Aller au contenu

Des bénévoles en bibliothèque


Bouille
 Share

Messages recommandés

La participation importante des bénévoles dans le bon fonctionnement des bibliothèques de France et de Navarre a été évoquée dans plusieurs fils de discussion.

Je propose ici d'en faire un « vrai » sujet, car si je ne me sens pas capable d'organiser un Flashmob pour le congrès de l'ABF (pardon Anne Verneuil), il est en revanche parfaitement dans mes cordes de lancer un nouveau fil.

 

Ferris citait ailleurs quelques articles sur la question, en voici un :

http://www.actualitte.com/bibliotheques/sans-encadrement-les-benevoles-quittent-les-bibliotheques-39606.htm

 

Pour ma part, je suis professionnelle et j'ai débuté ma carrière avec une équipe de 15 bénévoles environ. Nous montions une bibliothèque municipale à partir de deux bibliothèques associatives, informatisation comprise, et nous préparions l'ouverture d'une médiathèque dans la foulée. 4 années intenses, je vous laisse imaginer.

J'ai adoré travailler avec des bénévoles, cela fut pour moi une expérience professionnelle passionnante et surtout extrêmement formatrice. J'y ai appris le sens du service public, dans toutes les acceptions nobles et moins nobles du terme, et le management en direction des bénévoles (sur le tas et à l'intuition, mais c'est un autre sujet). J'ai appris à respecter leur travail en fonction de leurs capacités propres, et j'ai vécu des moments de grande émotion avec tous ces volontaires qui apportaient leur chaleur humaine et leur bonne humeur dans la bibliothèque.

Pour autant, aujourd'hui, je n'ai pas envie de recommencer. Parce que la présence de bénévoles me freinerait beaucoup trop. L'inconstance et l'incompétence intrinsèques à leur statut sont autant d'obstacles à surmonter pour offrir aux publics des services adaptés, et surtout rapidement adaptables aux nouveaux usages. On le dit partout : le métier de bibliothécaire est en perpétuelle mutation. Alors comment un bénévole peut-il s'adapter ? C'est impossible. C'est déjà difficile pour la plupart des agents de bibliothèque...

 

Adoncques, bénévoles, professionnels travaillant ou ayant travaillé avec des bénévoles, et professionnels qui ne l'ont jamais fait, que pensez-vous de cette question :

Les bénévoles en bibliothèque sont-ils une aide précieuse ou un mal nécessaire ?

bonjour Mme Bouille,

 

je viens de vous lire, et je ne vais pas me dire : "ça me vexe un peu..." parce que je suis moi-même bénévole... oui, c'est vrai, la bibli où j'officie n'a rien de reluisant, elle est même très poussiérieuse, mais... toujours est il que depuis que j'y ai mis les pieds, les gens sont :D:angel: (au choix...)

 

parce que, je ne fais pas ça par ennuie, mais par passion, parce que j'ai le sens du service (comme vous dites tous ici...) (moi je dis j'aime les gens et je veux les rendre heureux... leur apporter un peu de bonheur si je le peux...). et même si je ne connais rien à ce métier, j'ai fouillé pas mal le net sur ce métier que j'adore, et j'ai interrogé des professionnels, et ensuite : je me suis lancée dans une formation pour pas faire de boulette...

 

donc : les bénévoles, je pense qu'il faut, comme lors d'un recrutement professionnel, sonder les motivations de la personne et ça me semble très important.

quand j'ai présenté ma candidature (enfin, plutôt proposé), j'ai nettement expliqué mon projet professionnel. et j'ai clairement dit : ce n'est pas mon métier de base, mais j'adore les livres, la littérature... et j'ai déballé tout ce que je viens de vous écrire...

 

je veux bien croire que certaines personnes n'imaginent pas ce travail comme un métier, mais plutôt comme un passe temps. être bibliothécaire, c'est aussi un état d'esprit (c'est pas du tout péjoratif...). moi, je vois ce métier, comme quelque chose de particulier : les livres sont sacrés à mes yeux... alors imaginez ce que je ressens quand je suis dans une bibliothèque et j'en visite beaucoup !!

 

mais c'est vrai que beaucoup de bénévoles font du bénévolat (et quelque soit l'endroit, le lieu), en se donnant bonne conscience et puis finalement, usé, lassé, bof, pas trop motivé, ils s'en vont parce que finalement, "ça les amuse plus..." ben oui... que voulez-vous : finalement, le clown est pas rigolo...

 

voila. faut pas toujours tirer sur le pianiste... les bonnes volontés sont rares, et sont parfois réellement précieuses...

 

:flowers:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'espère bien mais je pense quand même qu'il y a plusieurs facteurs favorables.

Quand je vois certaines situations : ouverture de médiathèques rutilantes gérées par des bénévoles dont le mari de la présidente gère la comptabilité, 25 bénévoles qui interviennent dans le catalogage sans formation préalable et le top du top des annonces de recrutement pour des bénévoles dans le journal local... On sait qu'il y a de tout dans les petites structures mais quand on voit la motivation de certains (ou certaines comme Kathlyn), c'est rageant.

wouaw ! j'ai pas vu que vous aviez cité mon PSEUDO !!!... (raaaaaaaaaah ! lovely !! ) :hyper:

 

merci... c'est gentil à vous... j'ai juste lu, par fainéantise hein, la première inter de la créatrice.. dont j'ai déja oublié le pseudo... pffft ! memory !! come back to me !! :getlost:

 

ben voui ! c'est rageant : je vous le fais pas dire... mais que voulez vous... peut être que la chance va tourner de mon côté cette fois ci si le vent souffle fort, hein Ferries ?? (mdr !!) :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

hein Ferries ?? (mdr !!)


 


Bien sur, et mon prénom c'est Brittany, Brittany Ferries, 40 ans d'expérience dans le transport maritime...et le vent souffle fort, mais surtout en Mer du Nord (mdr aussi!!). :drool: 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

hein Ferries ?? (mdr !!)

 

Bien sur, et mon prénom c'est Brittany, Brittany Ferries, 40 ans d'expérience dans le transport maritime...et le vent souffle fort, mais surtout en Mer du Nord (mdr aussi!!). :drool: 

c'est joli Britanny, pour un garçon...

mais mon intention n'était pas là.

 

 

Camus avait raison : c'est chouette nubril... :D

 

c'était un jeu de mots... :no:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je travaille depuis toujours avec des bénévoles , je suis parfois ravi par leurs propositions , leurs lectures, leurs cannelés, tartes et autres amuse-gueule préparés pour les animations, leur sens de la déco, leur regard non-professionnel mais aussi  agacé par leurs propositions, leurs papopatages à la banque de prêt, leurs rivalités (  ex : Yvette tu sais elle nous méprise, mais non Roberte je ne vous méprise pas (les prénoms ont été changés) , leur proximité avec le Pouvoir (ex j'ai mangé avec le maire tu sais la semaine dernière).  Vous me direz ça n'a rien avoir avec les bénévoles je pourrai avoir la même chose avec des collègues mais quand même ça vaut le coup d'être vécu.


 


Allez dire à Georgette qu'il faut partager ses permanences, allez dire à Thérèse qu'on ne lit pas comme ça à voix-haute (elle a quand même suivi une formation BDP!)


allez dire à Marie-Chantal qu'on peut prêter le guide du zizi sexuel à un enfant ou  à Marina qu'on peut lire Barbe-Bleue aux enfants.


 


Je retiens peut-être qu'un côté négatif mais c'est une réalité qui ne m'empêchera de trinquer avec  elles pour fêter les 35 participants que Georgette a convaincu de voter à notre prix littéraire, pour féliciter Rose et Annette pour leur assiduité au rangement du fonds le jeudi matin.


 


ce qui m'embête le plus c'est que l'âge moyen est de 61 ans avec la moitié de 65 ans et plus, la biodiversité littéraire elle est pas trop là.


 


et la cerise sur le gâteau votre collectivité souhaite un renouvellement de l'équipe  de bénévoles avec des plus jeunes !


et le chômage des jeunes.... on en parle :angry:


 


Pour la petite histoire nous (moi, drh, élus) venons de recruter une nouvelle (jeune) collègue qui était bénévole dans une bibliothèque et qui a une formation dans le commerce :D


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je travaille depuis toujours avec des bénévoles , je suis parfois ravi par leurs propositions , leurs lectures, leurs cannelés, tartes et autres amuse-gueule préparés pour les animations, leur sens de la déco, leur regard non-professionnel mais aussi  agacé par leurs propositions, leurs papopatages à la banque de prêt, leurs rivalités (  ex : Yvette tu sais elle nous méprise, mais non Roberte je ne vous méprise pas (les prénoms ont été changés) , leur proximité avec le Pouvoir (ex j'ai mangé avec le maire tu sais la semaine dernière).  Vous me direz ça n'a rien avoir avec les bénévoles je pourrai avoir la même chose avec des collègues mais quand même ça vaut le coup d'être vécu.

 

Allez dire à Georgette qu'il faut partager ses permanences, allez dire à Thérèse qu'on ne lit pas comme ça à voix-haute (elle a quand même suivi une formation BDP!)

allez dire à Marie-Chantal qu'on peut prêter le guide du zizi sexuel à un enfant ou  à Marina qu'on peut lire Barbe-Bleue aux enfants.

 

Je retiens peut-être qu'un côté négatif mais c'est une réalité qui ne m'empêchera de trinquer avec  elles pour fêter les 35 participants que Georgette a convaincu de voter à notre prix littéraire, pour féliciter Rose et Annette pour leur assiduité au rangement du fonds le jeudi matin.

 

ce qui m'embête le plus c'est que l'âge moyen est de 61 ans avec la moitié de 65 ans et plus, la biodiversité littéraire elle est pas trop là.

 

et la cerise sur le gâteau votre collectivité souhaite un renouvellement de l'équipe  de bénévoles avec des plus jeunes !

et le chômage des jeunes.... on en parle :angry:

 

Pour la petite histoire nous (moi, drh, élus) venons de recruter une nouvelle (jeune) collègue qui était bénévole dans une bibliothèque et qui a une formation dans le commerce :D

:drool::hyper::D:wink::)

 

merci pour tous les bénévoles, puissent ils vous lire en Navarie, en Gaulle ou vers chez moi !!

 

alors : ma question est simple, puisque je ne lis que de la méchanceté gratuite dans vos propos à l'image de l'avatar que vous vous êtes très justement choisi (ça, ça va plaire à Batman... :wink: ) pourquoi alors LES PRENEZ VOUS, si c'est pour en retenir que le pire ?? hein ?

 

parce que la main d'oeuvre au black est interdite ? parce que les bénévoles comme moi, qui sont passionnées de littérature sont rares et précieuses, au sens qu'elles sont rares (je répète hein, des fois que...)

 

j'ai lu au début... et puis : j'ai plussoyé et puis finalement non, j'ai fait la G.... s'cusez m'ame Ginette, si Georgette elle est vieille et que finalement elle n'a que ça pour se sortir de chez elle, mais quand même, vous le dites si bien : elle fait des tartes fabuleuses et elles rangent bien non ? moi qui pensais que ce métier si beau était fait pour des gens qui aimaient les gens... me serais je trompée ? on m'aurait menti ? à l'insu de mon plein gré ??

 

vous savez, je vais vous dire autre chose : vous avez énormément de chance de faire ce métier, parce que moi j'en rêve vraiment !! et je le ferais avec passion et amour pour le métier et les gens jusqu'à la fin... et jamais je ne dirais des choses méchantes de bénévoles qui viendraient m'aider, ni sur un forum, ni dans les toilettes ou ailleurs !

 

vous z'êtes pas d'zentite du tout ! :tongue:  que vous soyez DRH ou DR ce que vous voulez, je vous le dit quand même et tout de go : vos propos ne vous honorent pas...  les chômeurs ? vous voulez rire ?? je suis "chercheuse au pôle emploi" et si je fais ça c'est parce que c'est un métier que je convoite ! vous croyez vraiment que les chômeurs vont venir dans une bibli ? si déjà ils ne viennent pas en abonné, faut pas rêver...

 

vous m'avez mise en colère... navrée...

 

faites moi modérer si vous voulez, je trouve pas cool ce que vous dites... vraiment pas !

 

 

ah ! bah j'ai bien fait de passer par là moi ! tiens... ça m'apprendra... :bye: ben zut ! j'ai mis trop de smileys... tant pis : je les vire hein ! vous traduirez...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Zibook


ce qui m'embête le plus c'est que l'âge moyen est de 61 ans avec la moitié de 65 ans et plus, la biodiversité littéraire elle est pas trop là.


 


Euh, c'est un peu mon portrait que tu es en train de faire là, gamin... :D 


 


Pour le reste, c'est du vécu. Donc, je n'ai rien à dire. Tu devrais échanger avec Michmaa (http://www.agorabib.fr/index.php/topic/254-vente-symboliquedon-douvrages-d%C3%A9sherb%C3%A9s/page-3 ), elle a des problèmes avec Odette et Marie-Rose qui ne veulent pas désherber! :D 


 


Qu'est-ce qu'on se marre sur ce forum de temps en temps ! :hyper: 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Zibook

ce qui m'embête le plus c'est que l'âge moyen est de 61 ans avec la moitié de 65 ans et plus, la biodiversité littéraire elle est pas trop là.

 

Euh, c'est un peu mon portrait que tu es en train de faire là, gamin... :D 

 

Pour le reste, c'est du vécu. Donc, je n'ai rien à dire. Tu devrais échanger avec Michmaa (http://www.agorabib.fr/index.php/topic/254-vente-symboliquedon-douvrages-d%C3%A9sherb%C3%A9s/page-3 ), elle a des problèmes avec Odette et Marie-Rose qui ne veulent pas désherber! :D 

 

Qu'est-ce qu'on se marre sur ce forum de temps en temps ! :hyper: 

heureuse de vous l'entendre dire...

 

le rire c'est la santé ! profitez en...

 

moi je vois tellement de "bibliothécaires" tirer une tronche de quinze pieds de long derrière leur écran que je me suis souvent demandé :

 

"pourquoi font elles un métier si pénible ??"

 

:drool: (raaaaaaaaaaaaaaaaaah ! lovely !! * ça, c'est pour Batman...) :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Kathlyn mon propos n'est aucunement gratuit mais le reflet d'un quotidien teinté d'ironie et si je n'aimais pas les bénévoles j'aurai depuis longtemps quitté ce poste , j'arrêterai le bénévolat que je fais ailleurs.  Je n'aurai pas non plus invité Ginette et ses copines à mon mariage. Quand aux chômeurs, désolé c'est une réalité quand un DGS  vous dit sérieusement qu'il ne remplace pas une de vos collègues pour mettre des bénévoles à la place ! C'est aussi le reflet d'un lieu donné à un moment donné.


 


@Ferris euh l'âge c'était facile non ?  Je ne suis pas non plus un perdreau de l'année mais on m'a toujours dit que je faisais plus jeune merci .


J'ai plutôt voulu dire que l'équipe de bénévoles (c'est vrai l'âge ne rentre pas en compte) a à peu près les mêmes goûts littéraires et que je les encourageais à varier leurs lectures. Agatha Christie c'est bien , Mo Hayder c'est bien aussi.


Pour le désherbage on prend du Roundup.


 


"si on payait mieux les bénévoles, ça donnerait peut-être envie à plus de gens de travailler gratuitement" Philippe Geluck


 


 


Qu'est-ce qu'on se marre sur ce forum de temps en temps !  Ferris


Modifié par zibook
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Zibook

Je préférais Blacksad, et de loin... Avec ce machin rose, je ne vois pas comment tu pourras encore te montrer ironique ou légèrement caustique. Et ce serait dommage.

Non, ne me dis pas que ce nouvel avatar est du second degré iconographique, on ne va pas s'en sortir... Allez, fais revenir le meilleur détective privé à moustache du monde !

http://www.lemonde.fr/culture/visuel/2013/10/28/bd-decouvreez-le-nouveau-tome-de-blacksad-en-avant-premiere_3501597_3246.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Zibook

Je préférais Blacksad, et de loin... Avec ce machin rose, je ne vois pas comment tu pourras encore te montrer ironique ou légèrement caustique. Et ce serait dommage.

Non, ne me dis pas que ce nouvel avatar est du second degré iconographique, on ne va pas s'en sortir... Allez, fais revenir le meilleur détective privé à moustache du monde !

http://www.lemonde.fr/culture/visuel/2013/10/28/bd-decouvreez-le-nouveau-tome-de-blacksad-en-avant-premiere_3501597_3246.html

 C'est que je disais à Mauricette ce matin :  "Barbapapa c'est bien mais Claude Ponti c'est bien aussi" et je m'en sors :D

Modifié par zibook
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Donc, si je récapitule, nous avons Yvette, Roberte, Marie-Thérèse, Marina, Georgette, Marie-Rose, Ginette, Rose, Annette, Mauricette et Roundup ...Rien que des femmes au fait. A part Roundup peut-être. C'est bien vu parce que j'ai regardé sur le top des prénoms des années 40 à 50 et ça correspond assez bien (sauf Marina). J'avais deux tantes qui s'appelaient Yvette et Ginette, mais c'était plutôt les années 20-30. Mais ce sont des prénoms qui sont restés à la mode très longtemps...


 


Avec Roundup on s'est fâché, il jetait tout.... :blink:


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à toutes fins utiles : POUR LES BENEVOLES, en herbe... (ça c'est pour le ROUNDUP... pas d'action chez Monsanto mouah !)


 


 


il existe LA MAISON DU BENEVOLAT dans chaque ville. et c'est une bonne chose. cela permet d'y retirer un petit livret (coût 1,50 €) qui permet lui, d'inscrire tous ses actes de volontariat afin de pouvoir se souvenir, dans un premier temps, mais dans un second, c'est un travail de fond pour la VAE. car le bénévolat dans une activité ou une autre, peut aussi être validé en acquit professionnel...


 


donc... renseignez vous... : FRANCE BENEVOLAT, et son fameux passeport...


je vous mets le lien...


 


http://www.francebenevolat.org/passeport-benevoles


 


 


mais de rien ! ...


 


:flowers:


 


 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 


 


je conçois tout à fait dans le cas de Kathlyn, de quelqu'un qui veut en faire son métier, que la VAE soit de première importance. Par contre les bénévoles que je croise en allant chercher mes documents chaque semaine sont loin d'en avoir besoin (retraitées depuis une bonne quinzaine d'années au moins).


Elles ont du mal avec le SIGB, confondent vos prêts et retours, oublient de vous remettre les cd ou dvd...


Les pros de la bib sont obligées de repasser derrière ce qui en soit n'est pas forcément une aide pour elles. Je ne m'étendrai pas plus. Ce qui me fait rire, c'est les appels massifs à bénévoles dans le journal municipal alors que c'est plutôt d'un salarié supplémentaire dont ils auraient besoin. (Je m'étais proposée comme bénévole mais on a pas voulu de moi, je vous laisse deviner pourquoi  :wink: ).


Je propose d'étendre aussi le bénévolat à l'état-civil, aux services techniques et à la police municipale tant qu'on y est cela réduirait la dette publique.


Je profite de ce post pour rendre hommage aux éditions du Cercle de la Librairie pour leur bible "Le métier de bibliothécaire", car pour certaines municipalités c'est loin d'être un métier juste un passe-temps.


 


Sur ce je vous souhaite à toutes et tous un bon dimanche ! 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je propose d'étendre aussi le bénévolat à l'état-civil, aux services techniques et à la police municipale tant qu'on y est cela réduirait la dette publique.


 


Pour la police, on y songe, heureusement et pas qu'en Angleterre, qui a montré l'exemple d'un service public de qualité basé sur un investissement personnel fort des citoyens. En France, côté bénévolat, il y a le remarquable recours aux "citoyens volontaires" lancé en 2008, même la police nationale recrute .(http://www.sos112.fr/devenir_citoyen_volontaire_sans_le_bac-t6204.0.html)


 


En attendant que ce discours s'officialise par un véritable volontarisme de nos élus, on est dans la phase intermédiaire (polices municipales non officielles, http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/06/05/2515017_georges-tron-a-cree-une-milice-a-draveil.html, appel aux entreprises privées (sécurité, gardiennage, télésurveillance...) et l'externalisation par délégations de service public (techniques, comptables, service de l'eau..), qui devient une pratique courante, heureusement facilitée par la simplification des procédures des marchés publics. Fin  (enfin !) des coûteuses régies directes. Sauf que cela coûte cher tout de même. 


 


Mais ça coûtera toujours moins cher que de payer un salaire de fonctionnaire et ses primes pendant 42 ans (et plus). Créer un poste de fonctionnaire, c'est endetter lourdement les générations futures, il faut y penser réellement au lieu de prendre des postures. En quoi le recrutement direct local de petits pistonnés, ou par concours ouverts à des étudiants attardés, sans véritable formation ni avant ni après, garantirait-il un "service public de qualité" ?


 


Au lieu de larmoyer sur la soi-disant disparition du service public, agissons pour un volontariat élargi, mieux formé, mieux defrayé, avec un véritable statut du bénévole, plus protecteur et plus reconnaissant.


 


humour.gif


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 weeks later...
  • 3 months later...
  • 2 months later...

Bonjour,


 


Il est temps de remonter un peu ce sujet non ?


 


En tout cas, voilà, après 18 mois de travail acharné sur mes bénévoles ce que je peux en dire :


Après avoir fonctionné en vase clos pendant des années (et avoir remis en rayon les livres que la BDP les avait aidé à désherber...), après m'avoir vu arriver d'un regard méfiant, après avoir beaucoup râlé sur les changements (et avoir été choquée par les cartons de livres qui partaient à la benne), voilà où nous en sommes aujourd'hui :


- certaines se sont formées


- certaines sont allées visiter et fréquentent les bibliothèques voisines, en reviennent avec des idées


- certaines ont pris en charge des activités qui n'existaient pas avant mon arrivée


- toutes ont participé à la brocante de livres, fait un gateau, déplié les tables et sortis les cartons.


On m'avait dit à mon arrivée qu'il ne fallait "pas trop en demander aux bénévoles de peur qu'elles ne s'en aillent" mais au contraire, aujourd'hui certaines font plus et semblent plus motivées ... et de nouvelles arrivent.


Bien sûr il y a encore beaucoup de lacunes et toutes ne suivent pas le mouvement.


Incessamment, je vais essayer de déléguer à chacune une responsabilité. Car, à mon arrivée, constatant l'état d'abandon de la bibliothèque, je les ai crues incapables d'apprendre et de changer et je me suis chargée de beaucoup de choses. Mais en fait, je crois que contrairement à ce qui se fait généralement, il ne faut pas mettre d'office les bénévoles à l'accueil, où elles excellent rarement (de même que les catégories C qu'on place souvent là aussi pour "faire bip bip"). Il y a aussi quantité d'autres tâches dont les professionnels se chargent en back-office dont les bénévoles peuvent se charger également (et je ne parle pas que de l'équipement).


Modifié par michmaa
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais en fait, je crois que contrairement à ce qui se fait généralement, il ne faut pas mettre d'office les bénévoles à l'accueil, où elles excellent rarement (de même que les catégories C qu'on place souvent là aussi pour "faire bip bip"). Il y a aussi quantité d'autres tâches dont les professionnels se chargent en back-office dont les bénévoles peuvent se charger également (et je ne parle pas que de l'équipement).


 


D'accord avec toi, le problème c'est que, chez nous du moins, les bénévoles privilégient l'accueil, lieu majeur de convivialité et des papotages avec les gens des villages. Et puis il semble qu'il y ait le "prestige" de la dame de l'accueil, assise derrière son bureau, donnant le coup de scannette etc...Et dans notre Réseau la majorité des bénévoles ne se bousculent pas pour ranger, classer, couvrir, réparer. Par contre le conseil de lecture ou l'orientation du lecteur à l'accueil, l'ouverture du catalogue, la recherche, les réservations etc...c'est pas trop leur truc non plus, malgré les formations.


 


Si tu as une solution...


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quelles taches envisages-tu de leur donner ?


 


Parmi les différentes structures où j'ai travaillé, il y avait :


 


- accueil public


- accueil scolaires (bip bip, voire lecture)


- accueil BB lecteur avec une salariée


- portage de livres à domicile


- équipement


- aide pendant les animations


- participation pour les acquisitions


- choix de livres de la BDP


 


Je crois que j'ai fais le tour mais j'ai été interrompue 15 fois le temps d'écrire ces quelques lignes, du coup j'en oublie peut-être.


 


Là où je suis, je cherche plutôt à récupérer des tâches que les bénévoles effectuent. Notamment le catalogage, qui est fait par 4 personnes différentes (plus moi, maintenant), avec les risques qui en découlent. Et j'aimerais qu'elles mettent plus souvent leur nez dans les rayonnages pour ranger les livres qui ne sont plus tout à fait dans l'ordre alphabétique "Mais il est où Un été ensemble de Françoise Lévy ?" "T'as cherché parmi les Jeanine Musso ?"


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Giss,


tu as pris ce poste dont tu parlais à ton arrivée sur le forum, celui où la bibliothèque est gérée par une association dont la présidente avait déjà fait fuir quelques salariés ?


 


je vais répondre à ta question mais il faut savoir que mon projet en la matière est encore en cours de mûrissement (d'ailleurs je prends tous les conseils à ce sujet) et que je ne peux pas dire si cela va marcher.


La liste que tu fais est déjà pas mal et puis j'ai vu des équipes de bénévoles qui ont une activité aussi ambitieuse qu'une bib avec des salariés mais chez nous ce n'était pas du tout le cas.


 


Dans mon équipe, elles ne faisaient pas grand chose à mon arrivée :


1 faisait les acquisitions adultes


1 les docs jeunesse


avec chacune une personne chargée d'équiper. le tout pour un montant approchant de 0.3 € par habitant...


La présidente gérait l'incontournable : déclaration sofia, tenue de caisse, etc...


les autres faisaient des permanences et ...


point barre.


pas de réservations à la Bdp, pas d'animation, pas de partenariat (enfin si, on prêt aux écoles à la chaîne quelques après-midi dans l'année).


 


Donc quand je suis arrivée non seulement il y a des choses qu'on m'a refilé (acquisitions jeunesse) ou que j'ai souhaité récupérer parce que vraiment mal fait (le fameux catalogage, enfin, plutôt la saisie informatique et surtout la cotation). Il y a aussi tout ce qui n'existait pas et que j'ai pris intégralement en charge (le désherbage, les animations, les partenariats, la com...). je ne te ferai pas toute la liste qui est trop longue... et pas viable à la longue, justement.


 


En fait, je souhaiterais que les bénévoles acceptent de déconnecter bénévolat à la bibliothèque et permanence. sachent qu'il y a plein de choses qu'elles peuvent faire en dehors des permanences et même qu'on peut être bénévoles sans faire de permanences.


 


Ce que je voudrais, c'est déléguer certaines tâches qui sont clairement dans leur compétences :


- toute la partie communication / dissémination de l'information => portage d'affiches et de tract dans le village.


- la partie mise en valeur des documents, table thématiques, coup de coeur, etc


- les réservations à la BDP


 


et pour les plus motivées et selon les goûts, il y a des tâches conjoncturelles ou qui impliquent plus de travail :


- planning,


- responsabilité des périodiques


- accueil de classe (au minimum accueil découverte d'une heure et plus si affinité)


- petite enfance


- portage


- désherbage


 


la liste est longue en fonction des goûts de chacune.


mais, par exemple je ne mets pas les animations ni les acquisitions jeunesse car je sais que ça ne les intéresse pas pour le moment. par contre, je mets une annonce dans le journal de la commune dans l'espoir de trouver quelqu'un qui souhaite s'y coller.


 


L'idéal serait de prendre le temps de former un référent qui ne prend pas forcément toute la tâche en charge mais qui se fait aider des autres et qui ne fait appel à moi que si il a réellement un besoin.


 


j'espère que j'ai été à peu près claire car je veux leur présenter la chose très bientôt.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis un peu surprise par le manque de formation des bénévoles de vos bibliothèques - Il m'arrive d'en croisé lors de comité de lecture ou à la BDP, et beaucoup on suivit la formation ABF ou dispensé par les BDP pour avoir un minimum  de base.


 


Elles sont souvent aussi très motivés et ravies d'échanger sur nos expériences, peut être s'agit-il d'une minorité cela dit. :blush:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ysa, je pense que les bénévoles motivées font les formations pour faire avancer les choses, et celles qui sont vissées sur le fauteuil à faire l'accueil, et bien ... restent vissées sur leur siège à papoter. Ceci expliquerait cela.


 


 


Michmaa, oui, j'ai pris le poste dont tu parles. J'ai relu justement le post les jours derniers en pensant faire un retour d'expérience prochainement. J'avais RDV hier avec un élu pour la suite des évènements (pérennisation de mon poste), mais il m'a fait faux bond (au bout de 30 mn de poireautage je l'ai eu au téléphone pour me dire qu'il arrive dans 30-45 mn, sauf que sur 1h30 où j'étais dispo ça ne laissait que 15-30 mn. Je ne l'ai jamais vu, pas de nouvelles ... Affaire à suivre).


 


Là où tu es, c'est un fonctionnement municipal ou associatif, je ne sais plus ? Tu ne souhaites pas passer à temps plein (à moins que je confonde avec quelqu'un d'autre et que tu le sois déjà) ? Tu as déjà une idée de qui pourrait faire quoi, suivant les personnalités de chacune ?


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Valeryella Ella

Un petit ajout sur les bénévoles , dans notre réseau , une association pleine de bénévoles , une bib mamies Alzheimer, et une nouvelle qui vient de se créer avec que des bénévoles retraitées jeunes et dynamiques , les unes sont vissées à leur fauteuil et mettent le wife sur toutes les initiatives , les autre sont trop vieilles , non vraiment vieilles , et les dernières sont hyper dynamites et engagées , du coup pas facile à gérer mais ça tourne , et je m'aperçois après quelques années que de toute façon de nouvelles arrivent toujours pour remplacer les pénibles que l'on a usées , non  ... cadrées , en fin bref briefées.


 


Donc en soi , c'est bien de travailler avec elles , même si des fois y'a des couacs dans les livres pour les retours  , des resa qui traînent pour une copine .... mais qui est blanc comme neige ? 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour remplacer les pénibles que l'on a usées , non  ... cadrées , en fin bref briefées.

 

Une jeune retraitée formée est quasiment inusable, plus que nous car elle n'a pas la globalité des choses à gérer et son moteur principal est le plaisir. Surtout si son engagement est individuel.

 

Dans les engagements collectifs, le coup de la bande de copines, il y a des suiveuses molles, des pas informées qui découvrent et déchantent, des non formées qui veulent pas se former, des qui croyaient que "bibliotheque c'était pas comme ça", des paumées, des qui cherchent une valorisation à leur longue retraite, une raison de continuer, des qui sont accrochées partout dans tout ce qui ressemble à de l'associatif et se croient indispensables, bref un inventaire à la Prévert.

 

On fait rien de bon avec ça, surtout qu'elles ont un inconvénient majeur : elles finissent par être souvent trop nombreuses par rapport aux tâches. Alors on sectorise, pour que tout le monde ait l'impression d'être utile. Depuis que je fonctionne en réseau, je découvre ces réalités comme un entomologiste épingle ses insectes.

 

Dans certaines de nos structures, les "encadrées", les bénévoles représentent une formidable force d'inertie, une porte grande ouverte vers l'immobilisme. Dans d'autres, surtout les "non encadrées", poussées par le besoin, il existe un dynamisme parfois difficilement imaginable. Et qui se heurte, injustement, à un cruel manque de moyens.

 

J'irais assez loin avec une seule bénévole volontaire, je n'irai nulle-part avec un paquet-cadeau. C'est comme quand t'achetes en vrac des vis et des écrous qui vont pas ensemble...

 

Le monde des bénévoles est plus divers que celui des agents de bibliothèques. Fallait le faire !

 

 

                                                                                                                   

 

Mais qui est blanc comme neige ? 

 

Le Cdg30... :ermm:

Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...