Aller au contenu

Latin concours conservateur


JujuTitus
 Share

Messages recommandés

Bonjour,

J'ai décidé cette année de préparer le concours de conservateur des bibliothèques d'Etat en externe, et pour l'épreuve de langue à l'oral, j'hésite à choisir le latin... J'ai vu que les candidats n'étaient pas nombreux à choisir les langues anciennes, et je pourrai donc me démarquer peut-être un peu plus facilement... Surtout que le latin pourra me servir pour plus tard (thèse), alors autant rester dans le bain.

Le problème, c'est que je n'arrive pas vraiment à situer mon niveau. En effet, j'ai vu que pendant l'épreuve, le temps de préparation était identique aux langues vivantes, soit 30 minutes seulement ! Et je suis plutôt habituée à des versions de latin qui s'étalent sur 3h, alors ce nouvel exercice me fait un peu peur... Le seul exemple de sujet que j'ai trouvé se trouve en annexe du rapport du jury de 2019. Est-ce que l'un de vous a déjà passé le concours en choisissant latin et pourrait m'apporter un autre exemple des textes proposés ? Que je me fasse une idée plus complète sur la nature de cette épreuve.

 

Merci beaucoup et bon été !

Modifié par JujuTitus
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour JujuTitus  (Julius Titus Caesar ?)

 

Pour d'autres exemples, je te renvoie ici

https://www.enssib.fr/services-et-ressources/questions-reponses/epreuve-de-latin-au-concours-de-conservateur-des

 

2013 : Le jeune empereur Néron va-t-il se laisser séduire ? (Tacite, Annales, XIV, 2)
2012 : Les amours de Mars et de Vénus (Ovide, Les Métamorphoses, IV, v. 171 – 190)
2011 : De l'inconstance de Cynthie (Properce, Elégies, II, 9, v.1 – 20)

 

Pour compléter un peu, voici ce que j'ai trouvé en plus.

 

2018

Latin (traduction écrite) :

•  Traduction depuis un extrait du texte Les Métamorphoses d’Ovide

 

2019

https://mediatheque-numerique.inp.fr/Rapports-de-jury/Rapports-de-jury-du-concours-des-conservateurs-du-patrimoine/Rapport-de-jury-du-concours-2019-des-conservateurs-du-patrimoine

 

Attention il faut rajouter un .pdf à la fin du fichier pour pouvoir le lire.

P36 (tu as un texte d'Ovide, Remède à l'Amour, 28 lignes de poésie)

 

Donc, si tu prends latin, lis beaucoup de poésie (traduite)  d'Ovide et autres pour être dans "l'ambiance" et avec les mots qui vont bien.

La poésie, ce n'est pas "simple" à traduire.

 

Bon été à toi aussi. :thumbsup:

 

 

Pour ton information :

https://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2018/31/3/RAPPORT_CONSERVATEURS_2018_definitf_1016313.pdf

 

Si les candidats qui ont choisi l’une des langues vivantes sont rompus à la présentation d’une traduction orale suivie de questions, il apparaît nettement que la nature de l’épreuve proposée aux candidats de langues anciennes a limité fortement le nombre de ceux-ci. En effet, il est probable  que  l’épreuve  orale  de  traduction  d’un  texte  latin  ou  grec  a  été  perçue  comme difficile ; nous verrons plus loin l’effet en termes de résultats obtenus qu’a eu cette mesure. 

 

La modification de la nature des épreuves de langues anciennes a entraîné une diminution forte du nombre de ceux

qui les ont choisies : seuls deux latinistes et un helléniste ont composé alors qu’il y avait onze latinistes l’an passé.

 

Latin : 2 candidats sur 43 en externe et 2 sur 60 en interne

 

Résultats moyens obtenus par langue Latin 13 (en externe ou interne)

 

Admis aux deux concours en fonction du choix des langues : Latin 0 et 0

(Par contre, la personne qui a pris grec a eu 19. Admissible grec 1)

 

 

La  traduction  des  textes  de  langues  anciennes,  très  classiques,  n’exige  aucune  érudition linguistique mais seulement une bonne maîtrise de la syntaxe et du vocabulaire de base.

 

Latin et grec

 

Pour la première fois, l’épreuve de langues anciennes s’est tenue à l’oral. La deuxième partie de  l’épreuve  est  mise  à  profit  par  le  jury  pour  reprendre  une  traduction  approximative, ou encore, sans préjuger de la qualité de la traduction, élucider des points de morphologie, de syntaxe ou préciser le sens spécifique d’un mot quelquefois difficile à rendre en français. Une question de connaissance ou de culture générale liée au texte a parfois aussi été posée, qui a permis de valoriser la prestation du candidat. 

 

Afin que les candidats ne soient pas troublés par des difficultés de vocabulaire spécifique au théâtre ou à la poésie, ni par un usage dialectal pour le grec, les textes proposés ont été choisis dans un répertoire de prose classique pour le latin et de prose classique athénienne pour le grec. 

 

Le  jury  rappelle  aux  futurs  candidats  les  codes  usuels  du  passage  de  l’épreuve  d’oral  de langues anciennes : le candidat procède à la lecture d’une partie ou moins de son texte ; le candidat  entame  ensuite  son  exposé  en  prenant  une  à  une  chaque  section  cohérente  de  la phrase  de  latin  ou  de  grec  pour  en  donner  une  traduction  en  français,  tout  en  tentant  de conserver le mouvement et la fluidité de la langue d’origine, mais sans tordre le français pour l’appliquer aux usages d’une autre langue. 

 

 

Epreuve orale de langue vivante étrangère (allemand, anglais, espagnol, italien ou russe) ou de langue ancienne (grec ou latin), au choix du candidat exprimé lors de son inscription au concours, consistant en la traduction en français d’un texte court suivie d’un entretien avec le jury dans la langue vivante choisie ou en français pour les candidats ayant choisi une langue ancienne et portant sur le contenu du texte et ses aspects linguistiques (préparation : 30 minutes ; durée de l’épreuve : 30 minutes, dont traduction : 10 minutes maximum et entretien avec le jury : 20 minutes minimum ; coefficient 3).

 

• Latin

Les copies étaient plutôt moyennes : un manque de culture générale et parfois des erreurs de syntaxe.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup de ta réponse bien complète ! Je vais aller voir tout ça et... Plus qu'à bosser version sur version ! :sweat: Choisir le latin reste pour moi un sacré challenge, mais que ce soit de la prose ou de la poésie, ça reste des textes classiques donc allez, c'est possible.

 

(Et pour mon pseudo, j'aime bien créer cette petite interrogation, mais c'est beaucoup plus simple que ça : il s'agit de mon surnom et du nom de mon chat ahah !)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour @JujuTitus

 

Si tu es assez bon en latin pour envisager une thèse qui y ait recours, je pense que tu pourras te démarquer en latin à l'oral.

Pour ma part, j'avais pris l'allemand au concours de bibliothécaire territorial, en n'étant pas très bonne, mais je me suis entraînée et le jour J... j'étais la seule germaniste. Stratégie payante.

Eh oui, les bons anglicistes sont vraiment très bons, j'évite de m'y frotter lors de concours.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a très longtemps... quand j'ai passé le concours, j'avais choisi "espagnol". C'était très positif, comme c'était facultatif, le jury était très bienveillant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Bonjour,

 

J'ai présenté le latin au concours de bibliothécaire : nous étions 2 et avons bénéficié d'un jury que j'ai supposé bienveillant. En revanche, je me suis ravisée pour le concours de conservateur : habituée également à des exercices de traduction sur 3 ou 4h, ma tendance à l'usage du Gaffiot m'a fait craindre une perte de temps non compatible avec une durée d'épreuve aussi courte. J'ai, à la place, écopé d'une note éliminatoire en allemand : peut-être un mauvais calcul ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...

Bonjour,

 

Les épreuves de langue ancienne (comme vivante) ont beaucoup changé depuis deux ans dans les concours d'état :

- plus aucune langue depuis 2012 au concours de bibliothécaire d'état

- une seule langue au concours de conservateur d'état externe

- la discussion au concours de conservateur d'état interne se fait désormais dans la langue choisie et plus en français.

 

Les textes de langue ancienne à traduire sont minuscules.

 

Rapport de jury 2019 :

 

Citation

 

L’épreuve de langues anciennes se tient à présent à l’oral. La deuxième partie de l’épreuve est mise à profit par le jury pour reprendre une traduction approximative, ou encore, sans préjuger de la qualité de la traduction, élucider des points de morphologie, de syntaxe ou préciser le sens spécifique d’un mot quelquefois difficile à rendre en français. Une question de connaissance ou de culture générale liée au texte a parfois aussi été posée, qui a permis de valoriser la prestation du candidat : l’exploration de ces questions culturelles et historiques permet au jury d’évaluer la familiarité du candidat avec les civilisations antiques.

Le jury de latin et de grec se félicite d’avoir entendu des candidats aux connaissances solides, au point qu’aucune note inférieure à la moyenne n’a été donnée. Afin que les candidats ne soient pas troublés par des difficultés de vocabulaire spécifique au théâtre ou à la poésie, ni par un usage dialectal pour le grec, les textes proposés ont été choisis dans un répertoire de prose classique pour le latin et de prose classique athénienne pour le grec.

Le jury rappelle aux futurs candidats les codes usuels du passage de l’épreuve d’oral de langues anciennes : le candidat procède à la lecture d’une partie ou moins de son texte ; le candidat entame ensuite son exposé en prenant une à une chaque section cohérente de la phrase de latin ou de grec pour en donner une traduction en français, tout en tentant de conserver le mouvement et la fluidité de la langue d’origine, mais sans tordre le français pour l’appliquer aux usages d’une autre langue.

 

https://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2019/43/0/rapport_2019_definitif_101019_1190430.pdf


 

 

Exemple de sujet tombé, la dernière phrase n'était pas à traduire :

 

 

Durant le siège d’Avaricum

Omnia experti Galli, quod res nulla successerat, postero die consilium ceperunt ex oppido profugere, hortante et jubente Vercingetorige. Id silentio noctis conati non magna jactura suorum sese effecturos sperabant, propterea quod neque longe ab oppido castra Vercingetorigis aberant, et palus, quae perpetua intercedebat, Romanos ad insequendum tardabat. Jamque hoc facere noctu apparabant, cum matres familiae repente in publicum procurrerunt flentesque projectae ad pedes suorum omnibus precibus petierunt, ne se et communes liberos hostibus ad supplicium dederent, quos ad capiendam fugam naturae et virium infirmitas impediret. Ubi eos in sententia perstare viderunt, quod plerumque in summo periculo timor misericordiam non recipit, conclamare et significare de fuga Romanis coeperunt.

Quo timore perterriti Galli, ne ab equitatu Romanorum viae praeoccuparentur, consilio destiterunt.

César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, livre VII

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous et merci de vos réponses ! C'est fait : je me suis inscrite au concours de conservateur en choisissant le latin. Je m'entraîne depuis le début de l'année à traduire des textes de prose classique surtout, le nez dans ma grammaire, et j'espère avoir suffisamment progressé d'ici les oraux. Prochaine étape : apprendre du vocabulaire par cœur, pour ne pas trop traîner dans le Gaffiot. Le plus dur pour l'instant reste de bien équilibrer mes révisions car je trouve que l'apprentissage (ou la révision) du latin peut vite devenir chronophage... 

Petite question pour ceux qui ont eu la chance de passer l'épreuve : quelles sont les questions que vous ont posé le jury après votre traduction ? Plutôt grammaire, vocabulaire, ou sur l'auteur / l'œuvre ? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...