Aller au contenu
Annarya

Réalisation d'une politique documentaire

Messages recommandés

Annarya

Bonjour,

 

Je dois réaliser une nouvelle politique documentaire pour un réseau de bibliothèques/médiathèques. Je souhaiterais trouver des exemples afin de m'en inspirer, mais aussi trouver un bon nombres d'informations pour m'aider a savoir comment procéder. 

En vous remerciant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris
B. Majour

Bonjour Annarya

 

Je te conseille de chercher :

concevoir une charte documentaire bibliothèque municipale 

(le lien se complète tout seul, ce qui est plutôt bon signe)

 

Tu tomberas sur différents pdf, dont celui-ci, qui est un cours succinct.

http://formationmdl.free.fr/Files/politiques_documentaires_cours1.pdf

 

si tu es un peu curieuse, tu pourras remonter sur

http://formationmdl.free.fr

et regarder ce qui peut t'intéresser

 

et un exemple assez complet d'une charte (pour compléter celles de Ferris)

https://bibliothequedesessarts.files.wordpress.com/2009/06/charte-documentaire-definitive7.pdf

 

une avec les lois

https://www.mediatheque-neuvillesursaone.fr/public/.../Charte PDF nov 2013.pdf

 

et comme tu es sur un réseau, celles du Havre qui aborde cette problématique devrait t'intéresser

http://lireauhavre.fr/sites/default/files/publication/charte_documentaire_-_reseau_lire_au_havre.pdf

 

Bon courage à toi avec ce document pas facile à réaliser.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris
Il y a 3 heures, B. Majour a dit :

Bon courage à toi avec ce document pas facile à réaliser.

 

D'autant moins facile qu'il doit prendre appui en amont sur un Projet de service, et servir de base en aval à une politique de désherbage. Tout doit se tenir en cohérence.

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saida
Le ‎14‎/‎04‎/‎2018 à 11:05, Annarya a dit :

Bonjour,

 

Je dois réaliser une nouvelle politique documentaire pour un réseau de bibliothèques/médiathèques. Je souhaiterais trouver des exemples afin de m'en inspirer, mais aussi trouver un bon nombres d'informations pour m'aider a savoir comment procéder. 

En vous remerciant.

bonsoir votre précédente politique documentaire date de combien de temps?

c'est une politique documentaire sur les collections papiers ou musiques ?

nous on a un bibliothécaire chargé de mettre en place la pol doc mais celle ci est l'aboutissement d'un long travail mené en amont avec l'ensemble des équipes de ton réseau et c'est pas facile mais en même temps c'est un travail nécessaire.

bon courage

 

Modifié par saida
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Isalabib

Tu peux t'appuyer sur sur les travaux de Jérôme Pouchol, qui, outre son fameux blog dédié en partie à la poldoc, a dirigé le seul ouvrage professionnel (à ma connaissance) sur la poldoc en réseau. Il intervient en tant que formateur (dommage c'est passé) et dans des rencontres professionnelles.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jerome Pouchol

A toutes fins utiles (et tout en remerciant Isalabib pour ses recommandations :)), je vous informe que j'interviens à nouveau en conférence plénière à Médiadix St-Cloud le lundi 25 juin de 9H30 à 17H sur le thème de la politique documentaire en réseau. Ne pouvant répondre aux très nombreuses sollicitations de formation (en extra comme en intra) sur ce sujet, j'ai en effet proposé cette formule en 1 journée qui, à défaut d'une formation, permet d'en saisir les principaux axes de questionnement (enjeux, méthodologie, outils, acteurs, organisation...). L'année dernière (3 juillet), l'amphithéâtre de Médiadix affichait complet, d'où ce bis repetita en 2018.

Bien poldoquement

Jérôme Pouchol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vallons

on en veut bien une aussi sur Lyon en 2019 ! La pol doc dans les réseaux est très complexe à mettre en place, surtout quand les communes ne mettent pas en commun les budgets d'acquisition ! Des exemples existent en la matière ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris
Il y a 5 heures, Vallons a dit :

La pol doc dans les réseaux est très complexe à mettre en place, surtout quand les communes ne mettent pas en commun les budgets d'acquisition

 

C'est la quadrature du cercle. Impossible. Mais on peut toujours s'arranger......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vallons

Oui les médiathèques veulent faire une Pol doc commune mais sans les budgets communs, je ne vois pas bien... Des idées à part la bonne volonté de chacune ?

il faudrait trouver des arguments pour que les élus décident de budgets communs ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Effectivement, il faut convaincre les elus que sans au minimum un "pôt commun" dans le budget acquisitions 6065 (laisse tomber les autres), tout le monde sera perdant. Y compris financierement. Si ce sont des questions de susceptibilités communales(je veux garder ma specificité locale etc...) c'est plus difficile. D'abord partir de la plus simple définition d'une poldoc, celle de Mediadix, qui insiste beaucoup sur le désherbage, et ce n'est pas anodin http://mediadix.parisnanterre.fr/cours/Bibliotheconomie/BT/b7acr.pdf

 

Ensuite prendre plusieurs points clés qui parleront aux élus, qui n'y connaissent à peu près rien  :

 

1) Si la bibliotheque X balance au pilon un ouvrage que les autres bibliotheques n'ont pas, il est clair que sur toutes ces bibliothèques il y en aura bien une que ça interessera. Donc fin du pilon local : je ne jette plus sans proposer mon fonds aux autres. Cela n'a l'air de rien mais c'set déja un grand pas vers une mutualisation. Et ça ne coûte rien à personne.

 

2) Si toutes les bibliothèques, sans se concerter, achètent toutes le dernier Musso, au final toutes seront perdantes car même Musso a ses limites en termes d'attractivité. De plus si au moment de pilonner ce Musso, tout le monde l'a déja, il est clair que personne n'en voudra. Solution : acheter 5 Musso pour 10 bibliothèques et les faire tourner sur les 5 autres. C'est la première pierre vers une rotation des fonds. Economies locales évidentes et augmentation de l'offre globale car 5 bibliotheques sur 10 achèteront autre chose, sachant qu'elles pourront tout de même beneficier du Musso  sans l'acheter s'il y a une rotation des fonds (qui peut être établie par convention.)

 

Au total, et sans avoir besoin d'aller plus loin (tu parles à des enfants de 5 ans qui jouent aux billes, ne l'oublie pas), tu proposes une augmentation de l'offre locale sans accroissement budgétaire.

 

3) Si ça fonctionne, tu proposes de rationaliser la méthode en instituant un comité mon cul  (change le nom, c'est mieux)qui sera chargé de recenser les demandes locales, essentiellement sur des best sellers ou des "incontournables", et d'en définir les achats par lieux : 3 Musso ici, 2 Levy la-bas, 6 Bourdin ailleurs etc...Tu fais le total comme si chacun achetait tout et tu fais un "total rotation" sur une année budgétaire (pas plus, c'est important de raisonner en année budgétaire), tu compares, et là les économies apparaissent au plus crétin des élus.  Le public bénéficiera d'une offre globale beaucoup plus plus importante, et variée et aura ses incontournables. SANS AUGMENTER SON BUDGET;

 

A toi avec ton comité de definir une liste de ces incontournables, de façon à ce que chacun y consacre la même part budgétaire, c'est important. A partir de là, vu le prix unique du livre, pas besoin de passer en marché (là les élus vont renacler), simplement définir une périodicité identique des acquisitions de façon à ce que les ouvrages en question arrivent le même jour dans toutes les structures.

 

Tu fonctionnes comme ça un an ou deux (bon c'est clair, c'est toi le coordinateur qui etablit un planning des rotations et circule avec les bouquins dans sa bagnole). Et tu verras qu'ensuite, au fur et à mesure des désherbages locaux (les planifier aussi, c'est idéal), les professionnels se rendront compte qu'il serait tout de même intéressant de mutualiser le produit des désherbages (hors best-sellers), vu que les publics sont differents etc...

 

Si dans les 3 ans tu n'as pas une charte des collections, une navette, une carte unique et des réservations en ligne, c'est que je suis un gros con. Ou que tu n'y a pas cru.

Quand tu bosses avec des cons, il faut être plus con qu'eux. Au départ. Après faut faire le siége de la forteresse en permanence.

 

L'idéal c'est qu'une collectivite/bib refuse le jeu. Et se retrouve isolée, avec une offre moindre, totalement en interne et que tu puisses prouver statistiquement qu'elle est en perte de vitesse en termes d'attractivité.

 

Bon, maintenant je ne connais pas ton territoire, tes structures, leur importance, leurs élus. Donc comment veux-tu qu'on te propose une réponse clés en mains ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×