Aller au contenu

Don de livres désherbés


Sylviebib
 Share

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Nous procédons 2 fois par an à une vente des livres désherbés (1€ le livre, voté en conseil communautaire). Les livres non achetés sont ensuite déchirés et envoyés à la déchetterie. On m'a demandé en conseil communautaire s'il ne serait pas possible de laisser les livres intacts et à disposition des personnes qui fréquentent la déchetterie pour récupération. Savez-vous si cela serait légal (documents achetés avec de l'argent public, possibilité de revente ensuite par des bouquinistes ...)? est-on dans l'obligation de détruire ces documents?

Merci de vos réponses et retours d'expériences

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois que tu as le même questionnement qu'ici

Mais pour faire court.

- Si on peut les avoir gratuits en déchetterie, à quoi bon les acheter un euro, autant que vous les donniez tous, en précisant bien qu'ils seront détruits sinon.

- Si personne n'en a voulu à 1 euro, à quoi bon vouloir encombrer la déchetterie ? Ce n'est pas non plus le lieu où conserver des bouquins (humidité, pluie, chaleur, autant dire que les livres seront morts rapidement). Laisse un de tes pilons un mois dehors, si possible en hiver et sous la pluie, et envoie-le au conseil communautaire. Si tu veux aller plus vite, tu prends une carafe d'eau, tu ouvres le livres, tu verses...  tu attends une semaine, tu expédies.

Quand mes bouquins prêtés aux usagers prennent l'eau et qu'ils reviennent humides, j'ai des moisissures dans la foulée, en particulier avec des livres ayant un peu vécu. Ils sont également tout collés, avec les pages qui se déchirent. (s'ils ne sentent pas mauvais pour améliorer le tout)

 

Offrez-les plutôt à des centres de loisirs pour pliage de livres ou découpage des images. Tant qu'ils sont encore en état correct.

 

Fausse "bonne idée" à mon avis.

  Bernard (qui trie assez de dons pour savoir que même des livres conservés en garage fermé, ne tiennent pas le coup. Alors en déchetterie ! :bye:)

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je suis tout-à-fait d'accord mais la mise au pilon de livres reste un sujet sensible pour les non-professionnels. Je pense que quelqu'un a fait une remarque à l'élu, en fait je voulais savoir si c'était légal de laisser des ouvrages désherbés à disposition du public (puisqu'il faut une convention pour les dons)? est-on obligé de détruire les ouvrages ou le simple fait de les déposer suffit-il et dégage la responsabilité de la médiathèque?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour SylvieBib


 

Oui, je sais, détruire, ça gêne toujours les gens. Ils ne considèrent pas un livre comme une ampoule ou un néon, ou même comme un appareil domestique. Pourtant, une fois que l'ampoule ou le néon n'éclairent plus, ils partent à la benne.

C'est pareil avec les livres. S'ils n'éclairent plus, on les jette.


 

On ne peut pas tout garder.


 

Est-on obligé de détruire ?

La réponse est non.


 

Vous les vendez.  :wink:


 

On peut les donner à des associations, les distribuer sur la commune. Voire placer les livres en crossbooking.

(en même temps s'ils n'ont pas été lus, ni vendus, c'est que leur niveau d'éclairage est nul)


 

Donc, ce qui manque à votre charte ou délibération des ventes annuelles, c'est un article sur les livres non vendus. Ce que vous en ferez par la suite.


 

A mon avis, tout le problème est là. Vous n'avez pas prévu le devenir des livres non vendus.

Ou bien vous avez spécifié : ils seront déchirés et mis en déchetterie.

Cette ligne-là peut être modifiée et on peut rajouter d'autres destinations.


 

Même s'il s'agit d'une benne de recyclage au pied de la bibliothèque, comme le pratiquent certaines universités, c'est possible. Si la benne est dans la rue, il n'est pas interdit de regarder dedans, du moment qu'il n'y ait pas épandage/dégradation sur les trottoirs.

 

Pour trouver des idées, ou en donner aux usagers (aux élus), il suffit de mettre un bac à l'entrée de la médiathèque et de coller quelques photos (que l'on peut trouver sur image Google en cherchant : Creative Ways to Recycle Old Books)


 

Exemples parlants :

http://www.viralnova.com/upcycled-book-diys/

http://www.homedit.com/creative-projects-featuring-reused-old-books/

 

Bon, on spécifiera avec force que seuls les vieux livres pilonnés peuvent faire l'objet de ce genre d'activités.

Sinon les enfants auront tendance à utiliser tout ce qui passe à portée de leurs petites mains.

  Bernard


 

PS : perso, je déconseille la lampe. (Colle + papier = bons combustibles) Sauf avec un conjoint pompier. Si on veut mettre le feu, c'est le top. A moins d'utiliser des lampes à très basse consommation.




 

Modifié par B. Majour
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...