Aller au contenu

Lancement de la mission d'Erik Orsenna sur la Lecture Publique


Messages recommandés

il y a 6 minutes, Ignatius Kaltenbrunner a dit :

Autre signe inquiétant, le Tokyo Paris du Premier Ministre (qui aime tant les bibliothèques) c'est plus de 10 ans de mon

traitement net actuel, je vous fais grâce du nombre d'années de smic pour quelques heures de vol et un gain de 2 heures 

paraît-il ...

 

Oui bon, ça c'est de la politicaillerie de bas étage. Faudrait pas qu'on tombe non plus dans le journalisme à sensation. En plus c'est très facile. Et puis il y a Facebook pour ça...:sick:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 300
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

  • Louve

    92

  • Ferris

    80

  • B. Majour

    45

  • BiblioEdualk

    35

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour à tous!   Comme  promis un petit retour, bref, succint: M. Orsenna n'était pas présent, pris par d'autres urgences.   La responsable-adjointe de la DRAC a insisté  sur

Une centaine de places dans l'auditorium, pas toutes remplies mais bien plein. Le public vidé était les élus et professionnels du département, car la thématique était rurale - logique pour un dép

Le titre complet est « Voyage au pays des bibliothèques - Lire aujourd'hui, lire demain ».   J'ose espérer que les bibliothèques ne seront pas réduites à la lecture dans ce rapport. J'ose pe

il y a 18 minutes, Ignatius Kaltenbrunner a dit :

Ou est la méprise ?

le sujet est ailleurs je crois Louve dans cette décision ...

 

Ce que je voulais souligner est que Mme Nyssen, Ministre de la Culture, a une lecture qui est la sienne.

Et que cette décision par rapport à l'Arbre à lettres ne me surprend guère.

 

C'est tout.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que j'aime bien dans le billet de Mediapart, c'est

https://blogs.mediapart.fr/patrick-daquin/blog/201217/larbre-qui-cache-la-ministre

 

Une procédure (créée en 1992) rapide et relativement efficace. A tel point que la librairie consent à baisser le rideau dans l'attente de l'audience et annonce saisir le préfet d'une demande de dérogation (concédant, au passage, être en infraction depuis plus de vingt-cinq ans).

 

Depuis plus de 25 ans, Trop fort :tongue:

 

 

Et ça aussi

En 2015 justement, un amendement du sénateur (UMP) de Paris, Philippe Dominati, surnommé « amendement Fnac », avait tenté d'introduire dans la loi une dérogation permanente de droit au profit des « commerces de détail de biens culturels », en vue de « permettre au commerce culturel de proximité, notamment du livre, de faire face à la concurrence exponentielle d’Internet, dont les ventes le dimanche sont les plus importantes, de maintenir son implantation de proximité au cœur des villes, et ainsi de continuer à permettre un accès aisé aux produits culturels ».

 

Là, il faut savoir. Si les gens achètent des livres sur Internet, le dimanche, à quoi ça sert que les bibliothèques ouvrent ces jours-là.

Non, parce que cliniquement, on va couler les librairies qui vendent le dimanche si on ouvre.

 

Là, c'est pour le recto de la pièce.

Au verso, on peut en déduire qu'on devrait avoir des OPAC qui permettent de vendre réserver des documents le dimanche, pour une livraison à la maison le lundi.

 

Pendant qu'on y est, on peut étudier la notion de "préjudiciable au public". (d'ici là que nous l'ayons en travers pour notre pomme)

 

Article L221-6

Abrogé par Ordonnance n°2007-329 du 12 mars 2007 - art. 12 (VD) JORF 13 mars 2007 en vigueur au plus tard le 1er mars 2008

Lorsqu'il est établi que le repos simultané, le dimanche, de tout le personnel d'un établissement serait préjudiciable au public ou compromettrait le fonctionnement normal de cet établissement, le repos peut être donné, soit toute l'année, soit à certaines époques de l'année seulement suivant l'une des modalités ci-après :

a) Un autre jour que le dimanche à tout le personnel de l'établissement ;

B) Du dimanche midi au lundi midi ;

c) Le dimanche après-midi avec un repos compensateur d'une journée par roulement et par quinzaine ;

d) Par roulement à tout ou partie du personnel.

Les autorisations nécessaires ne peuvent être accordées que pour une durée limitée (*). Elles sont données après avis du conseil municipal, de la chambre de commerce et d'industrie et des syndicats d'employeurs et de travailleurs intéressés de la commune.

Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux clercs, commis et employés des études et greffes dans les offices ministériels.

NOTA :

Ordonnance 2007-329 2007-03-12 art. 14 : Les dispositions de la présente ordonnance entrent en vigueur en même temps que la partie réglementaire du nouveau code du travail et au plus tard le 1er mars 2008.

La loi n° 2008-67 du 21 janvier 2008 dans son article 2 X a fixé la date d'entrée en vigueur de la partie législative du code du travail au 1er mai 2008.

 

(*) et nous c'est prévu durée illimitée.

 

Quant à Madame Nyssen

http://www.lalibre.be/actu/international/gouvernement-francais-francoise-nyssen-une-belge-de-naissance-parmi-les-ministres-591c4c0fcd702b5fbea06f63

publié le 17 mai 2017

En France, l’école publique et républicaine n’a pas pu ou pas voulu s’adapter. Françoise Nyssen n’accuse pas. "L’école n’est pas responsable", dit-elle sans y croire complètement. Et comme elle ne veut pas "se battre contre", elle a monté une structure qui aurait pu accueillir Antoine. Il suffit d’emprunter deux couloirs, d’en traverser un autre pour rejoindre l’école qui se trouve dans la chapelle au-dessus de la salle de concert. Une école dans une chapelle désaffectée dans laquelle on entreposait autrefois des ballots de laine, tout est normal, nous sommes dans le monde d’Actes Sud et des initiatives de Françoise Nyssen. Elle parle d’une monnaie locale, a repris l’Arbre à lettres, une librairie située rue du Faubourg-Saint-Antoine à Paris.

 

idem en 2016 (article original ? du même auteur)

http://next.liberation.fr/livres/2016/02/19/francoise-nyssen-le-charme-discret-de-l-editrice_1434596

 

Poussons l'enquête :

Actes Sud rachète L’Arbre à lettres Bastille  date de l'article 03.07.2015

http://www.livreshebdo.fr/article/actes-sud-rachete-larbre-lettres-bastille

La maison arlésienne se dote d’une neuvième librairie, la cinquième dans la capitale, en reprenant L’Arbre à lettres Bastille (Paris 12e).

La dernière librairie du réseau L’Arbre à lettres, située rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris (12e), a été cédée. Son rachat a été signé le 30 juin par Actes sud et a pris effet le 1er juillet, selon les informations obtenues par Livres Hebdo.

 

Il faudrait peut-être que les pseudo-journalistes arrêtent de nous prendre pour des truffes. Ce n'est pas "l'ombre de la ministre" =>  Car, depuis 2015, et confirmé en 2016, Madame Nyssen est la propriétaire de cette librairie.

Une librairie qui ne fonctionne visiblement pas bien, même ouverte le dimanche, mais c'est un autre sujet.

 

Ah... ah oui, Mme Nyssen s'assoit sur la loi de l'ouverture dominicale, elle aussi depuis 2015. (Face à son refus de se conformer à la loi)

C'est pour le bien de la culture.

 

Par contre, on notera, à sa défense, que personne ne l'a attaquée en 2015 et 2016, (ni la précédente propriétaire, 25 ans on vous dit) mais que brutalement, depuis mai 2017...

Vous avez dit politique ?

Vous n'êtes pas chic. :tongue:

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

 

https://www.actualitte.com/article/monde-edition/ouverture-des-bibliotheques-erik-orsenna-presentera-le-rapport-a-macron/86462

 

Bon, finalement, c'est le Président qui aura la primeur de la remise du rapport de M. l'Académicien, pas la Ministre de la Culture. Par contre, pas de date annoncée. Ca va finir entre deux portes, ce truc-là...

Oh que ce serait génial !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎21‎/‎12‎/‎2017 à 17:40, BiblioEdualk a dit :

 

https://www.actualitte.com/article/monde-edition/ouverture-des-bibliotheques-erik-orsenna-presentera-le-rapport-a-macron/86462

 

Bon, finalement, c'est le Président qui aura la primeur de la remise du rapport de M. l'Académicien, pas la Ministre de la Culture. Par contre, pas de date annoncée. Ca va finir entre deux portes, ce truc-là...

 

Cela confirme ce qui nous avait été annoncé le 15 décembre dernier: il s'agit plus d'un sujet PR ou PM que MCC.

A mon avis, le rapport ne finira pas entre deux portes: M. Macron 's'était engagé pendant la campagne présidentielle sur l'ouverture des bibliothèques le dimanche.

Le devenir des bibliothèques est bien une volonté présidentielle, c'est d'ailleurs le Président de la République qui a demandé l'augmentation de 8 millions d'euros.

La question est de savoir quelles seront les orientations données.

 

J'ose espérer que le rapport fera un focus sur les grilles indiciaires en vigueur dans la filière culturelle...

Je ne suis pas certaine que tous soient bien au fait des rémunérations actuelles, dont certains et certaines pourraient même se demander comment diable font les agents pour se loger, se vêtir, se nourrir (sans pâtes à tous les repas), se divertir, voyager...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Louve a dit :

'jose espérer que le rapport fera un focus sur les grilles indiciaires en vigueur dans la filière culturelle...

Je ne suis pas certaine que tous soient bien au fait des rémunérations actuelles, dont certains et certaines pourraient même se demander comment diable font les agents pour se loger, se vêtir, se nourrir (sans pâtes à tous les repas), se divertir, voyager...

 

Toujours de l'humour ma bonne Louve !:D

Et puis faut rien exagérer non plus. En fin de carrière j’arrive à mettre de la sauce tomate dans mes spaghettis.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...
Le 23/12/2017 à 15:51, BiblioEdualk a dit :

Bonjour

 

Erik Orsenna interviewé au Congrès de l'AMF :

https://www.youtube.com/watch?v=F87AIAB7YuU

Enfin il parle !

Merci pour le lien. D'accord pour faire du "tissage", créer des liens (culture + social), d'ailleurs c'est déjà fait dans de nombreuses villes. "-Je dis à l'état de faire sa part"... de fait, ce qui se fait le mieux est né des BM, et des maires, qui sont dans la proximité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Hâte de voir ce qui va être dit, même si j'ai du mal à m'enthousiasmer... je ne sais pas si c'est la personnalité d'Orsenna ou le titre fumeux du rapport, mais je ne bous pas ! Enfin ne soyons pas défaitistes...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En attendant un article plus complet

 

https://twitter.com/actualitte/status/965878451839356928

 

- Les préconisations : aux élus de prendre le pouls pour adapter les bibliothèques et l’ouverture à la vie des citoyens #rapportorsenna

- Le plan pour les bibliothèques universitaires lancé voilà qq années doit peut-être opérer désormais de concert avec les bib publiques | et les faire ouvrir également le WE #RapportOrsenna

- Le numérique et l’ebook : il faut penser les établissements pour ce qu’ils seront dans 20 ans ; le prêt numérique importe #RapportOrsenna

- Une commune ne peut pas recruter un agent dans les zones rurales : opter pour une mutualisation intercommunale pour disposer d’un agent commun #RapportOrsenna

- Porter le travail ensemble : État communautés mais également privés (a suivre) #RapportOrsenna

- On retrouvera plus facilement un goût de la lecture ici qu’à l’école - tout ce qui concerne le métier de bibliothécaire évolue : offrir de nouveaux services, mais surtout apporter des formations pour les futurs pros. Plus tournées vers l’humain #RapportOrsenna

- Les bibliothèques comme ponts avancés de la politique culturelle : insuffisante mise en réseau avec l’ensemble des acteurs culturels. #RapportOrsenna | que les bibliothèques soient des passeurs culturels

- Pour démarrer enclencher une action interministérielle : réunion des collectivités territoriales pour établir une charte de travail prochainement. Une journée de concertation le 9 avril prochain. #rapportorsenna

 

Et hop ! une nouvelle réunion pour établir une charte de travail. Rien que ça, une charte de travail.

On notera l'intervention du privé.

 

Le rapport ici

https://www.actualitte.com/article/monde-edition/le-rapport-d-erik-orsenna-sur-les-bibliotheques-est-publie/87411

ou

https://fr.scribd.com/document/371930054/Rapport-d-Erik-Orsenna-sur-les-bibliotheques#download&from_embed

 

Bonne lecture.

 

Merci au journaliste, même s'il fait tomber les livres des collègues. :drool:

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

J'en suis p.14., 2e page du 1er chapitre.

Je suis atterré.

 

C'est bourré d'effets de style fort sympathiques dans un roman, mais PAS DANS UN RAPPORT !!!

Il dit texto : je suis un Parisien qui découvre la France... En 2017, il y en a qui ose encore sortir ça ?!

Il s'extasie devant notre réalité : normal, il n'a JAMAIS mis les pieds dans une bib publique !

 

Et p.13, bingo : "Lire et faire lire"... Et directement les asso... Le personnel, c'est à partir de la page... 46.

 

:bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug::bug:

 

Oh que je sens que ça va m'énerver ! Oh que ça va me mettre colère ! Tant mieux, j'ai besoin d'un coup de boost ! :devil:

 

(suite au fur et à mesure)

 

PS 12h30 : p.26

Citation

Les bibliothèques ne sont plus celles que vous croyez.

Ce gimmick commence à devenir lourd.

 

Et j'ajoute que son rapport n'a pas d'organisation. Ca part dans tous les sens.

 

 

Modifié par BiblioEdualk
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On va bien voir, c'est aujourd'hui aux Mureaux (ouverte tous les dimanches après-midi), en présence du Presidentissime...et de l'explorateur Orsenna qui présentera son rapport d'expédition "Voyage au pays des bibliothèques ". Pour l'occasion il mettra un casque colonial....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fougueux oui, faut reconnaître que le bonhomme est un passionné. J'avais dit un jour que c'était un romantique. Orsenna découvrant les bibliothèques, c'est Stanley découvrant Livingstone en cherchant les sources du Nil. D’où l'image du casque colonial des explorateurs de l'époque. La réponse du Président, en comparaison, est d'une platitude stratégique effarante. Il n'avait pas besoin d'Orsenna pour autre chose que pour donner une caution littéraire à ce qui était déjà décidé : 8 briques si on ouvre le dimanche (je résume), sinon rien.

Rappelons au passage que Stanley s'est gouré, comme tous ses prédécesseurs. Ce n'est qu'en 2006 que l'on a pu progresser, même s'il subsiste encore des doutes. D'ici là, les pygmées des bibliothèques françaises continueront de vivre incognito...et de crever de la même façon..:bye:

Jusqu'à ce qu'un autre Orsenna annonce qu'il a enfin trouvé la vraie source du Nil, par exemple quand le statut de la FPT aura disparu : doubler ou tripler le nombre de bénévoles.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous, 

 

je n'ai pas encore lu le rapport mais j'ai déjà entendu mes équipes hurler...  Le figaro, Le Monde ont relayé l'information en se focalisant sur l'extension des horaires d'ouverture.

 

Sur les groupes Facebook, les gens râlent également...

 

Avant de donner mon avis sur le rapport ,même si le côté "ravi de la crèche" de M. Orsenna quand je l'ai vu à Paris (oui, je suis allée aux rencontres) m'a quelque peu affligée, je vais donc le lire.

 

 

 

Modifié par Louve
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lu et.... pfff : pas glop.

 

1/ Tu peux sauter les 50 premières pages où tu n’apprendras strictement rien. On y retrouve Erik à la ville, Erik à la campagne, Erik à la BD, Erik à la BU, Erik à Fleury, ah, et aussi Erik VRP d'ArteVod, de PNB, de BSF et de la Poste. Ah, la nostalgie de nos petits bureaux de poste de campagne amis des bibliothèques car amis des lettres, n'est-ce pas (un petit voyage au pays des PTT pour redresser cette vision peu réaliste de la situation actuelle des postiers s'impose !)

Non, Erik n'est pas Stanley, c'est un explorateur découvrant l'Amérique 5 siècles après Christophe Colomb. Pour nous, c'est saoulant.

 

2/ commencer directement aux propositions à partir de la page 52.

4 propositions sur les horaires, puis tout le reste sur plein d'autres choses : des bouts de vœux pieux ("Proposition n°7 : développer une approche des réseaux de lecture publique notamment dans les zones rurales en encourageant le développement de la compétence des intercommunalités dans ce domaine." Encourager comment ???), des morceaux de politiques ministérielles déjà largement déployées (Proposition n°11 EAC), du statutaire (proposition 10 formation des agents territoriaux), du partenariat à gogo, du PNB parce que y'a que ça de bien, etc.

Une liste à la Prévert, un peu fourre-tout. Rien de bien nouveau sous le soleil, sauf pour ceux qui tels EO et qq journalistes, tous bien intentionnés, découvrent les bibliothèques du XXIème siècle (il serait temps, ce siècle est en passe d'atteindre l'âge de la majorité !).

 

Bref, pas de déception, c'est à la hauteur de mes attentes (nulles en l’occurrence).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Sans être l'avocat du diable :

 

si ce rapport permet aux élus, au grand public éloigné des bibliothèques, aux journalistes,  etc... de mieux comprendre ce qu'est une bibliothèque au 21ème siècle, et bien alors nous aurons franchi un grand pas pour sortir de l'imagerie d'Epinal et ce rapport sera utile.

 

Car sinon, il y a encore tant à faire en 2018 lorsque vous  entendez un journaliste dire,  hier,  sur une chaîne nationale  "Dans une bibliothèque on ne trouve que des livres."..........

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exact. Mais le grand public, du moins les fréquentants mais sans doute au delà (car les séjourneurs sont en passe de devenir aussi nombreux que les emprunteurs), a déjà intégré les mutations des bibliothèques (ces "pratiques innovantes" dont on nous rebat les oreilles datent d'ailleurs plus du 20° que du 21°) et les a validées, par une fréquentation en augmentation, et des procédures de "decouverte" qui passent notamment par les animations et le numerique. J'emprunte pas mais je viens voir...

Par contre nos élites, nos décideurs ne sont pas dans ce cas. Un editorialiste du Figaro declarait récemment qu'il serait temps de comprendre que depuis internet, l'utilité des bibliothèques était à revoir...

 

Il en faudra davantage que ce petit montage de communication, vite oublié,  pour briser une image d'Epinal qui nous colle à la peau depuis des lustres. Image que ne brisera pas non plus une ouverture dominicale ou tardive, si elle a lieu. Macron est simplement venu tenir une promesse de campagne, c'est obsessionnel chez lui, entièrement basée sur les horaires, rien d'autre. La rallonge de 8 millions  ira entièrement à 200 projets d'extension d'horaires. Point-barre.

 

Pour ceux qui ne voudraient pas se farcir l'intégralité du rapport, le BBF fait une bonne synthèse des 19 propositions Orsenna http://bbf.enssib.fr/le-fil-du-bbf/19-propositions-pour-les-bibliotheques-recommandees-par-le-rapport-orsenna-20-02-2018

 

Et Archimag une bonne présentation globale http://www.archimag.com/bibliotheque-edition/2018/02/20/rapport-orsenna-bibliotheques

 

Enfin, au moins nous savons désormais que nous sommes aussi indispensables qu'une boulangerie. Ma boulangère "ne voit pas le rapport". Bon, ça commence mal...

 

Heureusement Marine Bedel, la présidente de l’Association des Directeurs de Bibliothèques municipales et des Groupements intercommunaux des Villes de France  ne ménage pas sa joie et sa satisfaction. Et ça, ça rassure....(http://www.lagazettedescommunes.com/550672/comment-les-bibliothecaires-accueillent-le-rapport-orsenna/ )

Modifié par Ferris
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

En fait, ce rapport ne sert à rien. Enfin, à rien...

 

Le grand public ne le lira pas - encore que... on devrait l'imprimer, le relier et le mettre en prêt à côté des romans d'Orsenna. Chiche ?

Les professionnels de la lecture l'ont lu/le liront, et sont/seront atterrés. On a confié à Orsenna une mission sur un sujet dont il ignorait tout, alors comme le dit Isalabib

Citation

c'est un explorateur découvrant l'Amérique 5 siècles après Christophe Colomb

Orsenna souligne régulièrement à quel point les professionnels sont utiles et importants, il n'empêche, ça continue à sentir le sapin pour le métier.

 

Par contre, pour les élus, ça peut être intéressant. Mais j'ai des doutes, quand même.

 

Enfin, il y a le Président. Sauf que le Président, il sait déjà ce qu'il veut, donc il s'en fiche. Il n'a même pas dû le lire, seulement les fiches de ses conseillers et une discussion avec Orsenna, j'imagine (ce qui n'est pas un reproche, juste un constat, on n'attend pas de ce niveau de responsabilité qu'il lise tout)

 

Ajoutons qu'Orsenna ne sait pas écrire un rapport. Moi, un agent me rendrait ça, je lui dirais de le refaire selon les règles de l'art, ou de la technique plutôt.

(y'a que moi que ça gène les "700K€" ? "700.000€", c'était trop long à écrire ?)

 

En réalité, ce qui compte, ce n'est pas le rapport. Ce sont les annonces de Macron juste après, ce sont les décisions de la Ministre de la Culture, décisions déjà prises depuis plusieurs mois, rappelons-le : +8 millions pour ouvrir plus. Pendant 5 ans.

Et c'est tout.

Sachant qu'Orsenna se garde bien de parler des moyens, pourtant le nerf de la guerre, et j'imagine que la poignée d'élus qu'il a rencontrés ont lourdement insisté sur le sujet (surtout ceux qui ne sont pas macronistes)

Donc ce qui compte, en vrai, ce sont les choix des services de l'Etat dans chaque département, en fonction des volontés des élus locaux.

 

Ceux qui sont visés par la logique des bibliothèques-pilotes vont bien rigoler... J'en fais partie, pour info, et je rigole... jaune.

Ca va créer/ça crée un effet d'aubaine, et c'est tout.

 

:cry::cry::cry:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Ferris a dit :

La rallonge de 8 millions  ira entièrement à 200 projets d'extension d'horaires.

 

Ce sont les prestaires contrôle d'accès voire RFID style Open+ qui vont être contents, pour avoir visité une bibliothèque qui faisait ça en angleterre, j'avais trouvé ça intéressant. Pas une panacée forcément mais intéressant.

Modifié par Caramel
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, BiblioEdualk a dit :

Donc ce qui compte, en vrai, ce sont les choix des services de l'Etat dans chaque département, en fonction des volontés des élus locaux.

 

Ben voui. Modifications de la carte scolaire, abandon des services publics dans les territoires ruraux, 38 fermetures de classes avec les maires ruraux bille en tête dans les rues de la Somme, fin des contrats aidés et retour forcés à la semaine ancienne, etc...et on voudrait que les bibliothèques, services purement locaux et optionnels en termes de compétences, soient prioritaires ?

En tant que maire local, mon choix est fait.

Modifié par Ferris
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...