Jump to content
daruma

Organisation des collections en pôles thématiques

Recommended Posts

daruma

Bonjour,

Je souhaiterai avoir des retours d'expériences de bibliothèques qui ont réorganisé leurs collections en pôles thématiques : choix des pôles, organisation et éléments de méthodologie pour le traitement intellectuel et matériel des documents...

Merci pour vos réponses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Je crois qu'Alain PANSU avait dans des temps anciens instauré un systeme de classement thématique à Taverny, mais je n'ai aucune info la-dessus. Il est en retraite et à ma connaissance n'a pas publié la-dessus. Pour le reste de nombreuses bibliothèques organisent des pôles "ouvrages pratiques" (regrouper dans un mème espace cuisine, guides, jardinage etc..) et "ouvrages en auto-formation" (informatique, permis de conduire, juridique) par exemple, mettant en cela en pratique ce que Poissenot appelle "la culture chaude" par rapport à la "culture froide" (sciences humaines, beaux arts etc..) qui reste en Dewey linéaire.. La linéarité de la Dewey en est perturbée mais cela correspond à quelque chose de cohérent en termes d'accueil des publics. En fait c'est davantage une organisation de l'espace et de lisibilité des fonds qu'une redefinition d'un mode de classement. Je ne connais pas de situations où des classements thématiques se soient totalement exonérés de la Dewey. C'est un sujet très interessant, mais nous manquons de retours d'expériences la-dessus.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Anne Verneuil

Nous avons constitué 8 pôles, qui correspondent plus à des usages qu'à des thématiques uniquement. Exemple: arts-civilisations avec les thèmes "sérieux", en fait plus destinés à un public averti ou captif (littérature, philo, linguistique, histoire...), alors que vie-pratique-sciences regroupe, comme son nom l'indique, des documents informatifs ou de loisir pour un public pas forcément lecteur linéaire et souvent, chez nous, non habitué aux bibliothèques. Cette pratique se répand pas mal. Ceci dit, nous avons un plan de classement avec des cotes validées tirées de la Dewey profondément malmenée et simplifiée pour un usage facilité du public. Les pôles sont différenciés par une couleur uniquement.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Personnellement j'utilise une Dewey simplifiée, dite Dewey de Rennes, établie vers de 1997 à 2002 par Yannick Nexon, et définie au départ pour les bibliothèques du réseau de Rennes, et que mettons a jour chaque année (avec son accord). Cette methode part du principe que la priorité est donnée, dans le choix de l'indice, à l'usage du lecteur. L'auteur définit cela par une formule remarquable : "la question n'est pas "de quoi parle ce livre", mais "à côté de quels livres trouvera-t-il sa place". Ce n'est donc pas parce que dix livres parlent de 10 sujets différents qu'ils ne vont pas se retrouver sous un indice commun.


Cette méthode de regroupement est effectivement un premier pas vers des pôles thématiques ciblés, il suffit effectivement de travailler sur le visuel (par exemple remettre un A (pour autoformation) devant une côte, ou des pictos etc...


Mais pour l'instant des questions de place m'empêchent de réaménager l'espace en fonction de ces systèmes.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Cécile Gaultier

Bonjour,


Dans la médiathèque dans laquelle je travaille, nous avons mis en place un classement par pôles thématiques "maison", donc adapté à notre fonds et à notre public. Nous avons distingué 7 pôles: vie pratique, sciences, techniques et nature, France, Monde, arts et culture, sciences humaines et sport et loisirs. Chaque pôle a une couleur que l'on retrouve dans la signalétique. Il y a ensuite 2 mots maximum, par exemple: vie pratique/cuisine/monde, ou sciences humaines/société/détention. Sur la cote, le nom du pôle n'apparait pas, il est symbolisé par la couleur. Un ou deux mots sont écrits, en entier, en minuscule (l'un au dessus de l'autre). Au catalogue informatique, nous avons utilisé le champ 1 pour le pôle et le champ 2 pour le 1er mot. Nous avons un tableau de notre classement, que nous consultons en cas de doute au moment du rangement.  Nous avons ainsi pu rassembler des livres éloignés dans la dewey (ex: dans vie pratique/enfant: prénoms, santé, psycho, éducation). Les cotes ne sont plus cabbalistiques pour les usagers. C'est beaucoup de travail (intellectuel + manuel pour changer toutes les cotes), mais le résultat vaut vraiment la peine!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bouille

Wow ! Ca c'est du regroupement thématique ! Le travail de lisibilité est vraiment intéressant.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Karine F

La dernière réponse à ce sujet datant d'avril 2013, y aurait-il maintenant un peu plus de retours d'expériences de bibliothèques/médiathèques s'étant complètement affranchies de la classification Dewey ?


 


Ca fait déjà plusieurs années que j'envisage de recréer complètement un plan de classement adaptés aux usages et aux usagers de ma médiathèque et de retirer la Dewey qui ne leur parle pas du tout et n'est utile qu'aux bibliothécaires. J'ai eu une formation BDP très intéressante sur le sujet et maintenant je cherche des retours d'expériences pour m'inspirer voire des bibliothèques/médiathèques qui l'ont fait et que je pourrai éventuellement visiter...


Edited by Karine F

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cécile Gaultier

Je peux vous envoyer notre tableau et plus d'infos si vous le souhaitez. N'hésitez pas à me donner votre adresse mail en MP.


  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ploc

Merci beaucoup, Cécile, pour le mail et les fichiers adressés en réponse au mp.


 


Possédez-vous des CD et des DVD ?


Que faites-vous des usuels ? (si, si, il en reste encore !)


  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Karine F

Oui merci beaucoup, c'est un gros chantier de refaire un plan de classement sans Dewey et de tout recoter mais je crois que ça en vaut la peine ! Je vais continuer mes recherches et commencer à préparer mon projet ! 


  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cécile Gaultier

Merci pour vos retours! Nous avons effectivement des CD classés en PCDM. Encore des chiffres que les usagers ne comprennent pas, mais remplacer par des mots en toutes lettres serait cette fois vraiment compliqué! C'est tentant mais je ne vois pas comment abandonner le décimal pour les CD.


Les DVD sont classés par genre et ordre alphabétique de réalisateur. Les DVD documentaires sont à l'intercalaire "documentaire", mais sont encore cotés en Dewey, car nous en avons beaucoup de la Bibliothèque départementale.


Plus d'usuels, ils ont été désherbés et intégrés aux collections pour les survivants (dictionnaires récents surtout).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Louve

Bonjour,


 


Nous sommes organisés en 7 pôles thématiques (Sciences et civilisation/Sciences et techniques/Langue et littérature/Fonds local/Jeunesse/Art, cinéma, musique) au sein desquels est utilisé une dewey allégée... Donc toujours autant de signes cabalistiques et incompréhensibles pour nos usagers...


 


@Cécile Gaultier: votre organisation m'intéresse grandement, pourriez-vous m'envoyer vos documents?


 


Merci!


Share this post


Link to post
Share on other sites
chouette

Je peux vous envoyer notre tableau et plus d'infos si vous le souhaitez. N'hésitez pas à me donner votre adresse mail en MP.

je suis également preneuse, nous sommes en plein jus de crâne...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lul

"jus de crâne", génial... quand je pense que nous, on deweytte même les fictions...


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Tu deweyette la fiction, c'est à dire que tu mets 843 sur ta notice, mais quand même pas sur ta cote exemplaire ni au dos du livre, rassure-moi... :blink:


Share this post


Link to post
Share on other sites
Lul

si si monsieur, sur la cote c'est 843 FLA M pour Madame Bovary de Gus


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bouille

si si monsieur, sur la cote c'est 843 FLA M pour Madame Bovary de Gus

 

Juste ciel !

Tu bosses en BU ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

C'est encore pire ! Condoléances. :tongue:


 


PS; Vous manquez de jus de crâne en BDP ou c'est un principe ?


Edited by Ferris
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bouille

Aïe.


Notre BDP a créé, depuis plusieurs années déjà, une Dewey simplifiée et une table des cotations qui ont l'immense mérite de la simplicité et de la facilité de compréhension par le vulgum pecus.


Genre, les romans, c'est R, les contes, c'est C, le théâtre, T, la poésie, P. Et tout le monde y retrouve ses petits.


  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bouille

Si ça intéresse quelqu'un, je peux d'ailleurs charger sur le forum la dernière version de cette Dewey simplifiée, en format PDF.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Lul

Aïe.

Notre BDP a créé, depuis plusieurs années déjà, une Dewey simplifiée et une table des cotations qui ont l'immense mérite de la simplicité et de la facilité de compréhension par le vulgum pecus.

Genre, les romans, c'est R, les contes, c'est C, le théâtre, T, la poésie, P. Et tout le monde y retrouve ses petits.

Mais c'est révolutionnaire ! je préfère taire ces informations, tu risques le buchet là d'où je viens, on en a brulé pour moins que ça

Edited by Lul
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lul

Ceci dit, la table m'intéresse... pour le réseau, bien sûr. Nous sommes au-dessus de tout ça nous autres...


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

C'est génial ! Notre BDP a fait tout pareil. A croire qu'ils se fréquentent ces gens là ! R pour les romans, P pour les policiers, RF pour la science-fiction, et même (et là je leur tire mon béret de vulgus pecus) GC pour les grands caractères.


 


L'ennuyeux, quand on manque à ce point là de jus de crâne et de connaissance de terrain, au point de mélanger un support et un genre dans le même panier, c'est que quand tu as un polar en grands caractères, tu ne peux pas le savoir, aucun moyen, il est quelque part dans les GC; C'est le paquet surprise. Les personne âgées adorent les surprises. Et elles adorent encore plus qu'on leur dise, façon médiateur, "suffit d'aller sur l'Opac, de croiser genre et support, et vous les aurez vos polars !


 


Alors évidemment j'ai collé une gommette "polars" au dessus de leur cote GC. Je sais, c'est pas très malin, parce qu'il faudra l'enlever quand on rendra les livres. Mais le vulgus pecus fait ce qu'il peut...


 


PS Culture. Mâame Bouille, je sais qu'on est à l'ère du numerique et des batifolages sur claviers virtuels, mais : "vulgum pecus", je dis NON !


 


C'est un barbarisme connu et employé, car le mot vulgum n'existe pas en latin! Le mot latin est vulgus qui veut dire la foule. L'expression vulgum pecus, incorrecte, est l'altération de la formule empruntée à Horace servum pecus, littéralement "le troupeau servile". Elle est composée du substantif neutre pecus = troupeau et de l'adjectif servus (servum au neutre) = servile, asservi, soumis.Le vulgum pecus désigne avec mépris la foule ignorante, mais on s'en sert également pour parler du "commun des mortels".


Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...