et d'avoir sa propre conception du pluralisme.

 

Evidemment, au bout d'un moment de cette forme d'ingérence, le bibliothécaire pourra lui demander poliment pourquoi il a été recruté...

 

Voir l'article http://www.liberation.fr/culture/1997/02/05/la-mairie-front-national-de-marignane-prendles-commandes-a-la-bibliotheque-depuis-juillet-les-elus-i_197904

 

Il faut bien faire attention avant de refuser d’obéir. Mieux vaut obéir dans un premier temps...et après renseignements, dénoncer telle ou telle pratique. Ou se taire : si tu as connaissance d'un marché public trafiqué, est-il bien malin de jouer les redresseurs de torts et d'appeler la DGCCRF, tout seul,  comme un grand ? Difficile. En ne le dénonçant pas, tu es de fait complice. En le dénonçant, c'est à dire en dénonçant le Maire, tout le Conseil et la hiérarchie qui a validé tout le bouzin, tu gagneras quoi ?

Le droit d'aller voir ailleurs, tellement on te bousillera la vie.

 

Et ailleurs, c'est où ? Quel Maire embauchera un fonctionnaire qui a dénoncé un autre Maire ?

Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Franck Sanka

Et quand un usager demandera " pourquoi 40 exemplaires? ! ", devoir de réserve ou obligation d'information?

C'est le " saut d'échelons " ( discipline olympique? ) qui me perturbait.

Sur le fond, un maire qui demande qu'on développe une offre documentaire contre l'illettrisme ou en direction des personnes malvoyantes fait aussi " ingérence " dans la politique d'acquisition sans que cela ne soulève l'indignation.

Il est vrai que ça reste une commande générale et pas sur un titre précis.

Je préfère d'ailleurs l'exemple d'Orelsan retiré des bibliothèques parisiennes, moins manichéen que les mairies FN (http://www.lexpress.fr/culture/musique/le-disque-d-orelsan-retire-des-bibliotheques-parisiennes_765199.html)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...