Aller au contenu

DahlGreen
 Share

Messages recommandés

Parce qu'on doit être un certain nombre à s'y "coller", je vous propose un post pour des échanges d'avis de lectures sur ces fameuses nouveautés.


 


Chambre 2. Julie Bonnie. Belfond. http://www.babelio.com/livres/Bonnie-Chambre-2/502338


Quand une danseuse nue devient puéricultrice en hôpital et accompagne les jeunes accouchées... Une fiction aux forts accents de réalité, poignante, entre corps de femme qui danse et corps de femme meurtri par la découverte de l'accouchement. Un drôle d'échange violent, vivant, poignant...


 


Pour ma part, je recommande. Pas une lecture anodine mais facile à lire et court. Prix Fnac.


 


[Edit : moins enthousiaste sur la fin, les dernières pages plus proches de la fiction sont de mon point de vue ratées, dommage]


Modifié par DahlGreen
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le Nothomb nouveau est cette année un bon cru, roman autobiographique comme elle sait le faire ; et j'ai vraiment été impressionnée par Les anges meurent de nos blessures, de Khadra, excellent et très fort.


 


Ce qui reste en forêt, de Colin Niel, roman dont l'action se situe en Guyane, dans le milieu policier, des chercheurs, des orpailleurs, j'ai appris beaucoup de choses, et donc du plaisir à la lecture, en dépit de l'enquête policière pas très passionnante.


 


Le Chalandon m'est tombé des mains.


 


Un nouveau Tracy Chevalier, La dernière fugitive, qui paraitra en octobre, et que je vous recommande fortement (mais, comme pour Amélie, je suis très fan).


 


Quand à La servante du seigneur, de Fournier, je suis un peu déçue, il manque un peu de causticité, mais bon, c'est lu en une heure et c'est ma compassion annuelle !


 


et j'attaque En même temps, toute la terre et tout le ciel, de Ruth Ozeki, présenté comme étant de la veine de Murakami, ... à voir, ou plutôt à lire.


 


Voilà, c'est tout pour l'instant sur ma rentrée littéraire 2013 !


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il me semble impossible pour une bibliothèque de faire l'impasse sur la "rentrée littéraire" : d'expérience, il y a une grande attente de notre lectorat. Cette attente concerne la fois les auteurs sélectionnés pour les prix (je ne vais quand même pas tout acheter) que pour la prescription (je ne vais quand même pas tout lire) : l'intérêt pour nos conseils de lecture à travers cette jungle d'ouvrages et de prix est réel, et c'est notre force de connaître assez bien nos usagers pour pouvoir leur proposer des ouvrages qui pourront leur plaire.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il serait même triste pour une bibliothèque de passer à côté de la rentrée littéraire, parce qu'il y a vraiment de très belles découvertes à faire (Sous la terre de Courtney Collins par exemple) et choisir les livres que nous proposerons à nos lecteurs ne nous rend pas complices de la grande mascarade des prix ! S'il me semble inévitable d'acquérir quelques poids lourds (le Nothomb de cette année semble bon, ça fait quelques "rentrées" que j'avais renoncé mais là...), j'aime surtout faire sortir des livres moins médiatisés, à côté desquels il peut être facile de "passer". Ensuite, je ne me sens pas du tout obligée d'acheter tous les livres primés, d'ailleurs, d'expérience, les lecteurs les réclament 2 mois, ensuite, ils n'y pensent même plus ! (enfin, à relativiser, tout dépend du roman)


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a de belles découvertes à faire toute l'année, en dehors des sentiers balisés, c'est seulement un peu plus difficile parce que le petit Poucet de l'édition n'a pas semé ses petits coups commerciaux le long du chemin. Ce que voulais simplement signaler, c'est ce si l'on attend les grands moments commerciaux et médiatiques (rentrée de janvier, premiers romans, romans de l'été, re-rentrée littéraire de septembre, prix littéraires de décembre, festivals et Cie, et j'en oublie) de l’édition, notre attention est un peu trop focalisée sur ce que l'on veut nous montrer...et nous vendre. De nombreuses maisons d'édition, de même que certains prix littéraires, se sont volontairement démarqués de ce calendrier. Et pas mal de libraires indépendants. Certes l'attente du lectorat est forte, parce que les médias l'y incitent et la nourrissent à ces moments précis. Et nous sommes, acteurs en bout de chaîne du livre, les inévitables reflets du monde de l'édition aussi. Pas question de rater le dernier Nothomb, c'est certain. Si nous le faisions, nos lecteurs nous rappelleraient à l'ordre, et à juste titre. Mais pas question non plus d'attendre ces périodes programmées, pour faire des découvertes.

 

Je me souviens de la ruée du public à la bibliothèque dans les années Pivot, le lendemain même de l'émission (on pouvait même commander à l'avance en office les auteurs qu'ils présenterait, un comble !). Aucune nostalgie, au contraire, et nous fûmes nombreux à respirer quand il arrêta son émission...Une dictature s'arrêtait enfin.

 

Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je rêve d'une rentrée littéraire des littératures de genre. Là, au moins, je serai dans mon élément.


Mon Libraire (avec la majuscule) m'a dégoté quelques petites pépites qui ne seront jamais sélectionnées pour le Goncourt (et pas à cause des fonctionnalités tactiles), dont L'extraordinaire voyage du Fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa. Rien que le titre, hein...


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un début de réponse à ton rêve Bouille :


http://www.actualitte.com/les-maisons/les-independants-de-l-imaginaire-se-retrouvent-pour-la-rentree-44896.htm


 


Sinon je pense qu'on peut (pour le moment) décerner le prix du titre le plus accrocheur/intriguant/loufoque etc à ton bouquin.


Placer 1 X, 1 Y et 2 K dans la même phrase, ça vaut gros au scrabble !!!


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci ! :)


Bon, je dois t'avouer que j'étais au courant et que Mordred et Même pas mort trônent en attente de catalogage derrière moi.


Mais en matière de rentrée littéraire, 3 bouquins, c'est un peu juste... :getlost:


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Certes, mais au moins tu peux la jouer sans mentir "bien sûr que j'ai lu tous les bouquins de la rentrée littéraire*"


 


* mention en petits caractères en bas de page : "la rentrée littéraire de l'imaginaire"


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne veux pas créer un nouveau post mais dans la série des pseudo farfelus sur ce forum , j'ai vu :

Hiroshimour mon amas :)

..... de Margueras Duritte ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Excellent,Marcel. Depuis quelques temps, je remarque qu'il y aurait de quoi faire un concours de pseudos (originaux, inventifs, farfelus, intellos - regarde Zenodote, et puis on a un Asclépios tout récent- etc...). Il y a tous ceux qui ont cru utile de mettre la syllabe "bib" dans leurs pseudo, on leur ferait une place à part. Bref, on pourrait faire plusieurs catégories, comme le Prix Livres-Hebdo. On ferait le "Prix du Forum" en quelque sorte. Je suis sûre que la Présidente serait contente, ça lui ferait de la pub. On se lance ? Je tente une première sélection ce week end ? :)


 


Il y a aussi les avatars. Il y en a des pas mal du tout, des sexys mèmes..... Il y en a un, j'ose pas dire, mais ça me fait des trucs à chaque fois que je le regarde. Manque de pôt, c'est un mec qu'a pris un avatar femelle...Remarque, quelque part, c'est encore plus excitant, non ? :drool:


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, et la tienne n'est pas mal d'ailleurs, elle pourrait figurer en bonne place...(petit défaut toutefois, si c'est une citation, il manque l'auteur, si c'est de toi, tu peux aussi le dire ) Si tu veux t'en occuper, je suis partant.


 


Pour l'instant je suis en train de lister les pseudos culturels. Je signale à Bouille que, pour la rime, il existe une Citrouille et une Blanchouille, et que, rapport à ses fantasmes, il existe un Lukejesuistonpère et un D2R2.  Et à Marcel, qu'il existe un MrMarcel.


 


Des trucs marrants : Phylactère a une collègue Phylactèrenfolie (qui n'a laissé aucun message). Il existe aussi une Et patati et patata, qui n'a jamais dit un mot ! Idem, il existe un badaboum (6 messages) et un badabadaboum (0 messages)


 


Enfin, il y en a deux, qui me gênent un peu parce qu'il est possible qu'il s'agisse de leurs vrais noms, et je ne voudrais pas  avoir l'air de me moquer : Cécile peaudecerf et Pinochet Ginette


 


Enfin, dans le genre douteux, quartiers mal famés, nous avons Gloubignasse, Mariegoulotte et Lagouluelittéraire


 


Bon, ce n'était qu'un petit échantillon, just for you, en avant-première ! :)


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Excellent,Marcel. Depuis quelques temps, je remarque qu'il y aurait de quoi faire un concours de pseudos (originaux, inventifs, farfelus, intellos - regarde Zenodote, et puis on a un Asclépios tout récent- etc...). Il y a tous ceux qui ont cru utile de mettre la syllabe "bib" dans leurs pseudo, on leur ferait une place à part. Bref, on pourrait faire plusieurs catégories, comme le Prix Livres-Hebdo. On ferait le "Prix du Forum" en quelque sorte. Je suis sûre que la Présidente serait contente, ça lui ferait de la pub. On se lance ? Je tente une première sélection ce week end ? :)

 

Il y a aussi les avatars. Il y en a des pas mal du tout, des sexys mèmes..... Il y en a un, j'ose pas dire, mais ça me fait des trucs à chaque fois que je le regarde. Manque de pôt, c'est un mec qu'a pris un avatar femelle...Remarque, quelque part, c'est encore plus excitant, non ? :drool:

La présidente approuve totalement (et ça occupera Ferris un petit moment... Jusque 3h du matin peut être ?)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La présidente approuve totalement (et ça occupera Ferris un petit moment... Jusque 3h du matin peut être ?) 


 


Il n'y a pas d'heure pour les braves, présidente. En plus je suis un nocturne de nature, comme tu as pu le remarquer. La journée je bosse comme un malade et la nuit je fais pareil, pour pas perdre la main et conserver un maximum de neurones et de synapses actives Je ne dors que deux heures par nuit, et ça fait plus de trente ans que ça dure. Sans problèmes.


Ma recette ? Pas de femelle fixe à domicile, de la bière de qualité, du thé brûlant en hiver, une chatte noire pas exigeante et discrète, une curiosité totale, beaucoup d'ennemis auxquels répondre en permanence. Ce sont les bases. Après il y a les petits extras : un morceau de camembert au lait cru vers 5 heures, sur baguette au levain uniquement. Parfois, je m'autorise un petit cornichon avec. Puis la nuit s'avance et je commence à avoir froid aux pieds; Alors je lis le dernier boost-flood de Bouille pour m'endormir, la dernière photo de Marcel pour bien rêver, les derniers "j'aime" de ma présidente favorite pour bien enfiler mon pyjama molletonné (il ne fait que 17° dans ma chambre), et je sombre doucettement en lisant quelques notices de Livres-hebdo que j'annote d'un bras mou qui finit par retomber devant l'insipidité notoire des livres qu'on nous propose. Et dodo. Simple et gai, comme tu vois.


J'ai toujours été rempli d'une forme de bonheur difficile à décrire, par le simple fait d'aller me coucher quand les autres vont se lever.


Du coup ce que je prenais pour une forme de maladie, ou de tare (insomniaque etc..) m'est apparu petit à petit comme une grande chance, dans la mesure où mon organisme l'acceptait fort bien. Il ne me restait plus qu'à l'écouter et à en faire autant.


C'est passionnant ce que je dis, non? surtout qu'à 6h30 du matin, je suis bien tranquille, personne ne me lira avant des heures. Du coup, quand je me lèverai (tard, j'ai aménagé des horaires décalés avec ma collectivité), je déjeunerai en lisant vos réponse matinales, plutôt brèves en général et fleurant bon le baillement durable et le cortex amolli.


Bon réveil, les forumers ! :yawn: 


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, et la tienne n'est pas mal d'ailleurs, elle pourrait figurer en bonne place...(petit défaut toutefois, si c'est une citation, il manque l'auteur, si c'est de toi, tu peux aussi le dire ) Si tu veux t'en occuper, je suis partant.

Cher Ferris,

Je me vois mal indiquer que la petite phrase est bien de mon cru : "c'est moi qui l'ait fait" me semble au pire orgueilleux, au mieux contreproductif...

C'est différent lorsque l'on reprend une citation d'autrui : il est légitime d'en citer l'auteur à la fois par honnêteté intellectuelle et par hommage.

Je veux bien m'en occuper s'il le faut : mains dans le cambouis, tel est mon credo bibliothécophilique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Chère Zéno,


 


Si la phrase est tout de ton cru, c'est tout à ton honneur, même si ta modestie en souffre,  mais n'importe qui pourra la citer en s'en prétendant l'auteur ou en disant le fameux (Chaipaqui" ) qui traîne de temps en temps sur le Forum (tiens, info, il existe un Chaipas comme pseudo sur le forum). 


 


Remarque, si tu mets Zénodote, on va croire qu'il s'agit de celui d'Alexandrie, ce qui cadre mal avec le personnage et constituera une falsification de l'Histoire. On risque de retrouver ça après sur Wikipédia...


 


Solution possible, comme pour les grecs, on cite le lieu : Callimaque d'Athènes était un sculpteur, Callimaque d'Ephèse un cadre A de la filière culturelle. Idem pour les Zénodote et d'autres. Tu dis Zénodote de l'Agorabib, et le tour est joué, non ?


 


D'un autre côté, ce qui est contreproductif, c'est que du coup, personne d'honnête n'osera citer cette merveille, n'en connaissant pas l'auteur, afin de ne pas risquer le plagiat. Et, avec le temps, elle se perdra dans les limbes de la Toile.


 


Du coup, pas de droit d'auteur certes, mais pas d'hommage non plus; Il ne te reste plus qu'à déposer ça chez creativecommons.fr .  Effectivement ce n'est pas simple tout ça... :sweat: 


 


Au fait, bibliothécophilique n'existe pas, tu viens donc de créer un néologisme. Bravo.  :yes: 


 


(PS. Comme c'est dimanche, j'ai mis un contrepêt gratuit dans ma réponse, c'est ma blague Carambar à moi...)


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cher prolixe Ferris,


utiliser des épithètes homériques pour éviter les confusions, quelle bonne idée ! Foi de Zénodote, je ne peux que m'enthousiasmer à une telle perspective...


Bon pour l'instant ma signature ne me plaît pas, mais ça viendra.


J'aime les barabarismes lorsqu'ils permettent de dire en un mot ce qui nécessite normalement une phrase : c'est mon côté feignant qui ressort.


Pour tes contrepétries, elles me passent au dessus du cerveau, mais je reste admirative de l'exercice...


Certes, il serait possible de rajouter un CC-BY à la fin de nos petites phrases, mais, à mon avis, ça casse un peu le charme.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La contrepèterie est un art noble. Bon, je t'aide, puisque je sens que tu n'as pas trouvé. C'est dans les tous premiers mots du post. J'ai rebondi sur un des mots du tien . Il suffit de changer une lettre de place, une consonne. Et tu as une cochonnerie.... :) 


 


Bibliovore existe, comme définition de "passionnée de lecture". Cela reste néanmoins un néologisme. C'est tout de même un néologisme plus parlant que "bibliophile" (car aimer n'implique pas forcément la passion). Dans le même genre il y a  aussi "lecturophile", auquel on peut faire le même reproche, puis "bibliovore" et "lecturomane'" qui sont effectivement certainement plus fidèles à la définition …Nous parlons bien de passion de lecture et non de livres.


Si ça t’intéresse  je te conseille un petit fascicule de Jean-Paul Fontaine "Bibliolexique à l'usage de l'amateur de livres",publié aux éditions des Cendres en 2007. Ce petit bijou rassemble 181 mots relatifs au domaine du livre, dont le préfixe est biblio (à l'exception du mot Bible et de ses dérivés). Je ne sais pas s'il existe encore, je l'ai eu en cadeau par ma libraire (417° exemplaire sur les 500 exemplaires numérotés du tirage de départ, j'en suis très fier, et je me la pète quand je reçois des collègues...)


 


Si tu es sage, je t'en dirai une de temps en temps, le soir à la veillée. Et si tu n'es pas sage, je t'en dirai deux. J'aime pas les gens sages.... :sorcerer: 


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sauvée :


Bibliolexique à l'usage de l'amateur de livre est toujours dispobnible chez Electre [mais je n'arrive pas à partager ma capture écran].

Modifié par zenodote
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je signale à Bouille que, pour la rime, il existe une Citrouille et une Blanchouille, et que, rapport à ses fantasmes, il existe un Lukejesuistonpère et un D2R2.  Et à Marcel, qu'il existe un MrMarcel.

 

Merci, Ferris, heureusement que tu ne dors pas, sinon je n'aurais jamais pu dénicher ces perles.

 

L'idée du prix me plaît à moi aussi !!

 

Et je n'avais pas plus repéré le contrepet que Zénodote... :sweat:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est comme, il y a quelques années, lorsque  je n'avais pas encore intégré le monde des bibliothèques, le directeur général des services de la Mairie m'avait demandé :


"Voulez-vous que je vous envoie dans la culture ?".... et j'y suis... dans la culture.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...