Aller au contenu

Epreuve d'admission concours Bibliothécaire territorial externe


owlnuts
 Share

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Après maintes recherches, je n'ai pas trouvé de réponse à mes questions, alors je me tourne vers vous chers collègues!

 

Je passe dans quelques semaines l'oral d'admission du concours de bibliothécaire territorial en externe. On aura donc à réaliser un commentaire de texte. Cela fait bien longtemps que je n'en ai plus réalisé et je patauge au niveau méthodologie, notamment dans la problématisation (je m'entraîne sur les textes du concours d'Etat des sessions 2018 et 2019).

 

Quelqu'un aurait-il une méthodo ? ou des conseils ?

 

Merci beaucoup!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'épreuce orale est une conversation permettant d’apprécier les motivations du candidat et débutant par le commentaire d’un texte, tiré au sort au début de l’épreuve, portant sur :

a) Pour la spécialité bibliothèques : les grands thèmes de l’actualité (intellectuelle, culturelle, économique et sociale), les relations des bibliothèques avec leur environnement, les principes généraux de l’organisation administrative de l’État et des collectivités territoriales, ainsi que la fonction publique territoriale.

 

Le jury atend du candidat:

Concernant le commentaire:

  1. Une introduction (rapide, pas plus de 2mn) : elle doit "planter" le décor soit sujet, auteur, source , problématique puis annonce du plan en 2 ou 3 parties. Ce qui compte c'est que les propos soient cohérents.
  2. Le commentaire n'est pas une paraphrase du texte et attention à ne pas suivre le texte de manière linéaire. Le texte doit être mis en perspective et illustré par des exemples, exemples qui peuvent ne pas issus du texte (et ce sera un bon point) mais doivent se rapporter au sujet. Le but de l'exercice est de montrer sa capacité à synthétiser et à expliciter les enjeux sous-jacents au texte.
  3. Les différentes parties doivent être équilibrées
  4. Le commentaire doit se terminer sur une conclusion ( ne pas négliger la conclusion) qui ouvre vers des questions et n'est pas un résumé de ce qui a été exposé. Questions sur lesquelles le jury rebondira. On évite donc d'ouvrir vers une question dont on a vaguement entendu parler mais sans creuser.

 

Concernant l’entretien avec le jury :

Le jury s'appuiera sur les questions abordées dans le commentaire et élargira à des questions de culture générale et professionnelle. Ne pas oublier que l'on détermine là les capacités ou non du candidat à occuper un poste de cadre et tout ce qui s'y raporte.

Ne pas hésiter dans ses réponses à illustrer avec des réponses et des références dès lors qu'elles sont appropriées. Ne pas hésiter à défendre et argumenter son point de vue.

On évite les réponses trop courtes et on n'hésite pas à prendre un -léger!- temps de réflexion avant de répondre; Si vraiment on a un doute, plutôt que de pas répondre on demandera au jury de préciser la question ou on reformulera la question de manière à vérifier que l'on a bien compris. Avec mesure évidemment, pas à chaque question!

On évite d'être exagérément étonné devant une question, d'assumer benoîtement un manque de culture générale ou professionnelle dans certains domaines.

Oui, le candidat peut dérouler son argumentaire mais il évitera de critiquer la question posée et plus encore ne montrera pas d'agacement.

Le jury est là pour échanger donc même si on est en difficulté on cherche à rebondir pour poursuivre l'échange.

 

Cette épreuve sert à déternimer si le candidat a les capacités à s'intégrer dans un collectif de travail, le jury s'intéresse donc aux savoir et savoirs-faire mais aussi au savoir-être.

Si le jury invite clairement, explicitement, le candidat à donner un avis, celui-ci doit alors saisir l'occasion et ne pas hésiter à donner une réponse plus personnelle qui ne repose pas sur une fiche bien apprise et recrachée. Le jury attendra dans ce cas une réflexion, pas nécessairement une réponse tranchée et définitive mais une manière d'aborder la question et d'y apporter une réponse originale. 

 

30 mn c'est court ! Donc argumentation, réponses non lapidaires mais en veillant à ne pas délayer. On reste synthétique! Il faut que le jury puisse en quelques minutes évaluer si le candidat connaît le sujet abordé.

 

Si on utilise des sigles on les développe! ABF c'est Association des Bibliothécaires de France mais aussi Architectes des Bâtiments de France!

On ne cherche pas à tout pris à recaser sa fiche dans l'entretien au risque de répondre à côté!

 

Et on se tient au courant de l'actualité:

Culrure gé:

- la vaccination, grand sujet actuel. Par exemple il sera bienvenu de ne pas s'en tenir à Pasteur. On ouvre, on recontextualise.

- la commune dont ce sera la commémoration, on replace dans le contexte de la fin de la Guerre franco-prussienne

- on ne confond pas prix Nobel et médaille Fields

- la révolution russe: 1917-1921. Donc ça peut tomber

- IVG: on en reparle à l'Assemblée. Un texte sur le sujet peut tomber, on ne réduit pas Simone Veil à sa loi pour la légalisation de l'IVG, On ouvre sur son parcours de magistrate, le fait qu'elle ait fait transférer en France des détenues algériennes pendant la guerre d'Algérie pour leur éviter des mauvais traitements.

 

On évite de citer un auteur qu'on a pas lu! Pour les expos et les musées, vu le contexte, on hésite pas à parler des galeries virtuelles mises en place et on explique pourquoi on a aimé celle de la Cité de la Dentelle et de la Mode de Calais et celle de la Grotte de Lascaux.

 

Culture pro:

- loi de transformation de la fonction publique: 2019. Il sera bienvenu d'au moins savoir que ça existe.

- année de la BD reconduite en 2020: on définti la BD, le roman graphique. On a une idée précise des différents acteurs de la chaîne du livre et plus largement de l'économie de la culture. On ne s'emballe pas sur le mécennat: il y a une législation qu'il faut connaître.

- laïcité: on replace dans le contexte de l'époque et on n'oublie pas comment ça s'est passé. Et question concordat: oui, ça existe, on explique pourquoi. Bon ce point est aussi de la culture gé

- suppression de l'ENA, ok mais quelles sont les autres grandes écoles de la fonction publique? Pas besoin de les connaître toutes mais connaître l'enssib et l'INET quand on passe le concours de bib terr est un minimum. 

- droits et devoirs du fonctionnaire

- biblliothécaire: cadre, encadrement. On évite de s'en tenir aux collections, services aux publics... On creuse. On se projette dans des cas pratiques: comment faire face à un agent qui ne respecte pas les horaires?

Comment faire face à un agent qui fait des blagues douteuses et salaces? 

- un minimum de connaissance en gestion administrative et si l'on ne sait pas répondre à une question: je demanderai à ma direction des finances, à ma direction juridique, à ma direction des ressources humaines... Principe de base: on fait partie d'une administration, d'un collectif, le bib n'est pas seul à bord!

 

Voilà.

Un dernier conseil on est en épreuve dès que l'on a mis un pied dans le lieu des épreuves (s'énerver contre l'appariteur sera du plus mauvais effet même si le jury ne doit pas en tenir compte, cela l'indisposera) et on a terminé quand on est sorti du lieu.  

 

 

 

Modifié par Louve
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 13/04/2021 à 01:14, Louve a dit :

L'épreuce orale est une conversation permettant d’apprécier les motivations du candidat et débutant par le commentaire d’un texte, tiré au sort au début de l’épreuve, portant sur :

a) Pour la spécialité bibliothèques : les grands thèmes de l’actualité (intellectuelle, culturelle, économique et sociale), les relations des bibliothèques avec leur environnement, les principes généraux de l’organisation administrative de l’État et des collectivités territoriales, ainsi que la fonction publique territoriale.

 

Le jury atend du candidat:

Concernant le commentaire:

  1. Une introduction (rapide, pas plus de 2mn) : elle doit "planter" le décor soit sujet, auteur, source , problématique puis annonce du plan en 2 ou 3 parties. Ce qui compte c'est que les propos soient cohérents.
  2. Le commentaire n'est pas une paraphrase du texte et attention à ne pas suivre le texte de manière linéaire. Le texte doit être mis en perspective et illustré par des exemples, exemples qui peuvent ne pas issus du texte (et ce sera un bon point) mais doivent se rapporter au sujet. Le but de l'exercice est de montrer sa capacité à synthétiser et à expliciter les enjeux sous-jacents au texte.
  3. Les différentes parties doivent être équilibrées
  4. Le commentaire doit se terminer sur une conclusion ( ne pas négliger la conclusion) qui ouvre vers des questions et n'est pas un résumé de ce qui a été exposé. Questions sur lesquelles le jury rebondira. On évite donc d'ouvrir vers une question dont on a vaguement entendu parler mais sans creuser.

 

Concernant l’entretien avec le jury :

Le jury s'appuiera sur les questions abordées dans le commentaire et élargira à des questions de culture générale et professionnelle. Ne pas oublier que l'on détermine là les capacités ou non du candidat à occuper un poste de cadre et tout ce qui s'y raporte.

Ne pas hésiter dans ses réponses à illustrer avec des réponses et des références dès lors qu'elles sont appropriées. Ne pas hésiter à défendre et argumenter son point de vue.

On évite les réponses trop courtes et on n'hésite pas à prendre un -léger!- temps de réflexion avant de répondre; Si vraiment on a un doute, plutôt que de pas répondre on demandera au jury de préciser la question ou on reformulera la question de manière à vérifier que l'on a bien compris. Avec mesure évidemment, pas à chaque question!

On évite d'être exagérément étonné devant une question, d'assumer benoîtement un manque de culture générale ou professionnelle dans certains domaines.

Oui, le candidat peut dérouler son argumentaire mais il évitera de critiquer la question posée et plus encore ne montrera pas d'agacement.

Le jury est là pour échanger donc même si on est en difficulté on cherche à rebondir pour poursuivre l'échange.

 

Cette épreuve sert à déternimer si le candidat a les capacités à s'intégrer dans un collectif de travail, le jury s'intéresse donc aux savoir et savoirs-faire mais aussi au savoir-être.

Si le jury invite clairement, explicitement, le candidat à donner un avis, celui-ci doit alors saisir l'occasion et ne pas hésiter à donner une réponse plus personnelle qui ne repose pas sur une fiche bien apprise et recrachée. Le jury attendra dans ce cas une réflexion, pas nécessairement une réponse tranchée et définitive mais une manière d'aborder la question et d'y apporter une réponse originale. 

 

30 mn c'est court ! Donc argumentation, réponses non lapidaires mais en veillant à ne pas délayer. On reste synthétique! Il faut que le jury puisse en quelques minutes évaluer si le candidat connaît le sujet abordé.

 

Si on utilise des sigles on les développe! ABF c'est Association des Bibliothécaires de France mais aussi Architectes des Bâtiments de France!

On ne cherche pas à tout pris à recaser sa fiche dans l'entretien au risque de répondre à côté!

 

Et on se tient au courant de l'actualité:

Culrure gé:

- la vaccination, grand sujet actuel. Par exemple il sera bienvenu de ne pas s'en tenir à Pasteur. On ouvre, on recontextualise.

- la commune dont ce sera la commémoration, on replace dans le contexte de la fin de la Guerre franco-prussienne

- on ne confond pas prix Nobel et médaille Fields

- la révolution russe: 1917-1921. Donc ça peut tomber

- IVG: on en reparle à l'Assemblée. Un texte sur le sujet peut tomber, on ne réduit pas Simone Veil à sa loi pour la légalisation de l'IVG, On ouvre sur son parcours de magistrate, le fait qu'elle ait fait transférer en France des détenues algériennes pendant la guerre d'Algérie pour leur éviter des mauvais traitements.

 

On évite de citer un auteur qu'on a pas lu! Pour les expos et les musées, vu le contexte, on hésite pas à parler des galeries virtuelles mises en place et on explique pourquoi on a aimé celle de la Cité de la Dentelle et de la Mode de Calais et celle de la Grotte de Lascaux.

 

Culture pro:

- loi de transformation de la fonction publique: 2019. Il sera bienvenu d'au moins savoir que ça existe.

- année de la BD reconduite en 2020: on définti la BD, le roman graphique. On a une idée précise des différents acteurs de la chaîne du livre et plus largement de l'économie de la culture. On ne s'emballe pas sur le mécennat: il y a une législation qu'il faut connaître.

- laïcité: on replace dans le contexte de l'époque et on n'oublie pas comment ça s'est passé. Et question concordat: oui, ça existe, on explique pourquoi. Bon ce point est aussi de la culture gé

- suppression de l'ENA, ok mais quelles sont les autres grandes écoles de la fonction publique? Pas besoin de les connaître toutes mais connaître l'enssib et l'INET quand on passe le concours de bib terr est un minimum. 

- droits et devoirs du fonctionnaire

- biblliothécaire: cadre, encadrement. On évite de s'en tenir aux collections, services aux publics... On creuse. On se projette dans des cas pratiques: comment faire face à un agent qui ne respecte pas les horaires?

Comment faire face à un agent qui fait des blagues douteuses et salaces? 

- un minimum de connaissance en gestion administrative et si l'on ne sait pas répondre à une question: je demanderai à ma direction des finances, à ma direction juridique, à ma direction des ressources humaines... Principe de base: on fait partie d'une administration, d'un collectif, le bib n'est pas seul à bord!

 

Voilà.

Un dernier conseil on est en épreuve dès que l'on a mis un pied dans le lieu des épreuves (s'énerver contre l'appariteur sera du plus mauvais effet même si le jury ne doit pas en tenir compte, cela l'indisposera) et on a terminé quand on est sorti du lieu.  

 

 

 

 

Bonjour,

 

Merci infiniment pour tous ces conseils et pistes de révision, cela va beaucoup m'aider ! Pas évident de revenir aux basiques quand ça fait longtemps qu'on n'a pas pratiqué. 

Votre réponse me confirme aussi que l'expérience peut être d'un grand secours pendant l'entretien sur les points de culture pro... Les révisions ne font vraiment pas tout!

 

Allez y a plus qu'à, merci encore :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...