Aller au contenu

Désherber un fonds théâtre


Alex332908
 Share

Messages recommandés

Bonjour

 

Je viens de finir de désherber le fonds poésie de ma bibliothèque, à la suite du désherbage du fonds romans adultes et BD adultes (Bon heureusement je fais des acquisitions dans ces domaines aussi XD), et là je m'attaque au fonds théâtre.

 

Le rayon théâtre étant assez petit (85 documents) j'ai choisis d'analyser chaque doc (je reporte dans un tableau les prêts de l'année, sur 4 ans, depuis acquisition etc, avec un état physique du doc. Cela m'a permis de constater d'abord, qu'il n'était pas du tout pertinent de se baser sur l'aspect extérieur du document. Aucun ne sont usés en fait, pour deux raisons:

 

1- comme pour toute la bibliothèque le fonds a globalement 20 ans d'âge et a été constitué à la création de l'établissement.

2- Il est particulièrement peu utilisé.

 

En fait le tôt de rotation est globalement de 0 pour cette année, et sur 4 ans il ne doit pas être bcq plus élevé. La moyenne des prêts depuis acquisition pour le fonds est de 0.28 prêt/an

 

Donc on est sur un fonds qui ne vit pas du tout du tout. Aucun public, incompatibilité de l'offre avec la demande.

 

J'ai choisis de désherber une partie non négligeable du fonds, soit 34%. Ce sont des ouvrages qui ne sont sortis qu'une fois en presque 20 ans, et qui d'ordinaire appartiennent à un théâtre contemporain sans doute exigent et intéressant...mais n'ayant jamais rencontré le moindre intérêt dans notre public.

 

Je voudrais savoir comment vous gérez ce fonds dans votre établissement?

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Alex332908

 

Je le gère tout simplement... en réserve "fonds des classiques" pour la plus grosse part des emprunts. Vu que ce sont les collégiens qui ont le plus de demandes au niveau du théâtre. Et là, je collecte tous les dons pour constituer un fonds "spécial classiques collège/lycée", qui n'est pas intégré dans la collection. Ce qui permet de les prêter aussi longtemps que voulu, parfois jusqu'au bac français, si nécessaire. Beaucoup d'oeuvres de théâtre s'y retrouvent.

 

Cette année, malgré tout, j'ai eu cinq prêts au niveau Théâtre, sur 25 ouvrages en accès libre.

Pas mal finalement, pour un fonds que je n'alimente plus, faute de place, de budget... et d'intérêt du public.

En dessous de 100 documents, de toute façon.

 

A un moment, j'ai essayé le côté théâtre enfant, qui a été demandé par une classe. Emprunts BDP, quelques achats.

En même pas deux ans, la vague s'est épuisée.

 

Et pourtant, théâtre et poésie sont sous les présentoirs, visibles et tout.

 

Si on doit se rabattre sur la BD, il n'y a que trois titres de Théâtre en BD.

https://www.fnac.com/c1176754/Theatre-En-Bd

Ce qui fait peu pour attirer les gens dessus.

 

Bref, je n'ai pas encore trouvé le truc qui accroche dans ce domaine.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personnellement , pour ce type de fonds (idem poesie) je ne retiens comme critère que le critère d’adéquation du contenu aux publics et aux missions de la bibliothèque. Le fonds théatre n'ayant été constitué quasiment que pour un apport aux scolaires, il ne s'agit que de classiques. Aucune raison de désherber tant que la demande de type "CDI" existe.

 

Par ailleurs désherber un fonds de 85 ouvrages sur la base des sorties, quasi inexistantes dans ton cas, peut signifier quatre choses :

1) il n'y a pas de demande scolaire. Et en ce cas on peut se demander pourquoi. (nous travaillons avec le CDI collège et lycées)

2) il a été mal constitué c'est à dire sans mise en avant des classiques. Pourquoi désherber Molière ? Parce qu'il ne sort pas ? Parce qu'il a plus de 20 ans d'âge ? Mais alors pourquoi l'avoir acheté ? etc...tu vois le type de questionnement concernant ce qu'on appelle les "classiques". Idem pour les romans d'ailleurs.

3) Le fonds étant assez faible, son désherbage le ferait devenir inexistant, invisible. Ce qui n'augmentera pas ses sorties évidemment.

4) Normalement ce type d'acquisition doit se baser sur ton document de référence concernant les acquisitions et la mission "culturelle" de ta bibliothèque (Poldoc). Si la presence de "classiques" sortant peu ou pas est jugée inutile dans ta politique documentaire, approuvée par les élus, tu n'as aucune obligation d'avoir un fonds de ce type. Idem pour les fonds dits "de reference" type dictionnaire des auteurs etc...d'autant plus qu'on les trouve sur internet.

 

Evidemment tu peux intégrer dans ta poldoc le fait de les conserver/acheter pour cette raison:  "Le prêt ou la consultation doivent être pris en compte uniquement s'il s'agit d'une utilisation pédagogique.".

 

Par ailleurs, un des corollaires de tout desherbage c'est qu'un fonds est partie intégrante de la stratégie documentaire, et que donc, toute élimination doit être régulière et complétée par une politique d'acquisitions dans le même secteur. Peut-être souhaites-tu renouveler ce fonds avec du théâtre contemporain, voire d'avant-garde, voire même (j'ai un collègue qui le fait) substituer le DVD (théâtre filmé) aux livres, ce qui peut intéresser certains publics nouveaux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses

 

Alors, nous n'avons pas de collège dans notre commune. Il est dans la commune d'à côté. Mais nous sommes en banlieue d'une grande métropole, donc à priori on a quand même du monde, et des collégiens présents sur la commune.

 

Nous envisageons de renouer avec le collège d'à côté, donc les classiques de toute façon je n'ai pas l'intention de les désherber.

Pour autant, notre fonds est constitué de beaucoup de théâtre contemporain, assez pointu, notamment aux éditions des Solitaires intempestifs (petits livres bleus).

Ça ne sort pas du tout et je ne sais pas pourquoi ils ont été acheté dans les années 2003.

Eux je les vire. Aucun prêt en 18 ans...comment dire...

 

On ne peut pas dire qu'on ait de poldoc bien établie, ce sera un travail à faire ça aussi. Mais bon jusqu'à présent on n'avait plus l'effectif pour, donc là on relance la machine.

 

Je me dis que ce qui peut être intéressant, c'est de miser sur le théâtre filmé. C'est quand même plus vivant que des livres qui ne sont pas très engageants et qui ne rendent rien de ce qu'est une pièce de théâtre, qui doit être vue jouée. Je ne sais pas si ce genre de choix à pu être fait ailleurs....

Modifié par Alex332908
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Nous l'avons fait, assez prudemment au début par des prets BDP, puis devant le succès on est passé aux acquisitions (honnêtement c'est le théâtre de boulevard qui emporte la palme...) . Tu as des selections commerciale un peu partout. Par exemple plus de 200 titres (dont 41 de boulevard) sur https://www.librairie-theatrale.com/143-dvd et naturellement chez nos fournisseurs comme RDM, ADAV, COLACO, CIRCLE, CVS etc..

 

Et des Et des bibliothèques comme Rennes proposent des nouveautés chaque mois  https://www.bibliotheques.rennes.fr/fileadmin/Bibliotheques_de_Rennes/collections/listes_de_nouveautes/DVD/DVD_THEATRE_DECEMBRE.pdf

 

Malheureusement ces sites professionnels, qui sont nos partenaires obligés au niveau des droits, sont souvent assez pauvres sur ce type de fonds. Un exemple pour RDM https://www.rdm-video.fr/52/film-theatre.html. donne une idée de cette pauvreté.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah merci;

J'en parlerai à ma supérieur quand elle reviendra et verra que je propose 30% de désherbage sur son fonds théâtre XD. Ça peut m'aider à faire passer la pilule. Même si ça devrait aller je pense.

 

Et pour ma part c'est un vrai désir que j'ai, de m'initier au théâtre, dans sa diversité, grâce aux film/captation. Je crois que c'est un puissant outil de démocratisation, même si les puristes n'aiment pas forcément.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tente le coup, ça en vaut la peine. D'autant plus que tu vas découvrir un public nouveau, beaucoup plus large que le public scolaire et les classiques des profs. Les pédago détestent ce genre (film/captations, boulevard), mais comme ce n'est pas ta cible, n'hésite pas.

Beaucoup de gens regrettent la quasi disparition des pieces de théâtre à la TV. Certes tu en as a volonté en streaming sur des plateformes type France.tv, parfois quelques captations en direct sur les chaines du service public, mais, crois-moi, tu es sur de fidéliser un public nouveau, plus âgé. Et le visuel permettra aussi de valoriser le théâtre contemporain, souvent difficile d'accès par l'écrit.

 

https://www.france.tv/collection/1349845-sur-les-planches/

Captations et visionnage gratuit en streaming SVOD de pièces de théâtre et spectacles à Paris avec les Théâtres et Producteurs Associés sur https://tpa.fr/streaming-captation-theatre (D'ailleurs tu peux aussi abonner ta mediatheque aux offres en streaming type https://portal.mediatheque-numerique.com/inscription-utilisateur-etape-1 , idem en VOD, ce ne sont pas les offres qui manquent...

 

Pour ta cheffe, la conquête d'un nouveau public et la création d'un nouveau fonds en numérique, devraient être des arguments determinants. Commence doucement avec ta BDP si elle en propose...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'y pense, si ta ville a un club de théâtre (ou à proximité), tu peux peut-être voir avec eux pour mener une petite animation. Ils pourraient jouer quelques scènes de pièces disponibles dans ta bibliothèque ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...