Aller au contenu
Mihi

Temps d'accueil périscolaire

Messages recommandés

Feecara

à nous aussi, on nous a demandé d'accueillir des groupes d'enfants sur du périsco.

Ca rentre apparement dans le même cadre que les fameuses" dames de cantine" qui, sans diplome paprticulier, s'occupe de l'encadrement entre midi et deux.

Dans ma commune, "les dames de cantine" ont pour mission la surveillance des enfants pendant la pause déjeuner et sont sous la responsabilité du service jeunesse. Elle ont donc dû passer le BAFA pour pouvoir encadrer des enfants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Isalabib

Quelques jours après la rentrée, premiers retours d'expérience :


http://www.lagazettedescommunes.com/194537/premiers-couacs-pour-les-nouveaux-rythmes-scolaires/?utm_source=gm-club-rh&utm_medium=Email&utm_campaign=16-09-2013-news-club-rh


 


On attend maintenant ici les témoignages de bibliothécaires, comme Mihi qui a lancé ce topic il y a bientôt 6 mois pour "partager nos réflexions [...], partager nos expériences et pistes de travail" et depuis n'a plus rien posté...


Alors, tu nous racontes ?


  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Taux d'encadrement abaissés et définition des activités épanouissantes" sur http://www.lagazettedescommunes.com/198624/letude-surveillee-organisee-apres-la-classe-constitue-t-elle-une-activite-periscolaire/?utm_source=quotidien&utm_medium=Email&utm_campaign=05-10-2013-quotidien


 


L’organisation d’une activité unique (chorale, activités sportives, etc.) proposée après la classe, sur tout ou partie de l’année, ne répond pas quant à elle à la définition d’un accueil de loisirs périscolaire tel que défini à l’article R.227-1, II, 1° du Code de l’action sociale et des familles (Casf).


 


Et un article intéressant surhttp://www.rue89.com/2013/03/20/activites-periscolaires-la-realite-des-ecoles-parisiennes-240685 , où l'on peut lire entre autres : « Parmi les lieux d’accueil les plus proches, nous avons une bibliothèque municipale à 20-25 minutes à pied. L’aller-retour prend déjà la moitié du temps, sans parler du fait que l’accueil des classes est très limité. A l’heure actuelle, un enseignant peut s’y rendre avec ses élèves une fois par trimestre, à condition de s’être inscrit en début d’année. »La ville étudierait l’idée d’envoyer les personnels des bibliothèques municipales dans les écoles pour y faire la lecture après 15 heures. « Pédagogiquement, c’est une option saugrenue. Ils ne sont pas du tout formés à ce type d’exercice », s’insurge Sandrine Balmont, une institutrice de l’école. Économiquement par contre, l’opération est rentable pour la mairie puisqu'elle évite de mobiliser un animateur".


 


Accessoirement au sujet principal, nous découvrons ainsi que nous ne sommes pas formés pour faire la lecture à des enfants, ce que quasiment toutes les bibliothèques de France font pourtant depuis près de 50 ans avec l'heure du conte, entre autres animations autour du livre, comités lecture en partenariat avec des CDI etc...


 


Et enfin un contenu de fond avec la lettre ouverte de 34 chercheurs du champ de l'animation sur le sens du temps periscolaire http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2013N39396


Modifié par Ferris
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Suite du feuilleton avec cet article d'aujourd'hui : Rythmes scolaires : les désillusions des animateurs périscolaires? sur http://www.lagazettedescommunes.com/198714/rythmes-scolaires-les-desillusions-des-animateurs-periscolaires/?utm_source=quotidien&utm_medium=Email&utm_campaign=08-10-2013-quotidien


 


On peut y lire : « Nous sommes titulaires de BPJEPS, de DEFA et, au final, on anime des récrés… c’est une dévalorisation de notre métier. Sans compter que le personnel municipal qui est envoyé en renfort, n’est pas formé, et s’inscrit, quant à lui, dans une pratique de garderie »


 


La guerre des filières est ouverte ?


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Si cette directrice avait suivi ton stage, elles n'aurait pas pété les plombs. Elle aurait su "positiver"... :D


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nicy70

Bon je vois que la problématique se présente partout de mon côté la réforme ne sera mise en place qu'à partir de la rentrée 2014, et de ce que j'ai entendu les enseignants seraient parti pour finir deux jours par semaine à 15h30 au lieu de 17h actuellement. La direction du pôle scolaire a demandé à l'élu en charge de la médiathèque pour l'EPCI si les enfants pourraient être accueillis sur ces deux jours à la médiathèque, la réponse a été oui.


De mon coté, je n'ai pas de formation d'animateur et j'ai un peu peur de me retrouver seule pour gérer les accueils de ses enfants dés la rentrée prochaine accueil d'une durée d'une heure et demi.


J'ai bien pris note des informations publié au dessus et merci aux personnes qui ont mis les liens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doc

Bonjour,


 


Nous en sommes donc à un gros mois d'animation périscolaire.


Sur notre commune nous prenons en charge la pause méridienne pour le public, et la fin d'après-midi pour le privé. Nous sommes en charge de 2 h d'animation par école, le mardi et le jeudi. Les groupes vont changer chaque trimestre, nous animons en ce moment le temps des maternelles.


Sont proposés : anglais, cuisine, arts plastiques, éveil corporel, théâtre, musique ... avec du personnel municipal et des intervenants d'association extérieure.


 


Concrêtement, j'ai refusé de prendre les groupes à la médiathèque (bâtiment non adapté - toilettes- , question de sécurité dans la rue ...), nous nous rendons donc dans les espaces dédiés (classes et bcd). Cela occupe donc 1 agent, sur 2 après-midi par semaine ce qui est beaucoup. Nous sommes en pourparler pour modifier nos horaires, puisque certains créneaux (comme le mercredi matin) ne sont plus adaptés.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doc

Pour reprendre les questionnements sur la gestion des groupes, pour notre cas, ce n'est effectivement pas évidentcar nous avons 12 enfants qui vont de la petite à la grande section (il y a donc une grande différence de pratiques) sur le même créneau pour une seule personne. Il n'y a effectivement pas d'Atsem, et cela peut donc être compliqué à gérer en cas de "petits accidents" sur un enfant.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Islampunk

Ce qui m'étonne le plus dans cette histoire et dans le cadre de ma commune, c'est que le personnel agréé n'a pas le droit de cité (pas de propositions car pas de réunions, etc...).


Edifiant !


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Islampunk

Si cette directrice avait suivi ton stage, elles n'aurait pas pété les plombs. Elle aurait su "positiver"... :D

Mieux que ça, elle serrait retournée au tableau pour faire de l'éveil au "management pour les petits" :hyper:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DahlGreen

Bonjour,


 


Quelques questions très pragmatiques que nous nous posons avec la coordinatrice périscolaire de notre commune :


 


  • Si les enfants se déplacent en médiathèque, quel outil pour élaborer le listing des enfants présents, le moins chronophage possible, qui permette -entre autres- de répondre à la question légitime des parents "où est passé mon gosse?".
  • Si la médiathèque est ouverte, quid de la sécurité des enfants, de la possibilité qu'ils partent sans qu'un adulte s'en aperçoive (1 pour 18, ça va vite)? Comment faites-vous?
  • Comment faites-vous pour les déplacements école / médiathèque?
  • Certains d'entre vous ont-ils envisagé un prêt de documents qui seraient utilisés pour de la lecture simple dans les locaux du bâtiment périscolaire?

 


Merci de vos réponses !


 


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kidano

Bonjour,


 


Je travaille dans une commune où un "projet experimental" des temps d'accueils périscolaires à été mis en place pour quelques écoles, dont une qui se situe à coté de la bibliothèque.


Nous avons donc été sollicités pour organiser un atelier.


 


Je m'occupe donc d'enfants de moyenne et grande section qui viennent à la bibliothèque pendant une heure le vendredi après-midi (ils sont une quinzaine) et ce pendant 7 séances. A chaque vacances scolaires, le groupe change.


 


au début je faisait une petite selection sur un thème, donc une lecture de 3 ou 4 albums, avec échange (s'ils étaient inspirés) : cela durait 30mn, puis ils allaient lire tout seul ou par petit groupe dans la section jeunesse, en "autonomie".


 


Mais très vite il s'est avéré que certains s'ennuyaient et suite à un appel de la directrice j'ai décidé de réduire le temps de lecture "autonome" et j'ai organisé des petits jeux ( sur les contes, des dominos de livres, sur les illustrations... en fonction de la thématique des lectures).


 


Sauf que ça reste bancal, et donc après une réunion de bilan organisée à l'école, il en est sorti qu'il faudrait organiser un projet qui dure sur 7 séances plutôt qu'une thématique différente à chaque fois.


 


D'où ma question (qui arrive enfin ! ) : si certains s'occupent des accueils périscolaires dans leur bibliothèque : comment procédez vous concrètement ? si comme moi, vous devez privilégier un projet sur plus long terme ou des accueils avec un fil conducteur, arrivez vous à vous renouveller suffisament pour que ce soit intéressant ?


 


J'avais pensé à quelque chose d'assez classique : la construction d'un kamishibaï. Je pense cependant qu'ils sont encore trop petits pour construire un récit, etc.


 


Voila, merci d'avance pour les réponses que vous pourrez m'apporter. Si en échange vous vouliez me poser des questions sur ce que j'ai fait en première période, n'hésitez pas à me demander.


  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Merci beaucoup pour ton retour.


 


Tu résumes bien la problématique générale : 


Les tranches d'âge qui limitent le contenu des projets (kamishbai pour des petites et moyennes sections)


La variabilité des groupes : (A chaques vacances scolaires, le groupe change.) qui limite aussi la notion de projet sur la durée (comment organiser un projet se déclinant sur 7 séances avec un groupe changeant ?)


L'autonomie facteur d'ennui, ce qui oblige à un encadrement sur des "petits jeux" et de fait l'éloignement du livre et de la lecture.


Projet unique ou projets variés avec fil rouge ? Avec au passage un décalage entre la demande enseignante (projet unique) et le constat du terrain, qui privilégierait davantage la thématique simple "fil rouge" mais déclinée en ateliers différents.


 


Tout est dans le "fil rouge".... :wink: 


 


Plutôt que le kamishibai, tout orienté vers un récit suivi, je ferais plutôt dans la marionnette simple (à boule ou à doigts déja construite), les enfants rentrant facilement dans le petit sketche qui se construit au fur et à mesure à partir d'un fil conducteur basé sur la façon dont chaque môme perçoit sa marionnette. Une partie des enfants est spectateur puis passe de l'autre côté, soit dans la même séance soit dans la séance suivante. Il te faut un stock de marionnettes (animaux de préférence) et un castelet. J'ai pratiqué ça en centre pendant 20 ans, ça s'adapte à toutes les tranches d'âge et les "spectateurs" ne s'ennuient pas du tout. En jeux d'ombres ça marche aussi mais c'est plus sophistiqué.


Modifié par Ferris
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fanch

L'autonomie facteur d'ennui: c'est grave, docteur? Effectivement 1/2 heure cela peut paraître long pour des maternelles. L'espace est-il adpaté pour qu'ils puissent chercher, s'asseoir, feuilleter, regarder les livres comme bon leur semble? Pourtant, ce temps est important pour les enfants.


Je pense que le rôle de l'encadrant pendant ce temps d'autonomie est d'aller vers ceux qui décrochent le plus rapidement et de proposer une lecture individuelle ou en petit groupe.


Mais Kidano, tu ne précises pas combien vous êtes lors de cet accueil (et c'est peut-être là que le bât blesse: qui est présent et qui fait quoi?)


 


Enfin, je n'ai l'expérience que d'animations ponctuelles vers des classes entières. Il me semble difficile de décliner un même thème durant sept séances, sauf à varier les supports, les animations, les jeux... On ne peut pas passer une heure à faire des lectures. Il faut pouvoir alterner lectures, animation, écoute musicale, et toujours ce petit temps d'autonomie. Peut-être est-il possible de proposer des caisses de livres sélectionnés pour ce temps-là?


 


Voilà quelques petites idées qui me passent par la tête...


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aporchet

Bonjour à tous, je vous signale ce petit état des lieux de l'existant en Morbihan, préalable à des journées d'échange organisées par la médiathèque départementale. Nous sommes 7 villes sur 240 à être passées à cette réforme en 2013, avec des implications des médiathèques de différents niveaux . Prêchant pour ma paroisse, on a essuyé les plâtres certes, c'est dur, on a besoin de formation et d'information légale, mais le rapport aux enfants est vraiment différent et riche. Ok, les stats de prêt ont baissé le mercredi, mais on voit venir s'inscrire des enfants qui ne seraient pas venus avant, avec leur parent, redemander des livres qu'on leur a lus, et c'est qui me motive.

https://mediatheque.morbihan.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=684:bibliotheques-du-morbihan-et-rythmes-scolaires&catid=21:a-la-une&Itemid=46

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Une question simplement statistique: est-ce que tu as pu constater un report des passages du mercredi sur le samedi, ou est-ce que globalement il y a une baisse de fréquentation/prêt des publics jeunesse traditionnels du mercredi ?


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aporchet

Il faut que je fasse des analyses plus fines, mais à vue de nez, je répondrais non.... Pas sur le samedi. Mais l'école privée qui a le plus gros contingent d'élèves termine à 15h30 le vendredi, je vois donc arriver des familles le vendredi en fin d'après-midi, que je n'avais pas l'an dernier. Mais le nombre n'est pas équivalent au mercredi. Je décale l'ouverture du mercredi, au lieu de 9h30 -12h, je fais 10h -12h30, afin de voir si les sortis d'école à 11h le mercredi viendraient plus ( avant, cela ne leur laissait pas le temps de venir ). Je teste mais un père de famille m'avait répondu " de toute façon, à 11h,on file leur préparer à manger..."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kidano

Merci beaucoup pour vos réponses !


 


En effet, j'ai oublié de préciser que nous sommes 2 : l'autre encadrant est une Atsem, pas très motivée parce qu'elle n'a pas eu le choix d'être là ou pas, mais en attendant c'est encore plus difficile à gérer.


 


Je vais peut-être m'orienter vers les marionnettes, ça me semble plus accessible, merci Ferris pour la piste... Quant à faire durer ça sur 7 séances, je sais pas encore comment je vais m'y prendre.


 


Enfin bon après tout c'est comme son nom l'indique un projet "experimental" donc moi aussi je vais expérimenter, si ça marche pas à tous les coups tant pis...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité stephlasource

Bonjour et meilleurs voeux à toutes et à tous !


Je me permets de m'incruster dans cette discussion ... Je m'occupe de la section jeunesse (avec l'aide d'un collègue) d'une bib de taille moyenne (commune d'environ 5600 hbts).


Bien sûr nous avons été designés volontaires :hyper:  pour participer au TAP l'année prochaine ...


Du fait de l'éloignement de la structure par rapport à l'école, nous avons décidé d'aller sur place (c'était ça où on aurait du promener les groupes d'enfants sans animateurs !!!). Du coup, on ira à tour de rôle avec mon collègue les mardi et vendredi après-midi pendant 1h et demie.


Je me pose beaucoup de questions pour savoir comment je vais gérer un groupe d'enfants (environ 18), je serai toute seule dans une salle avec eux sur un cycle de 6-7 séances.


Si quelques uns ont des idées d'animations (type créations de livres, pop-up ou autres), je suis preneuse et je pourrai au fur à mesure en proposer dès que j'aurai des idées.


Merci d'avance et désolée pour la longueur du message !!!   :wink:


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Donc tu seras toute seule en milieu scolaire avec 18 gamins. Précise toujours l'homogeneité ou non de la tranche d'âge, c'est fondamental pour élaborer un projet.


 


Ce qui me gêne c'est 1 pour 18. Le taux d'encadrement est manifestement illégal ;(c'est moi qui souligne)


 


(...) le code fixe l’effectif minimum des personnes exerçant des fonctions d’animation à un animateur pour 10 mineurs âgés de moins de 6 ans, et à un animateur pour 14 mineurs âgés de 6 ans et plus. Cette réglementation ne s’applique que lorsque l’organisation de cette activité a choisi de se déclarer comme un accueil collectif à caractère éducatif. Or, les études surveillées au cours desquelles les enfants effectuent un travail scolaire dans le prolongement de la classe, ainsi que le temps de restauration durant la pose méridienne, ne sont pas concernés par ces dispositions, de même que les garderies précédant et suivant la classe et ne donnant lieu qu’à une simple surveillance, sans organisation d’activités de loisirs éducatifs. Néanmoins, sans être directement soumises à ces obligations, les communes et leurs groupements qui organisent de telles activités d’accueil périscolaires peuvent s’inspirer de ces normes pour déterminer le taux d’encadrement des enfants placés sous leur responsabilité 



 

S'il t'arrive un pépin...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité stephlasource

Je suis bien d'accord avec toi mais apparemment les communes ont le droit de demander une dérogation qui stipule 1 adulte pour 14 enfants en maternelle et 1 pour 18 en primaire. Tu penses qu'ils ont sauté sur l'occasion pour économiser un peu !!!!!!


Et oui, c'est vrai que ça m'inquiète un peu, je n'ai pas l'âme ni la formation d'une animatrice.


J'ai demandé aux élus de nous fournir un document écrit qui pose les choses de façon concrète, par exemple : comment je fais si un enfant veut aller aux toilettes ; je le laisse aller tout seul (à ses risques et périls) ou je laisse le groupe tout seul pour l'accompagner   :drool: ????


ce genre de questions, ça les a surpris mais j'ai lourdement insisté !


En fait, ce côté sécurité m'inquiète plus que le côté animation pure.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fanch

Ferris indiquait en juillet que
Le ministère de l'EN a(vait) produit un guide à l'attention des élus locaux pour la mise en oeuvre de cette réforme, il est téléchargeable sur http://www.education...e-primaire.html
 
Certaines des réponses apportées dans ce guide ne me semblent pas correspondre à la réalité du terrain présentée ici par Kidano ou Stephlasource:

Qui est responsable des élèves pendant les activités pédagogiques complémentaires ?
Les enseignants sont responsables des élèves pendant ces activités, puisqu’elles font partie de leur temps de service.
 
Les communes (ou les EPCI) pourront-elles, si elles le souhaitent, contribuer au déroulement des activités pédagogiques complémentaires en mettant à la disposition des équipes enseignantes des intervenants extérieurs ?
Oui, les communes pourront, si elles le souhaitent, mettre à disposition des équipes enseignantes des intervenants extérieurs, comme elles le font déjà parfois dans le cadre des 24 heures d’enseignement obligatoires. Ces interventions s’inscrivant dans le cadre du projet pédagogique du professeur, elles s’effectueront sous la responsabilité de ce dernier.
 
Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) peuvent-ils intervenir dans le cadre des activités périscolaires ? Si oui, sont-ils pris en compte dans le calcul du taux d’encadrement ?
Oui, les ATSEM peuvent intervenir dans le cadre des activités périscolaires organisées par les communes. Lorsqu’ils le font, la réglementation en vigueur permet de les prendre en compte dans le calcul du taux d’encadrement.

 

Pour toutes ces raisons, je ne comprends pas que l'on puisse se retrouver seul(e) avec des enfants pendant ces temps d'activité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Giss

Fanch, il y a deux choses qu'il faut distinguer dans cette réforme :


 


-Les activités pédagogiques complémentaires, qui remplacent les heures de soutien scolaire que les enseignants faisaient déjà, qui à priori ne nous concerne pas (même s'il est écrit que des intervenants extérieurs peuvent intervenir, cela me semble être exceptionnel).


 


-Les temps d'activité périscolaire, qui sont donc les activités menées en dehors du cadre scolaire et par conséquent sans les enseignants. Les intervenants peuvent alors se retrouver avec un bon petit groupe d'enfants à gérer, tout seul !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Même s'il y a un texte dérogatoire et que les communes "sans être directement soumises à ces obligations, (...) peuvent s’inspirer de ces normes pour (...) ", il reste que la différence entre 1 pour 10 ou 1 pour 14 n'est pas propre à régler le problème parfaitement sérieux que souligne Stephlasource : le fait d'être seule, dans des situations où le groupe est divisé (cas du môme aux toilettes ou blessure, môme qui se met à saigner du nez etc...). Y a t'il un autre adulte présent dans le bâtiment et qui puisse être appelé immédiatement en cas d'urgence ? Y a t'il une trousse à pharmacie et es-tu habilitée à t'en servir etc...Sinon, personnellement je demanderai à exercer mon droit de retrait. Il y a une sacrée différence entre gérer seule un groupe et gérer seule une situation  à problème, quelle qu'elle soit.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×