Aller au contenu

Contrainte géographique pour l'inscription : légal ?


veroobib
 Share

Messages recommandés

Je travaille pour un réseau de bibliothèques à compétence incomplète (des bibs municipales et des bibs associatives).


Les 10 bibliothèques ont un catalogue commun, une carte de lecteur et des tarifs homogènes.


Les lecteurs peuvent emprunter où bon leur semble sur tout le réseau.


MAIS ils doivent s'inscrire dans la bibliothèque de leur commune d'habitation...est-ce légal ??


(je vous assure que refuser une inscription à  quelqu'un et lui dire de s'inscrire ailleurs, c'est pas drôle)


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


Je ne sais pas pour la légalité, mais je ne vois surtout pas où est l'intérêt de cette obligation ? Quelle opération fait la bibliothèque d'inscription qui ne pourrait être faite dans une des autres bibliothèques du réseau ? Je ne suppose quand même pas que ce soit pour des raisons statistiques que l'on complique ainsi la vie des usagers ?


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


Non, vois-tu il y a des bibs associatives et d'autres municipales. Effectivement pour les municipales, peu importe. Mais les bibs associatives gardent l'argent des cotisations des lecteurs. Et puis autre point : sur le réseau, il y a 1 grosse structure et les 9 autres sont plus petites. En obligeant les futurs usagers à s'inscrire dans une petite bibliothèque (asso) c'est aussi une manière de se faire connaître, en tant que petite bib de service de proximité.


 


Mais bon...tu auras compris que je ne suis pas pour ce principe : pourvu que les lecteurs lisent, peu importe le lieu...!


Du coup s'il y a une règle, une loi, j'aurai un argument de poids pour changer ce système !


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 year later...

a propos de tarifications dans un réseau, quels arguments avanceriez vous devant des communes (toutes les bibliothèques sont communales) pour inciter à pratiquer un tarif commun/unique sur le réseau ? Actuellement chacune pratique son tarif mais veut bien que le lecteur circule avec sa carte réseau sans avoir à repayer une inscription sur un autre site.

Des arguments ? des exemples ? je ne connais hélas que des réseaux qui ont fait le choix de la carte unique ET tarif unique mais quel argument trouver si les recettes ne sont pas communautaires ?

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Un exemple de carte et prix unique sans transfert de compétences ni outils commun: Pass'relle au niveau de l'eurométropole de Strasbourg.

 

Le principe; l'usager achète une carte dans l'une des médiathèques du réseau qui lui permet ensuite de s'inscrire dans les bibliothèques adhérentes au réseau pass'relle.

Le gros avantage pour l'usager est que comme il ne s'agit pas d'un réseau au niveau des collections, prêts... il peut emprunter un nombre incroyable de documents!

 

Bémols:

quelques couacs au moment de l'inscription dans une bib puisque  les bibliothèques n'utilisent pas le même logiciel, ne sont donc pas sen réseau.

parfois compliqué pour l'usager de s'y retrouver

Tout ça pour dire, qu'il est tout à fait possible d'avoir un tarif et une carte unique sans pour autant passer en régie commune!

Tout est expliqué ici:

https://www.mediatheques.strasbourg.eu/UserFiles/divers/doc_telechargeables/mode_emploi_passerelle2015.pdf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Faudrait que je revérifie si c'est une décision communautaire ou une convention entre chaque commune.

Et pour les tarifs c'est pire parce qu'il faut rajouter le demi-tarif selon les cas donc en fait ça s'échelonne de 4,20€ (livres) à 26€ (plein tarif multi medias).

La gratuité serait un vrai plus pour tous!

 

Ce qui est certain est qu'alors même que les budgets baissent, c'est toujours compliqué de faire passer l'idée de réseau!

 

Pour en revenir à la question de départ, il faudrait expliquer aux élus que la mise en place d'un tarif unique serait beaucoup plus simple pour les usagers qui sont aussi des électeurs. Un usager heureux c'est toujours mieux!

Idéalement il faudrait aussi laisser la possibilité à l'usager de s'inscrire où elle souhaite et de le laisser fréquenter la bib qu'il a envie et faire venir les documents dans la bib qui l'intéresse à un moment donné.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réflexions, je peux donc avancer sur les principes d'équité territoriale dans le service rendu aux publics du territoire et l'argument de simplification pour les usagers, que puis-je avancer pour que ces communes (qui sont d'accord pour se mettre en réseau : logiciel commun, carte commune, convention signée, poste de coordinateur...) acceptent de pratiquer un tarif unique harmonisé sur le réseau ?

Pour le moment, aucune des ces communes n'est prête à voir ses recettes propres diminuer (hélas!)

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Expliquer aux élus que les usagers (des électeurs en puissance!) ne comprendraient pas que la carte soit unique, le SIGB commun, qu'il y ait un coordinateur mais que le tarif soit différent selon le lieu de résidence!

Sans oublier de faire un point sur les recettes. Pas certain que cela couvre les dépenses en terme de gestion de régie...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci des infos, en effet, la gratuité est encore la meilleure des solutions !

Le poste de coord a été crée cette année devant la volonté des pro de grouper les ressources en un seul sigb/portail - mener des actions culturelles communes - décliner une pol doc commune - créer des services réseau. Il y aura dans le temps un transfert total, j'en suis certaines mais chaque commune reste pour le moment très attachée à son équipement. il faut donc créer le réseau et ses services et les évidences viendront de facto.

pour le moment chaque bib a une carte, un tarif. le sigb/portail commun est prévu pour l'automne prochain mais je souhaite qu'avant cela les harmonisations soient actées (tarifs, quotas, horaires, guide du lecteur...) et les services prévus (navette, réservations..). Le poste coord, le portail/sigb, les outils de com sont portés par la CC tout comme les actions culturelles déclinées sur le réseau....le reste est du ressort des communes... pour l'instant !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...