Jump to content
PaulineB

DVD documentaires : mais où les mettre ?

Recommended Posts

PaulineB

Bonjour,


 


Nous sommes en réflexion sur le reclassement des DVD documentaires, qui sortent vraiment très peu. 


D'où ma question : mais où les ranger pour que notre public les découvre et se rue  dessus ? 


Nous réfléchissons à les rassembler avec les livres documentaires et donc être plus dans une logique de contenu que de support ...


Que pensez vous de cette idée ? est ce que parmi vous certains le font déjà ? 


 


Merci à tous


Bonne fin de journée


Share this post


Link to post
Share on other sites
chouette

Bonjour,


 


Depuis 2 ans, nous avons intégré les DVD dans le fonds livres. Nous avons trouvé des présentoirs permettant de les mettre en "facing" chez EKZ.


Ils sortent un peu, mais nous n'avons pas encore fait de statistiques permettant une réelle évaluation de cette nouvelle présentation.


Share this post


Link to post
Share on other sites
B. Majour

@Pauline B


 


Oui, ça existe, ça s'appelle un "classement thématique".


 


Lorsque je faisais des recherches sur le métier de bibliothécaires, j'ai vu que des bibliothèques mêlaient tous les documents d'une même thématique (DVD documentaire, mais aussi musique si c'était approprié, voire des magazines).


 


Chaque thématique avait une couleur particulière, qui permettait de ranger facilement les documents égarés ou mélangés


 


Exemple de classement thématique : médiathèque de Pau


Toutefois, ça demande toute une réflexion en amont.


 


Dans ton cas, si ça ne sort pas, il faut effectivement les déplacer à des endroits plus stratégiques.


Les mettre de face, avec d'autres documents qui sortent.


Avec des DVD, il est facile de leur mettre une cote comme pour des livres et de les ranger en rayons, ou de les mettre sur des présentoirs face visible.


 


Il faut aussi voir comment vous considérez les DVD. Si les usagers ne peuvent emprunter qu'un DVD à chaque fois, il est certain que les DVD documentaires ne vont pas attirer les foules. Les gens préfèrent l'amusement des films plutôt que les choses sérieuses.


L'idée serait donc de déclasser ce format DVD en documentaire, pour que les usagers puissent en emprunter autant qu'ils le souhaitent. Bref, ces DVD deviennent comme des livres au niveau de l'Opac.


 


Cependant, si on peut déjà emprunter tous les DVD que l'on veut, il faut se rendre compte de ce qui existe sur Youtube et autres plate-formes vidéos. Et peut-être indiquer sur les DVD, ces autres ressources numériques afin que l'usager ait un vrai choix (Pas vingt mille non plus :angel:, cinq ou six :wink:). 


Cette recherche va permettre de rehausser l'intérêt de chaque DVD, comme support vers autre chose. Mais aussi de se rendre compte que : si ça existe déjà sur les plate-formes de Vidéo, les gens n'ont pas besoin d'emprunter le DVD à la médiathèque (surtout si le quota d'emprunt est limité)


 


De là à dire que les gens vont se "ruer" dessus, je n'y crois pas trop. Sauf si tu indiques que dans un DVD documentaire vous avez caché une place pour un concert de "tel artiste" et que le premier qui l'empruntera la gagnera.  (Ici, c'est la ruée dévastatrice assurée !  :drool:. Tu voulais bien casser tes DVD, c'est ça, j'ai bien compris. :tongue:)


 


Il reste la solution du DVD mystère, impossible de savoir si on a gagné avant de passer à la banque d'accueil. Trois emprunts possibles le même jour et pas plus.


 


Après la place de concert, on peut mettre une bonne place de restaurant, ou le cadeau surprise, ou plein d'autres choses.


 


Ok, ça s'appelle une chasse au trésor, à travers les DVD documentaires.  


On devrait en organiser plus souvent pour dynamiser nos bibliothèques.  :flowers:


 


 


Sinon, tu l'as constaté, il n'y a peut-être pas que le reclassement à envisager.


Par contre, c'est sûr qu'il faut les mettre ailleurs, et / ou trouver des sujets plus intéressants pour le public : cuisine, Chipendales, remise en forme, soins de beauté... et chocolat bien sûr ! 


  Bernard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ploc

Effectivement, ça (documentaires, mais aussi fonds local, pièces de théâtre, DVD musicaux) sort moins que les films. Notre incitation : vous pouvez emprunter 3 DVD mais seulement 2 films.


Et ça fonctionne pas trop mal pour les curieux, même si la majorité n'emprunte que des films.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Marita

Je découvre ce sujet et ça tombe bien, nous sommes en pleine réflexion sur la place de nos DVD documentaires. Actuellement, ils sont cotés comme les livres et mélangés en rayon, signalés juste par une petite étiquette fluo pour qu'on les repère un peu dans la masse. Je précise aussi que les lecteurs ont le droit d'emprunter 2 DVD de films et 2 "autres" (concert, humour, pièce de théâtre ou documentaire).

Le constat : ça sort... mais ça pourrait sortir plus ! La difficulté est surtout pour les personnes qui voudraient emprunter un DVD doc, sans chercher un titre précis, et qui n'arrivent pas trop à les trouver. Nous réfléchissons donc à un regroupement de tous les DVD documentaires en début de cote (par exemple : tous les 600 ensemble). Bien sûr, pour certaines cotes, il faudrait subdiviser encore un peu, comme pour l'histoire géo : on regrouperait par exemple tous les 910, tous les 920, tous les 930, etc.

 

Mais on hésite encore un peu à franchir le pas. Il ne faudrait pas que nos lecteurs qui cherchent un titre précis sur l'OPAC, trouvant une cote, cherchent parmi les livres et ne trouvent rien !

Je précise aussi qu'à la base, nous avions opté pour un classement tout support confondu : on trouve donc chez nous les revues d'art en début de rayon art, et le reste des documents d'art rangés par cote, quelque soit le support (livre, DVD, CD). C'est un classement qui correspond à une certaine logique : si je cherche quelque chose sur le jardinage, je vais trouver au même endroit les revues, les livres et les DVD sur le sujet. Du coup, alors qu'à la base, je cherchais un livre, je vais peut-être aussi prendre une revue ou un DVD, puisque c'est à côté.

 

Bref, c'est une question intéressante à laquelle il faut prendre le temps de réfléchir. Adapter aussi selon son espace, ses étagères, ses présentoirs, sa signalétique, etc. Et son fonds, bien entendu ! On n'optera pas pour la même solution selon qu'on a beaucoup ou très peu de DVD documentaires. Selon son public aussi et ses logiques de recherche. Chez nous, les gens sont bien sûr friands de films et dessins animés, mais beaucoup apprécient les documentaires, y compris les jeunes et les enfants (nos "C'est pas sorcier !" sortent constamment ! Et pourtant, ils sont disséminés dans les rayons, selon leur thématique, il faut donc croire que ça ne décourage pas nos jeunes emprunteurs. MAIS c'est vrai qu'on nous demande souvent "Ils sont où les C'est pas sorcier ?", les gens pensant qu'ils sont tous groupés quelque part).

 

Et vous, les collègues, comment ça se passe, chez vous ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

supprimé

Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
chouette

Depuis le réaménagement de la bibliothèque, nous avons mis les DVD documentaires avec les livres. Nous avons dégagé de l'espace sur les étagères et ils sont présentés en frontal  (réglettes de chez EKZ). Les docs voyage sortent bien. Nous faisons régulièrement des mises en avant, les dernières acquisitions sont mises sur les étagères "nouveautés" au même titre que les livres ce qui leur donne davantage de visibilité. Au moment des inscriptions nous faisons le tour de la bib avec les nouveaux inscrits et nous leur expliquons le rangement.

Il est encore trop tôt pour faire une comparaison avec le précédent rangement (fonds DVD docs et fictions confondus) mais vu que je dois faire le rapport d'activité

  incessamment sous peu, je vous ferai un retour dès que j'aurai des chiffres significatifs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Anne Verneuil

Comme Ferris le fait remarquer, les DVD intercalés entre les livres ne sont plus tres visibles et effectivement, les usagers fonctionnent beaucoup par support.

Notre choix a été intermédiaire: les DVD documentaires sont répartis dans les différents pôles thématiques, reprennent le plan de classement de ces pôles, mais sont regroupés pour plus de visibilité, avec une signalétique spécifique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...