Aller au contenu

Fond spécifique ou présentation thématique?


Maëlle Lefebvre
 Share

Messages recommandés

Maëlle Lefebvre

Bonjour,

 

Sur le réseau de Tourcoing (1 centrale et 3 annexes), deux médiathèques ont mis en place la même année une valorisation des documents concernant la parentalité. Dans un premier cas un fond parentalité, situé à l'entrée de la médiathèque, dans le second des présentations thématiques mensuelle sur ce sujet dans le secteur jeunesse. Au bout d'un an et demi, un échantillonnage rapide sur les documents présents dans au moins deux des trois annexes du réseau indique que les documents sont sorti davantage dans la médiathèque où l'on a fait des présentation thématique et dans la médiathèque ou il n'y a pas eu d'action spécifique (même s'il y a pu y avoir des mises en valeurs de ces documents). 

Deux biais identifiés: les livres présents en plusieurs exemplaires sont souvent les moins récents, ils sont  peu nombreux (une vingtaine de titre environs sur 250 identifiés), et les publics ne sont pas les même. Difficile de généraliser dans ces conditions. Impossible de faire des stats sur le fond entier, la façon dont sont catalogué les documents ne nous permet pas de le faire.

 

Auriez vous constaté que l'un ou l'autre système (présentation thématique régulière ou fond spécifique avec étagère dédié) soit plus efficace?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Anne Verneuil

Chez nous, le fonds spécifique est assez efficace (sauf la partie destinée aux pros de la petite enfance qui est sous exploitée), bien placé près des bacs pour les tout petits. Mais nous avons construit notre plan de classement en fonction de ce choix et n'en avons pas expérimenté d'autre, donc ma réponse ne sera peut-être pas la plus pertinente pour vous.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Maëlle

 

Je vois d'autres biais dans ton explication.

 

Placés en secteur jeunesse, les documents sur la parentalité sont destinés à un public ciblé.

Qui dit cible et meilleur emplacement, dit aussi meilleur taux de rotation.

 

A l'entrée de la médiathèque, avec les enfants dans les jambes, pas facile de s'attarder. Le ciblage est moins pertinent.

Ce qui ne change pas (étagère dédiée) est de moins en moins vu, les présentations ponctuelles sont donc plus efficaces, surtout si on y trouve des nouveautés dans le sujet. Les présentoirs se vident plus facilement que les étagères.

 

Je suis également étonné que vous n'ayez pas un tag "parentalité" pour les documents identifiés, ce qui aurait permis (permettrait) une extraction pour calculer des statistiques et vérifier l'efficacité d'un choix ou d'un autre.

  Bernard
 

Modifié par B. Majour
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months later...
Maëlle Lefebvre

Merci pour vos réponses, je suis désolée d'ailleurs de ne pas les avoir vu plutôt (j'attendais des notifications qui ne venaient pas).

 

Par rapport aux statistiques, nous avons bien un "tag", mais il ne permet pas à ma connaissance de faire des statistiques à moins de rentrer dans le code d'Aloes... ce qui n'en vaut pas la chandelle.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...

Bonjour,

 

Nous réfléchissons dans la bibliothèque municipale où je travaille à la mise en place d'un "fonds parentalité".

Mise en place soumise à la contrainte du bâtiment (non extensible !) et qui reprendra (pour le moment) les livres déjà présents sur nos rayonnages.

La question de Maëlle et vos réponses, mettent de l'eau à mon moulin, néanmoins, je me permets de poser d'autres questions pour étayer ma réflexion :

- Quelqu'un peut-il me donner un exemple du plan de classement adopté ?

- Quelle est la volumétrie tolérée pour la mise en place d'un fonds (pôle...) spécifique pour qu'il reste lisible et visible ?

- Comment concrètement cela se traduit-il :  aménagement de l'espace, fauteuils, coin lecture, ..?

- Avez-vous des photos ?

 

Je mène l'enquête pour répondre à la commande et rester en phase avec les attentes des lecteurs.

 

Merci d'avance pour votre aide chers collègues ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cher collègue, quand tu dis :  Quelle est la volumétrie tolérée pour la mise en place d'un fonds (pôle...) spécifique pour qu'il reste lisible et visible ? tu fais les questions et les réponses. La volumétrie en question n'est pas normée à priori, elle ne peut donc dépendre que d'un ratio surface thématique/surface générale, qui respectera précisément la lisibilité la meilleure pour tes publics. Effectivement la différenciation du fonds en question bénéficiera grandement d'un environnement confortable que tu signales (fauteuils etc...). Autre chose est le fait de dissocier le fonds en question du fonds général auquel il est subordonné et ça restera la question majeure : aménager un lieu dans le lieu ou déporter le thème dans un autre lieu (cloisonné etc..) restera la question majeure. D'autant que le thème de la parentalité ramène assez vite à des thématiques proches. Donc l'isolement spatial de cette thématique me parait peu appropriée.

Ensuite c'est une question de nombre. Ou bien on est dans ma problématique personnelle de "grilles thematiques" avec des fonds limités ou tournants, donc un processus basique de mise en valeur, ou bien on est dans le cas d'un fonds important ne pouvant pas se satisfaire d'une valorisation en facing par exemple, et là il faut des tablettes, de l'espace etc..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 year later...

Bonjour,

 

Nous souhaitons essayer de mettre en place un "fonds parentalité" dans une de nos médiathèques.

Spécificité : nous avons, dans une ville "moyenne", préfecture, deux médiathèques : une jeunesse, une adulte (cinq minutes à pied entre les deux, certains publics naviguent entre les deux, mais pas tous.)

Nous nous orientons vers la mise en place de ce fonds à la médiathèque jeunesse (aujourd'hui la quasi-totalité des documents sont en médiathèque adulte, éclatés dans les différents secteurs documentaires).

Je cherche à centraliser des documents de poldoc qui définissent les limites de ce type de fonds dans d'autres médiathèques (on ne souhaite pas ré-inventer l'eau chaude !), pour ensuite définir chez nous l'orientation affinée de ce fonds.

Certains collègues pourraient-ils nous transmettre ces éléments ? 

 

Merci d'avance à tous,

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur les deux bibliothèques où c'est en place (fond thématique et présentation tournante), nous avons inclue:

- les documents sur la littérature jeunesse

-la psychologie de l'enfant et l'ado

- les documents sur la scolarité (jusqu'au lycée)

 - la grossesse

- la santé de l'enfant

- la cuisine pour enfants et bébés

- la puériculture

- le sport, relaxation, jeux d'extérieur pour les enfants

 

Nous avons exclu les loisirs créatifs et la couture, qui peuvent néanmoins apparaitre dans des sélections thématiques

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months later...

Bonjour,

Nous nous préparons à changer la localisation d'un fonds dédié aux parents situé en espace adultes. Il s'agit d'un fond de regroupement concernant la psychologie de l'enfant et de l'adolescent, développement de l'enfant, relations familiales, puériculture, grossesse, santé, ouvrages pratiques, loisirs, sports, scolarité... Ce fond va quitter l'espace Adultes pour intégrer un espace partagé Jeunesse et Adultes, et sera complété par le fond de documentation pédagogique qui dort actuellement (pour instits et animateurs) ainsi que les ouvrages liés au 370 (enseignement). Cela se rapproche, je pense, de l'installation de Maëlle et Poloisa. Ce sera un fond fixe afin que les usagers prennent l'habitude de s'y référer.  - Quant à la volumétrie, il me semble qu'un tel pôle peut se mettre en place facilement, vue que les gros désherbages entrepris sont justement réalisés afin d'élargir les espaces (suppression de travées, rayonnages passés de 6 à 3 en nombre)? 

Bonne journée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ferris > ["-Autre chose est le fait de dissocier le fonds en question du fonds général auquel il est subordonné et ça restera la question majeure : aménager un lieu dans le lieu ou déporter le thème dans un autre lieu (cloisonné etc..) restera la question majeure. D'autant que le thème de la parentalité ramène assez vite à des thématiques proches. Donc l'isolement spatial de cette thématique me parait peu appropriée."]

 

Est-ce que le regroupement (ainsi élargi) amène à un isolement spatial? Un espace dédié, et fixe, n'empêche pas de mettre en avant et de détacher une thématique quand cela est opportun.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Java a dit :

Ce fond va quitter l'espace Adultes pour intégrer un espace partagé Jeunesse et Adultes, et sera complété par le fond de documentation pédagogique qui dort actuellement (pour instits et animateurs) ainsi que les ouvrages liés au 370 (enseignement).

 

On n'est donc pas dans un isolement réel puisqu'au contraire tu en fais une sorte d'espace intergénérationnel (et professionnel) que tu étofferas sans doute par la suite au delà des 370. (Une thematique étant bien plus large qu'un contenu Dewey). Quant à la valeur d'un fonds "pro", toujours assez faible et peu visible dans la masse, c'est toujours une bonne chose de le mettre en valeur. En fait si ta thématique est assez large pour intéresser des publics assez variés, cela peut pallier le problème du cloisonnement (murs, portes etc...). Dans "espace dédié" je sens toujours "espace réservé", donc une forme d'exclusion qui ne dit pas son nom. D'où ma méfiance. Bloc ou etagères dédiés, oui, mais espace cloisonné, je suis plus réticent. Maintenant c'est l'attitude de tes publics qui te dira si tu as fait le bon choix ou non.

Chez nous le fonds pro, qui s'adresse surtout aux Atsem et assistantes maternelles, mais aussi aux chargés d'animations, est en secteur jeunesse. Donc de nombreux parents y accèdent et y piochent souvent. Pas sur qu'ils le feraient si l'espace était cloisonné, donc restreint par une certaine forme d'invisibilité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...