Jump to content
Valeryella Ella

Concours assistant du patrimoine: oral option informatique

Recommended Posts

Ferris

@Barberylane


 


Le mieux ça serait de reproduire Bernard en entier, ou son cerveau d'informaticien. Il parait que les imprimantes 3D sont l'avenir du monde... :)


Share this post


Link to post
Share on other sites
sally

Ces questions étaient assez accessibles, je ne connais pas mes notes mais fais partie des heureux élus  :D


Edited by sally

Share this post


Link to post
Share on other sites
B. Majour

@Baberylane


 


Pas de problème pour le clonage visuelle :wink:


 


@ Midola


 


Merci pour le lien, j'aime beaucoup Pascal Desfarges, il est passionnant à écouter.


Et j'ai eu le plaisir de l'entendre en formation via Sapiens.


 


Par contre, les mots de passe, ce n'est pas réservé aux usagers. On devrait faire attention, en tant que bibliothécaire, aux machines laissées sans surveillance. D'un seul lien sur Internet, on peut rapatrier tout un tas de cochonneries sur une machine et forcer la main à un antivirus en le désactivant quelques minutes.


 


 


Sinon, pour la sécurité informatique, je conseille de chercher


vulnérabilité informatique


 


On peut encore aller plus loin dans la sécurité des données.


 


En gardant, par exemple, un contrôle sur les techniciens de maintenance, (exemple caméra pointée sur le dos et l'écran du technicien de maintenance, ou sur l'opérateur)


Plus, installation de logiciels qui captent les frappes clavier, afin de savoir qui tape sur l'ordinateur, à quelle heure et ce qu'il tape.


 


Il faut aussi savoir que le système crée régulièrement des logs de tous les "incidents" (en réalité de tout ce qui se passe sur une machine). En réseau, c'est pareil, toutes les informations sont stockées dans des logs de travail. Et le boulot de l'administrateur réseau, c'est de contrôler ces logs réseaux pour connaître les incidents, les machines qui ont du mal à se connecter, les tentatives d'intrusion, etc.


 


Donc contrôler les logs, c'est aussi du domaine de la sécurité.


 


Petit exemple simple, pour les machines sous Windows


Faites : bouton démarrer,


Ligne Exécuter


Puis taper ou copier/coller: eventvwr.msc


 


Vous aurez accès aux différents journaux d'un simple ordinateur Windows.


Aucun risque d'erreur possible, tant que vous ne sélectionnez rien qui efface ou supprime le journal. (De toute façon, les journaux d'événements continueront à s'ajouter)


 


Là, il y a trois types d'informations


Informations / Avertissements / Erreur.


 


En cas de nombreuses Erreur, en rouge, ça permet aux personnes qui s'y connaissent de voir quels composants ou quelles applications ne fonctionnent pas. De connaître les incidents qui ont lieu à chaque démarrage et de peut-être les résoudre.


 


Sur un réseau, les logs permettent de suivre à la trace les tentatives d'intrusions, ou même les intrusions, les fichiers visités.


Ou fichiers envoyés, ce qui transite via les boîtes mails, ce que tel poste consulte après ou pendant les horaires de travail. (Tiens, tiens, site X pour le boss). C'est très bavard les logs.


 


Donc, ça fait aussi partie du boulot d'un administrateur réseau de les consulter régulièrement, et d'en tirer les conclusions qui s'imposent. Et même s'il y a des outils pour trier entre erreurs classiques (qui n'empêchent pas un fonctionnement correct) et erreurs graves, ça prend du temps de consulter des kilomètres d'informations. La sécurité, elle est là aussi : dans la qualité de l'administrateur réseau.


 


Bon dimanche


  Bernard (qui va essayer de répondre à une autre question informatique : tenir 10 minutes avec les réseaux !)


Edited by B. Majour

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ly Lau

.


Edited by Ly Lau

Share this post


Link to post
Share on other sites
Midola

Bon courage ! Je croise les doigts pour toi !


Share this post


Link to post
Share on other sites
Valeryella Ella

Un de mes collègue a eu comme questions : CSP et TIC


Quelqu'un aurait une idée ou plusieurs sur le premier , j'avoue ne pas avoir trouvé quelque chose de probant. Les sigles n'étaient pas explicités.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ly Lau

Edited by Ly Lau

Share this post


Link to post
Share on other sites
Midola

A mon tour pour le retour ! Deux personnes composaient le jury : un DSI et un développeur.


- La CNIL (6 points)


- La mise en oeuvre et la sécurisation d'un accès Internet (8 points)


- L'utilisation des réseaux sociaux dans les administrations : demain ou jamais ? (6 points)


 


Dès le début ils m'ont annoncé qu'ils me laissaient répondre aux questions et qu'ensuite ils me poseraient des questions pour compléter mon exposé et sur les différents domaines cités dans la note de cadrage.


Ils étaient bienveillants, m'ont aidé à trouver certaines réponses un peu technique (à mon goût). On verra ce que ça donnera...


Share this post


Link to post
Share on other sites
Valeryella Ella

CA me parait bizarre catégorie socio professionnelle ? non


j'ai trouvé centre de service partagé et content security policy?


Et toi tes questions?


Share this post


Link to post
Share on other sites
B. Majour

@Barberylane

 

une recherche avec CSP informatique

donne (wikipedia)

- 1 - Constraint Satisfaction Problem (Problème de satisfaction de contrainte)
- 2 - Content Security Policy, un système de sécurité pour les sites internet

+ 2 acronymes trop spécifiques

 

Je penche pour le deuxième qui est assez récurrent dans les questions. 

(Midola : - La mise en oeuvre et la sécurisation d'un accès Internet (8 points))

 

Mais c'est vache de ne pas donner l'explication des sigles.

  Bernard (qui a placé un fichier sur l'Agora, parlant des réseaux)

Edited by B. Majour

Share this post


Link to post
Share on other sites
Valeryella Ella

Merci , bernard très intéressant ton document.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Midola

Même si c'est trop tard pour moi (enfin pour cet oral), ton document est précieux. Ta partie consacrée aux pare-feu me rappelle que mon voisin a eu une question sur 8 points intitulée "Les firewalls"... 


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ly Lau

Edited by Ly Lau

Share this post


Link to post
Share on other sites
Valeryella Ella

Que de questions !! on dirait un oral pro, tu as bien de la chance d'être libérée , deux jours pour moi!! merci pour ton témoignage , même s'il me stresse plus qu'autre chose!!!


Share this post


Link to post
Share on other sites
Midola

Alors pour le coup, ton jury a bien intégré que tu travaillais en bibliothèque ! Je suis même surprise par certaines questions qui ne me semblent pas tout à fait dans le cadre de l'épreuve (mais j'aurais préféré parler de mes dernières lectures que nouvel interlocuteur de la CNIL, ou des black listes !).


Share this post


Link to post
Share on other sites
Valeryella Ella

la maîtrise des fonctionnalités des outils


Des idées?????


Share this post


Link to post
Share on other sites
B. Majour

@barberylane


 


N'oublie pas la suite


Comment envisager la maîtrise des fonctionnalités des outils ? « Les utilisateurs peuvent accéder à cette information… » disent les informaticiens


 


Ça veut dire, ni plus ni moins : on trouve tout sur Internet.


 


Devant un sujet généraliste comme celui-là, le mieux est d'attaquer avec un logiciel connu : Excel, Word, suite bureautique.


 


D'où, que veut dire maîtriser ?


 


=> on peut chercher les FAQ, utiliser les forums, mais on est très vite dépassé dès que ça devient technique... comprendre, dès que je ne parle pas le même langage ou le même jargon professionnel.


 


Tu as déjà essayé de programmer des macros avec Word, de les modifier...


D'utiliser une macro word qui ouvre un fichier, récupère quelques lignes d'information et les colle dans Excel.


 


Oui, on peut accéder à cette information, mais il y a des spécificités métiers qui font que, non, ce n'est pas ouvert à tout le monde. Là, tu colles l'exemple de la Dewey (retour sur ton propre métier)... maîtrise des fonctionnalités d'un outil (simple) mais qui reste hors de portée des usagers. Pourtant les usagers peuvent accéder à cette information. Ils peuvent même se renseigner auprès des bibliothécaires ! Sauf que ça n'appartient pas à leur monde. 


 


Et les informaticiens sont-ils les meilleurs en bibliothèque, savent-ils s'orienter seul ? Mince, l'info est disponible sur le Net. :wink: 


 


Là, tu peux embrayer sur les personnes âgées, et surtout sur les enfants qui n'ont pas du tout accès à ce genre d'information. Le langage, c'est compliqué. Et on tacle, par exemple, sur les moteurs de recherche. Info accessible et pourtant combien connaissent les astuces, combien savent utiliser des synonymes, ou passer par les images pour chercher plus vite.


Combien utilise l'adresse d'un site pour remonter à la racine dudit site et voir s'il y a mieux ?


 


Information disponible, mais la connaissance ou l'accompagnement est nécessaire.


 


Jamais frustrée par une chose que tu n'arrives pas à faire en informatique ? (Là, tu parles de ta propre expérience, de ta frustration, tu as forcément un ou deux exemples dans ta poche...)


Tu peux avoir toute l'information du monde à ta disposition, si tu ne sais pas l'utiliser, elle ne sert à rien. Pareil pour un outil, pareil pour un ordinateur... à quoi peut-il servir si tu ne sais pas l'utiliser.


 


Facile quand on sait faire, inutile quand on ne sait pas.


Et on parle de maîtriser ! lorsque la plupart des gens ne savent même pas utiliser le logiciel, sauf dans les grandes lignes.


D'où les réseaux sociaux, d'où le bonheur de l'Internet, d'où les bibliothèques où les gens viennent se renseigner, apprendre à faire. (Etablissement publique numérique) D'où les acquisitions que tu fais dans ces domaines, mais pour lesquels tu as quelques soucis toi aussi puisque tu ne peux maîtriser tous les logiciels, dans tous les domaines.


 


Maîtrise, ça veut dire se pencher à fond sur le sujet pour ne plus être gêné par des questions basiques.


Maîtrise, ça veut aussi dire pouvoir expliquer aux autres sans difficultés. Et vu le nombre de forums informatiques, on ne peut pas dire que la maîtrise soit aussi évidente qu'il y paraît, sinon il n'y aurait qu'un gros site type Wikipédia et tout serait dit.


Or, on le voit bien, même les informaticiens sont incapables de répondre à toutes les demandes, ou à toutes les interrogations des gens.


 


Pour traiter le sujet, j'utilise la technique de "l'inverse".


Le sujet parle de maîtrise, moi je vois tout de suite non maîtrise


information => non information (pour celui qui ne sait pas l'utiliser)


informaticien => non informaticien (et les informaticiens savent-ils tout sur tout, ou savent-ils chercher ?... dans leur domaine :shifty: )


 


Pratiquer le mot "inverse" permet de mieux couvrir le sujet.


Ce qui permet de l'aborder sous ses différentes facettes.


 


Voilà une petite réponse rapide sur la maîtrise des fonctionnalités.


 


Tu as aussi non fonctionnalités qui te permet de déboucher sur logiciel propriétaire vs logiciel libre. Je veux une fonctionnalité qui n'existe pas, avec le libre je peux le faire (ou demander à la communauté), avec un logiciel propriétaire, c'est beaucoup moins évident si la fonctionnalité n'intéresse personne. Tu me diras idem avec le libre, sauf qu'il est possible de se former pour le faire.


Et le temps devient alors un facteur important à prendre en compte. Le faire faire est peut-être moins coûteux, mais moins gratifiant. Sauf que vouloir faire, ça permet d'apprendre.


 


Etc.


 


Attention aux rebonds sur logiciel libre vs propriétaire dans les questions qui vont suivre.


  Bernard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Valeryella Ella

J'envisageai bien une réponse dans le genre , mais là de suite c'est plus clair , merci bernard , pour tes dernières mises au points , en fait on sait plein de choses , suffit de les organiser !!


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ly Lau

Edited by Ly Lau

Share this post


Link to post
Share on other sites
Valeryella Ella

A moi , à moi : jury très sympa , un homme et une femme plus bib, suis passée pile poil à l'heure, et j'ai tiré le sujet idéal pour moi:


 


"L'utilisation des tic dans les services publics et l'administration et au niveau des biens culturels."


 


Ferris va dire , que j'ai du bol , mais c'est vrai!!! j'espère que ça va me porter chance.


 


euh! du coup je dis merci à tous les gens , mais je ne dis pas au revoir , parce que j'ai bien l''intention de rester par là , la tapisserie et les pâtisseries (ne pas confondre ) sont sympa!!


Share this post


Link to post
Share on other sites
Clanbib

Bonjour,


 


un petit retour sur l'option informatique passée à Rennes hier après-midi pour le concours d'assistant principal en interne (spéc. bib. mais ça le jury s'en fiche un peu):


- Logiciel libre ou propriétaire : avantages / inconvénients


- La dématérialisation des documents


- L'archivage électronique: enjeux / contraintes


 


Un jury pas forcément bienveillant mais très aidant (et patient !) face à certains "vides sidéraux" qui se sont produits. De plus j'étais la dernière de la journée à passer avec eux, je pense qu'ils en avaient un peu marre...


 


Résultats des courses, j'en sais rien, j'ai fais ce que j'ai pu (j'ai pu définir toutes ces notions et en donner des exemples concrets, et donner les solutions techniques qui correspondaient) mais je ne reprendrais jamais cette option. Trop de boulot pour pas ou peu de résultat: ils attendaient beaucoup de réponses très très très techniques.


Une vrai expérience pour le coup !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Valeryella Ella

Donc, maintenant que j'ai bien décompressée au soleil, je mets les quelques idées que j'aie développé:


 


Définition des Tic


 


1/ dans l'administration et service public


-facilité et rapidité


-dématérialisation des démarches


-moins d'attente, impression formulaires


-plan 2020 administration sans papier


-open data : transparence données


 


Mais attention


-aux publics âgés, analphabètes, étrangers qu'on peut laisser au bord de la route = fracture numérique


- à la liberté d'expression pour une démocratie participative , aller vers plus de débat dépasssionné pour un "réfléchir ensemble " plus constructif


 


Conclusion: efficacité et diffusion au plus grand nombre mais on ne touche pas tous le monde donc vigilance


 


2/ Production et diffusion biens culturels


 


- Tic sont devenus une économie de marché


- auto production littéraire et musicale


- ouverture de marchés jusqu'à là fermés ; producteurs , éditeurs


 


-nouveaux formats pour les bib :FRBR ( bnf) ouverture du catalogue à la recherche internet


Vitrine interactive: visite virtuelle musée : google gallery


-utilisation réseaux sociaux : ex flickr bib de toulouse


- application tablette et smartphones : retards / nouveautés


 


Mais attention : droit auteur loi janv 78 puis 2004, hadopi 2009


-frontières entre les supports de plus en plus floues, explosion appreils mobiles


 


3/ en bb ; les tic


 


-site , blog surtout nuage de tags, recommandations


atelier découverte et initiation : exemples passer par les images pour aller plus vite, racine site, croiser info ( merci bernard!!)


Attention à la neutralité du net : google 95  part de marché , informer les gens


 


Bib doit être informateur , médiateur , on trouve de tout sur internet mais ça ne sert à rien si on se pas où chercher


Epn : charte utilisateur + netiquette


 


Conclusion: des évolutions , des progrès mais attention de n'oublier personnes et de bien renseigner les gens sur ces dangers et ces astuces.


 


 


Ensuite quelques questions :


- réduire le papier comment?


- des autoproductions exemple?


-la dématérialisation, le livre numérique pour ou contre ?


-faceook utile pour les bib? j'ai nuancé en disant oui pour les gdes structures , bof pour les petites.


voili , voilou, en esperant que ça pourra aider ceux qui restent à passer.


 


( Ca se voit que Ferris est en vacances!!!!) je rigole :blink::sweat:


-


-

Share this post


Link to post
Share on other sites
Midola

Tu as été bien inspirée on dirait ! Mon exposé était beaucoup plus court, du coup ils m'ont cuisinée sur les CIL (correspondants CNIL), l'adsl, la fibre optique et le wifi, les ondes électromagnétiques (différences entre les ondes du wifi et des téléphones portables), date de création de la CNIL, etc. Des questions plutôt techniques et pas du tout orientées vers les bibliothèques  :sad:


Share this post


Link to post
Share on other sites
Thécaire

Bonjour,


 


Voici les questions que j'ai eues à l'oral d'Adjoint du Patrimoine à Caen en 2013:


 


- Citez une norme d'accessibilité handicap pour les sites Internet


- Différences entre réseau intranet et réseau extranet


- Qu'est-ce-qu'un progiciel


+ Qu'est-ce-que la CNIL/ le cloud computing ?


 


Et à l'oral d'Assistant Principal à Rennes cette année:


 


- Réseaux sociaux et adminsitration: demain ou jamais ?


- Les documents administratifs en ligne


- Quelle éthique pour la messagerie dans l'administration


+ Expliquez concrètement comment est mis en place un réseau Internet (protocoles, matière des câbles téléphoniques vs fibre etc.)


   Expliquez comment le site des Impôts fait pour protéger les données des usagers (codes d'accès, plates-formes d'accès)


   Citez des logiciels de bureautique libres


 


 


 


 


Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...