Jump to content
fanch

sujet concours assistant 2013

Recommended Posts

Ferris

Tous les documents sont à prendre en compte, mais certains moins que d'autres. Il faut établir une typologie des documents. Pour le multiculturalisme, il pouvait y avoir redondance au niveau des documents sur l 'état des lieux de la lecture etc...Mais pas de documents parasites. Tout ça est très bien expliqué sur  http://infos.emploipublic.fr/concours/preparer-les-concours/les-differents-types-depreuves/3-la-note-de-synthese/apm-7028/


Share this post


Link to post
Share on other sites
Feecara
La note de cadrage du CDG35 au sujet des textes du dossier :
"Le dossier rassemble au plus une dizaine de documents et compte de l’ordre d’une vingtaine de pages.
Il peut comporter des documents de nature (documents juridiques, documents officiels,articles de presse spécialisée ou non...) et de forme (textes, documents graphiques ou visuels...) variées dont le candidat doit mesurer l’importance relative.
Si les informations peuvent être redondantes d’un document à l’autre, aucun document n’est jamais totalement inutile, le dossier ne comprenant pas de ‘’document piège’’.
Edited by Feecara

Share this post


Link to post
Share on other sites
Franny

Merci beaucoup, c'est bien ce qu'il me semblait !


Share this post


Link to post
Share on other sites
calire

@ Ferris


 


Merci de ces informations.


Désormais ce n'est plus dans mes mains. Espérons que cela suffise.


Je ne me vois pas échouer.


Cela dit ce serait terrible...


 


Là, erreur stratégique ou pas, je fais relâche avant de bosser l'anglais en janvier (et l'oral en février).


Merci


 


Claire


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Claire, ton plan est très bien parce que tu pars du sujet de base bien ciblé, ce que très peu semblent avoir fait, tu l'exploites au plus général (contexte international, constats, Ifla) et tu reviens doucement comme une fleur à la problématique française puis solutions. Et ton petit plus du paragonnage..


 


Et puis n'oublie pas qu'il y a toujours double correction. :)


Share this post


Link to post
Share on other sites
calire

Bonjour et bonne année aussi !


 


J'ai une petite question quant à l'oral du concours d'assistant que je vais commencer à préparer (on sait jamais  :sweat:   ) :


La présentation de notre parcours/motivation doit-elle durer 5 ou 10 minutes ?


 


Merci de vos réponses.


 


Je souhaite réussite et chance à ceux qui attendent les résultats du 28 janvier (sauf ceux qui sont en 3ème à Pantin, concurrence oblige :wink:  )


 


Claire


Share this post


Link to post
Share on other sites
Feecara

Salut calire, la présentation du parcours pro doit durer 5 minutes.

Bonne année à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alwat

Bonjour et bonne année à tous,


 


La note de cadrage pour l'oral du concours est costaud: présentation parcours en 5min, re toute la bibliothéconomie, la FP...


Y-aurait-il des gentils admissibles des derniers concours d'assistant ou assistant qualifié pour nous raconter un peu leur oral?  :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
AmandineGivors

Bonjour et bonne année à tous ;-)


J'ai été admissible en 2011, mais les épreuves ont changées depuis : mon oral partait d'un texte, on devait en faire une analyse devant un jury mixte bibliothécaires, élus, prof (de'histoire des institutions dans mon cas...) Ensuite des questions sur le texte puis sur des sujets variés : institutions, fonctinnement de la fpt, parcours...


Le jury était pour ma part assez bienveillant, sauf Mr institutions, qui avait même tendance à énerver ses collègues (d'après mon ressenti). Ils étaient 4, ça a du durer 40mn en gros.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Il y a un retour sur http://coinderue.wordpress.com/2011/11/09/oral-du-concours-assistant-qualifie-de-conservation-specialite-musees/, mais c'est pour la spécialité musée, ceci dit une bonne partie des questions étaient très generalistes. Le vécu est intéressant à lire.


 


Un rappel du cadrage sur le site du CNFPT : - Entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur sa formation et son projet professionnel permettant au jury d’apprécier ses connaissances dans la spécialité choisie, ses motivations et son aptitude à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d’emplois. (d'où pas mal de questions sur la FPT) (durée de l’entretien : vingt minutes, dont cinq minutes au plus d’exposé ; coefficient : 3)


 


Ne pas oublier que les fonctions d'assistant comportent des fonctions d'encadrement. La note de cadrage du cdg69, page 4 à 6 est très précise la-dessus et donne des listes entières de sujets possibles: http://www.cdg69.fr/documents/divers/Cadrage_ACPB_admission_Entretien.pdf


Share this post


Link to post
Share on other sites
cerise06

Salut ! 


 


En espérant que les courriers ont été positifs pour vous en ces jours de résultats ...


Savez vous s'il existerait une sorte de corrigé pour le questionnaire du concours d'assistant 2013 ?? Moi qui pensait avoir plutôt réussi cette épreuve contrairement à la note de synthèse et ben pas du tout, les deux sont assez désespérants. 


 


Merci


Share this post


Link to post
Share on other sites
Panettone

Bonjour à tous,


en préparation de l'oral, auriez-vous des conseils concernant des questions/sujets d'actualités qui semblent inévitables (j'ai forcément du en louper à un moment ou un autre, il y en a tellement), notamment hors bibliothèque (musées, archives) ou j'ai plus de mal à avoir une vue d'ensemble.


J'ai également bien lu le lien proposé par Ferris et c'est vrai que je serais bien embêtée également d'avoir à définir certaines choses concernant les archives...(je n'ai d'ailleurs aucune idée de la façon dont on élimine les collections dans ces services, ou même dans les musées)


Merci d'avance à vous ! Ca parait tellement enorme tout ça :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
nouknouk

Oulala vous pensez que si on passe la spécialité bibliothèques on risque réellement d'être interrogé sur les archives et les musées ? Pourtant dans les notes de cadrage ils disent que les questions des jurys "s'attachent à partir de l'expérience et de la spécialité du candidat" blabla

Sinon pour te répondre Panettone comme sujets d'actualité qui semblent inévitables je vois la réforme des rythmes scolaires et les horaires d'ouverture haha ça m'étonnerait que tu sois passé à côté.  :tongue:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Panettone

Oui ça j'avais bien vu (et oui, j'ai aussi bien pensé à l'acte 3 de la décentralisation et aux élections :tongue: )!


Et je ne sais pas vraiment concernant les questions, c'est vrai que les notes de cadrage précisent qu'il s'agit bien de la spécialité, mais il s'agit aussi de connaître les missions du cadre d'emploi... Alors je ne sais pas trop. de toutes façons, j'aurais du mal à être optimale pour mercredi prochain, j'essaye juste de limiter les dégâts...


Je pensais justement à des choses moins évidentes aux vues des questions qui avaient été posées à la personne du témoignage de 2011 (lien dont je parlais dans mon précédent message) : des choses justement du type de ce récolement national, ou des rencontres de l'IFLA 2014 par exemple..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

En principe non, pas sur archives et musées, puisqu'on tient compte de la spécialité choisie mais dans le cadre d'emploi. Donc les thematiques se rejoignent souvent en fait et sont pas si proches que cela de la spécialité choisie. C'est un peu vicieux comme cadrage... Si vous lisez la note de cdrage pour l'oral du Cdg35 http://www.agirhe-concours.fr/docs/35/brochures/Cadrage%20SIC%20%C3%A9preuves%20admission%20ACPB.pdf, c'est clair, les questionnements sont très larges et pourraient concerner les 4 spécialités : (c'est moi qui souligne)


 


B- Le champ des questions

1) Des questions en lien avec les missions dévolues aux assistants territoriaux de conservation

du patrimoine et des bibliothèques

Les compétences et aptitudes que le jury entend évaluer le sont à l’aune des missions exercées par un

assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques et des fonctions qui lui sont

confiées.Ces missions sont définies par le décret n° 2011-1642 du 23 novembre 2011 portant statut particulier

du cadre d'emplois des assistants territoriaux de conservation du patrimoine et des

bibliothèques (extrait) :

Les membres du cadre d'emplois des assistants territoriaux de conservation du patrimoine et des

bibliothèques sont affectés, en fonction de leur formation, dans un service ou établissement

correspondant à l'une des spécialités suivantes :

1° Musée ;

2° Bibliothèque ;

3° Archives ;

4° Documentation.

Dans chacune de leurs spécialités, ils contribuent au développement d'actions culturelles et

éducatives. Ils participent, sous l'autorité d'un supérieur hiérarchique, aux responsabilités dans le

traitement, la mise en valeur, la conservation des collections et la recherche documentaire. Ils

peuvent être chargés du contrôle et de la bonne exécution des travaux confiés aux fonctionnaires

appartenant aux cadres d'emplois de la catégorie C ainsi que de l'encadrement de leurs équipes.

Lorsqu'ils sont affectés dans les bibliothèques, ils participent à la promotion de la lecture

publique.

Les questions du jury s’attachent, à partir de l’expérience du candidat et de sa spécialité, à évaluer ses

connaissances à partir de questions portant notamment sur :

 la constitution de fonds et/ou de collections ;

 leur organisation ;

 leur conservation ;

 leur enrichissement et leur mise en valeur ;

 leur évaluation ;

 leur exploitation ;

 les méthodes et moyens permettant de les faire connaître.

A titre indicatif, les candidats peuvent se référer au cadrage de l’épreuve écrite de « trois à cinq

questions » dans la spécialité.

Les grandes questions d’actualité culturelle appliquée à la spécialité choisie par le candidat ainsi que

les grands principes de l'action publique territoriale dans le domaine de la culture doivent être connus

des candidats, notamment ceux du 3ème concours pour lequel l'intitulé réglementaire de l'épreuve

prévoit clairement l'appréciation des connaissances des candidats.

2) La connaissance de l’environnement professionnel

Plus largement, il est attendu du candidat qu'il dispose des connaissances indispensables à tout cadre

de la fonction publique territoriale :

 Décentralisation et déconcentration

 Droits et obligations des fonctionnaires

 La fonction publique territoriale

 Les collectivités territoriales et leurs établissements publics : leur organisation, leurs organes et

leurs principales compétences

 Les principales caractéristiques des collectivités territoriales selon leur nature et leur taille

 Notions de base en matière de finances publiques locales

 La démocratie locale

 Les moyens juridiques d’action des collectivités territoriales, la commande publique (marchés

publics, partenariat public-privé…)

 Les relations entre l’administration et les administrés

 L’accessibilité des services publics

 Notions sur les politiques publiques sectorielles des collectivités territoriales

 L’évaluation des politiques publiques

 ...c) Des aptitudes à l’encadrement

Le jury détermine les aptitudes du candidat à l’encadrement ainsi que son intérêt pour les techniques et

outils utilisés en la matière.

Il peut recourir à des questions et/ou à des mises en situation faisant état de problèmes courants

d’encadrement auxquels le candidat doit apporter des solutions concrètes et opérationnelles pouvant

concerner les thèmes suivants :

 Les notions de responsabilité, de hiérarchie

 La transmission des informations au sein d’un service

 La communication au sein d’une équipe, entre services, avec les usagers

 L’animation de réunions, de groupes de travail

 Le travail partenarial avec d’autres services, d’autres collectivités

 L’intérêt pour les politiques culturelles des collectivités territoriales

 La perception des enjeux d’une politique

 La prise en compte des contraintes budgétaires

 L’évaluation des actions

 La connaissance de l’évolution réglementaire (dans le secteur d’activité du candidat)

 La sensibilité aux évolutions techniques

 La formation continue, la sensibilité aux évolutions professionnelles

 La capacité d’adaptation

 …

IV- Une motivation, un savoir-être et un potentiel appréciés tout au long de l’épreuve

Tout au long de l’entretien, le jury cherche à évaluer si le candidat est réellement motivé et prêt à

exercer les responsabilités confiées à un assistant territorial de conservation du patrimoine et des

bibliothèques, s’il a un intérêt pour le monde qui l’entoure, notamment pour l’évolution de

l’administration territoriale et les questions culturelles, par exemple à travers des qualités de

comportement telles que le dynamisme, la curiosité intellectuelle et l’ouverture d’esprit.

On mesure ici que cette épreuve orale peut, d’une certaine manière, même si la finalité de l’épreuve

n’est pas de recruter un assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques dans un

poste déterminé mais de s’assurer que le candidat est apte à en assumer les missions, s’apparenter à

un entretien d’embauche, les membres du jury se plaçant souvent dans une position d’employeur : s’il

s’agissait d’un entretien de recrutement en vue de pourvoir un poste confié à un assistant territorial de

conservation du patrimoine et des bibliothèques, ce que dit ce candidat, sa manière de se comporter

conduiraient-ils à l’engager ?

Au-delà de ses connaissances, fait-il la preuve des aptitudes et des qualités humaines et intellectuelles

indispensables pour exercer les fonctions d’assistant territorial de conservation du patrimoine et des

bibliothèques et répondre au mieux aux attentes des décideurs, des agents qu’il encadrera

éventuellement et des usagers du service public ?

 

 

Donc, statistiquement, peu de chances d'échapper à des questions sur la Fonction publique territoriale, les politiques culturelles territoriales, l'encadrement et management, les partenariats,  etc...Bref, ne pas oublier que vous êtes un cadre territorial en situation quasi équivalente à un entretien de recrutement.

 

Panettone a raison avec l'idée de l'acte 3 de la décentralisation par exemple.

Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
calire

Au secours !!


Trop c'est trop ! Comment peut-on tout savoir ? Qui peut tout savoir !!


Merci pour ce programme immense...(me reste 3 semaines moins le temps passé sur l'anglais... et sur la présentation de mon parcours que je ne cesse d'affiner depuis 15 jours... dur labeur pour une perfectionniste!)


Allez, hop un peu de courage :yes:


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Panique pas Claire, il ne s'agit pas de tout savoir, il s'agit de le faire croire. De toutes façons l'entretien est beaucoup trop court pour tester un tel éventail de connaissances.

le jury cherche à évaluer si le candidat est réellement motivé et prêt à exercer les responsabilités confiées à un assistant territorial de conservation du patrimoine et des entoure
 
Tu vois la nuance ? Le jury veut se faire une idée, une (bonne) impression en termes de motivation et d'implication dans les différentes facettes de ton métier. Il ne s'agit pas de lui reciter le statut de la FPT ou le Code des Communes par cœur.
 
on teste ton "dynamisme, la curiosité intellectuelle et l’ouverture d’esprit", pas le contenu de ta boite à neurones mémorielles.
 
Ne sois pas perfectionniste, tu vas te noyer ou faire des impasses longues comme le bras. Sois généraliste. Et n'hésite pas à prendre 1 exemple (pas deux ou trois) pour illustrer un aspect de façon concrète et parlante. Du vécu si possible.

 

Bonne chance ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Petit Lu

Moi j'ai une petite question : je suis admissible et j'aimerais bien connaître le seuil d'admissibilité dans la région grand-ouest. Vous pouvez me dire ça pour me donner une idée ? ou peut-être qu'on a pas le droit de savoir quand on va à l'oral. Je ne sais pas ce sera ma première fois...


Share this post


Link to post
Share on other sites
Feecara

J'ai eu mes notes aujourd'hui car non admise à l'oral. Il fallait avoir 11 de moyenne pour aller à l'oral et j'ai eu 10.90. Tant pis c'est la règle du jeu. Ce sera pour une prochaine fois. Bon courage pour ceux qui vont à l'oral.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Pour le Cdg35 je ne connais pas les seuils, mais les taux d'absenteisme sont énormes , de plus de 53% en externe a plus de 35% en interne. A vérifier sur http://www.agirhe-concours.fr/?dep=35


 


Feccara, 10,90 au lieu de 11, comme tu dis, c'est le jeu, mais quel jeu de cons !


Ce soir tu fais la fête , sinon, avis de tempête dans la tête  ! :heart:


Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
cerise06

CDG 35 taux d'admissibilité à 10.50


  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Feecara

Cerise06, le seuil CDG35 est de 11. C'est ce que j'ai comme info sur mon courrier.

Merci Ferris mais passer un concours ne m'a jamais empêcher de faire la fête ... Ceci explique peut être cela

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Ah bon, évidemment, si t'as aussi fait la fête avant, je comprends mieux...On n'a pas idée aussi de se pointer complètement pétée à un concours !  :tongue:


Share this post


Link to post
Share on other sites
cerise06

En interne ou externe ? Moi j'étais en externe et j'ai 10.5 sur le courrier


Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...