Aller au contenu
Giss

Désherbage des bandes dessinées

Messages recommandés

Giss

L'été est arrivé, avec les chantiers de saison. Je fais un inventaire partiel (je n'aurai pas le temps de tout faire cet été) et remets d'équerre l'informatique par rapport au réel. J'en profite pour désherber, c'est le moment !


 


Plusieurs secteurs ont déjà été vus, pas de gros soucis. Maintenant j'arrive aux BD adultes. Et là ... c'est le drame !


 


Pratiquement 2 300 BD (pour une commune de moins de 3 000 habitants, quasiment une BD chacun !), pas de désherbage depuis ... euh ... ça a déjà été fait ???? Pour le moment j'ai fait le point des livres tous seuls : j'ai séparé les one shot et ceux dont on a 1 album sur toute une série (une centaine, quand même !). J'attaque les séries. J'étais perdue, je suis désespérée ...


 


Sur quels critères vous basez-vous pour désherber ce secteur ? Il y a des livres qui ne sont pas sortis depuis de nombreuses années (je n'ai du recul que sur 4 ans, date d'informatisation de la bibliothèque) et qui viennent d'être pris là, il y 15 jours, un mois ... je pense à une série débutée en 1984, les livres sont d'époque, pas beaux à voir donc désherbage direct, mais un lecteur est dessus !


 


On a beaucoup de BD, mais elles sortent peu : leur présentation n'est pas attractive, il y en a trop ! Certaines BD ne sortent pas car elles ne sortent pas du lot, mais valent le coup. Je ne suis pas une spécialiste BD, comment savoir que garder, que jeter ?


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Adultes ou jeunesse c'est un peu pareil. Les "normes" sont peu claires la-dessus sauf sur les séries classiques : les conserver et les renouveler (Asterix, etc...) si necessaire.
Il suffit de trouver les "classiques" de la Bd Ados (type Treize par exemple, ou Thorgal...) et d'en faire autant. Beaucoup de reflexion a avoir sur les editeurs et l'histoire de la Bd. L'année d'édition n'est pas déterminante mais plutôt les types de Bd qui marquent un tournant dans l'histoire de la Bd ados-adultes, comme Crumb pour la periode underground par exemple. Tu garderas Pratt, ou Tardi, c'est évident. Eh bien si tu trouves pourquoi tu gardes Pratt, tu sauras ce que tu dois conserver.  Et ces titres garderont donc une place "historique" dans ton fonds comme les classiques de la Bd belge en jeunesse .

Une bonne réflexion d'ensemble nous est donnée par Reims, c'est ce que nous pratiquons (j'y ajouterai les romans graphiques).

Par contre pour le manga on manque de repères, mais des "classiques" commencent à émerger. Il faut s'y connaitre et voir sur les sites spécialisés.

Pour beaucoup de one shot, coups de cœur d'un moment, on joue la carte (hypocrite mais....) de la réserve, de façon à éclaircir les bacs et améliorer le classement.

 

Un bon moyen de donner à ton fonds un aspect plus actuel, c'est de le reclasser en thematiques par exemple. Tu proposes les mêmes séries ou one shot mais classés en Fantasy, Western, Historique (Un village français), Humour, Société (Petit Polio), Comics (là, attention aux choix des integrales et des editeurs)..et ça déclenche une curiosité nouvelle sur ton fonds, tout en te permettant de renforcer certains thèmes peu présents (l'histoire revient très fort par exemple).

 

Donc tu fais d'une pierre deux coups : tu valorises ton fonds, tu te donnes des éléments d'appréciation pour renforcer ta poldoc sur des thematiques absentes, et du conserves tes classiques. (ça fait trois coups, ça...). Actuellement nous on constate une survalorisation de la Fantasy et on va y remedier, manu militari...Quitte a arrêter certaines séries.

 

Au total 10% à 15% du fonds disparaitra chez nous visuellement mais restera disponible en Réserve. On constate aussi que certaines séries classiques, type Sambre, on les avait un peu laisser tomber au niveau du suivi (la guerre des Sambre) On va tenter de completer. En Bd le suivi est fondamental.

 

Quant aux succès actuels, sur lesquels on n'a pas assez de recul (Zombillenium, The Walking dead etc..) on continue. On verra ce qu'on en fait dans quelques années...

 

Les bandes dessinées sont des documents à forte rotation. Afin de proposer un choix d'albums attrayants et en bon état, les ouvrages détériorés seront pilonnés et rachetés, notamment les grandes séries classiques, telles que Tintin, Lucky Luke, Blake et Mortimer, qui, constamment rééditées, pourront être remplacées sans difficulté.

En revanche, même si la bibliothèque n'a pas de mission particulière en matière de conservation de bandes dessinées, certains ouvrages devront être conservés :

- la production d'éditeurs aujourd'hui disparus et dont les titres ne sont pas réédités (ex. : Futuropolis, Magic Strip)

- Les petits éditeurs qui, souvent en marge des circuits commerciaux traditionnels, explorent les nouvelles tendances de la BD contemporaine. Leurs choix novateurs les condamnent parfois à une brève existence. Nous pouvons retenir, à titre d'exemples : L'Association (qui édite la revue " Lapin "), Cornélius, Ego comme X...

On conservera également les ouvrages de référence sur la bande dessinée (dictionnaires, chronologies, histoire...), les essais consacrés au genre, les principales études sur les auteurs. (http://poldoc.enssib.fr/ressource/bm/Reims/Reims_BM6.htm )

 

Bref, vaut mieux s'y connaître, mais ne surtout pas appliquer la règle des "trois dernières années sans prêt" de façon automatique. Si tu vires Carmen Cru, c'est dommage...d'autant qu'elle renforcera ton thème humour et peut y retrouver une nouvelle visibilité.

 

J'ai connu quelqu'un qui avait viré Jack London de son fonds de littérature générale. A ma connaissance, il continue d'exercer son métier.... :blink: 

Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Giss

Merci. J'étais tombé sur la poldoc de Reims que tu cites ce matin. Je vois que je déc*nne pas trop dans la méthode que j'applique. Le problème est que le bureau est petit, et que j'ai déjà pas mal désherbé depuis quelques mois, je n'ai plus de place pour les rebutés jusqu'à la rentrée (juste un petit coin d'étagère que j'ai libéré ce matin), et il faut que je réfléchisse où je peux libérer de la place pour faire la réserve (une étagère entière, ça serait top !).


 


Je vais prendre mon temps, j'ai commencé à prendre les séries une par une, les apporter au bureau, ça me permet de voir physiquement ce que j'ai, leur état, et je note sur un carnet pour chaque série le nombre de tome que l'on a, le nombre de tomes de la série, si elle est en cours ou abandonnée ou finie, le thème (que je comptais mettre en avant effectivement), et si la série sort bien ou non (pour la compléter, la suivre, la mettre en valeur au besoin, la mettre en réserve ou la rebuter). Pour les "classiques", effectivement comme tu dis, on arrive à "sentir". Les Prat, je compte les garder, même s'ils ne sortent pas. Je ne suis pas calée, mais j'ai quelques repères quand ^même. Je me suis épatée à reconnaître un dessinateur en feuilletant un ouvrage (je ne savais pas qu'on avait Manara) !


 


Pour le moment les séries que je compte désherber ou mettre en réserve faute de place reste en rayon, mais c'est noté sur mon carnet pour le moment où je pourrai le faire.


 


 


Mon plus gros soucis c'est : que faire des albums qui sont les seuls de la série que l'on ait et que je ne veux pas compléter ? Rebuter ? Les mettre en rayon à côté des One Shot (que je compte mettre à part, alors qu'ils étaient mélangés aux séries dans les bacs) ?


Modifié par Giss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Pour le on shot isolé, sans suivi, coup de cœur d'un jour, on en a plein aussi : solution, comme je te disais, les intégrer à une thématique, si tu décides de faire un classement genré. Et puis c'est toujours pareil : il y a les séries réelles (que si tu n'as pas la suite c'est nul, là il faut pilonner ou continuer, pas le choix...)et les series où chaque titre peut se lire séparément.


 


Autrement, je ne t'en ai pas parlé parce que ce n'est pas la pratique de tout le monde, c'est qu'étant en réseau, nous pouvons desormais faire circuler strictement toutes nos séries en échangeant avec d'autres bibs. On le fait déja en jeunesse et en manga jeunesse, mais on va élargir à de grosses séries ados. Je te refiles 4 séries de chez nous, tu me refiles 4 series de chez toi, on revoit ça dans un an et basta. Ça c'est un des (rares) avantages des réseaux. A voir si tu peux le faire (si tu n'es pas en réseau) par convention. L’Intérêt c'est qu'en septembre ton public découvre un nouveau fonds, réellement nouveau.


 


Important : se mettre d'accord sur les thématiques (ou des auteurs) dans le réseau, et regrouper les achats, et ça c'est moins drôle, parce que ça peut donner une uniformisation au final qui n'est pas bonne. Par ailleurs, je te refiles une série western contre une série Fantasy, ça marche pas non plus. C'est complexe mais le résultat pour les publics, si c'est bien fait, est positif : on fait réellement du neuf avec du vieux et on rentabilise les fonds, en désherbant finalement moins.


 


Sur des auteurs "historiques" c'est plus complexe : si tu refiles tes Manara, qu'est-ce qu'on va te refiler d'équivalent à la place ?


 


Un petit truc qu'on a remarqué aussi, c'est que le temps passe (tu as remarqué) et les mentalités changent. Du coup certaines séries qu'on avait classées en ados il y a dix ans ou moins auraient aujourd'hui leur place en jeunesse. Il y a de bonnes pêches à faire par là aussi.... 


Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Giss

Et oui, j'ai remarqué aussi ... le temps passe. Par contre je n'ai pas ton recul pour voir l'évolution au sein d'une bibliothèque. Il y a quelques mois, quand j'ai mis mon nez dans le fond BD jeunesse, j'ai déjà changé des séries du secteur adulte au secteur enfant, sous le regard circonspect des bénévoles. Et ces séries tournent beaucoup mieux !


 


Pour les tomes isolés, je vais les reprendre un par un, mais j'en ai quasiment un centaine, ça va prendre du temps encore. Il y a des séries que j'ai prévu de déclasser pour cause de "tomaison lacunaire". J'adore cette expression, j'en profite pour la placer !


 


Je retiens l'idée des échanges de BD. Pas pour tout de suite, mais peut-être plus tard ... Effectivement nous ne sommes pas en réseau, mais des liens se tissent de plus en plus entre bibliothèques du secteur.


 


J'ai l'impression que la plupart des thématiques sont assez bien représentées, à confirmer par suite (ou pas).


  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Tomaison lacunaire, j'ai du lire ça une fois dans un manuel, t'es une pro, je m'en doutais !  :D


  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Giss

Je vois qu'on a les mêmes lectures ! :D


 


Merci !


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Giss

Pour un classement par thématique, voici les thèmes que tu as donné Ferris : Fantasy, western, historique, société, humour, comics.


 


Pour le moment je note pour chaque série le thème annoncé sur BDgest (qui m'est d'un grand secours actuellement !). Je retrouve : aventure, western, historique, SF, héroïc fantasy, roman graphique, humour, polar. Je crois que ne n'oublie rien.


 


Ce qui me gêne, c'est que des livres comme Lulu femme nue, ou la montagne magique, je sais pas trop où les mettre : une thématique roman graphique ne me semble pas pertinente dans ma bibliothèque rurale (même si personnellement ça aurait tendance à m'attirer, ça a un côté "littéraire" dans le nom qui risque de rebuter ?), une thématique manga non plus (pas assez en adulte, et différents formats, difficile à classer).


 


 


Sinon, concrètement, je n'ai pas d'exemple en tête de bibliothèque où les BD sont classées par genre. Quelle signalétique utilisez-vous ? Comment repérer, quand on a un livre en main, où il faut le ranger ? Là, je pense aux bénévoles qui risquent d'être perdus dans un nouveau classement, sachant qu'ils viennent environ une fois tous les 15 jours.


Ce qui me vient en tête, c'est : une couleur d'intercalaire par thème, une étiquette de la même couleur sur le livre avec la mention "OS" pour les one shot. Et quid des séries avec 1 seul tome que je garderai (j'ai commencé à faire le tri, il ne resterait pas grand chose de ces 100 titres là) ? Ou alors mettre les titres tous seuls à part sur les étagères : les one shot et les "1 tome" (pour le moment tout est en bac, mais ça prend une place énorme dans ma petite bibliothèque) ?


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ysé

Les mangas personnellement, je les mets sur étagères, car ils sont perdus dans les bacs sinon :angel:


 


Tu peux aussi créer une rubrique "société" parce que Davodeau je serais pas ou le mettre non plus par exemple. Et puis toujours faire attention quand on part dans des classements trop précis, il y a toujours des livres qui ne rentrerons pas dans les cases et ça fini par être "trop" - et plus personnes de s'y retrouve.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Giss

Je lutte souvent avec moi-même : être précis, oui, mais pas trop ! J'aime que les choses soient claires, j'ai assez de choses qui tournent en même temps dans ma tête, alors j'imagine que les usagers sont comme moi : je n'aurais pas envie de réfléchir en arrivant devant le secteur BD d'une bibliothèque pour comprendre où trouver ce que je veux. Alors je cogite un max au départ pour que ça leur semble naturel ! Je suis d'accord avec toi : pas trop de thèmes, mais pas trop peu non plus. Restera à trouver des termes génériques quand j'aurai fini mon analyse de l'existant.


 


Les mangas style One Piece sont aussi sur une étagère chez nous, mais on en n'a pas énormément et ils sont en jeunesse. Les seuls mangas adultes que l'on ait (hors BDP, mis en présentoirs) sont en format BD "classique". Et on n'en a pas beaucoup. C'est pour ça que le thème "manga" ne me semble pas pertinent chez nous.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

@ Giss.


Je t'avais aussi donné société (en prenant la serie Petit Polio comme exemple), mais j'avais oublié le genre polars (peu représenté chez nous). Et Ysé a raison : en sociétal, société, problèmes sociaux etc..tu peux mettre pas mal de choses, notamment des one shots et du roman graphique. Pour aventures, c'est trop vaste, ça fait un peu fourre-tout, mais tout dépend de ton fonds : les Passagers du vent ou les Pirates de Barataria peuvent y rentrer. Souvent ça joue sur l'historique et ça fait des thematiques qui se chevauchent (Les Aigles de Rome...)


 


Et c'est vrai que tu auras des inclassables, c'est inévitable : bac fourre-tout (en dessous du bac), mais c'est un peu une mise au placard.... Et les bénévoles seront contentes d'avoir un espace sans classement particulier.


 


Le risque c'est de mélanger forme et contenu : roman graphique ou manga, c'est une forme, pas un contenu, pas une thematique. Mélanger les deux c'est le début de la galère.


 


Pour les mangas, comme Ysé : étagères.


 


Je sais que la question des genres et des types de signalétiques correspondantes avait déja été abordée mais je ne retrouve pas.


 


Je sais que la question est très complexe , surtout si on a des bénévoles affectées au rangement. On en avait discuté à propos des CD, voire les thematiques albums jeunesse, car c'est la meme problematique: On se retrouve avec toujours différentes contraintes qui ne sont pas compatibles : classement par format, (beaucoup de romans graphiques ont un format livre qui justifierait un classement vertical sur etagères, donc une cotation au dos...), classement par age (enfant/ado au minimum) avec une couleur-pastille, classement thematique (par nom + picto sur l'intercalaire et un picto rappelé sur chaque bd pour ne pas se tromper, sous-classement par nom de série (en y intégrant par auteur les noms des one shots ?, ou classement par auteur pour tout le monde ? Et pourquoi par auteur, vu que c'est l'illustrateur qui est le plus connu etc...) 


 


Bref, si on plonge la-dedans, c'est vite ingérable. Choisir les thematiques, c'est obligatoirement se poser des questions de signalétique. Donc faut faire simple : 1 classement et 1 sous-classement. Au delà c'est l'inconnu et ni le public ni les bénévoles ne suivront.


 


Nous on passerait (c'est pas fait...on est comme toi on reflechit) du classement par nom de série à un classement thematique + nom de série. Les one shot non genrés seraient en bac fourre-tout. L'auteur et la serie forment un tout alphabetique en continu. Sur le papier c'est beau, mais on s'arrête là : un Tardi seul sera classé dans sa thematique à TAR; Un Tardi en série (le Cri du peuple par exemple) sera classé dans une autre thematique à CRI. Et là c'est la dispersion. Tardi est partout donc nulle-part...Ou alors on reprend tout en Thematique + auteur et on lâche les noms de séries comme systeme de classement.


 


En gros c'est soit séries soit thèmes, pas les deux. On cogite....Le public et les bénévoles marchent bien dans les séries. Mais on a une grosse dispersion des one shot en fourre-tout, ce qui est dommage. On cogite....


 


Autant la thematique est tentante pour redonner une autre vie au fonds, autant elle genère des problemes de classement et de dispersion. Moi j'hésite encore. D'autant plus qu'ensuite, comme je te le disais, il va falloir dans la poldoc équilibrer les thematiques créées, en plus de devoir tenir compte du suivi des series (qui est déja assez lourd comme ça). Et puis en Réseau, il faut que toutes les bibs adoptent un systeme equivalent (themes mais aussi type de signaletique choisi) sinon les échanges deviendront difficiles


 


Ton fonds est énorme, comme tu le dis très bien. Et ça complique encore les choses. Et le désherbage massif n'est pas la solution comme on le disais au début.


 


C'est pas simple tout ça. Ce que je sais, pour être tombé dans le piège sur d'autres genres littéraires, c'est que la multiplication des signes visuels fait vite ressembler ta bibliothèque, comme je le disais un jour à propos des CD, à une boite de smarties.


 


Et la Bd, à la différence des albums, des livres ou des CD, ajoute un probleme supplémentaire : celui des séries et des formes (mangas, romans graphiques), sans compter l'age d'accès selon que tu regroupes dans un meme lieu ou dans des lieux différenciés.


 


A ceux qui ont fait des choix sophistiqués, augmentant la valorisation de leur fonds, et les assument bien de nous en parler....


Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Giss

Oui, j'aimerais d'autres retours.


 


Si je comprends bien, tu englobes la cote dans la signalétique ? Chez nous, on met le nom d'auteur en cote. Par contre, c'est rangé par série. La cote ne sert donc pas pour le rangement (pour les BD en tout cas).


 


Je me rappelle qu'il a été question de signalétique dans un post sur le classement des contes. Piste à explorer.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Si tu veux, il faut voir ça sur la durée. Au début, logiquement on a la cote BD XXX + tomaison, au dos et en façade en haut à droite. Mais effectivement, au bout d'un moment, quand le fonds s'étoffe un peu et qu'on entre dans une forte politique de suivi de séries (et qu'on écoute les gens) on met le nom de la série en plus, en haut à gauche et les intercalaires alphabetiques se transforment en intercalaires avec nom de série. Et le classement alphabetique par serie remplace le classement alphabetique par auteur (cote)


 


Sauf que pour les one shot, on n'a que la cote, donc l'auteur, comme repère. Mais au bout d'un moment les one shots finissent en fourre-tout. Ou alors faudrait faire des bacs "séries" et des bacs "auteurs". Mais on crée une dispersion. Surtout si on a déja des bacs ados et des bacs jeunesse différenciés, tu imagines...


 


Alors on décide de tout mettre dans les mêmes bacs mais avec une gommette de couleur indiquant l'accès âge. Et on se retrouve avec trois signaletiques : la cote (qui est une signalétique), la série (qui est le mode de classement choisi et une signaletique) et l'accès (couleur = âge, qui est aussi une signalétique).


 


Et un jour un clampin bien intentionné arrive en disant que des thematiques, ça serait bien. Et il a raison à priori. Mais faut gérer tout ça ensemble....


 


En plus moi je suis pas un spécialiste Bd. Mais j'ai remarqué qu'on avait en général une forte propension a désherber surtout dans les one shot. C'est vrai qu'ils sortent moins, voire pas. Moins attractifs que les séries suivies, mais aussi moins visibles, moins mis en valeur, mis dans les parties basses du bac, pas vraiment classées. Donc je dis attention à ce type de désherbage qui, certes, nous facilite la vie mais....


 


En acquisition, on continue bien d'en acheter des one shot, et heureusement. Alors donnons-leur leur chance, comme aux séries. La thematique est une façon de leur donner leur chance.


 


Mais c'est compliqué.... :sweat:


 


PS. Pour les contes, c'est là : http://www.agorabib.fr/index.php/topic/134-comment-coter-et-donc-ranger-vos-contes-en-jeunesse/


pour le manga, c'est là : http://www.agorabib.fr/index.php/topic/1643-desherbage-fonds-mangas/


Pour les comics (on les avait oubliés ceux la...) : http://www.agorabib.fr/index.php/topic/1964-fond-comics/


 


Quelques liens de cette rubrique, pour les nouveaux venus, sur les questions de cotation :


http://www.agorabib....es-en-jeunesse/


http://www.agorabib....s-bd-et-mangas/


http://www.agorabib....a-4ème-de-couv/


http://www.agorabib....eurs-islandais/


http://www.agorabib....oter-les-80909/


http://www.agorabib....ompilations-cd/


Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Karine F

Vaste sujet que le désherbage et le rangement des BD.


 


Pour rajouter ma petite contribution, dans ma bib nous avons fait le choix de les classer par séries, sur la cote nous notons BD + 3 premières lettres du nom du scénariste (ce qui ne sert à rien :wink: ) et nous ajoutons en haut à droite une grosse lettre noire sur fond rouge pour les séries (1ère lettre du nom de la série) et une lettre rouge sur fond blanc pour les one-shots (1ère lettre du nom de la BD). Ensuite nous rangeons les BD dans des intercalaires avec le nom de la série, les one-shots sont dans des intercalaires Divers mais par lettre de nom de BD. 


Ouh là, en me relisant je ne suis pas sure d'être bien claire  :blush:


 


Pour le désherbage, vous lire me fait réfléchir... La collègue qui gérait les BD avant a désherbé beaucoup de "classiques"... Mais en même temps la bib est petite, nous n'avons pas de réserve et nous ne pouvons pas proposer à nos lecteurs que des "classiques" qu'ils ne lisent quasi pas ! 


 


L'idée d'échange de BD entre bibs d'un même réseau est une excellente idée que je vais garder dans un petit coin de ma tête  :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Giss

Si si Karine, tes explications sont bien claires. Merci, ça apporte de l'eau au moulin de ma réflexion.


 


Le problème du désherbage des classiques, c'est leur état physique et la possibilité ou non de les remplacer. Je n'ai pas avancé dans mon "analyse" des séries depuis jeudi, mais je sens que je vais devoir faire des choix : certaines BD sont des classiques, mais en mauvais état. Que faire : remplacer ou non ? Sachant petite bib = petit budget, il va falloir que je réfléchisse à la part que je souhaite consacrer à la BD. Sachant que jusqu'à présent la part était importante, mais le fond pas forcément bien suivi, j'aimerais réduire la part BD au profit d'autres secteurs délaissés, principalement les documentaires pour lesquels il n'y a quasiment pas eu d'achat les dernières années. Le problème c'est que je ne peux pas trop réduire non plus, car il y a plusieurs séries à suivre, dont certaines plusieurs tomes à rattraper. En secteur jeunesse c'est pire : les livres n'étant pas couverts, ceux qui cartonnent comme Titeuf sont en très mauvais état et à remplacer également.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

. Ensuite nous rangeons les BD dans des intercalaires avec le nom de la série, les one-shots sont dans des intercalaires Divers mais par lettre de nom de BD. 

 

Merci de ton retour Karine ! Donc si je comprends bien tu as un classement alpha par nom de serie et un classement alpha par auteur (quand tu dis par nom de Bd , c'est à l'auteur ou au titre ?) pour les One shot que tu classes en "Divers" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Karine F

Merci de ton retour Karine ! Donc si je comprends bien tu as un classement alpha par nom de serie et un classement alpha par auteur (quand tu dis par nom de Bd , c'est à l'auteur ou au titre ?) pour les One shot que tu classes en "Divers" ?

Tout est classé en fonction du nom de la série, on ne tient pas du tout compte de l'auteur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Karine F

 j'aimerais réduire la part BD au profit d'autres secteurs délaissés, principalement les documentaires pour lesquels il n'y a quasiment pas eu d'achat les dernières années. 

Ici on aurait plutôt tendance à faire l'inverse  :wink:  on achète de moins en moins de documentaires parce qu'ils sortent de moins en moins, il y a des domaines qu'on pourrait désherber entièrement... et au contraire on achète plus de fictions ! en même temps vu que le budget diminue chaque année et que le prix du livre lui non, on doit faire des choix drastiques  :angry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Giss

J'explique ma situation, tu comprendras mieux ma réflexion : je travaille depuis quelques mois dans une bibliothèque associative qui jusqu'à présent n'était gérée que par des bénévoles. Donc le suivi du budget s'arrêtait à "On a encore des sous, on peut acheter des livres." Ils achetaient un peu dans tous les secteurs, mais les documentaires étaient vraiment laissés de côté. Depuis que je suis arrivée, j'ai pas mal désherbé ce secteur vieillissant. Là on est à un peu plus de 200 documentaires jeunes (il y en aura encore à sortir, mais on va pas exagérer) contre 2 300 BD adultes (hors livres BDP).


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Karine F

J'explique ma situation, tu comprendras mieux ma réflexion : je travaille depuis quelques mois dans une bibliothèque associative qui jusqu'à présent n'était gérée que par des bénévoles. Donc le suivi du budget s'arrêtait à "On a encore des sous, on peut acheter des livres." Ils achetaient un peu dans tous les secteurs, mais les documentaires étaient vraiment laissés de côté. Depuis que je suis arrivée, j'ai pas mal désherbé ce secteur vieillissant. Là on est à un peu plus de 200 documentaires jeunes (il y en aura encore à sortir, mais on va pas exagérer) contre 2 300 BD adultes (hors livres BDP).

C'est vrai que vu comme ça ta démarche est totalement cohérente  :drool:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Giss

N'est-ce pas ! :D


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Je plussoie sur la constatation : dans notre réseau, la part des documentaires (adultes) et même des romans adultes dans les petites structures a eu tendance à décroître tres fortement au profit de la fiction jeunesse et Bd. On en arrive en pourcentage d'acquisition à des taux inférieurs à 30% pour les docs (adultes et jeunes) et 70% pour la fiction (majoritairement jeunesse). La demande jeunesse est accrue par la demande des classes et groupes en général.


 


Conséquence: le fonds doc adultes vieillit mais ne peut pas facilement être désherbé parce que le coût de remplacement d'un doc est très supérieur à celui d'un album jeunesse. Quant au fonds doc jeunesse il se cale de plus en plus sur les demandes des classes et non sur le tout public, donc il manque un peu de variété dans les thematiques.


 


Je me demande parfois si on est pas en train de fabriquer des bibliothèques pour la jeunesse...


 


On essaie de donner une attractivité au fonds doc adultes par le biais des livres pratiques (cuisine, jardinage, bricolage, medecines douces etc...) mais ce n'est pas évident, et c'est coûteux, mais ce sont des genres qui ne vieillissent pas trop vite.


 


En fait la norme, pour une bibliothèque de proximité est de 40% doc/60% fiction (en nombre de livres). Après il faut répartir ça par secteur. Comme tu dis, on complété en fait avec des fonds Bdp.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mariemayline

Bonjour,


 


Je travaille en bibliothèque de C.E. et je dois aussi désherber les BD, vous avez répondu à beaucoup de questions que je me posais.


 


Les BD sont classées par auteurs et après par série. Sur mes intercalaires, les auteurs et les séries sont notés. J'ai fait ce choix car j'ai remarqué que les lecteurs connaissent les titres des BD, mais pas forcèment les auteurs. J'ai besoin d'un exemple pour mieux comprendre, car le désherbage est un casse-tête.


 


Exemple : pour la série "les Bidochon", Les BD ne sortent plus depuis plusieurs années, qu'en faites-vous ? En sachant que c'est une petite bibliothèque et pas de réserve.


 


Merci pour vous réponses.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Pour nous pas de question parce qu'on considère que c'est une série toujours en cours (je crois que le dernier paru, les Bidochon sauvent la planète doit dater de 2012 mais la série continue, et il a reçu un prix en 2013). Donc on conserve en bacs (bientôt peut être dans une thematique humour).


 


C'est vrai qu'ils sortent moins qu'avant, tout simplement parce que la série a débuté vers 1980, donc il y a tout un public ado et adulte qui ignore complètement ce que c'est. Et puis c'est l'humour "fluide glacial" de l'époque, comme tous tes Gotlib si tu en as. C'est tout un pan de l'histoire de la Bd française. On a donc dérivé vers un public adulte, plus âgé, et plus rare c'est vrai. Il y a eu un film mais il a fait un bide. Nous on conserve mais parce qu'on a la place. 


 


Si tu n'as pas de réserve du tout, il n'y a pas de solution miracle : tu jettes (ou tu donnes à une collègue après ton pv de pilon). Tu n'es pas un musée de la Bd, tu n'es pas une bib de conservation, et tu n'as pas vocation à être une bibliothèque de référence, donc si pas de sortie depuis 3 ans, tu jettes. Sans état d'âme. Mais pas forcement le tout :


 


En effet, comme c'est une série dont chaque numéro peut se lire à part, tu peux faire un choix, histoire de garder une trace, et c'est valable pour d'autres séries de ce genre (nous on a fait ça pour les Gai-Luron) :


1) Ne conserver que les deux ou trois derniers parus


2) conserver ceux qui sortent le plus (comme chaque album traite d'un thème précis il y a peut-être des themes plus porteurs), 


3) Acheter le prochain, on sait jamais (ils ont reçu le prix à Angouleme en 2001 pour le tome 17, comme quoi ça peut relancer la serie), et jeter le plus ancien, de façon à n'en avoir toujours que 3 en bacs par exemple


4) Ne conserver que ceux qui ont été primés (ils ont reçu trois fois le prix à Angoulême mais 2 fois pour l'ensemble de la série)


 


C'est une solution valable pour toutes les séries sans suivi chronologique. Une serie chrono tu jettes tout, mais là tu n'es pas obligée. Par contre le jour où Binet arrête complètement la série, tu attends 1 an et tu tires un trait définitif : plus une trace. Et là tu enlèves l'intercalaire et tu l'affectes (enfin) à une autre série, le cœur en fête ! :D 


 


Bonne chance Marie, c'est toujours dur de jeter, on le vit tous. Mais c'est légitime et nécessaire. Tes taux de sortie et ton manque de place, comme ton type de bibliothèque, le justifient amplement. C'est finalement ton public qui te dit le le faire, en n'empruntant pas. Tu ne commets pas un attentat contre la Culture. Et enfin, les Bidochon c'est pas Asterix non plus. La Bd c'est comme le reste de la fiction : les 3 dernieres années sans prêt, et hop... Et place aux jeunes séries plus demandées.


 


Mais bats-toi quand même pour avoir une petite réserve, au moins une armoire, quelque chose.


:)


 


PS. Surveille la rubrique nécrologique, Binet a déja 67 ans et c'est un fêtard, on sait jamais... :tongue: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mariemayline

Merci, je comprends mieux et mes critères de désherbage vont être plus précis...


 


Pour la réserve, c'est en cours de réflexion, j'ai proposé quelques idées. A suivre.... :)


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×