Jump to content
fanch

sujet concours assistant 2013

Recommended Posts

Ferris

@Nathalie


 


Oui, mais t'éliminer toi, je trouve ça scandaleux  !  :D


 


Plus sérieusement, ce que je trouve dommage c'est que dans ce cas précis on élimine (certains disent "on sélectionne les meilleurs", en général c'est ceux qui ont eu le concours qui le disent, c'est marrant...) non pas sur la compréhension d'un texte et la capacité de répondre, mais sur un aspect purement formel qui vaudrait pour n'importe quel type de concours : la capacité à faire de la lecture rapide (tiens, salut Bernard, toi qui estimais que l'on devrait enseigner ça...) et à synthétiser des données. Or ce n'est pas spécifique à notre profession et c'est très scolaire. Parce que dans le quotidien, nous sommes confrontés à la problématique inverse : nous avons tout le temps de lire, comprendre, annoter, enrichir, contextualiser etc...et la vraie différence va se jouer sur notre capacité à synthétiser et à produire un argumentaire qu'on sera capable de présenter en dix minutes à un parterre d'élus dont la moitié se fout complètement et l'autre moitié n'y comprend rien.


 


Plus les instruments de sélection d'un concours reposent sur une base éloignée de la profession et du vécu professionnel (on est en interne) ou des connaissances théoriques, plus le concours est injustement sélectif. Les "bêtes à concours", comme on dit, sont souvent des gens qui maîtrisent tous les aspects formels plus que le reste. C'est un peu ce que j'appelle l'effet PowerPoint : si tu sais vendre le produit, le produit en lui-même n'a aucun intérêt particulier, tu sais vendre plein de produits...


 


@Cécile.


 


Oui, plus risqué je trouve. Le numérique est à la fois une évolution ET un nouveau médiateur.  Pas évident. 1h de moins que le concours de bib ? Ils y vont fort quand même. Autant tenter conservateur tout de suite, ça doit se faire en chaussons...


Edited by Ferris
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cécile Gaultier

Exactement, le fait est que les concours ne reflètent absolument pas la réalité du métier.


Donc je propose de nouvelles épreuves:


- raconter un "monsieur pouce"


- rédiger un argumentaire destiné à une ado sur le thème "twilight, et après?" ou à une mamie sur le thème "Bourdin, et après?"


- et enfin un exercice Mac-Gyver : avoir une politique documentaire et d'action culturelle avec trois francs six sous, un tapis et 4 poufs.


Là, je déchire...


  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Archi-d'accord avec toi ! D'ailleurs Mac-Gyver est potentiellement le meilleur bibliothécaire du monde, si on se réfère à notre quotidien. Bravo pour le programme. Et là les grosses têtes auront intérêt à retrouver des mains pour réussir le passage...ça les changera !. :D


  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Petit Lu

oh yes !!!! raconter un monsieur pouce ce serait top : organiser une heure du conte, un programme d'animation, et tout ce que l'on fait en vrai..............


 


Pour la note : moi j'ai fait 2 parties 1- def de la lecture auj : qui lit quoi comment et résussite scolaire et 2- considérer et intégrer les nouvelles pratiques de lecture...


 


Je trouve pas ça super intelligent ni bien passionnant je peux recommencer et donner une autre copie ?


 


 


quoi  vous me dites que finalement bibliothécaire... on peut envisager ? Je commence à en avoir marre des concours qui se déroulent à la suite... j'ai une rencontre trop bien avec Christophe Alline et les écoles le 22 mai, comment voulez vous que je sois au concours le 21... Il faut choisir : mon métier ? Mon évolution de carrière ?

Edited by Petit Lu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Petit Lu, tu vas te faire croquer tout cru. 2 parties c'est déjà risqué, mais tout se joue sur la synthèse des deux. Et là tu tombes, en gros, sur les anciennes pratiques (via leurs conséquences) versus les nouvelles pratiques. Perso, ça me parait risqué de chez casse-gueule. Enfin j'ai pas vu ta copie... :tongue:


 


Vous savez un truc, tous : depuis 3h ou plus on est en train d'utiliser le forum comme on utiliserait Twitter, en plus long. C'est marrant, mais j'ai même pas le temps d'aller pisseruriner ,  satisfaire un besoin naturel ! :hyper:


Share this post


Link to post
Share on other sites
Petit Lu

et moi, je suis au boulot, c'est craignos.... fallait faire 3 parties comme dans une dissert ? Dans la note de cadrage c'est pas précisé. Il faut faire apparaître le plan, mais j'ai pas vu plus d'info.


 


Je ne pense pas avoir fait ancienne contre nouvelles pratiques j'ai plutot fait état des lieux contre évolution


 


je savais que c'était mauvais... ba je passerai en interne la prochaine fois... si j'ai le courage...


Edited by Petit Lu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

je savais que c'était mauvais...


 


Hey, panique pas, ce n'est qu'un avis personnel et je ne fais pas partie des correcteurs !  :) 


Par ailleurs si la présentation et la rédaction sont nickels, vu l'importance que ça a dans les concours comme on le disait tout à l'heure, tu conserves toutes tes chances.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Petit Lu

Oui mais en fait quelqu'un pourrait-il me dire ce que c'est que cette fichue note ? 18 parties avec sous parties intégrées ? 2 parties, 3 ?????Dans mes prépa cned les corrigés présentaient seulement 2 parties. une conclusion ou pas ? Une formule type pour terminer ?


Edited by Petit Lu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Petit Lu

et grace à toutes ces questions je suis passée de petit renne à Faon :hyper:


  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Feecara

En Prépa CNFPT c'est deux parties avec deux sous partie équilibrées, passer de 20 pages à cinq pages avec une intro et 1 phrase de conclusion (toute façon on a pas le temps de faire plus). Sans oublier les mentions avant l'introduction, très formel très scolaire.... Très très très loin de notre quotidien.

Peut être que l'étude de cas de bibliothécaire est plus près de nos pratiques. Si quelqu'un a déjà fait, je veux bien savoir.

Vivement l'épreuve de racontage au concours.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Litanajapou

Félicitation ptit Lu!! :thumbsup:


Pour ma part, j'ai pas suivi de préparation (c'est peut-être pour ça que j'ai autant ramé, je manquais d'entrainement!!) mais je me suis plantée même en passant en interne!


 


Bref, pour ma part, comme j'ai pas eu le temps d'organiser et de faire un plan en béton, j'ai relu les notes prises pendant ma lecture (oui Ferris, je n'ai pas fait que lire pendant 2h30!!) et donc ça donne 1er paragraphe (oui étant donné que j'étais à la bourre, avec le stress de me dire j'y arriverai pas, on peut parler de paragraphe et pas de partie ou alors des minis parties de 5 lignes) donc je reprends 1er paragraphe: constat de la lecture aujourd'hui, 2ème paragraphe: l'évolution des pratiques de lecture donc 3ème paragraphe: les moyens que les bibliothèques peuvent mettre en place afin de "gérer" ces nouvelles pratiques!!


Oui, je sais c'est pas l'idéal, c'est du concentré de synthèse (j'ai jamais autant merdé un concours). Au moins, les examinateurs n'auront pas le temps de dormir sur ma copie! :D


 


C'est vrai que notre discussion ressemble un peu à twitter sauf qu'on peut vraiment écrire. J'aime pas twitter car étant une bavarde, j'ai plein de truc à dire et c'est trop limité! Jsuis frustrée alors qu'ici, on peut s'épancher tranquillement! Je tiens à préciser que je bosse quand même. Je viens de me "taper" 1 heure de rangement après avoir reçu des classes cet aprem!!! :hyper:


  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

(j'ai jamais autant merdé un concours)


 


Attends de voir le prochain, on va rigoler.. :D 


 


Je viens de me "taper" 1 heure de rangement après avoir reçu des classes cet aprem!!!


 


Encore un excellent sujet de concours-Mac-Gyver, parles-en à Cécile ! :) 


Share this post


Link to post
Share on other sites
Litanajapou

Oh oui, là c'est sûr, j'arriverai à avoir la moyenne sur "comment accueillir au mieux des classes tout en les sensibilisant à la bibliothéconomie et l'organisation d'une bibliothèque?" :D


Et puis, ok celui là, je l'ai pas réussi mais cette année j'ai pas tout perdu, j'ai quand même réussi le concours d'adjoint du patrimoine de 1ère classe!!! Et oui, le concours d'assistant est le 2ème de l'année, tout comme Cécile d'ailleurs. J'avoue que 2 concours dans l'année, c'est trop pour moi!! Jsuis pas une bête de concours, mais une "bête" de terrain! :shifty:


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

j'ai quand même réussi le concours d'adjoint du patrimoine de 1ère classe!!! 


 


Ben ça je savais pas ! Félicitations quand même ! :)  :) 


 


Comme on dit à la pause café, rubrique ragôts et commérages, ça fait quand même pas pareil d'avoir un concours que de passer au grade supérieur "à l'ancienneté". Vaste débat, je sais. On a une collègue qui est passé récemment cadre A à l'ancienneté, elle sait que tout le monde le sait, et que tout le monde sait que ça ne lui a pas donné de compétences nouvelles évidemment. Du coup, bien qu'elle soit passée "cheffe", elle commence à arrêter de la ramener la-dessus parce que ça fait ricaner dans son dos. Elle aurait passé le concours de bib, même si le concours n'est finalement une preuve de rien non plus, ça lui aurait donné une nouvelle légitimité qui aurait été reconnue par tous. C'est con la fonction publique quelque fois... :wink: 


  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Litanajapou

Merci Ferris!! :D


Bon j'avoue que j'ai du mal à comprendre la fonction publique. Ce n'est pas ma façon de fonctionner. Pour ma part, l'important, c'est le concret, mes actions que je fais tous les jours et le fait que je suis contente d'aller bosser chaque matin, sans stress!!


Share this post


Link to post
Share on other sites
fanch



Sans revenir sur la note (il n'y a plus rien à faire, autant passer à autre chose...), je préfère me concentrer sur les épreuves à venir. Je ne suis pas encore devenu une bête à concours mais, souhaitant réaliser une reconversion professionnelle, j'ai passé celui de bibliothécaire en 2011 (il fallait choisir son concours cette année là, et comme je ne connaissais pas encore bien le fonctionnement des concours, j'ai passé celui qui correspondait à mon niveau de diplôme...)


Aujourd'hui, en congé parental, j'ai (un peu) plus de temps pour préparer et me présenter à toutes les épreuves (j'ai l'avantage d'avoir au maximum 200 km à faire et de ne pas avoir à me soucier du logement...), et je n'ai surtout pas eu le souci de la demande d'équivalence.


Pour cette raison, il me semble indispensable de me présenter à tous les concours, le travail personnel portera bien ses fruits un jour ou l'autre (tout comme le bénévolat en bibliothèque, les formations BDP quand il est possible d'y participer, l'enseignement à distance, les demandes d'emploi spontanées selon l'actualité des bibliothèques locales et la réponse aux annonces du cdg). L'objectif étant pour moi de pouvoir décrocher les oraux, qu'ils soient de concours ou de recrutement.


@ Petit Lu, pour toutes ces raisons il faut passer bibliothécaire


@ Ferris, les sujets ne sont pas spécifiques à la profession, encore moins dans le concours bibliothécaire pour lequel, si je me souviens bien, il fallait choisir à l'inscription, pour la note, entre un sujet scientifique et un sujet littéraire (nous avions eu un sujet sur le clonage et les cellules souches embryonnaires...)


C'est pour ça aussi que je trouve anormal de limiter la profession (ou de l'assimiler) à une profession littéraire, ou à l'histoire de l'art comme cela l'a été pour l'inscription au concours d'assistant. Évidemment je dis ça parce que j'ai une formation scientifique. Mais l'une des missions des bibliothèques n'est elle pas, outre le développement de la lecture publique, de travailler sur tous les champs de la connaissance et contribuer à la formation à la recherche documentaire ?


Share this post


Link to post
Share on other sites
Panettone

A priori, vu vos messages, le plus difficile semble d'être capable de juger de son travail...


C'est aussi mon cas.


Bien contente d'avoir 'échappé' au questionnaire, même si les correcteurs risquent d'attendre des notes de synthèse vraiment bétons pour le coup.


Vu les chiffres, ça vallait le coup de la passer en région parisienne...


Personne pour partager son plan pour la note d'assistant principal ?


J'ai eu beaucoup de mal à faire quelque chose d'équilibré, et j'ai donc eu du mal à terminer.


Je n'ai pas rédigé de conclusion, mais on nous a toujours signalé en formation CNFPT qu'elle n'était pas obligatoire pour ce concours ci...


Ca donne, pour ma part, un truc du genre 'I - Le constat d'une nécéssité (objectifs de l'accueil des publics issus de la diversité culturelle en bib / solutions professionnelles pour dépasser les difficultés) II - Les outils de mise en place de cet accueil (outils biblio / médiation culturelle). Il y avait beaucoup d'exemples dans les textes, et peu de textes, mais de longs textes, ca a constitué pour moi la difficulté majeure...


Plus qu'à attendre, même si fort peu d'espoir...


 


Edit : Sans doute était-il plus pertinent d'articuler son plan autour du rôle social/rôle culturel des bibliothèques aujourd'hui...


Edited by Panettone

Share this post


Link to post
Share on other sites
sally

Bonjour, sur Assistant Principal je suis partie, en gros, sur :

1/repositionner la bib dans la cité (a/missions bib entre integration et respect des racines - b/Un fonctionnement collaboratif, reseaux et partenaires)

2/une organisation interne à adapter aux usages et usagers (a/un accueil en accord avec les cultures diverses - b/des services et collections en accord avec les usages diversifiés cf langues etrangeres, question des budgets etc.)

Effectivement très court en 3h, peu de documents mais assez denses...

Edited by sally

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

@ Ferris, les sujets ne sont pas spécifiques à la profession, encore moins dans le concours bibliothécaire pour lequel, si je me souviens bien, il fallait choisir à l'inscription, pour la note, entre un sujet scientifique et un sujet littéraire (nous avions eu un sujet sur le clonage et les cellules souches embryonnaires...)

C'est pour ça aussi que je trouve anormal de limiter la profession (ou de l'assimiler) à une profession littéraire, ou à l'histoire de l'art comme cela l'a été pour l'inscription au concours d'assistant. Évidemment je dis ça parce que j'ai une formation scientifique. Mais l'une des missions des bibliothèques n'est elle pas, outre le développement de la lecture publique, de travailler sur tous les champs de la connaissance et contribuer à la formation à la recherche documentaire ?

 

Tout à fait d'accord. Mais il faut distinguer le concours et la profession. Le concours reste une sélection dont on peut regretter que les critères soient essentiellement basés sur un savoir plus que sur des savoir-faire. C'est ce que disent beaucoup ici en rappelant que notre métier est au quotidien basé sur le développement de savoir-faire (pour nous et pour les autres) plus que sur des connaissances et que ça ne serait pas mal d'en tenir compte lors des concours.

 

Et à ce niveau il n'y a aucune différence fondamentale entre un sujet sur les cellules souches embryonnaires et l'art de la narration chez Balzac. On reste sur du "savoir".

 

Par ailleurs ce savoir est maintenant accessible via internet et notre rôle n'est plus de savoir mais de pouvoir apprendre aux autres à chercher. On passe donc d'un savoir à un savoir-faire. Et là, il est certain qu'aborder ce métier avec une licence de physique-chimie ou de lettres modernes ne pose aucun problème en soi : avec les deux types de "bases" (littéraire ou scientifique, quoi qu'il y aurait beaucoup à dire sur cette typologie vétuste), il s'agit de savoir si on est capable de monter un budget, préparer une animation, passer un marché public, raconter une histoire, réaménager sa bibliothèque en poussant ses travées, aider un gamin à faire ses devoirs, préparer une affiche etc...Bref : notre profession (je fais en vrai), au 20° siècle, n'a jamais été littéraire en réalité. C'est notre origine socio-culturelle qui est (ou fut) littéraire (je viens de ). Et faire coïncider les deux relève de nos mythologies internes (encore un truc qui pourrait prendre place sur le sujet sur les stéréotypes de la profession. Je viens des lettres et j'y retourne, qui m'aime me suive..). Le mythe pouvait subsister tant que nous étions dans une prédominance de la culture traditionnelle (les belles lettres, les sciences humaines etc...) et une notion du bibliothécaire "qui a lu tous ses livres" (mythe encore répandu dans la population).

 

Aujourd'hui ce n'est plus le cas. Le bibliothécaire n'est plus un "sachant" mais un "aidant". Ses outils se sont tellement diversifiés que ses connaissances de base ou sa spécialité d’origine n'ont plus aucune espèce d'importance. Même si les concours ont contribué pendant longtemps à entretenir le mythe littéraire (au fait, qui établit les sujets, des gens de quelle generation, ayant quel bagage et quel vécu quotidien ?)

 

Reste à savoir si la ségrégation ancienne basée sur l'importance du bagage littéraire des uns et la soi-disant inculture des autres, n'est pas en train de se renouveler à travers la valorisation d'un savoir technique (le numérique et ses avatars, ou les capacités de gestionnaire par exemple, voire de management, ou de "capacité à nouer des partenariats" comme nous le rappellent avec un humour aussi grinçant que répétitif les profils de recrutement.) qui deviendrait, bien au-delà d'un outil de plus, un discriminant de plus. Dans le réel comme dans les concours. ( D'ailleurs le numérique était déjà très présent dans la note en question, mais vu dans un contexte général d'évolution des pratiques. Qu'en sera-t-il dans quelques années ...)

 

Les sujets de concours évoluent toujours en dernier lieu. Ils prennent l'air du temps avec du retard et le recrachent sous forme de questions. En premier, le métier évolue sur le terrain (nécessités et pratiques). En deuxième, les profils de recrutement s'adaptent avec retard (ils temoignent de cette évolution). En troisième les concours prennent le relais (ils institutionnalisent l'évolution).

 

Seuls les mythes et les stéréotypes demeurent encore longtemps.

Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Safiler

Pour assistant principal et le multiculturalisme, pour moi ça a donné 1 Faciliter la venue de tous avec a) rappel des missions fondamentales B) communication et c) personnel (recrutement/formation) puis 2 une offre de service adaptée obligatoire pour accueil dans de bonnes conditions avec a) actions culturelles reflet de diversité des publics B) partenariats avec les acteurs socioculturels ) collections.

J'ai essayé de faire concret, mais à la relecture ça me semble surtout miteux ! De toute façon, d'ici au 28 janvier il vaut mieux passer à autre chose et ne pas se laisser bouffer par le "et si..."

Share this post


Link to post
Share on other sites
calire

Bonjour


 


Je n'ai pas bien compris... est-ce que les sujets étaient nationaux ?


Je l'ai passé en Troisème voie à Pantin (principal 2eme classe), un ami à moi l'a passé à Montpellier en interne... la note de synthèse n'avait pas le même sujet : la lecture en France pour lui, le multiculturalisme pour moi....


Pourtant j'ai eu le même questionnaire de ceux de Rungis en interne...


Pour moi le plan de développement est le document qui formalise la poldoc, comme la charte des documents.


 


Je me demandais aussi si la moyenne d'admissibilité concerne tous les concours ou si il y a une note d'admissibilité par voie...


De même, quand ils tranferent des postes (de 3ème voie à interne par exemple), ont-ils une limite légale ?


En 3ème voie on était 25 pour 26 postes, c'est évident qu'ils vont enveler des postes, mais jusqu'à quel point ?


Cela dit j'ai cru comprendre qu'a l'oral, le jury peut écarter des candidats même s'il y a assez de postes (cas d'une fille qui a pourtant réussit à repondre sans bourde à toutes les questions...). Mais je reviendrai poser mes questions sur l'oral en temps et en heure...


 


Mieux vaut se détendre un peu, non ?


Share this post


Link to post
Share on other sites
calire

Pour assistant principal et le multiculturalisme, pour moi ça a donné 1 Faciliter la venue de tous avec a) rappel des missions fondamentales B) communication et c) personnel (recrutement/formation) puis 2 une offre de service adaptée obligatoire pour accueil dans de bonnes conditions avec a) actions culturelles reflet de diversité des publics B) partenariats avec les acteurs socioculturels ) collections.

J'ai essayé de faire concret, mais à la relecture ça me semble surtout miteux ! De toute façon, d'ici au 28 janvier il vaut mieux passer à autre chose et ne pas se laisser bouffer par le "et si..."

Mon plan n'a rien à voir !

De mémoire

A Le mulcticulturalisme dans le monde des bibliothèques

A1 Constat et recommandation de l'IFLA

A2 Exemples internationaux

B Moyens d'y parvenir

B1 Problématique "Française"

B2 Moyens de la réussite

 

Cela dit, je suis convaincue qu'il y a 25 manières de bien faire

Je crains surtout parce que j'ai employé un mot compliqué et à la mode qui n'était pas dans les textes, mais l'idée oui : c'est le paragonnage (terme anglais benchmarcking) ou l'idée de prendre exemple sur ceux qui ont déjà développer les actions et pour qui ça a marché, comme un échange de pratique. C'est à la fin de mon devoir, j'ai pas réchéchi avant d'utiliser ce mot peu connu, je crains qu'il me pénalise dans le sens du "ça ne vient pas des documents"... un ou deux documents parlent de prendre exemple sur les new yorkais...

 

On verra bien, c'est fait !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

@Calire


Quelques réponses sur les concours fonction publique en général sur http://www.cdg69.fr/public_3_5_101.html. Je te donne le principal : 


Les modalités d'organisation peuvent varier d'un concours à un autre. Le jury est souverain pour les différentes opérations que constitue le concours.


Le jury détermine le seuil d'admissibilité, c'est-à-dire la moyenne des notes que les candidats présents aux épreuves d'admissibilité doivent avoir au moins obtenue pour pouvoir se présenter aux épreuves d'admission. 


Il fixe également à la fin des épreuves d'admission le nombre de candidats déclarés définitivement admis, compte tenu des résultats et dans la limite des postes mis au concours. Le jury n'est pas tenu de pourvoir l'ensemble des postes ouverts au concours.


 


Pour le choix du mot, je crois que tu fais fausse route en pensant que cela va froisser le jury. Au contraire, une fois passée la surprise, ils apprécieront l'effort que tu as fait de ne pas tomber dans l'utilisation du terme anglais. En outre, la traduction montre que tu en as parfaitement compris le sens et que tu n'utilises pas à la sauvette un terme à la mode dont le sens peut rester un peu vaporeux pour certains. :) 


Share this post


Link to post
Share on other sites
celigo

Bonsoir, 


 


Et pour assistant en interne, quel plan avez vous fait pour la note ? Sujet très vague bien éloigné des préoccupations actuelles des médiathèques !


Share this post


Link to post
Share on other sites
Franny

Ah me voilà soulagée !
Je l'ai également passé avec cette fichue note de synthèse sur la lecture en France qui m'aura posé bien des problèmes. Trop d'informations diverses qui rendaient l'organisation du plan un chouïa compliquée.

 

Cependant j'aurais une question : La note de synthèse telle qu'on me l'a enseignée doit être constituée en prenant en compte TOUS LES DOCUMENTS, même si des fois on aimerait en écarter un, un peu à côté de la plaque. Cependant, en discutant aujourd'hui, quelqu'un m'affirme que non, il peut y avoir des "documents pièges" et que l'on peut les mettre de côté et de ne pas les utiliser. Du coup, je doute...


EDIT : En tout cas j'ai été franchement étonnée par le taux de participation (seulement 44% pour Montpellier !). J'imagine que bon nombre de candidats ont été découragés par le dossier de demande d'équivalence. Enfin bref, du coup ce serait franchement bête de le louper cette année

Edited by Franny

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...