Aller au contenu

modalités de prêts des dvd


sachem
 Share

Messages recommandés

Nous envisageons de modifier les conditions de prêt des dvd pour nos lecteurs.


 


Quelques chiffres :


-1520 lecteurs actifs


-645 dvd


-2351 prêts en 2013 sur ce support (sur 54000 prêts totaux)


 


Conditions actuelles :


-1 dvd par carte (cartes individuelles)


- prêt d’1 semaine (3 semaines pour les autres documents)


 


Mon souci est de savoir si nous avons assez de dvd pour passer à 2 dvd par carte, avec peut-être une limite par famille ?


Et nous pouvons  augmenter la durée de prêt ?


Passer à 3 semaines comme pour les autres docs serait + clair pour les usagers (et éviterait des lettres de rappel), mais avec le risque d’une offre moindre en quantité…


 


Je suis à l’écoute de vos suggestions !


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour


 


Question ballotte peut-être : durée de prêt de chaque DVD entre les lecteurs ?


En clair, est-ce que les DVD sont empruntés dès leur retour ? Ou est-ce qu'il y a une durée moyenne entre deux sorties ?


 


Question 2 : lettres de rappel, quel coût ? Pour quels résultats. (retour en combien de temps ?)


Acheter plus de DVD au lieu d'envoyer des lettres de rappel, c'est mieux pour tout le monde.


 


Au niveau de la cohérence, c'est certain qu'un prêt de même durée est plus réaliste.  :wink:


 


Question 3 : combien de DVD sont en prêt en même temps ?


 


A la louche, d'après les chiffres fournis : 


2351 / 52 semaines, ça fait du 45 DVD prêtés en même temps par semaine.


Même en comptant le double 90-100 DVD prêtés par semaine (par sécurité), on a un fonds de 645 - 100 = 545 DVD présents à la médiathèque.


Si on en prête 200 par semaine, il en restera encore 445.


Ce qui répond à la question B : puis-je prêter 2 DVD à chaque fois pour une semaine.


Réponse : Oui.


 


Si on regarde pour un prêt de 3 semaines.


cas 1 : 1 DVD par semaine pendant 3 semaines. 45 * 3 = 135 DVD prêtés pour trois semaines.


Si on double par sécurité (semaine chaude), on obtient 270 DVD prêtés pour trois semaines.


Reste dans le fonds = 645 - 270 = 375.


 


cas 2 : 2 DVD par semaine pendant 3 semaines. 45 * 3 * 2 = 270 DVD prêtés pour trois semaines.


Si on double par sécurité (semaine chaude), on obtient 540 DVD prêtés pour trois semaines.


Reste dans le fonds = 645 - 540 = 105.


 


Un peu court, il faudrait atteindre 900-1000 DVD pour garder un choix correct.


 


 


Donc, il apparaît (même à la louche maximale) que tu peux prêter 1 DVD pour trois semaines sans risque de pénurie.


2 DVD pour trois semaines, c'est un peu plus limite, tu risques d'avoir plusieurs demandes de réservation, mais ça reste possible.


 


2 DVD (voire 3) pour 1 semaine, ce serait aussi sans risque au niveau du fonds.


 


Voilà ce que je peux en dire


avant d'aller lire la réponse de Ferris  :)


  B. Majour


Modifié par B. Majour
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A mon avis, il vaut mieux aligner la durée du prêt sur celle des livres : d'une part les lecteurs n'ont pas forcément le temps de venir toutes les semaines, et d'autre part c'est en effet plus lisible de tout prêter pour une durée identique (simplifions, simplifions...)


Cela n'empêchera pas les gens de venir toutes les semaines s'ils peuvent.


En ce qui concerne les quotas, si tu veux passer à 2, essaie peut-être de limiter à 1 nouveauté, pour qu'il y en ait pour tout le monde.


 


Je suis peu dans ce cas : en ce moment, je cherche à convaincre l'équipe d'aligner la durée du prêt des DVD sur le reste. Il y a des réticences, mais j'ai bon espoir.


Pour info : 3000 DVD adultes et jeunesse, 18000 prêts par an et 2 fictions+ 2 documentaires par carte. Et un prêt d'une semaine, d'où des retards.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Ferris


Mes premières questions sont sur les coûts (qui peuvent représenter le coût de plusieurs DVD sur une année, surtout à une semaine. Et je te passe le coût réel en temps de travail, édition papier + enveloppe, postage des lettres)


 


Après mes calculs sont à la louche. (pas précis)


 


C'est comme pour Walrus.


A la louche : 18000 / 52 = 346,15 prêtés par semaine.


Soit, dans une semaine chaude,  692 DVD prêtés.


Sur trois semaines chaudes, ça ferait dans les 2000 DVD prêtés au maximum. (sur trois semaines normales 3 * 346 = 1038)


 


Il en resterait alors 1000 dans le fonds dans le pire des cas, plus sûrement 1500-1800 dans le cas de trois semaines normales.


D'où aucun risque pour un prêt à trois semaines, le fonds résistera.


 


En plus, comme tu le dis, Ferris, les lecteurs s'autolimitent.


Alors, oui il faut oser la rosée du prêt.


  Bernard 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Ferris


 


Tout à fait, je ne tiens pas en compte les retours rapides, c'est pourquoi mon calcul est basé sur les marches maximales du prêt.


 


Quand je les double par sécurité, c'est parce que je ne sais pas ce que représente la semaine max du prêt pour chaque bibliothèque.


Si tu prends les trois semaines max de prêt sur l'année, tu sais combien il t'en restera toujours dans le fonds, quoi qu'il se passe.


 


Et si on était un peu logique, on ne devrait pas craindre d'avoir tout son fonds dehors. Là, ça voudrait dire combien on est excellentissime dans nos sélections.


 


Quand tu parles de prêt illimité, il faudrait aussi voir si les médiathèques qui le pratiquent, le permettent aussi pour les DVD et autres supports. De nouveau, on se rendrait compte que nos "craintes" sont injustifiées.


 


Et qu'il vaut mieux simplifier et être cohérent (comme l'a dit Walrus)


 


Bon week-end


  Bernard


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vos DVD sont-ils en prêt direct ? Notre problème à nous se pose en ces termes.


Nous ne prêtons qu'1 DVD par carte, pas par peur de manquer, mais pour une question de temps ! Pas assez de personnel (une personne au prêt et pas plus !) et prêter 2 ou 3 DVD par personne peut vite nous amener à une manutention bien trop lourde.


A une lointaine époque les VHS étaient en prêt direct et il y avait pas mal de "perte", du coup, mon élu (qui vivait à une lointaine époque) est encore frileux (c'est l'âge).


Ballot non ?


 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Eh ben non cher Ferris, toutes les bib ne sont pas en prêt direct !!! et elles n'ont pas forcément des bibliothécaires à chignon de 70 balais pour les faire rouler :wink: . Elles ne sont même pas toutes équipées d'un système antivol ni les reins assez solides pour supporter dans leur budget le vol de 30 DVD par an (ni même de 20 ) !


Quand au temps de manutention, c'est pourtant pas compliqué : imagine : tiroir... pochettes fantômes... recherche. Au prêt et au retour. Je t'assure, c'est lourd.


Attendre la fin du temps public pour au moins les retours, bloque un paquet de DVD qui sont mieux dans les rayons.


Pas top, mais on fait ce qu'on peut.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Loup


Ah oui, là, c'est vrai que c'est du lourd à gérer.


Et au retour, le reclassement doit être aussi délicat. (parce qu'on est à gérer une sorte de mini-bibliothèque pochettes fantômes)


 


Cette solution ne permet pas non plus l'écoute sur place en accès direct. Au moins pour les CD musicaux. (Ou alors, cette pochettisation est juste pour les films ?)


 


Pas glop, ça.


 


Vous avez équipé vos galettes avec un rond "bibliothèque de XXX", pour dissuader les vols ?


 


Et je suppose que le fonds ne doit pas être très important, d'où l'obligation de remettre rapidement les DVD dans leurs bonnes pochettes. Par contre, je me pose la question : vous mettez quoi en rayon ? Le boîtier ?


 


Ce qui fait rangement du DVD dans la pochette + rangement du boîtier en rayon... double rangement.


 


Pas top, oui. Mais j'en comprends les raisons.


 


Merci de m'avoir alerté sur ce gros point noir.


Parce qu'un jour, on va bien me demander de mettre des films... Or comme beaucoup de petites bibliothèques, un système anti-vol (pour pertinent qu'il soit, et entretien compris), n'est pas à la portée de tout le monde, et ne sera pas fourni avec le package.


Et je ne compte pas le temps d'équipement des antivols sur les DVD, qu'il faut acheter en plus. Budget, budget, budget.


 


Equation pas simple si on met les choses en parallèle.


  Bernard

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ouh, mais c'est qu'il m'en faut plus pour m'énerver, heureusement !


1200 DVD en fonds. Boitiers vides dans les rayons.


Et on pense surtout à ceux de la BDP parce qu'eux n'hésitent pas à acheter des DVD à plus de 80 € alors quand faut les rembourser, ça fait sacrément mal.


Mais bon, avec tout ça, je vais remettre le truc à l'ordre du jour et peut être tenter le coup de laisser les DVD dans leur boitier. Parce que franchement, c'est vrai, c'est pénible pour tout le monde.


Et on s'f'ra un ptiot recolement dans quelques mois, histoire de rire.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Loup


Et on pense surtout à ceux de la BDP parce qu'eux n'hésitent pas à acheter des DVD à plus de 80 € alors quand faut les rembourser, ça fait sacrément mal.


 


Ah ça, je comprends, mais c'est pareil pour les livres.


J'en ai emprunté quelques-uns qui valait 60 euros pièce.


 


C'est toujours le délicat "j'emprunte ou j'emprunte pas", à mettre en parallèle avec son public.


 


N'empêche, que ta réponse m'éclaire un peu mieux sur les coffrets de CD, qui s'étonnait qu'ils soient peu empruntés.


Le truc, c'est qu'un CD absent/perdu, ça t'oblige à racheter tout le coffret. Et certains sont vraiment chers là aussi.


  Bernard


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...