Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour tout le monde,

 

Je suis stagiaire en médiathèque, et on m'a confié la tâche de réfléchir à une mise à jour d'un fonds.

En effet, la médiathèque possède un certain nombre de documents traitants de témoignages et de récits de vie, qui sont pour le moment mélangés aux autres documentaires adultes. Elle se demandait s'il était pertinent de créer un espace dédié à ces documents ou non. Est-ce des documents beaucoup demandés par les usagers dans vos bibliothèques ?  Quels sont vos critères d'achats ? Quels sont les thèmes abordés par les documents que vous possédez ?

Si vous avez des informations je suis tout ouïe.

 

Merci d'avance de vos retour.

 

Bonne journée :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai bien lu ce sujet, cependant il ne répond pas à toute mes interrogations, c'est pour cela que j'ai pensé en créer un spécifique. En tout cas merci de votre retour.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme je le disais, la réponse de l'ENSSIB est inexistante puisqu'elle te renvoie sur le présent forum. Il n'y a pas de règle établie. Il faut que les lecteurs s'y retrouvent, notamment grace à une bonne indexation matières.

Une réflexion des collègues de Fribourg à ce sujet : https://frebiblio.org/2017/01/20/temoignages-et-recits-de-vie-quelle-place-dans-votre-bibliotheque/

Tout dépend aussi de la richesse de ce fonds. Tout classer en 929 avec comme seul repère le nom de l'auteur peut convenir pour des recits de vie/autobios sans sujet particulier sous-jacent et un fonds faible, mais le lecteur intéressé par un sujet de société particulier risque de passer à côté. la vie d'une personne atteinte d'une maladie par exemple, sera plus facile à rechercher, comme pour Charlotte Valandrey (grosse demande), en 610. Idem pour un livre d'anecdotes vécues de Daniel Prevost : 847. Pareil pour les recits de sportifs, tous classés en rubrique sports (ou geo-voyages comme Isabelle Autissier pour chroniques au long cours est classé en en 910.45)etc...Le temoignage d'un survivant des camps de la mort sera placé en 940.54. Etc

 

C'est a toi de voir comment ton public se comporte dans ses recherches, et de le suivre. Les sujets dits "de société" sont les plus demandés et aussi les plus divers, donc autant les classer au sujet qu'à la personne. Mais ce n'est que mon avis.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah oui d'accord, et pour les critères d'achats ? J'ai pu voir dans l'autre discussion que les récits "trash" semblait bien sortir, mais la vie plus ou moins triste des gens ne peut pas être le seul critère ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas ce que tu appelles des recits "trash". De mon propre vécu, ce sont plutôt les récits de vie touchant à des sujets dits "de société". C'est vrai que les récits de violences sur enfants, viols de femmes, vécus de policiers, familles d'accueil, etc...ont leur petit succès. Ainsi que les histoires de personnes handicapées, enfances dans familles difficiles, harcelement scolaire, suicides (Marion, 13 ans pour toujours , ou 3096 jours de Natascha Kampush)

 

Tu as une très bonne selection (je les ai presque tous, mais c'est un hasard) de 158 bouquins sur https://booknode.com/theme-multi/histoire-vraie-temoignage_t2-1256-3137

 

Sinon tu vois sur Babélio (plus de 2000 recits de vie) https://www.babelio.com/livres-/recits-de-vie/10687. Toujours faire un petit tour sur Babelio de temps en temps...

 

Enfin tu as des selections sur différents sites commerciaux comme 

https://editions.flammarion.com/Listes-Thematiques/Temoignages-bouleversants

https://www.amazon.fr/histoire-vraie-temoignage-Livres/s?k=histoire+vraie+temoignage&rh=n%3A301061. Une selection qu'il ne faut pas mépriser car elle correspond à une demande générale. Tu y retrouves d'ailleurs des titres presents ailleurs.

 

Certains sont vrais mais "romancés". A toi de voir. Mon public préférait les récits bruts plutôt que du récit de vie de romanciers. A vrai dire Vipère au poing ou la promesse de l'aube, pour prendre des classiques, sont classés en romans.... A toi de voir ou tu mets la limite. Et d'anticiper la démarche de ton public. Personnellement il ne me viendrait pas à l'idée d'aller chercher Camus (le premier homme) ailleurs qu'en romans, alors que c'est une autobiographie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...