Aller au contenu

Droit de diffusion... d'applications


Thalie
 Share

Messages recommandés

Bien le bonjour !


 


Premier poste en mettant les pieds dans le plat, j'en suis quasi sure : y a-t-il autre chose que du flou plus ou moins artistique concernant la mise à disposition des usagers (en consultation sur place pour le moment, chaque chose en son temps) de tablettes pleines d'applications gratuites ou payantes ?


 


Merci,


 


Thalie.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour


avec la Médiathèque Départementale de l'Hérault, Pierres Vives, nous sommes en train d'experimenter les tablettes auprés de nos publics, retour d'experience...bientôt!


Nous vous tiendrons au courant


Médiathèque Municipale de Teyran


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le problème c'est la lecture du droit dans son sens stricte, et les cas de tolérances que l'on constate.

Un lien qui pourra t'aider mais qui ne propose pas forcément une réponse claire pour ta situation:

http://scinfolex.wordpress.com/2010/12/12/usage-collectif-et-usage-prive-en-bibliotheque-essai-de-clarification/

En gros les tablettes sont prévues pour un usage personnel (les conditions générales d'utilisation le mentionnent, cas de l'Ipad), les applis payantes sont censés avoir été acquises avec droit de consultation ! Pour le gratuit pas de problème.

Personnellement je foncerais :)


Je pense que nous devons être également acteur par le biais des associations représentatives et défendre nos usages en proposant des modifications à la loi.

La consultation est toléré dans la plupart des cas jusqu'à aujourd'hui, c'est le cas pour les jeux vidéo par exemple.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 months later...

Up!


 


Bonjour,


 


je souhaite proposer des applications jeunesse sur des ipads en libre accès dans le réseau de médiathèques où je travaille.


 


Ipads: ok


Facturation: bientôt ok


Droits: pas ok du tout!


 


Je sais bien que l'usage collectif d'applications numériques dont les droits n'ont pas été négociés n'est pas autorisé (d'ailleurs, je ne suis pas sûre que la gratuité d'une application conditionne le droit de l'utiliser... quelqu'un sait?), mais je viens d'apprendre que la seule proposition de consultation d'une tablette en bibliothèque pose problème (cf article de Lionel Maurel ici: http://scinfolex.wordpress.com/2010/12/12/usage-collectif-et-usage-prive-en-bibliotheque-essai-de-clarification/)


 


Bon, comme toujours, entre la loi et l'usage... Si vous proposez des tablettes et des applications, comment avez-vous résolu (ou non!) ces questions?


 


Quelques retours d'expérience?


 


Merci d'avance!


 


 


 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...