Aller au contenu

Sac mystère


Malise
 Share

Messages recommandés

Bonjour,


 


J'aimerai mettre en place pour l'été l'opération sac mystère.


Petit rappel il s'agit pour les bibliothécaires de faire une sélection de livre sur un thème ou non et de les proposer sous forme de sac mystére aux usagers qui ne prennent connaissance du contenu qu'une fois chez eux.


 


Certains ont-ils déjà mis en place ce type d'opération ?


Comment avez vous géré les prêts sur votre SIGB ?


 


Voilà merci pour vos retours d'expériences


Malise


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


Lorsque j'étais vacataire nous avions mis en place l'opération sac mystère dans une petite médiathèque. Nous avions fait aussi bien des sacs à thèmes que sans. Dans chaque sac il y avait un ou deux livres, un cd (musical ou livre-audio), un dvd (documentaire ou non).


Cela a très bien marché et tous les sacs étaient empruntés chaque semaine ! Ce fut un grand succès !


Nous avions de bons retours et avons pu faire découvrir des films, des styles de musique et des auteurs à beaucoup de monde.


 


Pour ce qui est du SIGB je ne me rappelle plus très bien ; seulement que chaque sac avait un code-barre qui regroupait le contenant de celui-ci.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


Dans mon ancienne structure nous mettions en place ce système de sacs mystères durant les 2 mois de vacances scolaires en été. Les sacs s'adressaient aux enfants. Il n'y avait pas de thème, cependant nous fonctionnions par âge (pochette bleue pour les 0-3 ans, pochette rose pour les 4-6 ans, pochette grise pour les 9-11 ans etc etc) et la pochette contenait : 1 cd, 1 livre, 1 bd, 1 documentaire, 1 roman, 1 dvd etc en fonction des âges bien entendu. Nous en profitions pour y mettre des documents qui n'avaient pas l'habitude de sortir, afin de les faire découvrir, mais aussi des documents qui "marchaient" bien, de sorte que l'enfant ne soit pas déçu à l'ouverture de la pochette.


L'enfant ne découvrait le contenu de la pochette qu'une fois à la maison, celle-ci étant agraphée et fermée également avec un ruban.


Pour les codes-barres, on les photocopiait puis on les collait sur la pochette : les collègues au prêt n'avaient ensuite qu'à passer la douchette.


Lorsqu'on avait moins le temps de faire les photocopies, on écrivait à la main, au dos de la pochette, les codes-barres.


Nous préparions en avance les pochettes car elles avaient un succès fou et en une semaine les pochettes préparées le mardi étaient toutes empruntées. Nous avions donc pas mal de stock d'avance afin de pouvoir proposer un maximum de pochettes.


Au fur et à mesure, nous avions remarqué que les pochettes pour les 0-3 ans avaient moins de succès que les autres, du coup, nous en préparions moins.


Nous avons proposé cette animation durant 3 ans. Elle a eu durant 3 ans un succès fou !!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour les code-barres : la photocopie, c'est bien, mais un éditeur de code-barres, ou bien une police de caractères, ce serait mieux, non ?  Je cherche. Si je trouve quelque chose d'efficace, je vous le dis.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En effet, pour avoir déjà testé les pochettes surprises dans la médiathèque où je travaillais auparavant, il existe un générateur de code-barres qui permet d'éviter les photocopies sur les pochettes. Barcode maker par exemple. http://www.01net.com/telecharger/windows/Utilitaire/police_icone/fiches/12167.html


 


Les sachets utilisés étaient des sacs en papier kraft, assez résistant.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


Une opération renouvelée tous les ans en début d'été chez nous : deux documents peu sortis par colis, lesdits colis étant baptisés "paquets surprises", enrubannés dans des nappes en papier (qu'on a toujours en plus et qui sont colorées et résistantes).


Avec fioritures si vous avez des fans de scrapbooking dans l'équipe (chez nous, il y a toujours un petit tortillon en bolduc... Mais ce n'est pas de moi !).


Grosse préparation, tous les colis sont empaquetés en une à deux demi-journées, et on recopie les code-barres... à la main. On en prépare une cinquantaine, qu'on distille pendant 3 semaines environ sur une petite table prévue à cet effet dans l'entrée.


Grand succès !


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les pochettes étaient en papier recyclable de couleur. Il arrivait très souvent que l'emprunteur nous ramène la pochette en bon état. Du coup, nous la réutilisions une deuxième voire une troisième fois :-D.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


Nous venons de réaliser une opération "sacs mystères" intitulée dans ce cas "Packs voyages" en amont d'un festival sur le thème du voyage.


Nos packs étaient installés dans une grande valise à l'entrée de la médiathèque avec un panneau explicatif au dessus.


 


En plus de leur quotat de livres, les lecteurs pouvaient emprunter un pack.


 


Un pack c'est quoi ?


5 ou 6 documents si possibles variés tant par le genre que par le support (roman, documentaire, BD, CD, DVD, un poème...) sur une destination choisie. (ex : Route 66, Grèce, Algérie, New-York...)


Ces documents sont dans une pochette en tissu (fabriquée par une super collègue, bonne couturière)


Dans le pack, il y a une fiche "bon voyage en...", rappelant la durée du prêt (non renouvelable permettant ainsi qu plus grand nombre d'en profiter), les titres des documents, et les dates du festival à venir.


 


Pack surprise ?


C'était notre souhait, mais la plupart des lecteurs n'ont pas pu s'empêcher de regarder ce qu'il y avait dedans


 


Gestion des prêts ?


Voici notre démarche pas du tout "cataloguement" correcte, mais qui nous paraissait assez pratique : (les autres méthodes employées pour ce genre de projet m'intéressent grandement !)


- Tous les documents de l'ensemble des packs ont été enregistrés sur une carte adhérent appelée "Packs voyages"


- Nous avons créé une notice / exemplaire par destination (ex : destination Algérie / destination route 66)


dans le champs 467 (contient), nous avons mis les titres de chaque document.


- Sur le pack, une étiquette plastifiée avec le code barre à biper


 


Petit bilan : bon retour de la part des lecteurs. Ils en redemandent mais n'ont souvent pas eu le temps de tout consulter, sont un peu frustrés de ne pas pouvoir prolonger le prêt. Si c'était à refaire (on le referait !), on proposerait donc des packs moins "garnis", qui par conséquents seraient (autre avantage) moins lourds à porter.


 


Tenez-nous au courant de l'avancée de votre projet "Sacs mystères" !


 


 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Nous avons proposé des pochettes surprises à nos usagers en décembre (avec photocopies de CB et pochettes kraft de couleurs). il est important que les prêts soient en plus des prêts habituels, les retours de nos usagers étaient très positifs, ils en redemandent ! ils ont appréciés de découvrir des documents ( 1 beau livre, 1 cd et une fiction) vers lesquels ils ne seraient pas allés naturellement ( manga pour adulte par exemple). Les pochettes étant fermées, il faut tout de même avoir une indication spécifique dans le catalogue pour ne pas chercher les documents mis dans les pochettes. L'organisation et la gestion prennent du temps mais cela en vaut vraiment la peine. Expérience à reconduire une ou deux fois par an pour garder l'effet de surprise.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Bonjour,


 


Nous avons lancé l'opération pour noël 2010, pour chaque emprunt un livre cadeau : KDO. C'est l'ensemble du personnel qui a choisi des documents qu'il aurait plaisir à faire découvrir à nos usagers. Nous avions passé une matinée avec mes collègues pour couvrir des livres (jeunesse, adultes), des cds. Ils étaient emballés dans du papier kraft rouge et le code barres photocopiés collé dessus avec en plus une étiquette "Le petit + de noël". Une fois emballés nous les avons mélangés et répartis au sein de la centrale et des annexes. Si bien que des livres et/ou cds de la centrale pouvaient être prêtés dans les annexes.


Tous les documents emballés avait un statut KDO pour que l'on ne le cherche pas en rayonnage.


Les usagers sont réceptifs à ce genre d'opération et les retours sont très positifs.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months later...

J'avais utilisé le principe des pochette surprises dans la médiathèque de Rouillac (16) où je travaillais précédemment.
Chaque pochette (en tissu fermant par un scratch épais) était équipée d'une étiquette avec un titre et un n°
Ex : 1. Vous avez dit chocolat ?
Ex : 2. Capillotracté
Ex : 3. Femmes des années 80...

Leur réalisation avait pris une journée complète ou presque. 2 collègues mesuraient et coupaient le madras, l'épinglait, et je cousais à la chaine la pochette et ses scratchs. Cependant il est facile de monter un partenariat avec un club de couture, patchwork...
Bref chacune comportait un roman, un CD et un documentaire ou essai, un DVD parfois (notre collection n'étant pas assez importante à l'époque)
Dans un porte-vue, j'avais réalisé une feuille de route des couvertures avec les codes barres et le numéro de la pochette et son intitulé.

(Tous les documents partie CB visible sur le photocopieur et on appuie sur la touche verte)
Ainsi il était facile de scanner le contenu sur la carte des lecteurs. Mais aussi de vérifier le contenu de la pochette à son retour. (Avec un aperçu des couvertures c'est parfois utile)
Les lecteurs devaient emprunter les pochettes à l'aveugle, mais il était amusant de constater que les numéros s'échangeaient sous le manteau...
Enfin il faut penser à remettre les documents en statut "Animation" après chaque retour, pour éviter la fouille inutile des bacs ! Mais c'est assez rapide de les biper avec la feuille de route !

 

Le résultat avait un peu dépassé nos attentes, surtout lors de la seconde édition ... les tables étaient quasiment toujours vides, les lecteurs se plaignaient de ne pas pouvoir les prolonger, de devoir choisir entre adulte ou jeunesse, bref nous avions été dépassées par notre succès !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


à la BU d'Angers ils mettent cette opération en place pour l'été et les vacances de Noël : des documents sont proposés par les bibliothécaires dans des sacs en papiers de couleurs vives avec le thème inscrit dessus : il peut y avoir livres, BD, DVD, etc.


pour Noël, il y a même des sapins, les sacs sont mis à disposition comme des cadeaux :)


 


http://bu.univ-angers.fr/billet/2012/duos-saison-4


http://bu.univ-angers.fr/billet/2013/bu-plage-saison-5


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Premier retour sur l'opération sac mystère après 10 jours de mise en route


 


Nous avons choisi de faire 100 sacs : 60 adultes, 20 pour les 9-12 ans, 20 pour les 7-9 ans. Nous avons fait une sélection de 3 documents par sacs (uniquement "document papier") sans thématique.


 


Côté pratique: nous avons photocopié les codes barres puis collé sur des sacs Kraft avec le logo de la médiathèque décliné en 3 couleurs pour les 3 catégorie. Nous avons également fait un tableau reprenant le contenu de chaque sac et mis les documents en "localisation sac mystère" sur le logiciel. En effet, nous avons des saisonniers pendant l'été le risque d'erreur est un peu accru !


 


Côté résultat : Très bon retour des usagers. Le côté "rigolo" de l'opération les attire. Les sacs qui sont le plus demandés sont dans l'ordre pour les 9-12 ans (nous avons été obligé d'en refaire), puis pour les adultes et enfin pour les 6-9 ans.


Nous avons eu des demandes pour des sacs ados... nous étions surprises mais nous allons essayer d'en faire quelques uns pour tester.


 


Voilà bilan définitif fin août


 


Merci à tous pour vos réponses et conseils


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 7 months later...

Bonjour


 


Merci pour cette super idée, les lecteurs sont ravis. 


J'ai acheté des tissus colorés et j'ai confectionné 5 sacs : 2 pour les adultes et 3 pour les jeunes (3 tranches d'âge).


4 documents dans chaque sac et le contenu qui changera tous les trimestres. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 months later...

Nous allons proposer cette animation dans notre structure très prochainement. Je vous ferai part de nos retours s'il y a des intéréssés !


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour tout le monde,


 


Merci de faire part de cette idée qui est vraiment excellente, vos retours le prouvent ! Je vais proposer cette animation dans ma nouvelle structure : je ne sais pas encore quand est-ce que je vais l'intégrer mais je suis sûre que ça peut plaire aussi bien aux lecteurs qu'aux collègues (enfin, en tout cas, je l'espère). Ce genre de concept peut, comme vous l'avez dit, très bien correspondre à la période de Noël, ça nous laisserait le temps de tout mettre en place.


 


Lunalithe, je suis intéressée par tes retours et je risque certainement de faire appel à vous tous et toutes qui avez déjà monté ce projet pour des conseils et avis.


 


:thumbsup:


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas de souci ! Et personnellement, j'ai effectivement adoré mettre en place ce projet avec mes collègues, réfléchir à des thèmes et aux livres qui colleraient... C'est amusant pour nous et pour les lecteurs je pense ! :)


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 7 months later...

Bonjour,


 


Nous aussi, nous avons mis en place ces "sacs mystères" que nous avons appelés "pochettes découverte", pendant les vacances de Noël. Concrètement, chaque pochette (sac en papier blanc, que nous avons décoré avec moult tampons de Noël et bolducs colorés) contenait 5 ou 6 documents, tous supports. Nous avons fait des pochettes thématiques (le thème était indiqué plus ou moins explicitement sur le sac) ou "surprise". Nous avons aussi fait le choix de cibler le public : pochettes adultes, jeunesse, enfance + pochettes musique.


Les documents étaient prêtés en plus des quotas habituels. Tout était enregistré sur une carte spéciale créée pour l'occasion. Nous avions préparé pour chaque pochette une liste des documents contenus à l'intérieur, à laquelle nous agrafions un petit bristol comportant le nom du lecteur + son numéro de carte. Par sécurité, nous avons noté ça aussi dans un tableau Excel (N° de la pochette + N° de carte).


 


Gros succès auprès du public. Les gens nous rapportent les documents ravis et nous demandent si on a prévu de recommencer. Et puis c'est vrai que c'était vraiment joli sous le sapin !


Seul petit bémol : nous n'avions pas assez bien indiqué les tranches d'âge, du coup des adultes se sont retrouvés avec des pochettes pour enfants, un peu déçus. Nous améliorerons ça la prochaine fois, pour les vacances d'été (avec un code couleur, sans doute).


 


En tout cas, nous avons adoré préparer ces pochettes, aller piocher nos coups de coeur dans les rayons, des petites merveilles que nous connaissons mais qui ont parfois du mal à trouver leur public. C'était chouette aussi de travailler en transversal, les collègues jeunesse préparant des pochettes avec des documents adulte ou musique, par exemple. Il suffisait de voir la mine ravie de conspirateur d'un collègue fouinant dans les rayons pour savoir qu'une pochette était en préparation ! Quant à l'atelier de déco des pochettes, ce fut un franc moment de rigolade. A renouveler, donc, à la plus grande joie de tous ! :)


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Je m'aperçois, en voyant remonter le sujet, que je n'ai pas fait le retour d'expérience :


Chez nous aussi ça a cartonné, les sacs ont été très empruntés et les questionnaires de retours étaient élogieux. Les gens ont appréciés  en priorité de découvrir des documents qu'ils n'avaient jamais vu ou vers lesquels ils n'auraient pas été naturellement. L'aspect découverte (et surprise) a vraiment beaucoup plu.


Il y a eu quelques mécontents, mais rien de grave, il s'agissait surtout de contenus qu'ils ont moins appréciés (les gouts et les couleurs,..) et du manque de choix (les sacs partaient assez vite).


En conclusion, c'est une animation qui plait beaucoup, qui est relativement simple à mettre en place et qui est vraiment ludique pour nous !


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months later...

Bonjour,


 


Nous allons proposer des pochettes surprises, en mai, nous avons pensé à des pochettes avec thèmes. Nous utiliserons des pochettes kraft.


 


Quelques interrogations encore  au sujet des emprunts : photocopier les codes-barres ou autres ?


 


Qui peut m'aider sur ce point ?


Modifié par ClaudeT
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour


 


Si je devais fabriquer des pochettes pour les prêter, j'utiliserais deux possibilités.


 


Si le SIGB le permet (mais j'ai des doutes) : un code-barre pour prêter plusieurs documents d'un coup


 


ou plus sûrement :


Un numéro de pochettes qui permettrait de se reporter à une feuille pour y scanner les code-barres.


Ou alors, comme tu le proposes un emballage Kraft sur lequel tu as les code-barres imprimés.


La feuille parce que si la pochette prend l'eau (pluie) ou s'il y a pliage, les code-barres risquent d'être peu lisibles.


 


 


Code-barres imprimés Sachant que j'utilise la police de Caractère TTF c39hrp24dhtt 


 


Rechercher sur google : c39hrp24dhtt ttf


 


Avec cette police et un traitement de texte (Word), on peut générer des code-barres à volonté.


En taille de 28, ça marche bien.


Exemple : http://fr.pickafont.com/fonts/C39HrP24DhTt.html


On y trouve la police à télécharger. Licence : Freeware. (c'est pourquoi je l'utilise)


 


Dans mon cas, je dois mettre le nombre entre deux étoiles pour générer un code-barres lisible par ma douchette.


Ce qui m'a permis de remplacer plusieurs code-barres abîmés sur des documents en dur, ou d'en rajouter un sur un document BDP dont le code-barre était illisible.


 


Note : Si celle-là ne convient pas, il existe d'autres polices Code Barre TTF.


Chercher : Code Barre TTF


 


Avec cette police, on peut même avoir des code-barres sur des panneaux d'exposition, ou sur tout autre objet.


Du moment que ça colle, ça marche.


 


Le problème à déterminer :


Une pochette = un document, ou bien plusieurs ? 


Si tu as des limites de prêts, ça peut gêner.


 


Par contre, avec juste un code-barre Pochette, il te suffit de le biper, et de vérifier, lors du retour, que tu as le bon nombre de documents dans la pochette, avec les bons titres (écrits sur la pochette, ou sur une feuille).


Le prêt est simplifié.


 


Avec un très grand nombre de pochettes, j'utiliserais Excel ou un tableur et le numéro de pochettes.


Là, il suffit d'utiliser le menu rechercher (qui ouvre une fenêtre de recherche), de biper le numéro de pochette et ensuite de vérifier les titres s'ils ne sont pas inscrits à l'intérieur de la pochette, par exemple, pour garder la suprise. Même inscrits à l'intérieur, j'aurais une copie informatique. Première colonne : code-barre pochetteXXX et dans les colonnes suivantes les autres code-barres document. Si jamais une pochette se perd, ça permet de savoir quels sont les documents perdus. (et par pure fainéantise :sweat: de transformer les numéros des autres colonnes en code-barres, grâce à la police, d'imprimer, puis de les scanner. Zéro erreur de saisie !)


 


 


Grâce aux code-barres imprimables à volonté, on peut tout "étiqueter" comme on veut.


 


A voir maintenant si la solution te convient. Il en est certainement d'autres.


  Bernard

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour toutes ces propositions, Bernard , je dois y travailler avec ma collègue jeudi matin.


 


Pour le moment , je prépare les livres pour les pochettes, avec des thèmes particuliers.


 


Une autre question,  doit-on associer des livres adultes avec des livres jeunes dans la même pochette ? 


 


Qu'en pensez-vous ?


 


Je propose une pochette " musique ", j'insère un documentaire adulte: " Eloge des tubes" de Emmanuel Poncet, avec une BD " Bourbon street " de P.Charlot, et un  album " Casse-Noisette" , avec un CD.


 


Toutes autres propositions seront les bienvenues :)


Modifié par ClaudeT
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@ClaudeT


 


Tout dépend du public ciblé.


Il vaut mieux des documents enfants pour un public enfant, mais on peut très bien glisser un conte/album avec des documents adultes si la thématique s'y prête.


 


Après tu peux avoir des pochettes familiales et l'indiquer.


Ce qui me semble mieux, surtout si tu mets des documents un peu hardcore. Exemple : "Les nouvelles chroniques d'un médecin légiste" pour une amatrice de Roman Rose ou Terroir, ça risque de ne pas le faire. On aime bien être surpris, mais quand même dans ce qui nous plaît. A minima, l'âge visée par la pochette devrait être indiqué. Surprise pour grands, suprise pour petits.  :)


 


Pour l'Eloge des tubes, je verrais plutôt un CD avec des tubes ou un CD de trompette pour accompagner "Bourbon Street" en se basant juste sur la couverture. (je ne connais pas cette BD, ni le livre d'ailleurs). Pour Casse-Noisettes, je pencherais sur un album avec un écureuil et une BD Fantasio avec Spip. Maintenant, on peut vouloir une complète surprise et mélanger des genres totalement hétéroclites. C'est un choix assumé ! :wink:


  Bernard


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Nous avons proposé deux fois la chose :


- une pour faire découvrir des musiques (la musique scandinave, les voix différentes...) en mélangeant les genres


- une pour présenter une même oeuvre sur différents supports dans le cadre de nos différents clubs (lecteurs, cinéma, BD).


 


On a récupéré des sacs du service com de la ville, des trucs en nylon rouge qui peuvent se plier pour être mis dans un sac, tellement chouettes qu'on nous en a fauché un, en laissant les documents et l'étiquette sur place... Des fois, ils sont pénibles voleurs, nos chers lecteurs.


 


Nous sommes équipés de sainte RFID, et notre nouveau logiciel ne permettant plus (enfin, pas encore - optimisme quand tu nous tiens !) le passage par lot (genre, on en met cinq sur la platine, et zou, cinq docs apparaissent sur la carte dans l'instant), nous avons un code-barres sur le sac avec la liste des docs (sur une étiquette d'identification de bagage) que nous bipons et nous devons sortir, ô joie, chaque document, et le passer sur la platine... C'est long et désespérant (on est en full web - je ne recommande pas quand on n'a pas un réseau au top du top). Et qu'on remet ça au retour.


 


Mais les gens étaient contents.


 


Et nous aussi.


 


On a mis quelques docs jeunesse dans les sacs "Clubs", en particulier des DVD et des BD, mais ça pourrait être pas mal de généraliser l'affaire en y glissant quelques pépites apéritives. On y pensera la prochaine fois, si on remet ça, parce que ça prend du temps. Et comme dans une semaine, nous perdons une troisième personne qui part en retraite depuis 3 ans et ne sera pas remplacée comme les deux précédentes, ça paraît un peu utopique.


 


:bug:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...