Aller au contenu

Exercice difficile: déterminer le budget


Fachoise
 Share

Messages recommandés

Bonjour,

Nous sommes un réseau nouvellement crée de 5 petites bibliothèques. Les 5 bibliothèques étaient auparavant municipales et sont maintenant intercommunale. Les budgets accordés par les mairies étaient très différents les uns des autres allant de 3000 € à 14000€ pour une population variant entre 2000 et 4000 habitants. La communauté de communes propose d'accorder à chaque bibliothèque un budget similaire à celui accordé auparavant par les mairies. Il me semble qu'effectivement on ne peux pas complètement changer du jour au lendemain l'ordre de grandeur du budget, il faut certainement faire cela en douceur mais je crois qu'il faudrait tendre vers quelque chose de plus juste. Seulement je ne sait pas quel calcul utiliser pour faire de nouvelles propositions.Si l'on détermine un budget avec une somme par habitant, la bibliothèque du plus petit village aura le moins de budget, hors c'est celle qui en avait le plus jusqu’à présent, et c'est celle qui a le plus de lecteurs, elle a besoin de faire des achats pour satisfaire ses lecteurs ...Si l'on détermine un budget par nombre de lecteurs la bibliothèque qui marche le moins bien, aura un tout petit budget et donc aucune chance d'avoir un fonds plus conséquent et attrayant....Il me semble que pour faire bien, il faudrait tenir compte des deux données, nb d'habitants et nb de lecteurs, mais  comment s'y prendre?  Comment sont fait les calculs dans les tutelles qui en font ?

Merci pour votre aide

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vais explorer les pistes données par Ferris, elles me paraissent intéressantes.

 

Cependant, il ne faut plus raisonner comme auparavant.

Quand on passe intercommunal, le fonds de tous le devient de la même façon.

L'achat ne doit plus être pensé "local", mais global... comprendre les fonds peuvent tourner, les documents circuler.

 

La répartition peut alors se faire suivant le nombre de lecteurs, au pourcentage.

Chacun ayant alors une somme pour acquérir en correspondance avec son propre fonds... en particulier les nouveautés "obligatoires".

 

Pour le reste, il faut coordonner les acquisitions toujours en sachant que les documents peuvent et vont tourner.

Il est plus facile (niveau budget) de louer une camionnette une fois par mois et d'effectuer une tournée des bibliothèques, que d'acquérir X documents en doublons et qui vont sortir moyennement.

 

On peut, de la même façon, faciliter l'interaction entre bibliothèques en organisant des journées "shopping" chez les voisins : dans ton fonds, il y a les documents suivants qui peuvent intéresser mes lecteurs. On va effectuer une rotation comme avec la BDP.

 

L'acquisition tourne de la même façon. Chacun envoie sa liste de "demandes d'acquisitions" avec ses documents prioritaires/indispensables et les autres, ceux qui pourraient être intéressants.

 

Celui ou celle qui chapeaute le réseau distribue alors les montants suivants le nombre de lecteurs (toujours en pourcentage). Ce moyen évite aussi de racheter un document déjà présent sur le réseau, (sauf très gros emprunt) pour mieux investir ailleurs.

Ce qui implique, pour tout le monde, d'avoir accès à un document regroupant tous les fonds des 5 bibliothèques.

De mettre en commun les demandes d'achats, de savoir qui va acheter quoi, qui est bon dans l'acquisition de tel ou tel domaine.

 

On n'est plus du tout dans de la gestion individuelle.

On travaille en équipe.

 

Vrai qu'en attendant de mettre tout ça en place, il faut une répartition, en douceur, comme avant, pour ne pénaliser personne. Pour moi, le plus simple est une répartition en pourcentage de lecteurs actifs pour commencer, mais il est clair qu'il faudra une vue d'aigle plus élevé pour gérer toute la collection de l'intercommunalité. Comprendre rendre attractif une structure qui l'est moins que les autres, alors qu'il y a plus de population. Avec la rotation des fonds, ou la mise en place d'un OPAC commun, ça peut aider et multiplier les possibilités.

 

Perso, je me pose surtout la question d'un marché public d'achat.

Vu les sommes engagées, il faudrait se renseigner sur cette problématique. A moins qu'on puisse couper le budget en plusieurs sous-budgets, sans être contraint à des MAPA.

  Bernard

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...