Aller au contenu

Livres de femmes et d'hommes politiques


Géraldine Debus
 Share

Messages recommandés

Géraldine Debus

Bonjour,


En cherchant dans le forum je n'ai pas trouvé de sujet similaire, concernant l'acquisition (ou non) de livres de femmes et d'hommes politiques. Voici quelques réflexions que je vous soumets.


Périodes pré-électorales = importantes productions d’écrits d’hommes et de femmes politiques.


Quels achats en bibliothèque ?


-          Neutralité de l’espace bibliothèque


-          Mais aussi donner accès à l’information et notamment l’information citoyenne et politique


-          Si achats de livres de présentation de programmes politiques = nécessité de représenter tous les partis et toutes les tendances ; ce qui peut être difficile et parfois impossible en fonction des contraintes budgétaires


-          Oui aux ouvrages d’analyse politique pertinente


-          Documents à très faible durée de vie / très liés à l’actualité = peu adaptés au circuit parfois long des acquisitions en bibliothèque, donc des contenus très vite obsolètes


-          Toutefois // l’exemple du premier des 4 livres que va publier Alain Juppé « L’éducation la mère des réformes 9782709650465 » ; durée de vie de ces livres peut ne pas être si éphémère que ça ! On se doute que c’est en vue de la présidentielle de 2017 et on n’est qu’en 2015 !


-          Est-ce que justement ce ne serait pas le rôle de la bibliothèque d’acheter ces livres que les citoyens peuvent avoir envie (et besoin ?) de lire afin d’affiner leur réflexion et leur choix politiques mais pour lesquels ils ne vont pas vouloir (ou pouvoir) dépenser de l’argent ?


-          Une piste pour Lezoux = constitution d’étagère participatives, alimentées par les habitants ; peut-être que ce serait typiquement le genre d’ouvrages que l’on pourrait trouver sur ces étagères mais une fois encore en veillant à la représentation de toutes les opinions ; ce sera à mon avis le plus difficile !


-          Exclusion des documents émanant directement d’un parti politique


 




Un extrait du plan de collection de la Médiathèque départementale 63 pour les sciences sociales et plus particulièrement la politique :


Sont achetés :


Ouvrages de synthèse sur les différentes idéologies politiques.


Attention particulière aux Droits de l'Homme, minorités, groupes ethniques et sociaux.


Histoire et organisation des partis politiques français. Représenter tous les courants sans disproportion.


Éviter la polémique d'actualité (attendre les ouvrages d'analyse).Ouvrages permettant une réflexion sur l'histoire et le mode de fonctionnement des institutions françaises.


Institutions Européennes, historique et questions actuelles. Dans la même optique.


 


Et vous ? Avez-vous formaliser quelques chose de précis dans ce domaine ? Merci de vos réactions et propositions.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

chez nous on achète ce que les lecteurs nous demande (Zemmour, Trierweiler) et on dilue ça dans d'autres biographie ou essais de différents bords (José Bové, Hollande, Chirac, etc.)


 


On a de la demande aussi pour des ouvrages un peu plus polémique type "la France Orange mécanique", ou des bouquins de Soral, mais j'ai tendance à ne pas acheter ceux là. Le fonds n'est pas si grand, on garde les sous pour d'autres domaines.


 


Je serai interressé de connaitre les pratiques des collègues sur ces thèmes.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rapide, Géraldine ! :)
 
Merci pour ces réflexions. J'ai lu quelques chartes documentaires disponibles en ligne. Voici des éléments :
 
-  Blois :

a) cas des ouvrages politiques
Les autobiographies d’hommes politiques ne sont pas acquises. Les programmes des partis politiques peuvent être acquis, s’ils ne portent pas atteinte aux principes énumérés ci-dessus dans le préambule, et mis en critique avec d’autres ouvrages du fonds.
 
- Merignac :

Le respect des lois et de l'esprit des lois peut cependant fonder et justifier une pratique d'exclusion dans l'acquisition de certains ouvrages. Par conséquent les ouvrages et publications incitant à la discrimination ou à la haine raciale de même que les ouvrages négationnistes seront exclus des collections en libre accès. Les ouvrages de simple propagande émanant d’un syndicat, d’un parti politique sans contenu documentaire réel seront également exclus.
 
- bdp calvados :
 
Critères d'exclusion :  pour des raisons de contenu :
 
Il convient tout d’abord de se conformer à la loi et de ne pas proposer d’ouvrages incitant à la haine raciale. Dans ce cadre, il conviendra d’exclure des témoignages historiques pouvant véhiculer ces idées et proposer à la place un livre d’histoire mettant en perspective la doctrine en question.
Livre publié à compte d’auteur
Livres scolaires ou para scolaires
Livre dont le contenu est trop conjoncturel et dont la durée de vie (d’intérêt du lectorat) serait trop limitée. Dans ce domaine on pense notamment aux livres écrits par des femmes ou des hommes politiques dans le contexte d’une campagne politique.
Les usuels
Les contenus de niveau universitaire

- Arles :
 
Sont exclus des collections  :
- les documents à caractère raciste ou portant atteinte à la dignité humaine
- les documents émanant directement d'un parti politique ou des différentes églises, confessions, sectes
- les documents émanant de la propagande d'un état ou du marketing d'une entreprise
- également exclus les manuels scolaires au regard de leur limite de validité les documents à caractère évènementiel, (politique, people etc...) dont l'intérêt est limité dans le temps.
 
- Evreux

Le respect des lois et de l’esprit des lois peut fonder et justifier une pratique d’exclusion dans l’acquisition de certains ouvrages :
- Les documents à caractère raciste, pornographique, ultra violent ou portant atteinte à la dignité de l’homme,
- Les ouvrages négationnistes,
- Les documents émanant directement d’un parti politique, d’un syndicat ou d’ordre
confessionnel (programme, propagande),,
- Les livres fournissant de véritables recettes pour l’usage des drogues,
- Les ouvrages pouvant émaner de sectes, ouvrages de sorcellerie.

 

Comme Géraldine et Stef, je suis très intéressé par la façon dont ce sujet est traité dans vos bib.

Merci d'avance

Modifié par Julien
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Merci Ferris de ta réponse, tu as raison le mot "pluralisme" est nettement plus pertinent que le mot "neutralité" même si, pour moi, cette notion de neutralité contient l'idée de pluralisme. Dans ma question il n'était pas du tout question de ne pas acheter Zemmour car il sera dans la bibliothèque tout comme bien d'autres ouvrages jugés polémiques.


Je voulais simplement poser le débat des livres qui vont bientôt nous envahir en vue des prochaines élections :). Notre pol doc est en cours de rédaction et tous ces échanges sont précieux !


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...