Jump to content
Ikram Ben

Comment protéger du vol

Recommended Posts

Ikram Ben

Bonjour les amis,

J'ai encore besoin de vous. 

A votre avis quels sont les causes de vol de documents en bibliothèque et les meilleures mesures à adopter pour les réduire.

Existent-elles des statistiques donnant une idée sur la moyenne annuelle de vol de document dans une bibliothèque universitaire (cette année nous avons trouvé 4 manquants).

Merci beaucoup !

Ikram

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Bonjour Ikram,

 

Il n'existe aucune stat officielle sur les vols en BIB ou BU. La réponse Enssib est claire : 

 

La notion de vols est liée à celle des pertes constatées suite aux récolements. Ces derniers sont réalisés selon une fréquence qui est propre à chaque établissement.

Les rapports annuels de bibliothèques déposés dans la bibliothèque numérique de l'Enssib ne donnent pas de résultats de récolement ni de chiffres sur les pertes ou vols constatés.

En l'absence de statistiques publiées, nous vous suggérons de demander des retours d'expérience auprès de bibliothèques de taille comparable à la vôtre.http://www.enssib.fr/content/statistiques-de-vols-de-documents-en-bibliotheque-municipale

 

D'un point de vue personnel je dirais que le constat de 4 ouvrages manquant après recolement sur une année, et en BU en plus, est totalement insignifiant. En tout cas cette statistique ne peut servir de base à un argumentaire sur l'acquisition d'un système antivol.

 

Il existe une notion approchante qui est celle du "taux de perte". Mais là encore, pas de stat.

 

Le taux de perte se calcule selon la formule suivante :(nombre de livres perdus x 100) / nombre total de volumes possédés. Selon une étude britannique de Burrows et Cooper, datant de 1992 (http://collection.europarchive.org/tna/20080205132101/homeoffice.gov.uk/...), le taux de perte moyen est de 4% dans les bibliothèques, et va diminuant proportionnellement à la taille et la spécialisation des collections.http://www.enssib.fr/content/taux-de-perte

 

Alors si on adopte ce taux moyen, ,avec tes 4 documents, tu es loin des 4% :D

 

A chaque Bib ensuite de juger si son taux de perte justifie un investissement et ses suites budgétaires (contrat de maintenance des portiques, antivols, et surtout le temps passé à équiper les documents). Certaines bibliothèques n'équipent plus que les documents dont le prix justifie l'investissement (DVD), sachant que ce prix augmente beaucoup quand on passe à la RFID. Si tu n'es en RFID que pour le vol et non pour le prêt, ça parait excessif.

En fait c'est un raisonnement purement économique et forcément local. Est-ce que le taux de perte justifie l'investissement ? On calcule alors l'amortissement.

Edited by Ferris
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ikram Ben

On surveille bien notre fortune :D Merci Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ikram Ben

Par contre i l y a un issue de secours dans la salle des rayonnages qui me dérange ! Pensez-vous que c'est logique de trouver un issue de secours juste à  coté des rayonnages?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Il n'y a pas de positionnement particulier. Seulement des normes. Et elles ne sont pas calculées en fonction des vols. Chez nous, on s'est arrangé pour que cette porte soit dans le champ visuel d'un agent. Cela peut dissuader. Par ailleurs rien ne t'empêche d'installer un portique anti-vol sur les côtés de la porte de secours, à condition de respecter une largeur minimum entre les portiques.

 

Dégagement de secours : Dégagement qui, pour des raisons d'exploitation, n'est pas utilisé en permanence par le public. (Donc si ton public se presse devant tes rayonnages, ce n'est pas l'idéal)

Chaque dégagement doit avoir une largeur minimale de passage proportionnelle au nombre total de personnes appelées à l'emprunter (là encore, tout dépend du classement de ton ERP )

 

Calcul du nombre d’occupants

Etabli avec le maître d’ouvrage, la règle de calcul est propre à chaque type d’ERP intégrant le public mais aussi le personnel en fonction également

Le nombre de places assises

La surface réservée au public

La déclaration contrôlée du chef d'établissement

■ Les catégories d’ERP

1ère catégorie : effectif > 1500 personnes

2ème catégorie : 700 < effectif < 1500 personnes

3ème catégorie : 300 < effectif < 700 personnes

4ème catégorie : < 300 personnes, a l'exception des établissements de 5ème catégorie

5ème catégorie : établissement dont l'effectif du public ne dépasse pas un seuil fixé réglementairement pour chaque type d'exploitation.

 

Je ne connait pas ta catégorie ni son architecture intérieure, donc difficile de te répondre. A priori c'est vrai qu'un rayonnage trop proche de la porte de secours parait peu approprié. Normalement les issues de secours présentent une largeur de passage libre de minimum 0,90 m. Mais c'est un minimum. A toi de voir ensuite si ta fréquentation ne necessiterait pas davantage d'espace libre autour de la porte. Au quel cas ton rayonnage pourrait être déplacé, car il peut réduire ce passage.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
B. Majour
Il y a 2 heures, Ikram Ben a dit :

A votre avis quels sont les causes de vol de documents en bibliothèque et les meilleures mesures à adopter pour les réduire.

 

Bonjour Ikram

 

Quels sont les raisons d'un vol de livre en BU ?

Hum, là, je dirais l'usage que l'on peut en avoir, le temps des études.

 

Si la concurrence est élevée, posséder le document et empêcher les autres d'y accéder peut être déterminant d'une certaine façon.

Autre cas possible. Si un document est cher (voire précieux) alors il peut être intéressant de se faire de l'argent avec.

 

Dans tous les autres cas, c'est juste de la bêtise. On vole pour voler.

 

La meilleure mesure à adopter ?

- Faire confiance aux usagers. (99,999 % d'entre eux sont honnêtes et sont là pour faire des études dans les meilleures conditions possibles).

Ils ont aussi conscience qu'un livre "perdu" sera "à remplacer" donc des frais de scolarités plus élevés par la suite. Soit pour eux, soit pour leurs frères et soeurs.

 

Les mesures à adopter pour les étourdis

- estampillage des livres pour les rendre in-revendables (sur la page de titre, le plus logique serait sur la couverture - on ne découpe pas une couverture - mais bon ce n'est pas l'usage, va savoir pourquoi. Peut-être parce que les vieux livres avaient des couvertures coloriés où l'estampillage ne se voit pas. )

- rappels pour le retour (en proposant de prolonger la première fois plutôt que de dire : vous êtes vilain, vous êtes en retard)

- pas d'amende pour les retards (Si on craint une amende, emprunter le livre sans le biper, c'est bien plus tentant... et logique quand on est pauvre)

- accepter les dons des anciens élèves (pour augmenter le nombre de documents très demandés) ou permettre aux étudiants de se mettre en contact pour se revendre entre eux les documents. (La bibliothèque peut être partenaire de cette action, et mettre en place le système d'échanges, sur Internet ou autre)

 

Ces mesures, la dernière en particulier, rendent inintéressant le vol ou la dégradation d'ouvrage.

Le fait de supprimer la "rareté" documentaire corrige bien des problèmes.

 

Quand tout (la majorité) sera informatisé, il y aura plus de vols.

Savoir que l'on peut revendre ses livres à la fin de ses études ou pour financer de nouvelles acquisitions, cela oblige à en prendre soins.

Idem, en cas de perte, pouvoir remplacer un livre par un autre ou deux du même genre, ça peut simplifier les vrais problèmes de pertes.

Accepter les dons permet également de ne pas se focaliser sur les pertes ou les vols. (Quand on te donne 4000 euros de livres et que tu en "perds" une dizaine, tu te rends vite compte que les gens sont honnêtes. Je dis bien "perds" parce que certains "perdus" finissent par retrouver le chemin de la maison, parfois un ou deux ans plus tard)

 

Ensuite, tu as le système d'anti-vol... soit le parangon de l'anti-confiance à l'usager. Qui peut avoir plusieurs raisons. Si tu as beaucoup de "pertes" ou d'emprunts sauvages, alors tu dois l'envisager c'est certain. Mais tu dois d'abord en calculer le coût.

 

La puce RFID + le temps de la pose + l'achat du système anti-vol + la maintenance pour ton système anti-vol, tout ça a un coût qui dépasse très souvent les pertes que tu pourrais avoir dans l'année. Et pas qu'un peu. En plus, ça n'empêchera pas les vols des gens qui savent faire. Soyons réalistes.

 

Maintenant, si tu crains pour la porte de secours, dans les BU que j'ai fréquentées, il y avait des déclencheurs d'alarme branchés sur ces portes. avec course poursuite après les contrevenants, si, si. les bibliothécaires sont sportifs malgré tout, faut pas croire.

Tu peux rajouter une Webcam relié au serveur de l'université ou à ton ordinateur. (avec une définition suffisante pour reconnaître un visage)  Pour le cas où.

Même une fausse peut avoir un effet dissuasif.

 

Mais bon, ce sont des frais et des contrôles réguliers à effectuer... pour vérifier que ça fonctionne.

C'est comme le récolement. Tant d'heures de travail par le nombre de personnes, la somme est rondelette à la fin de l'opération.

Et à combien se montait le prix des 4 livres perdus ?

 

Attention, je ne dis pas que le récolement est inutile. Cependant si c'est juste pour savoir combien de livres ont été volés/perdus, ça devient mon coûteux récolement.

 

Tu remarqueras ici que tu peux calculer le taux de confiance envers tes usagers.

La formule est la suivante :  1 - ( livres perdus / nombre de documents dans les collections)

Tu multiplies par 100 pour avoir le pourcentage

 

Ensuite, tu regarderas combien de documents tu as pilonnés durant l'année.

Et tu découvriras que, dans l'absolu, tu es le plus gros voleur sur ta collection. Mais toi, c'est par nécessité. Ouf ! :ahappy:

  Bernard

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
olivierH
Il y a 7 heures, Ikram Ben a dit :

Bonjour les amis,

J'ai encore besoin de vous. 

A votre avis quels sont les causes de vol de documents en bibliothèque et les meilleures mesures à adopter pour les réduire.

Existent-elles des statistiques donnant une idée sur la moyenne annuelle de vol de document dans une bibliothèque universitaire (cette année nous avons trouvé 4 manquants).

Merci beaucoup !

Ikram

 

Vraiment ? 4 manquants ? Et vous nous réveillez pour cela ?

 

Non sérieusement, sur un gros réseau de lecture publique, on doit tourner à ce chiffre par jour. Le taux de perte indiqué par Ferris me semble correct, 4%. Passer à la RFID juste pour l'antivol dans ces conditions est effectivement absurde.

 

Mais il existe d'autres bonnes raisons de passer à la RFID, comme le prêt/retour automatisé (oui, je sais... on a déjà eu ce débat :-) ) ; par ailleurs les portiques antivols font aussi compteur d'entrée unidirectionnels et évitent le relevé quotidien des compteurs manuels.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ikram Ben

Oui 4 manquants et les auditeur nous demandent des explications en plus !

Effectivement, notre portique (qui commence d’ailleurs à déconner à prés 10 ans --> l'alarme se déclenche bizarrement quand on allume toute la lumière de la salle ) comporte un compteur de passage mais il ne fonctionnent pas :ermm: 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ikram Ben

Pensez vous qu'un contrat de maintenance des portiques est importante?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

En principe oui, c'est presqu'une règle. En réalité, pour l'avoir vécu avec 3M, je réponds non. On en était à presque 4000 euros annuels et ils n'ont jamais pu régler les problèmes d'interférences qui déclenchaient les sonneries même à l'entrée des lecteurs. Depuis 2014 on a abandonné le systeme pour les livres et Cd. Seuls les DVD sont restés antivolés un moment, puis on a fini par tout enlever (de toutes façons ceux de la Bdp n'étaient pas équipés pour...). C'est terminé. Et on n'a pas plus de pertes pour ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Georgette

Bonjour, je pose les questions dans le cadre d'un oral de concours !

 

Est-ce qu'il y a beaucoup de vols chez vous ? Si vous surprenez quelqu'un qui essaie de sortir avec des livres, vous lui courez après ? Si vous tombez sur un livre de votre bibliothèque dans une brocante, vous faites quoi ? Perso j’interpellerais et/ou courrais après la personne pour le premier cas et après... je dois faire quoi pour l'empêcher de revenir à la bibliothèque et/ou pour signaler la tentative de vol ? Et pour le livre en brocante je crois que je demanderais à la personne de me le donner et je lui dirais que je le rendrais à la bibliothèque de sa part (sans présumer que c'était la personne qui a volé). Je ne sais pas trop comment répondre à ces questions devant un jury, ça m'embête bien. Merci à l'avance pour vos éclairages.

Share this post


Link to post
Share on other sites
B. Majour
Il y a 2 heures, Georgette a dit :

Est-ce qu'il y a beaucoup de vols chez vous ?

 

Regarde plus haut.

Statistiquement, c'est presque insignifiant.

 

Si vraiment tu as beaucoup de vols, alors tu investis dans un système antivol coûteux, et tu poses des puces coûteuses. Et au bout du compte, tu t'aperçois que le coût global plus entretien est plus cher que le montant des "emprunts non autorisés".

 

Il y a 2 heures, Georgette a dit :

Si vous surprenez quelqu'un qui essaie de sortir avec des livres, vous lui courez après ?

 

Un fusil de tireur d'élite est plus indiqué ici. :tongue:

Le tout est d'avoir quelques cibles avec des impacts bien situés, et le fusil sur un râtelier derrière la banque d'accueil.

 

Question que je te poserais en retour : tu fais combien de secondes, en course, au 60 mètres. Et au 120 mètres ?

Tu portes des baskets en permanence ?

 

Tu ne le sais peut-être pas, mais il y a une technique très courante dans le vol, c'est celle de la chèvre.

Tu utilises un voleur "maladroit" qui se fait repérer, mais qui court vite. Il pique, tout le monde lui court après... pendant ce temps-là, ses copains se servent, et lui finit par lâcher l'objet volé. Quand tu reviens toute heureuse, tu t'aperçois que tes rayons sont vides.

 

Autre point à prendre en compte, la taille de la personne devant toi.

Si elle est plus costaud que toi, tu auras un gros problème.

Si elle est moins costaud, tu pourras la blesser, ou alors l'obliger à fuir et à passer sous une voiture. Deux cas, parmi d'autres, ou tu auras de très très gros problèmes.

 

Tout ça pour un ou deux documents à 10 euros ?

 

Quant à savoir si tu peux "interpeller", tu as des gens habilités à ça : vigiles (dans une certaine mesure), agents de police, gendarmes.

Toi, non, ce n'est pas dans tes compétences.

 

C'est pour ça qu'il y a des caméras dans certains lieux. A la rigueur, à défaut d'un fusil de tireur d'élite (snif), tu peux utiliser un appareil photo/smartphone pour aider à identifier le voleur.

 

Enfin, si tu les vois. Parce que les voleurs sont quand même plus malins que tu ne le penses. :yes:

 

Pour signaler le vol, tu passes par ta hiérarchie bien sûr.

Et/ou tu appliques les procédures établies dans ta collectivité.

 

Il y a 3 heures, Georgette a dit :

Et pour le livre en brocante je crois que je demanderais à la personne de me le donner et je lui dirais que je le rendrais à la bibliothèque de sa part (sans présumer que c'était la personne qui a volé)

 

Pour un livre sur une brocante, tu vérifies d'abord que ce n'est pas un livre pilonné.

Et après, tu prends la voix de Golum et tu susurres : "mon précieux, mon précieux, te voici de retour. Après tout ce temps." :tongue:

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris
Posted (edited)

Bonsoir Georgette,

 

La question a déja été posée sur le forum en 2017 sur https://www.agorabib.fr/topic/3223-comment-protéger-du-vol/ comme tu le sais puisque tu rebondis sur le même topic.  Je te conseille de prendre contact avec @Ikram Ben a ce sujet, je ne sais pas comment elle a résolu son problème de perte de 4% . Ikram, sois chou, raconte-nous la suite, c'est ça un forum :heart:

 

les aspects statistiques sont importants. Ils sont souvent surestimés par rapport au fonds global. Le "ressenti" du volé par rapport à l'importance du vol est souvent exagéré bien que compréhensible. Sur ce topic du as des chiffres et des liens (calcul du taux de pertes etc...) . C'est clair, le vol, qu'il soit en bibliotheque ou en supermarché fait partie de la vie d'une structure. Le tout est de mesurer, par un récolement annuel, son impact réel sur les fonds, le taux de renouvellement etc..

 

complement supprimé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Georgette
Posted (edited)

Merci Ferris et B Majour pour ces réponses argumentées, c'est vraiment utile, ça me fait voir toutes les facettes du problème. Effectivement, je me disais que je pourrais être mal si je poursuivais le voleur, par contre je n'avais pas pensé que le livre de brocante aurait pu être piloné. Et même dans le cas de la personne qui vole sous mes yeux, comment être certaine que le livre appartient à la bibliothèque (sauf si le portique sonne, bien sûr). Je vais prendre tout ça en compte dans mes réponses !

Edited by Georgette
coquille

Share this post


Link to post
Share on other sites
B. Majour
il y a une heure, Georgette a dit :

Et même dans le cas de la personne qui vole sous mes yeux, comment être certaine que le livre appartient à la bibliothèque (sauf si le portique sonne, bien sûr).

 

Vole sous tes yeux ?

 

Non, elle le met dans son sac pour les porter tous en banque d'accueil.

Va en bibliothèque, emprunte une dizaine de livres, et tu le constateras : le poids de la culture, ça existe.

 

Parfois, la personne oublie d'en sortir un. Mais ce n'est qu'un oubli.

Ou alors, tu as un gamin qui en rajoute un dans le sac, après l'emprunt. (cas fréquents quand ils ont moins de 5 ans. Maman le fait, donc je le fais pendant que maman discute)

 

Si tu as un système de portiques, ça sonne.

Et toi, tu seras en train de dire, avec le sourire : "ah, on dirait qu'il y en a un qui n'est pas passé". (Ce qui peut arriver aussi)

 

Sinon, sans portiques, il faut avoir l'oeil.

 

Les seules fois où je "cours" après les gens, c'est pour les raisons suivantes :

- l'oubli de leur carte, l'oubli d'un parapluie ou autre objet.

Et surtout, surtout : quand je trouve un doudou dans les bacs. A cet âge particulier, le doudou c'est vital. On ne dort pas sans son doudou. Mauvais temps pour les parents :brr:

 

 

Pour savoir si le livre appartient à la bibliothèque, c'est simple.

Code barre, estampillage, livre couvert par tes petites mimines.

 

Et s'il n'est pas indiqué "pilonné", rappelle-toi également qu'il peut avoir été perdu et remboursé.

 

Ne pars pas du principe que les gens sont des voleurs. Le livre ça ne se vend pas bien, et ça se revend encore moins bien. Alors dégradé par nos estampillages...

Tu regardes d'abord l'état du bouquin, et à part s'il est flambant neuf, tu sors un flyer et un trombone de ta poche et tu écris venez lire la suite (les autres) à la bibliothèque.

 

S'il est neuf ?

Facile de dire : Il vous a plus ? Quand vous l'aurez fini, vous me le ramènerez.  (s'il est en vente, il est fini, tu le sais... le vendeur aussi)

 

Au besoin, tu prends une photo, et tu rajoutes : c'est pour ma hiérarchie, ils veulent savoir où passent nos livres disparus.

 

 

N'oublie pas un point essentiel, quand tu es fonctionnaire, tu représentes la collectivité. Partout où tu te trouves.

Si ça se passe mal ou que ça dégénère, tu seras tenue pour responsable de cette mauvaise représentation de la collectivité.

 

Ce qui change la donne. Si tu cours, il faut le faire avec "élégance".  :w00t:

C'est comme pour tes réponses au jury, avec élégance et retenue.

 

 

N'oublie pas qu'aller sur le terrain et poser des questions aux collègues, ça peut t'aider à mieux comprendre ce qu'il faut faire, comment il faut réagir.

Tu peux aussi t'asseoir et regarder comment ça se passe dans les moments de bourre. Deux, trois samedis, deux trois bibliothèques et tu sauras.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris
Posted (edited)

 

suprimé

Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...