Aller au contenu
Nanabib

transfert equipement culturel

Messages recommandés

Nanabib

Bonjour à tous, 

nous allons devenir bibliothèque intercommunale prochainement dans le cadre d'un transfert d'équipement culturel sans prise de compétence culture ni lecture publique. Certains d'entre vous ont ils connu ce cas de figure? Pouvez-vous me donner des informations?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Sujet abordé dans https://www.agorabib.fr/topic/3091-modèles-de-convention-reseau-de-lecture-publique-sans-prise-de-compétence-lecture-publique/

lire aussi https://www.lagazettedescommunes.com/552511/ou-en-est-lintercommunalite-en-matiere-de-bibliotheque/

http://www.abf.asso.fr/4/161/626/ABF/commission-bibliotheques-en-reseau et sa boite à outils http://www.bibenreseau.abf.asso.fr/boite-a-outils/ et http://www.bibenreseau.abf.asso.fr/wp-content/uploads/2018/06/ABF-Reformeterritoriale-9-organisation.pdf

 

D'après l'IABD , il y a trois niveaux d’intégration :

la coopération, formule minimale

la mise en commun de moyens et de services

le transfert de tout ou partie des équipements

En résumé, il convient, pour chaque territoire, de « trouver la bonne échelle en favorisant la proximité » qui, « en aucun cas » ne doit être sacrifiée par la coopération intercommunale.

 

En ce qui te concerne c'est la coopération qui s'impose, avec éventuellement une "coordination" simple à l'échelle intercommunale. Ce qui veut dire que le coordinateur va se trouver perpetuellement confronté à des incohérences locales. Même une simple politique commune d'animation sera difficile à mettre en place. Quant à la circulation des fonds , les plannings communs etc...il ne faut même pas y songer.

 

Chez nous avant la fusion, ça se limitait à un projet d'informatisation des bibliothèques, soutenu par le departement, et ça ne pouvait pas aller plus loin sans prise de compétences plus globale.

 

Lire aussi https://www.agorabib.fr/topic/2435-création-dun-réseau-de-bibliothèques-intercommunales/

 

Le simple transfert d'équipements culturels correspond à une logique financière qui n'a rien à voir avec la réation d'un Réseau de lecture publique. 

 

Pour un texte de fonds la dessus, tu as https://www.cairn.info/revue-negociations-2007-1-page-37.htm, mais c'est chiant à lire :tongue:

 

 

Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nanabib

Merci Ferris pour vos réponses très complètes mais de manière plus précise, dans le cas d'un transfert d'équipement culturel uniquement est-ce que la tutelle peut nous demander de ne plus faire d'action culturelle? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve
Il y a 2 heures, Nanabib a dit :

Merci Ferris pour vos réponses très complètes mais de manière plus précise, dans le cas d'un transfert d'équipement culturel uniquement est-ce que la tutelle peut nous demander de ne plus faire d'action culturelle?  

 

Qu'entends tu par action culturelle? 

Je sens une inquiétude; la collectivité souhaite que la bibliothèque se contente de mettre à disposition des documents et de les prêter, uniquement?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nanabib

nous sommes en discussion mais c'est effectivement une crainte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve

Des indices probants? 

L'expression action culturelle est large: les séances de racontage d'histoire, l'accueil de classes, les clubs de lecture, les rencontres d'auteurs... autant de mise en œuvre de l'action culturelle. Il me semble vraiment surprenant qu'une bibliothèque parce qu'elle devient intercommunale cesse totalement de proposer ce type d'activités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nanabib

Oui nous devrons préparer un  projet  de  service précisant tout cela.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Louve a raison,, c'est plus que douteux car l'action culturelle d'une bibliothèque, à tort ou a raison, se focalise depuis longtemps sur des animations autour du livre. On voit mal comment dissocier les deux. Cela voudrait dire par exemple cesser de valoriser tes fonds, ce qui n'a pas de sens. Si je prends la définition donnée par la BDP de l'Arriège, on s'y retrouve tous :

 

Pourquoi des animations en bibliothèque ?

pour...

Faire découvrir la bibliothèque à de nouveaux publics : les animations permettent de fidéliser les usagers mais ont pour but d'y faire venir ceux qui ne la fréquentent pas encore.

Valoriser les collections et services proposés par la bibliothèque : cela permet de susciter la curiosité et de faire découvrir les collections et les aspects parfois méconnus de la production littéraire, musicale ou cinématographique.

Donner une nouvelle image de la bibliothèque : la bibliothèque c'est aussi un lieu d'action culturelle vivant et ouvert. Aujourd'hui presque la moitié des usagers y viennent pour autre chose qu'emprunter : conférences, projections, spectacles font maintenant partie intégrante des services proposés en bibliothèque.

Créer du lien social : une animation est toujours un moment privilégié de rencontres et d'échanges qui permet de tisser et de renforcer le lien social au sein des communes.

 

Tu supprimes tout ça et tu devient un placard à bouquins, une épicerie de quartier, cela n'a pas de sens. Par contre il est clair que cela pourrait signifier un retrecissement de tes actions hors les murs et de tes partenariats.

 

Les actions peuvent ensuite être variées : créer un comité de lecture, proposer des rencontres avec des auteurs, organiser des conférences, des expositions ou même proposer des ateliers de loisirs créatifs... tout est possible et affaire d'imagination. Il faut faire passer auprès des élus l'idée que ces quatre types d'actions sont intimement liées au travail de la bibliothèque.

 

Voir aussi le dictionnaire de l'ENSIB à ce sujet.

 

Pour elaborer un projet de service, appuie-toi sur des textes larges comme des chartes de l'action culturelle en bibliothèque, tu y trouveras les outils qui te conviennent le mieux . Exemple http://bibliotheques.agglo-annecy.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=2073:charte-de-l-action-culturelle&catid=28&Itemid=179

ou encore plus large avec la redaction d'un PCSES , dont tu pourras ensuite discuter des modalités. https://www.actualitte.com/article/monde-edition/rediger-le-projet-culturel-d-une-bibliotheque-le-fameux-pcses-mode-d-emploi/83217

Tu as un slide pas mal fichu https://fr.slideshare.net/floragousset/action-culturelle-en-bibliothque

Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nanabib

Mille mercis . J'avais besoin d'être rassurée parce que c'est vraiment ce que nous faisons depuis des années...

je vais regarder avec beaucoup d'attention ces textes. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve
il y a 49 minutes, Nanabib a dit :

Oui nous devrons préparer un  projet  de  service précisant tout cela.

 

Ah mais il ne faut pas s'inquiéter bien au contraire.

En fait il y a deux points: il faut rédiger un PSCES (Projet Scientifique Culturel Educatif et Social), le faire valider par les élus puis le traduire dans un projet de service. C'est donc une bonne nouvelle: les élus s'intéressent à la bib et veulent formaliser le tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×