Aller au contenu

Mon journal animal L214


Mat15
 Share

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Comme un certain nombre de bibliothèques, nous avons reçu le magazine gratuit édité par l'association militante L214 "Mon journal animal". Après quelques recherches j'ai vu qu'il avait fait beaucoup parlé de lui dans le milieu scolaire mais je peine à trouver des débats à ce sujet dans le monde des bibliothèques.

Nous hésitons à le prendre. Nous souhaitons respecter la pluralité des points de vue mais nous nous demandons si le caractère militant de L214 pourrait fausser son objectivité et donc la véracité des infos diffusées dans son magazine.

 

En avez-vous parlé dans vos établissements ? Quels sont vos points de vue ? 

 

Merci à tous par avance pour vos réponses !

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Ferris, merci pour ta réponse !

J'aurais une question complémentaire, pour m'aider à définir la notion de presse militante : achetez-vous, par exemple, le magazine Causette qui est pour le coup très militant pour la cause féministe ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L214 collabore aussi avec la revue pour la jeunesse 'Tu savais pas' que je ne peux que recommander.

 

Pour le veganisme à mon avis la donne change dès qu'on le prend comme une courante solide avec une présence stable à niveau de publications depuis début des années 40. Il faut à mon avis savoir accepter qu'il n'y a pas un côté militant en soi, mais dans l'opposition généré plutôt par le public qui le rejete: le veganisme est juste le refus de participer à une certaine chose et non un acte politique en soi. Une variante récente serait le 'veganisme abolitionniste' promu de façon militante par L214.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Causette est un magasine féministe mais très généraliste ET qui ne s'adresse pas qu'aux femmes, je connais des hommes qui lisent Causette, ils ont fait un chouette numéro consacré aux hommes qui prennent un congé parental. Causette ne parle pas que de féminisme, il s'adresse à un public plus large que les féministes militants ou les femmes, je ne suis pas sure que ce soit le cas pour la presse Vegan.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Par contre un magazine naturiste fait du prosélytisme pour une idéologie (car le naturisme est une idéologie) et concerne très peu de gens, en fait essentiellement un public de pratiquants. Pareil pour l'écologie, qui pose de plus en plus problèmes parce que ça part dans tous les sens. Par exemple "La Décroissance," qui s'intitule lui-même " le mensuel des objecteurs de croissance"."

 

Il est vrai qu'on se pose moins la question pour l'idéologie libérale - sans doute parce que le bibliothécaire fait partie du "public (majoritaire) des pratiquants". (Et puis : vive la décroissance.)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Nous avons également reçu les premiers numéros du magazine de L214. Nous les avons trouvés intéressants mais franchement plus destiné aux écoles qu'aux bibliothèques, avec un côté hyper pédago qui nous a fait soupirer (les jeux de grammaire sont-ils vraiment indispensables dans un magazine pour la jeunesse ? j'en doute).

Bref, nous n'avons pas l'intention de nous abonner mais nous garderons un œil sur leur publication si jamais la ligne évolue un peu car le contenu est intéressant et propose un autre point de vue que la majorité des publications, ou du moins un point de vue complémentaire.

De manière générale, je trouve qu'il est parfois difficile de définir la frontière du magazine "militant" et de celui qui est juste "informatif". Nous sommes abonnés depuis des années à la revue "Nature et progrès" (quand même pas mal militante dans son genre, il me semble) mais on nous a refusé l'abonnement à "Kaizen", trop orienté bien qu'à mon avis beaucoup plus "grand public". Je reste dubitative quant à certains choix...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 19/07/2019 à 19:08, Ferris a dit :

Un petit bémol pour la presse dite humoristique type Canard enchainé ou Charlie, il n'y a pas d'équilibre possible. Tu prends le créneau ou pas. Et les élus valideront Le Canard, et pas Charlie, très probablement.

 

Eh bien alors, "Je suis Charlie", c'était juste pour faire zoli ? :no:

Modifié par Zénodotos
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...