Aller au contenu

Offres de postes farfelues, voire... ahurissantes


Bouille
 Share

Messages recommandés

Merci Epsy, notamment pour avoir précisé les niveaux de diplômes exigés pour chaque grade. pour le reste nous ne sommes pas forcément d'accord. Je propose de conclure l'échange sur ce point et de laisser s'exprimer les collègues catégorie C , non pas sur le ressentiment (je suis C et fais du B), déja traité abondamment dans le forum, mais sur un vrai retour d'expériences sur les missions qui leurs sont confiées de fait, celles qu'ils exercent et celles qu'ils étaient censées exercer au moment de leur recrutement, souvent effectivement d'après des profils assez "farfelus" au départ.


 


Je pense qu'il est plus utile de poser la question en termes dynamiques (que sont-ils devenus), car tout dépend ensuite, sur le terrain, non pas de la hiérarchie administrative, mais du chef de service. (Et là il se peut qu'on rejoigne un peu le sujet Management)


 


En temps que chef de service j'ai été obligé de rédiger des "profils" bateaux type "C à qui on demande un peu plus", à valider par les RH , mais sur le terrain j'ai eu toute liberté d'adapter ces profils à leurs compétences réelles et motivations. La liberté des chefs de servie à ce niveau est tout à fait importante, voire sans limites, dans la mesure où ce sont les besoins du service qui dictent la loi du service, et non les grades et autres foutaises du type maîtrise d'histoire de l'art. Ne nous racontons pas d'histoires. J'ai des exemples vécus de personnes recrutées sans le bac qui se sont révélées, au sens tout court de "se révéler", y compris se révéler à soi-même, simplement parce qu'il leur était "permis", hors profil, de faire des choses nouvelles. Et j'ai des exemples contraires de petits prétentieux sur-diplômés qui n'en foutaient pas une rame, s'abritant précisément derrière leur "grade" et les fameuses "missions statutaires" de leur grade.


 


Les profils que nous lisons dans les offres de recrutement sont certes un symptôme assez négatif, mais qui vient des élus et des RH à leurs ordres. Mais l'essentiel se fait ensuite sur le terrain. Sortons de la paperasse des recruteurs et voyons au plus près des choses. Et là, il y a de la marge.


 


En ensuite il y a les concours. Eh oui, c'est ça le "statut".


 


La parole est au vécu !


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Du vécu, je n'en ai pas, ou si peu avec mon expérience de bénévole. En tout cas, ce n'est pas assez pour me mettre dans la peau d'un responsable de bibliothèque de catégorie C (une grande majorité, je pense, des bibliothécaires de petite commune).


 


Des diplômes, j'en ai. Ceux que j'ai passés lors des études derrière lesquelles je courais. Celui que j'ai obtenu 15 ans plus tard, grâce à l'enseignement à distance, qui m'a donné un bac + 5, et que j'ai choisi de passer car il m'a beaucoup apporté sur la littérature de jeunesse. Si j'avais pu laisser mes enfants à la maison et quitter mon boulot, j'aurais pu tout aussi bien partir une semaine par mois pour passer une licence pro des métiers du livre...


Ce n'est certainement pas mon master qui m'ouvrira les portes d'un poste d'adjoint du patrimoine.


Diplôme ou pas diplôme, je peux tout aussi bien me révéler en bibliothèque. Ce qui est injuste, c'est d'imposer des conditions de diplôme (comme un DUT des métiers du livre) à un poste de catégorie C, dont l'accès au concours ne demande qu'un diplôme de niveau IV. Ce qui l'est encore plus, c'est de faire comprendre à un candidat qu'il est trop diplômé pour un tel poste (et pourtant, ce n'est pas l'envie qui lui manque, à ce candidat, de décrocher la timbale...). Et il ne me viendrait pas à l'idée de demander une quelconque reconnaissance pour mes diplômes si jamais je décrochais un poste pour lequel j'ai postulé, en toute conaissance de cause...


Tout ça pour dire, finalement, que les annoncent passent (enfin, pas beaucoup en ces périodes électorales), mais pas les entretiens - et encore moins les réponses aux lettres de candidature.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Oui, oui, c'est un poste de responsable de médiathèque qui ne dit pas son nom. Croyez-vous que nous pouvons protester contre les collectivités ayant ce type de pratiques de recrutement?


 


MAIRIE DE SAVIGNY 


 Département du Rhône 

 

Place du 8 mai 69210 SAVIGNY - Tel 04 74 72 09 09 - Fax 04 74 72 09 00 - e-mail savigny69-mairie@wanadoo.fr 

 

Recrutement d’un adjoint du patrimoine 

Mission : Animation de la Médiathèque municipale 

Temps non complet : 17h30 (soit un mi –temps) 

    Création d’un nouveau service 

 

 

Missions : 

‐ Assurer la direction sous l’autorité du secrétaire général 

‐ Assurer la gestion financière et administrative 

‐ Collaborer avec l’équipe municipale 

‐ Encadrer et animer l’équipe de bénévoles 

‐ Elaborer et conduire la politique documentaire et promouvoir les collections 

‐ Assurer les relations avec les associations de la commune et développer les partenariats 

‐ Assurer les relations avec les acteurs culturels du territoire 

‐ Entretenir les relations avec la médiathèque départementale du Rhône 

‐ Evaluer et communiquer les résultats d’activités 

‐ Participer au prêt et à l’accueil du public 

‐ Elaborer et mettre en œuvre une politique globale d’animation et participer à l’animation des 

activités scolaires et périscolaires 

Profil : 

‐ Aptitude à la conduite de projets et à l’animation d’équipe 

‐ Sens de la communication et du travail en partenariat 

‐ Sens affirmé de l’accueil et du service public 

‐ Maîtrise des outils de politique documentaire 

‐ Ouverture culturelle 

‐ Familiarité et curiosité de l’univers numérique 

‐ Pratique courante des outils informatiques 

‐ Capacité d’organisation et de délégation 

‐ Connaissances du fonctionnement d’une bibliothèque appréciées 

 

 

Disponibilité : Horaires à adapter en fonction des heures d’ouverture non définies actuellement 

Disponibilité ponctuelle le samedi ou en soirée 

Rémunération statutaire et régime indemnitaire – bénéficiaire du CNAS et de la Protection Sociale 

Complémentaire. 

Prise de fonction souhaitée au 1er juillet 2014 

Date limite de candidature 22 février 2014 

Semaines prévisionnelles de déroulement des entretiens de recrutement : n°10 ou

Modifié par DahlGreen
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Assurer tout ça...et à mi-temps !


 


D'un autre côté, les missions sont claires au début : il s'agit d'assurer des missions d'animation. Et je ne vois pas pourquoi ça n'irait pas, y compris sur un mi-temps. Les activités d'animation ne SONT QUE DES ACTIVITES ANNEXES DES BIBLIOTHEQUES  (ce n'est pas moi qui le dit, mais je me tue à le répéter, ça devient lassant !).Et des C peuvent très bien le faire ! C'est là que l'annonce est ambigue...


 


Donc là ,désolé, ma Boubouille, ce n'est pas du cadre A. Du tout du tout...


 


Là où ça commence à déconner pleins tubes c'est quand on te parle d'assurer l'encadrement.


 


Là ce sont des tâches statutairement dévolues aux cadres B. Revoyez vos fiches-metiers...


 


Et là où c'est n'importe quoi c'est quand on dit tranquillement : Assurer la direction sous l’autorité du secrétaire général , Assurer la gestion financière et administrative, Elaborer et conduire la politique documentaire et promouvoir les collections, Evaluer et communiquer les résultats d’activités...


 

Là c'est du A pur jus. Pur jus d'embrouilles..

 

Le plus rigolo c'est à la fin, quand ils disent ;   Connaissances du fonctionnement d’une bibliothèque appréciées. C'est des comiques ou quoi ? 

 

Y a intérêt, effectivement, sinon autant ouvrir une épicerie de quartier...

 

Merci DhalGreen pour avoir choisi ce profil archi-typique de ce qui se developpe de plus en plus.

 

Maintenant, tu poses la question qui tue : Croyez-vous que nous pouvons spammer les collectivités ayant ces pratiques?

 

1) Déja je ne suis pas sûr que la Mairie citée ne puisses pas attaquer nos propos sur le forum. Avis aux modos...

2) Il nous reste les MP aux collègues. Mais on va pas envoyer des milliers de MP...et à qui ? Le vieux rêve d'une "liste noire" des communes où il ne vaut mieux pas postuler, est-il réalisable de nos jours ? Sans risque juridique ? Probablement , mais ce n'est pas à l'ABF de jouer ce rôle, ni même en régional..

 

L'idéal serait que les gens qui ont quitté des structures pourries puissent le faire savoir autour d'eux. Là on est dans un recrutement, on ne sait que ce qu'on lit. Mais s'il y avait quelqu'un avant sur ce poste, c'est lui qu'il faudrait entendre. Sans risque pour lui-même. Personnellement j'ai quelques listes de communes qu'il vaut mieux éviter, mais je ne peux évidemment pas les communiquer. Et nous en sommes tous là, probablement...

 

Si des geeks avertis ont des méthodes fiables, qu'ils le disent...

 

Mais pas trop fort... :fear: 

Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cadre A, B, ou C: c'est clair, ce sera C!


Mais n'est-ce pas le lot de tous les responsables de petite bibliothèque, structure à 1 seul salarié?


Et une autre question: les adjoints du patrimoine qui exercent dans de telles situations depuis plusieurs années, se présentent et obtiennent un concours B, que deviennent-ils? Quelle est la réponse de la mairie dans ce cas de figure? (j'ai bien une idée, mais peut-être qu'il existe des exemples qui me contrediront...)


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dahlgreen,


C'est assez courant dans les petites communes autour de chez moi. et il y aura des candidats très compétents et très motivés pour répondre à l'appel. je l'ai fait moi aussi quand j'ai cherché un poste ... A mon avis la commune ne peux pas espérer garder quelqu'un très longtemps dans ces conditions par contre.


 


Bouille,


Catégorie A, franchement je ne suis pas sûre. Il y a 1900 habitants à Savigny (voir wikipédia). Dans ma commune qui est plus grosse il n'y a que le DGS qui est en catégorie A. les chefs de services sont B, les équipes sont C.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les adjoints du patrimoine qui exercent dans de telles situations depuis plusieurs années, se présentent et obtiennent un concours B, que deviennent-ils? Quelle est la réponse de la mairie dans ce cas de figure? 


 


Eh bien, contrairement à ce qu'on pourrait croire, la plupart du temps on les intègre dans leur nouveau grade. Il suffit de regarder les grilles indiciaires. Un assistant principal de première classe reçoit en brut entre 1610.06 au premier échelon et 2602.23 au dernier échelon. L'adjoint principal de première classe commence à 1504.84 et finit (épuisé) à 1991.03. Un rattrapage est effectué lors du passage au nouveau grade en fonction de l'ancienneté acquise. Ce qui veut dire par exemple que sur des milieux de carrière (là, j'ai pris le plus haut), la différence en coût salarial sera minime pour la collectivité. Ce n'est que vers les 8° à 11° echelon que la différence se fera sentir. Et si l'agent est bon, il ne faut pas croire que les communes aiment se débarrasser de leurs agents (le coût des formations est comptabilisé). Les recruter au plus bas, oui, mais les jeter ou les dégoûter, surtout après des années de bons et loyaux services, non. On préfère fidéliser. C'est la politique des RH en général. Il n'y a qu'à voir le foin et la tronche qu'ils font quand un agent annonce son départ ! Ils détestent ça.


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, Michmaa, je n'avais pas regardé la taille de Savigny. Tu as raison, évidemment.


Je réagissais au niveau de responsabilité qu'on demande à un catégorie C. Et quelle que soit la taille de la commune, les responsabilités ont un prix. Et payer des clopinettes un professionnel pour de telles responsabilités, c'est honteux.


J'ai travaillé seule avec des bénévoles dans une petite commune, et j'étais B. C'était correct...


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 weeks later...

J'en profite d'être là pour poser quelques questions sur les grades ...


 


Le grade le plus bas des assistants a l'air de froler le smic, les grades C sont-ils en dessous ?


Est-on sûr de pouvoir continuer à travailler au même endroit si on réussit le concours du grade supérieur ? (ou la mairie préfèrera-t-elle prendre un autre cadre C ? il me semble avoir entendu parler quelqu’un dire qu'elle ne passait pas les concours pour cette raison)


Peut-on candidater sur un poste à un grade inférieur au notre (si le poste nous botte à mort!) ?


On en est où de la crise  : on peut encore faire les difficiles ou faut-il sauter sur la première bibliothèque qui veut bien de nous (quand on est une débutante qui devrait bientôt réussir son concours en 3ème voie) ?


 


Merci d'avance des réponses!


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le grade le plus bas des assistants a l'air de frôler le smic, les grades C sont-ils en dessous ?


 


Pas forcement, cela dépend de ton échelon, de ton avancement donc. Un C avec de l'ancienneté ou même débutant à un grade supérieur (principal de 1erre classe etc...) gagnera facilement plus qu'un B qui débute. Fais la comparaison ici pour les C : http://www.emploitheque.org/grille-indiciaire-territoriale-Adjoint-du-patrimoine-13 et pour les B , ici :  http://www.emploitheque.org/grille-indiciaire-territoriale-Assistant-de-conservation-du-patrimoine-et-des-bibliotheques-14. Tu vois que le C est à 1463.17 a lors que le jeune B démarre à 1445 euros bruts. Par contre, après avec l'ancienneté, l'écart se creuse...


 


Est-on sûr de pouvoir continuer à travailler au même endroit si on réussit le concours du grade supérieur ?


 


Non. La collectivité n'a aucune obligation de te nommer sur ton nouveau grade (on appelle ça "créer un poste", parce qu'ils suppriment un C pour créer un B). Tu as alors intérêt à aller voir ailleurs assez vite pour ne pas perdre le bénéfice de ton concours. (Ceci dit ils le font souvent, j'ai déjà répondu la-dessus 3 posts plus haut)


 


 


Peut-on candidater sur un poste à un grade inférieur au notre (si le poste nous botte à mort!) ?


 


En principe non. Ton grade t'appartient, il est définitif. Certains choix sont ainsi rendus difficiles. Tu as des fonctions de C qui sont chouettes. Tu as des fonctions de B qui sont chiantes (l'encadrement par exemple est rarement vécu comme une satisfaction). Et inversement. Les missions afférentes au grade de chacun sont les missions "statutaires" du grade. (Voir les fiches métiers du CNFPT ou de la Gazette), elles feront donc partie de tes missions. Pour les contractuels c'est différent, c'est la mission qui compte, pas le grade (il n'en a pas en fait), et leur salaire peut se négocier en fonction de ces missions.


 


on peut encore faire les difficiles ou faut-il sauter sur la première bibliothèque qui veut bien de nous


 


Toute expérience est bonne à prendre car elle constitue ensuite toujours un "plus" sur le CV. A condition de ne pas faire 10 remplacements en deux ans, ça fait "instable". Et à condition que ces différents postes te permettent de te frotter à des réalités différentes. Si tu fais du prêt/ retour /rangement dans 10 structures pendant X années, ton CV ne s'en trouvera pas rendu plus attractif pour autant. Faut varier les plaisirs....


Après, c'est difficile de te conseiller. La situation économique de chacun etc...sont des variables que je ne peux pas juger. En théorie ça fait trente ans qu'il ne faut pas "faire le difficile". Tu vois, la Crise est plus vieille que toi...De là à aller n'importe-où, je ne crois pas.


 


Ce qui est fondamental c'est de garder le maximum de liberté de mouvement : être capable d'aller à l'autre bout du territoire, vite fait, parce qu'il y a une opportunité intéressante à saisir. Ça c'est fondamental. Plus tu réduis ton aire de jeux, plus tu risques de réduite les postes intéressants. Regarde le môme dans le petit bac à sable de sa Cité, comme il se fait chier. Eh bien, je connais des collègues qui sont pareils, enracinés dans leur région, mais avec des boulots de merde et des promotions invisibles.


Bouge, Claire, la valise prête, et pas de nostalgie des racines, c'est le plus important. En situation de crise, vivre et travailler au pays, c'est de la foutaise. C'est dommage mais c'est comme ça...


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Actuellement seule salariée de la bibliothèque, adjoint du patrimoine, responsable de tout le bataclan pré-cité, ma mairie est prête à me nommer en cas de réussite au concours (raté pour cette année). Il y a un projet de médiathèque, on s'appuie sur mon expérience et mes connaissances et mon DGS et les élus concernés sont bien conscients de l'inadéquation entre tâches/ compétences et grade mais le système est ainsi. C'est certainement à ce niveau qu'il y a du boulot.

Mais le boulot est super intéressant et je suis bien consciente que ce n'est pas normal de se satisfaire du statut co. Je ne voudrais pas être catégorie C dans une plus grosse structure ou je vois mes collègues chargées de missions moins intéressantes. Je pense que toutes les situations sont différentes, c'est pour ça que les grilles et autres échelons se trouvent souvent inadaptés.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

100% d'accord avec ça! Vaut mieux tout faire dans une petite structure que de végéter dans des tâches trop cadrées dans une plus grosse. Et finalement, ce que nous dit Feecara, c'est que les élus finissent par se rendre compte de l'effort fourni, et sont souvent prêts à promotionner en validant le concours,  beaucoup plus que de promouvoir une anonyme qui fait son taf dans un grand machin. Et puis les petites structures, c'est toujours l'occasion de valoriser un truc. Je le disais il y a longtemps dans une réponse à Yumiko (http://www.agorabib.fr/index.php/topic/192-question-de-management/?view=findpost&p=1978).


 


Seul dans ton bateau, forcément tu rames..mais tu es à la barre. C'est pour ça que je ne suis pas toujours d'accord avec les jérémiades du style ouin, je suis C et je fais du B et du A, c'est pas juste....Bien sûr, statutairement, on comprend. Mais franchement ça a des avantages.


 


Et le premier c'est que là tu apprends ton métier, et en entier, pas par petits bouts selon les miettes de responsabilités que te laisseront les B ou les A,  et beaucoup plus vite qu'ailleurs. Après ça, tu peux aller partout...


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis bien d'accord !


Mon rêve est de trouver (en cas de réussite :wink: ) une bibliothèque dans une petite ville pour faire un peu de tout et vite connaître la vie culturelle de la ville (partenaires et autres), dans la vallée du Rhône (entre Montpellier et Lyon)....


Pour continuer dans le rêve, je serai aussi sur l'action culturelle/ou la bib hors les murs... de l'action quoi


Parce que ceux qui bosse à côté de chez moi (bmvr de marseille) ça ne me fait pas du tout rêver...


 


Bon, aller, un peu de sérieux, il me faut réussir l'oral d'abord !


(et l'anglais lundi)


 


Merci de toutes ces réponses !


(je me vois peu faire des remplacements à l'autre bout de la France, je suis prête à déménager mais pas à m'éloigner trop de mois mes enfants pour un boulot de quelques mois)


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Bien d'accord Féecara et Calire, moi je bosse en BDP, contractuelle, sur un poste "de renfort" depuis 2 ans, catégorie C. Mais, j'ai en fait un poste très polyvalent et super enrichissant, qui déborde de C sur B et inversement proportionnel.

Je n'ai pas à proprement parlé un bac+5, bien que j'ai fait 6 ans d'études après mon bac (mais seulement 3 diplômantes, dont la dernière, ma licence, fût la moins enrichissante de toute ma vie), et j'ai trop souvent rencontré des universitaires qui prétendent tout savoir sans avoir eu une expérience de terrain (je veux dire, équipement, rangement, classement, catalogage et tout le b.a.bla) pour penser que l'expérience vaut moins que le niveau d'étude.

En fait, dans mon monde merveilleux, je pourrai avoir un poste très polyvalent, en contact avec le public et les rayonnages, et avec assez de liberté pour réaliser mes plans de sauvetage du monde via la bib (call me SuperBib :zorro: )

De fait, je passe le concours car j'ai été refusée au poste de mes rêves (responsable d'une annexe de quartier qui bosse sur un concept d'échange intergénérationnel et tout le blabla) juste avant l'entretien, quand il se sont rendu compte que je n'avais pas le concours... Ce qui m'a, bien que je comprenne qu'un recrutement statutaire est un recrutement statutaire, et que si tu n'es pas une statue, tu n'es pas concernée, mis en boule puisque j'avais été sélectionnée pour passer l'entretien, j'ai l'impression qu'on ne m'a pas laissé ma chance, et que le concours ne fera pas de moi une personne plus apte à occuper ce poste, qui, de surcroit, n'est plus libre.
Laissez place à la Frustrée :cheer:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour parler de mon expérience, j'ai commencé à travailler en bibliothèque en faisant des remplacements durant 2 ans (8 mois, 14 mois, 24h dans une semaine...) dans deux départements différents et 4 structures différentes. J'ai énormément appris car communes différentes, gestion différente... Dès qu'un truc fonctionnait, je me le notais pour après et idem, quand une façon de faire ne fonctionnait pas (organisation, classement, animation), je le notais dans "à éviter". J'ai également appris à être efficace dans les déménagements (et oui, 3 déménagements en 2 ans!) :thumbsup:


Au bout de ces 2 ans, j'ai postulé pour un poste dans une commune de moins de 1000 habitants (ptit pâtelin où tout le monde se connaît!) où je devais créer et gérer une bibliothèque (je suis partie de rien car pas de structure avant). J'étais seule, pas à temps plein, en catégorie C bien entendu (oui pas de concours). J'ai pu mettre à profit tout ce que j'avais noté au cours de mes remplacements.


Au bout de 3 ans, j'ai eu besoin de voir autre chose (toujours en C et toujours à 28h) et je voulais travailler en équipe parce que oui, quand t'es seule, tu fais ce que tu veux comme tu l'entends mais quand tu dois faire des choix, ça fait du bien d'échanger!!! La mairie m'avait promis 35h mais d'année en année, toujours la même réponse "Mais ce sera pour l'année prochaine"! Donc hop, j'ai pris la carte de la France et j'ai regardé les villes où j'avais envie de travailler. Et j'ai postulé.


 


Et actuellement, je suis toujours en C (mais 1ère classe car j'ai réussi le concours cette année à défaut du B!!). J'occupe un poste de B (donc si j'avais réussi le B cette année, je ne changeais pas de poste ni de fonction) et je suis dans une équipe de 3 personnes (moi y compris) et qu'est ce que ça fait du bien! Quand je suis partie, mon ancien employeur (donc le maire) m'a dit qu'elle pensait que j'allais partir plus tôt! Bref, je n'ai aucun regret d'être partie. Mais j'ai beaucoup appris sur toute la gestion d'une bibliothèque. J'ai tout fait : du ménage, à l'équipement, à la création du règlement intérieur, du visuel de la carte lecteur, de la gestion des acquisitions, facture, prêt/retour, organisation d'animation (expo, spectacle), communication, création d'affiche... Je sais ce que c'est la polyvalence ( mais à gérer toute seule, j'avoue que c'est reposant de travailler avec d'autres personnes)


 


Alors, oui j'ai la "chance" (oui parce que je ne le dis pas forcément tous les jours) d'être célibataire et sans enfants donc libre comme l'air de faire mes valises et de voir où le vent m'amène... C'est un plus car du coup, je trouve "plus facilement" un poste (bon, il m'a fallu 4 mois d'envoi de candidatures, 30 pour être exacte, et deux entretiens. Le 1er a fonctionné mais quand j'ai vu la commune , je ne me suis pas sentie bien donc j'ai refusé le poste.)


 


Il ne faut pas désespérer. Mais être mobile est un atout (et une preuve de motivation!!).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup Talou, pour ce retour d’expérience. Superbe parcours à mon avis, parce que très dans l'air du temps. C'est pas balisé, comme avant. T'as navigué, t'as appris beaucoup sur le tas, y compris à dire non quand il le fallait. Et ta valise a toujours été prête. C'est moi il y a 30 ans. Du coup ça m'a un peu ému (non je déconne pas). Comme quoi rien ne change beaucoup... Merci encore, et que ça puisse servir à d'autres !fillepouffe.gif


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, j'espère que ça va aider d'autres personnes. Et surtout, j'aimerai qu'on se dise que même sans concours, on peut trouver des postes intéressants!!


Alors, j'ai réussi à t'émouvoir? Donc dans 30 ans, je mettrai autant de post sur un forum de bibliothèque que toi?? Je plaisante Ferris! Je te charrie!


Je ne sais pas si c'est dans l'air de temps car lors de mes entretiens, les personnes en face de moi ont été très surprises que je quitte tout pour venir dans une ville, une région où je ne connais personne, où je n'ai pas de famille, juste pour un travail. J'ai pleins d'amis qui ne quitteront jamais notre département d'origine! Et mon responsable m'en reparle encore, du fait que j'ai tout quitté pour venir en banlieue parisienne (alors que je viens du poitou-charente!!^^).


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Litanajapou, merci de ton temoignage


 


Je passe l'oral dans 3 jours, je suis passablement angoissée, mais à vrai dire ce que tu écris m'effraye : je veux sortir de la précarité.


Et je n'ai pas votre "chance" : à 15 jour de l'oral mon mari m'annonce qu'il me quitte, on a 20 ans de vie commune (oui on a commencé très tôt), deux enfants, je suis au chômage en fin de droit en juillet. Je ne peux envisager d'échouer à ce concours et je n'ai pas le temps de faire des remplacements ou de déménager régulièrement. Et surtout je suis moins formée que toi. Je dois faire face à tout ça et faire vite. Je déménagerai certainement mais pour une garde alternée.....


Bon, un pas après l'autre.... j'ai lu mes notes, je fais mes valises pour Pantin, je respire, je regarderai quelques bricoles d'ici là et j'arrête de penser !


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Calire: Mon but n'était pas d'effrayer qui que ce soit! C'était justement pour dire de ne pas focaliser sur la réussite du concours car (et je te le souhaite!)si tu l'as, il faudra quand même chercher un poste!!


Je comprends ta situation et te souhaite bon courage!


Respire un bon coup, dis-toi que tu en es capable, que tu as super bien bossé et que tu sais ce que tu vaux, et que tu sais pourquoi tu es là!!


Bon courage et merde!!


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...