Aller au contenu

Volumétrie des collections


Messages recommandés

Bonjour,

 

Responsable de la politique documentaire dans une médiathèque située dans une ville de 25 000 habitants, je dois réfléchir avec mes collaborateurs à la mise aux normes en terme d'accessibilité des collections.

Il m'est demandé de prendre en compte les données suivantes : passage d'1,20 m entre les rayonnages, hauteur des rayons entre 90 cm et 1,30m (hauteur maxi) et de prévoir des espaces de retournement tous les 6 m. Est-ce appliqué au sein de votre médiathèque ?  Si oui, pourriez-vous m'indiquer la volumétrie totale de votre fonds ?

En vous remerciant, par avance.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Celigo

 

Passage de 1,20 mètres, je connaissais. Très limite quand deux fauteuils roulant se rencontrent en face à face.

- Un fauteuil roulant manuel pour personne forte peut avoir une largeur de l’ordre de 74 à 81 cm.  (*2 = 148 à 162 cm)

- Un fauteuil roulant électrique possède une largeur totale calculable à partir de la largeur assise additionnée de 25 cm.

https://www.altivie.fr/article/bonne-largeur-fauteuil-roulant

 

Et une porte PMR, doit faire 90 cm. (* 2 = 180 cm)

Une porte PMR doit ainsi faire au moins 90cm de large, avec un passage utile de 83cm. (* 2 = 1,66 m à 1,80 m)

 

Mais pourquoi la hauteur de 90 cm à 1,30 m ?

Je peux savoir d'où viennent ces valeurs ?

Surtout que les banques d'accueil sont à 70 cm pour l'accueil des fauteuils, donc hauteur optimale pour pouvoir écrire.

(Ah d'accord, je viens de voir https://www.handinorme.com/accessibilite-handicap/26-les-regles-d-or-d-un-mobilier-accessible)

 

A la rigueur, je peux comprendre le max à 1,30 m.

Quand je m'assois sur un siège, si je dois saisir un livre à 1,30 mètre, je peux le recevoir sur la tête, avec tous ceux à côté. (Pareil pour les enfants)

 

Mais, assis sur un siège, j'ai tout à fait accès à 70 cm. Et c'est même une hauteur privilégiée quand on est assis.

De plus, si on part de 90 cm, avec les BD, ça nous amène à 90 cm + 30 = 120 cm. Ce qui fait à peine un seul rayonnage pour des BD en série, et pas mal de documentaires grands formats. Ça va être une véritable hécatombe si vous en avez beaucoup. Ou alors il va falloir étendre vos rayonnages sur d'immenses longueurs.

 

Et si on regarde ici

https://www.handicap-info.fr/amenagement-de-lhabitat/amenagement-des-pieces-de-lunite-de-vie/rangements/

1)    Sans mobilité du tronc,

La zone la plus accessible est celle comprise entre 50 cm et 1 m de hauteur.

2)    Avec mobilité du tronc,

La zone la plus accessible est celle comprise entre environ 30 cm et 1 m de hauteur.

 

Conseil : avant toute modification, faites passer un vrai handicapé sur fauteuil roulant ou plusieurs et mesurez les choses avec eux.

 

Parce que si je devais appliquer cette règle sur ma propre bibliothèque, j'aurais une diminution de 50 % de la collection. Déjà que je n'ai plus deux livres par habitants, je ne vous raconte pas une diminution par deux au niveau attractivité du lieu.

Il faudrait qu'il y ait beaucoup d'usagers en siège roulant.

 

 

Sinon, on trouve un mémoire sur le sujet avec la BM de Pau, et la BU de Reims.
 

Premières données recueillies :
Une première difficulté nous a d’ores et déjà été signalée concernant l’interprétation des textes réglementaires par les commissions sur l’aménagement intérieur des bibliothèques.
A notre connaissance, très limitée actuellement, 2 projets ont fait l’objet de demandes particulières lors de l’instruction du permis de construire : il s’agit de la BU de Reims et de la BM de Pau. Pour ces 2 projets les commissions ont demandé une accessibilité complète des collections de documents pour les handicapés moteurs. Pour parvenir à ce résultat, il a été demandé d’élargir la totalité des allées de circulation à 1,40 m, voire à 1,50 m., et de prévoir des rayonnages de 1,50 m maximum de haut, avec aucune tablette en dessous de 0,30 m voire 0,50 m. si l’on tient compte des personnes âgées. Ces demandes ont été faites dans un premier temps pour la totalité des espaces, donc y compris les magasins de stockage, puis dans un deuxième temps uniquement pour les espaces accessibles au public (les magasins non accessibles au public relèvent du code du travail et non pas de la réglementation ERP).

www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/2041-accessibilite-et-handicap-en-bibliotheque.pdf

 

p 76 et 77 pour un premier bilan, sur les difficultés rencontrées. Et également pour respecter la règle des deux livres par habitants pour avoir une offre attractive.

 

 

Ah ok, ok.

Je viens de trouver d'où viennent ces valeurs entre 0,90 et 1,30 m

https://www.installation-renovation-electrique.com/hauteur-de-linterrupteur-une-question-de-norme-et-de-localisation/

C'est pour les interrupteurs.

 

Perso, j'adore l'image du débattement jusqu'à 1,62 m pour la hauteur de préhension en cm.

C'est pour des handi-basketteurs ?

Solution : n'acceptez que les handi-basketteurs dans votre établissement, ou les gens très grands de buste.

 

Le plus opportun, me semble-t-il : se rabattre sur la solution de Claire Bonello dans son mémoire. (même s'il date de 2009. cf. lien précédent)

Cette approche est d’autant plus surprenante qu’elle repose sur une interprétation des textes réglementaires qui en l’état actuel ne disent rien de particulier sur les rayonnages. Au contraire il est apparemment admis pour les commerces, les supermarchés en particulier, que compte tenu de la « très grande fréquentation il est possible d’envisager un arrangement « social » plutôt qu’un aménagement spatial ». Cela signifie tout simplement qu’il est admis qu’une personne âgée ou en fauteuil roulant doit pouvoir demander de l’aide aux personnes présentes. Rien n’empêche, à ma connaissance, de mettre en avant cette interprétation pour l’aménagement intérieur de quelques rayonnages dans une bibliothèque, d’autant que cela ne concerne normalement qu’une petite partie des collections (5, 10 ou 15% selon les cas et selon le calcul à établir).

Concernant la largeur des allées de circulation entre rayonnages, qui touche aussi à la sécurité incendie par rapport à l’évacuation des personnes, il faut simplement signaler que la contrainte à respecter est celle de la possibilité de faire demi tour avec un fauteuil roulant ou une poussette. Pour respecter cette contrainte on peut bien évidemment élargir toutes les allées, mais on peut aussi prévoir des allées étroites, pour le passage d’un seul fauteuil, avec la création d’aires de « manoeuvre » à distance régulière (fixée par la réglementation incendie) pour s’assurer d’un demi tour et d’une évacuation rapide en cas d’incident. Bien sûr ce serait complexe et peu souhaitable de mettre en oeuvre cette disposition de manière systématique sur tous les plateaux d’une bibliothèque, mais il ne faut pas l’exclure pour certaines parties de l’aménagement intérieur (Là encore cela peut concerner 5, 10 ou 15 % des espaces intérieurs sachant que l’objectif partagé par tous est bien évidemment la meilleure accessibilité possible pour tous de l’ensemble des collections proposées au public).
 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

 

Merci pour tous ces renseignements et éléments de réflexion. 

 

Je vais reprendre l'attache de ma direction pour échanger à partir de ces données (hauteur des rayonnages comprise entre 0,50 cm et 1,30).

 

J'ai bien conscience de l'impact de ces modifications sur la volumétrie des collections mais, sans les réduire trop, un désherbage doit être engagé car les collections sont surchargées et vieillissantes. 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

×
×
  • Créer...