Jump to content
anna

Admission concours bibliothécaire territorial

Recommended Posts

anna

Bonjour à tous,


Voilà, je viens d'apprendre que je suis admissible au concours de bibliothécaire à ma grande surprise ! Je recherche donc des témoignages d'anciens candidats qui ont déjà passé l'épreuve orale. En gros, je sais qu'elle dure 30 minutes, dont 10 minutes d'exposé et 20 minutes de conversatiion avec le jury (sur le texte + sur les motivations), et qu'elle consiste en un commentaire de texte tiré au sort (je déteste ça), mais est-on sûr de tomber sur un sujet spécifique aux bibliothèques, ou pas forcément ? Comment se déroule-t-elle ? Le jury d'un concours de catégorie A est-il plus exigeant que celui d'un concours de catégorie B ? (j'imagine que oui...)...


Merci beaucoup de votre aide ! Et bon courage à tous les chanceux pour cette dernière ligne droite.


Edited by anna

Share this post


Link to post
Share on other sites
iatros

Bonjour à toutes et à tous !


Je suis dans le même cas que anna (dans le même CDG ;-)), et suis donc en attente comme elle de témoignages qui nous seraient grandement utiles !


Un grand merci d'avance !


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ignatius

Bonjour Anna,

 

voilà un petit retour sur mon expérience personnelle : j'ai donc participé à l'oral du concours de bib territorial (cdg 33) en 2011. Je pense que les épreuves sont toujours les mêmes.

 

Le texte que j'ai tiré au sort était un extrait du livre de Marc Fumaroli, L'État culturel : une religion moderne. Il y était question de l'émergence de ce que Fumaroli appelle "l'état de la culture", et surtout de l'apparition d'une culture comme produit de consommation, ce que critique Fumaroli. Pour lutter contre cela, l'auteur encourage le développement d'un mécénat éclairé. Voilà en substance le contenu du texte tiré au sort. J'ai donc planché sur ça durant 30 minutes. 

De mémoire et pour répondre à ta question, il me semble que le texte a toujours trait à l'actualité intellectuelle, culturelle, sociale et économique (c'est donc plus large que les bibliothèques)... mais c'est tout de même à vérifier...

 

Puis je suis entré dans la salle : le jury était composé de 9 personnes. Toutes se sont présentées : un conservateur de lecture publique et un de BU, des élus (un maire et un adjoint au maire), une directrice des ressources humaines... une directrice culture et j'ai oublié les fonctions des autres... J'ai donc présenté les enjeux du texte (selon une méthode très scolaire : problématique, plan en trois parties...) en 10 minutes juste. Le jury ne s'est pas vraiment attardé sur le texte et a rapidement enchaîné sur le rôle des collectivités territoriales vis-à-vis de la culture... L'on m'a demandé ce que je pensais du mécénat dans la culture... Puis ont suivi des questions sur le fonctionnement des collectivités territoriales (rôle des BDP), les relations entre bibliothèques et tutelles, des mise en situation (nous sommes en hiver, deux SDF avec des chiens sont devant la porte, il fait froid, que faites-vous ?). Donc, finalement, pas vraiment de questions bibliothéconomiques.
Je me souviens encore d'une question sur laquelle j'ai séché (après plusieurs timides tentatives de réponse) : on m'a demandé d'expliquer ce qu'était le cabinet du maire. Mais ce n'est pas dramatique de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions (d'ailleurs les membres du jury relativisent à haute voix le fait qu'on ne sache pas telle ou telle chose ! Plutôt rassurant !)

Ce qui m'avait un peu déconcerté, c'est que c'est extrêmement rapide ces 20 minutes d'entretien : du coup, le jury ne m'a pas laissé pas vraiment le temps de développer ! Ils ont eu tendance à  me couper la parole pour rebondir sur ce que je venais de dire, sans me laisser terminer mon développement... C'est un peu la course contre la montre pour essayer de t'évaluer sur le plus d'aspects possible...

 

Si tu as d'autres questions... n'hésite pas !!!
 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
anna

Ouah, tu as une bonne mémoire Ignatius, merci beaucoup en tout cas pour ce retour fort détaillé !!


 


Je suis étonnée du nombre des membres du jury. Au concours d'assistant principal, ils n'étaient que 3 ! Ce devait donc être assez impressionnant. Moi, ça m'intimiderait tout ce monde. Surtout que tu dois bien les regarder un par un dans les yeux (c'est ce qu'ils conseillent toujours lors d'un oral). Mais l'avantage est la multiplicité des points de vue. Tous ne voudront pas te massacrer à tout prix, il y aura sûrement toujours au moins 1 ou 2 (voire plus) qui te jugeront moins sévèrement.


Oui, j'aurais quelques questions  :)  :


- As-tu eu également des questions sur le management ? 


- Le jury était-il plutôt bienveillant ? 


- As-tu plus misé lors de ta préparation sur le fait de bien tenir 10 minutes pendant ton exposé (en te chronométrant) ou pas du tout ?


- Au fait, y avait-il une horloge ou un chrono sur la table ? Si non, penses-tu qu'on ait le droit de poser sa montre devant soi pour vérifier ?


- As-tu eu des réactions de la part de membres du jury du style "je ne te regarde jamais" ou "je baîlle bruyamment" ou "je lis mon journal" destinées à te déstabiliser ? (je ne l'ai personnellement jamais vécu, mais tellement entendu parler)


- Question bête, désolée (mais qui a son importance pour moi) : te rappelles-tu si les candidats passaient l'épreuve par ordre alphabétique ?


- Et enfin, l'as-tu eu ? Et quelle note as-tu obtenue ? 


 


Après avoir lu la note de cadrage ainsi que ton témoignage, je comprends maintenant un peu mieux ce qu'on attend de nous : un esprit critique et du sang-froid à toute épreuve. Même si on ne connaît pas toutes les réponses aux questions posées, on ne doit pas se laisser déconcerter.  C'est ce qu'ils attendent d'un futur bibliothécaire. 


 


Merci encore Ignatius !  :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
pénélope

Bonsoir à tous !


 


Je suis dans le même cas que les deux collègues, admissible et surprise !


Merci beaucoup Ignatius d'apporter de l'eau à notre moulin, car il est très difficile de trouver des retours sur les oraux de territorial... même leur organisation paraît moins balisée que les oraux d'Etat (peut-être est-ce juste un manque d'habitude de ma part, ceci dit).


Par contre, un jury de neuf personnes, personnellement, je dis : non merci ! :D  Pour réussir à donner de l'attention à tous, ça me paraît vraiment délicat !


 


J'ai moi aussi quelques questions "pratiques" :


- faut-il lire le texte au jury avant de commencer l'explication, ou entrons-nous directement dans le vif du sujet ?


- se présente-t-on ? ("Bonjour, je m'appelle Pénélope Solète et je vais vous parler de ce merveilleux texte qui ne m'a donné aucun fil à retordre, ahahah" ?)


- si des questions viennent sur notre parcours professionnel, a-t-on le droit de dire clairement où l'on a travaillé / où l'on travaille ? (je sais que cette question est beaucoup revenue pour le concours B de territorial, donc je me dis qu'elle se pose peut-être aussi pour bibliothécaire !)


 


Autrement, j'appuie toutes les questions d'Anna ! :)  (pour le jury ouvertement "impoli", moi, je n'ai jamais eu... Le pire, ça a été face à un jury de trois personnes où l'une d'elles m'a fixée du début à la fin, l'air totalement impassible, sans jamais ouvrir la bouche. Je me suis dit qu'elle était là pour étudier mon langage gestuel (qui devait refléter un stress intense !), je l'ai évidemment incluse dans mes regards quand je répondais, mais ce n'était pas trop destabilisant, juste curieux. Je me méfie plus d'un membre du jury qui sourit tout le temps).


 


 


En tout cas, ce serait formidable qu'on puisse avoir d'autres retours, cela nous aiderait beaucoup d'être moins dans l'inconnu, et de se rassurer sur certains points...


 


Merci et bonnes révisions à tous ! :thumbsup:


Edited by pénélope

Share this post


Link to post
Share on other sites
Isalabib

Concours passé il y a 10 ans mais retour d'expérience tout à fait proche de ce qu'a décrit Ignatius.
 

Je ne me souviens plus du tout du sujet du texte de départ, mais c'était effectivement sur la culture en général et pas seulement les bibliothèques ou la lecture.

 

 

@ Anna

- As-tu eu également des questions sur le management ? 

oui, par exemple  "vous prenez demain la direction d'une équipe, que faites-vous en premier ?"

 

- Le jury était-il plutôt bienveillant ? 

oui. pas de mauvais souvenir.

Ils étaient 9, soit un jury d'assistant multiplié par 3  : 3 élus + 3 professionnels des bibliothèques + 3 personnalités "autres" (DRH ou prof d'université par ex.)

Je m'étais beaucoup entrainée à "balayer" le jury du regard. c'est-à-dire répondre d'abord à celui qui lance une question puis rapidement regarder tout le monde pour éviter d'entrer dans un dialogue avec un seul et essayer de repérer le prochain qui va rebondir (plus facile à dire qu'à faire...)

 

- As-tu plus misé lors de ta préparation sur le fait de bien tenir 10 minutes pendant ton exposé (en te chronométrant) ou pas du tout ?

oh que oui, plein de prépa "à blanc" où j'ai travaillé à la fois le timing de la prépa (30 mn, faut pas se laisser déborder) et les 10 mn chrono.

Une fois cette contrainte intégrée, tu dégages ton attention sur la montre pour la consacrer à l'entretien.

Training, training, training... mais je pense que ça dépend de chacun. Moi j'avais besoin de me débarrasser de la pression du temps, du coup j'ai essayé de la dompter avant !

 

- Au fait, y avait-il une horloge ou un chrono sur la table ? Si non, penses-tu qu'on ait le droit de poser sa montre devant soi pour vérifier ?

j'ai mis ma montre sur la table, pas de pb.

 

- As-tu eu des réactions de la part de membres du jury du style "je ne te regarde jamais" ou "je baîlle bruyamment" ou "je lis mon journal" destinées à te déstabiliser ? (je ne l'ai personnellement jamais vécu, mais tellement entendu parler)

non. j'ai passé pas mal de concours et jamais rencontré un jury ouvertement mal embouché.

 

- Question bête, désolée (mais qui a son importance pour moi) : te rappelles-tu si les candidats passaient l'épreuve par ordre alphabétique ?

aucun souvenir.

 

- Et enfin, l'as-tu eu ?

oui, à la 3ème tentative.

Et quelle note as-tu obtenue ?

je ne sais pas (et je ne sais plus si je l'ai su, 10 ans je te rappelle !)

 

 

@ Pénélope :

- faut-il lire le texte au jury avant de commencer l'explication, ou entrons-nous directement dans le vif du sujet ?

non, je ne l'avais pas lu, par contre présenté et contextualisé (type de journal si article de presse, infos sur l'auteur si pertinent, contexte si article d'actu brûlante etc)

si tu prends déjà 3/4 mn de lecture sur les 10, tu réduis d'autant ton apport et les éléments pour que le jury t'évalue. A mon avis ça pourrait être pénalisant.

 

- se présente-t-on ? ("Bonjour, je m'appelle Pénélope Solète et je vais vous parler de ce merveilleux texte qui ne m'a donné aucun fil à retordre, ahahah" ?)

je te renvoie à tout ce qui a été dit sur le sujet dans le concours d'assistant, c'est pareil pour tous les concours.

Perso, je ne me suis jamais "présentée" au sens de quisuisjedoùviensjeoùvaisje

 

- si des questions viennent sur notre parcours professionnel, a-t-on le droit de dire clairement où l'on a travaillé / où l'on travaille ? (je sais que cette question est beaucoup revenue pour le concours B de territorial, donc je me dis qu'elle se pose peut-être aussi pour bibliothécaire !)

et bien je n'ai pas eu à le faire puisque l'élu de ma commune était dans le jury et a donc annoncé clairement à mon arrivée qu'il ne participerait pas à l'épreuve et pourquoi (mais il y a assisté muettement) et sortirait pendant la délibération... donc le jury savait d'où  je venais. Mais 1/ le poste que j'occupais n'avait rien à voir avec les missions d'un bibliothécaire (donc pas très pertinent de m'interroger dessus) et 2/ l'entretien ne s'y est pas prêté.

 

Voilà ce qui me revient...

 

bon courage !

Edited by Isalabib

Share this post


Link to post
Share on other sites
Labib

Bonjour


 


J'ai eu aussi le bonheur d'apprendre que je suis admissible au concours


par contre je ne me rapelle plus la date de l'épreuve facultative d'anglais pour le concours organisé à Pantin


quelqu'un pourrait m'aider ?


Merci pour vos retours et bon courage pour la préparation


c'est vrai que cette épreuve de commentaire de texte n'est pas évidente !


Share this post


Link to post
Share on other sites
iatros

Bonjour Labib,


C'est le 9 octobre.


Merci à Ignatius et Isalabib pour leurs retours !


Edited by iatros

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ignatius

Bonjour


 


en effet, lors des entraînements (auprès de Médiaquitaine), il n'y avait que 3 membres dans le jury, donc c'est vrai que voir 9 personnes qui scrutent chacun de tes mouvements (enfin, c'est un peu ce que l'on croit ! c'est un peu prétentieux même !)... c'est un peu impressionnant, encore que... pour enchaîner sur ta deuxième question, le jury était tout à fait "bienveillant" : certains reprochant ouvertement à d'autres d'insister sur des questions pas tellement importante (dont la question sur le cabinet du maire, encore !)... Donc, il ne faut pas s'imaginer qu'ils cherchent à te "massacrer" ! Ca paraît bête à dire mais ils veulent t'évaluer et, s'il peut se trouver quelque esprit pervers au milieu du jury, c'est loin d'être la norme, je te l'assure.


Oui, il faut essayer de les regarder mais je pense, pour ma part, n'y être pas bien parvenu : difficile de balayer 9 visages comme ça !!! Et en plus, j'étais placé un peu loin, donc difficile de les regarder "dans les yeux" !


 


- As-tu eu également des questions sur le management ?


Oui, maintenant que tu en parles : on m'a demandé ce que je ferai si un agent arrive régulièrement en retard au travail : réponse classique : entretien en tête-à-tête pour voir quelle est l'origine du problème, puis si ça continue, avec le responsable de la structure, puis le signaler à la DRH... bref, toujours beaucoup de mesure !


 


- Le jury était-il plutôt bienveillant ?


cf au-dessus.


 


- As-tu plus misé lors de ta préparation sur le fait de bien tenir 10 minutes pendant ton exposé (en te chronométrant) ou pas du tout ?


Oui : je m'étais donné comme objectif de respecter mon temps de parole (consigne sur laquelle on avait insisté pendant les entraînements) : pas moins, mais pas plus non plus (sinon ils te coupent sèchement) : et l'entraînement + une montre + le fait que je connaissais le sujet  ont fait que ça a marché ! 10 minutes pile poil !


 


- Au fait, y avait-il une horloge ou un chrono sur la table ? Si non, penses-tu qu'on ait le droit de poser sa montre devant soi pour vérifier ?


Non, pas de chrono sur la table, donc, oui, tu peux poser une montre devant toi pour la regarder discrètement.


 


- As-tu eu des réactions de la part de membres du jury du style "je ne te regarde jamais" ou "je baîlle bruyamment" ou "je lis mon journal" destinées à te déstabiliser ? (je ne l'ai personnellement jamais vécu, mais tellement entendu parler)


-il serait faux de dire que tous les membres du jury étaient captivés par ce que je disais ! Mais, d'une part, tu n'es pas là pour contrôler s'ils écoutent tous à chaque instant, mais pour présenter ton texte (car sinon, tu risques de commencer à paniquer juste à partir d'une vague impression en te disant : "oulala, çuilà ne paraît pas intéressé" et ça ne t'avance à RIEN, sinon à te déconcentrer) et d'autre part, le jury passe la journée à recevoir des candidats : à certains moments ils se relâchent et c'est bien normal, ils ne sont pas tout le long de l'entretien à 100%. Et ce n'est parce que quelqu'un ne te regarde pas qu'il ne t'écoute pas !


D'autre part, s'ils voient que tu as cerné le texte, je pense (mais peut-être que je dis ça pour me rassurer !) qu'ils attendent le moment des questions ! Donc, ils se relâchent. De la même façon, dès qu'un d'entre eux a "épuisé" son stock de questions, il ne prête par forcément attention à ce qui se dit après !


 


Dernière chose : dans mon jury, je connaissais les deux conservateurs des bib : ils ne sont donc pas intervenus (comme il se doit, bien sûr)... ils n'ont pas pour autant manifesté d'impatience ou autre pendant mon passage... c'est un cas de figure qui se présente fréquemment je pense d'ailleurs !


 


- Question bête, désolée (mais qui a son importance pour moi) : te rappelles-tu si les candidats passaient l'épreuve par ordre alphabétique ?


Dans mon cas, oui, je suis passé le premier (en lien avec mon nom de famille, qui n'est pas, ô révélation ! Ignatius, ainsi que certains l'auront compris) que je ne peux dévoiler ici pour respecter la règle d'anonymat qui règne sur ce forum...


 


- Et enfin, l'as-tu eu ? Et quelle note as-tu obtenue ?


 


Oui, je l'ai eu : de mémoire, je crois que j'ai eu 12...  bref, une note moyenne, basse... Tu vois donc que je ne suis pas le plus à même de donner des conseils en matière d'oral !!!


 


Un dernier conseil (enfin, je veux dire pour ce message, car je peux encore répondre à tes/vos questions) : n'hésitez pas à raccrocher le sujet à l'actualité : il faut montrer que l'on dépasse le cadre scolaire de l'explication de texte pour une vraie réflexion liée à l'actualité... j'avais parlé je crois d'un article du monde que j'avais lu peu avant et je pense que ça peut aider à prouver que l'on a un peu de recul sur ces problématiques de la culture.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ignatius

Ah oui j'oubliais ! n'hésitez pas si d'autres questions surgissent ! Et surtout : bonne chance à vous deux !


Share this post


Link to post
Share on other sites
Labib

Merci pour toutes vos réponses !!


d'autres questions arriveront sûrement avec les révisions


 


Share this post


Link to post
Share on other sites
pénélope

Ignatius, Ignatius... on sait bien que ce n'est pas un nom de famille, mais un prénom, tiens ! ;-)


 


Merci BEAUCOUP à Isa et toi pour ces retours, cela permet de se faire une petite idée de ce qui nous attend, et comme Labib, je pense que j'aurai d'autres questions au fil des révisions...!


 


Il y a un point qui m'intrigue, dans vos deux expériences : vous connaissiez chacun au moins un membre du jury, et vous vous êtes présentés devant lui/eux. En fonction publique d'Etat, si on connaît une personne du jury, on passe devant un autre jury, point (ceci dit, mon expérience remonte, ils ont peut-être assoupli ça depuis, je ne sais pas).


N'y-a-t-il qu'UN jury de présent par chaque, je ne sais pas, demi-journée d'oraux, pour qu'il ne soit pas possible de changer ? Surtout dans ton cas Ignatius, il s'agissait quand même de deux conservateurs, ceux qui connaissent vraiment le coeur du métier, et savoir qu'ils ne pourront finalement pas émettre d'avis sur ta prestation, je trouve ça frustrant et dommage.


 


Sur ce, je vous remercie encore, et je retourne à mes petites fiches dominicales ! :tongue:

Share this post


Link to post
Share on other sites
anna

Merci à Isalabib et à Ignatius ! Je pense qu'il y aura beaucoup d'autres questions qui surgiront courant novembre. À côté de mes révisions, je me mets aussi en boucle france info, bfm et itélé. Bon courage à tous !


Share this post


Link to post
Share on other sites
Gloubiboulga

Félicitations et bonne chance aux admissibles ;)


 


J'ai une question qui est peut-être stupide : quelle tenue est conseillée pour un homme ?


Chemise seule, ça ferait trop peu, non ? (surtout si la température ne s'y prête pas...)


Mais une veste de costume par-dessus, ça ne ferait pas trop ? :/


Je me dis qu'il faut être un minimum "habillé" mais j'ai peur du "trop" ou "trop peu" à l'inverse :s


Share this post


Link to post
Share on other sites
Yumiko

Que porterais-tu si tu allais travailler et que ton poste intègre la gestion d'une équipe de 20 personnes?


Avant tout il faut être à l'aise dans ses vêtements. En plus la veste tu vas surement l'enlever au moment de t'assoir (sinon ça fait celui qui est déjà sur le départ).


 


Mon avis perso : chemise classe (où la transpiration passe inaperçue) avec une veste "de ville", pas de costume.Selon moi : soit tu mets un pantalon de costume avec une veste plus "cool" soit un pantalon/jean de ville avec une veste un peu plus classe. Casser les genres c'est bien surtout quand on veut paraître sur de soi et souple à la fois :)


 


Rubrique mode !


 


Et pour les femmes, talons ou pas talons? :sweat:


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ignatius

Je viens de me rendre compte que j'avais zappé les questions de Pénélope, mais Isalabib y a déjà répondu... je n'ai pas grand chose à ajouter :


- faut-il lire le texte au jury avant de commencer l'explication, ou entrons-nous directement dans le vif du sujet ?


Non, ça n'est pas demandé.


 


- se présente-t-on ? ("Bonjour, je m'appelle Pénélope Solète et je vais vous parler de ce merveilleux texte qui ne m'a donné aucun fil à retordre, ahahah" ?)


Non plus !


 


- si des questions viennent sur notre parcours professionnel, a-t-on le droit de dire clairement où l'on a travaillé / où l'on travaille ? (je sais que cette question est beaucoup revenue pour le concours B de territorial, donc je me dis qu'elle se pose peut-être aussi pour bibliothécaire !)


Lors de l'entretien, on m'a bien demandé de présenter mon parcours. Peut-être parce que j'ai dit à un moment que je n'étais pas en poste à ce moment-là, car en théorie, lors de la prépa, j'ai toujours entendu qu'il ne fallait pas faire mention du lieu où l'on travaillait (mais peut-être n'est ce qu'à l'écrit ?)...


Pour la question concernant la présence de personnes que l'on connaît dans le jury, dans mon cas, ils ont réagi comme on m'avait dit qu'ils réagiraient, cad, qu'ils sont restés mais n'ont pas pris part à l'entretien. Dans mon cas, il n'y de toutes façons qu'un jury... donc pas de solution de repli !


 


Quant à la tenue, je confirme (décidément !) ce que dit Yumiko : il est effectivement conseillé d'être correctement habillé. Je portais un pantalon (pas un jean) (et oui, un indice supplémentaire ! je suis un garçon, on se dévoile au fur et à mesure ici !!!)  et une chemise puis par dessus une veste (taillée costume mais pas une couleur unie (rayures en fait)) que j'ai enlevée lorsque je me suis installé dans la salle.


Quant aux demoiselles que j'ai croisées, elles ne portaient pas forcément de talon, ni de jupe d'ailleurs. Justes élégantes (ce qui est déjà pas mal !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ixchel

Bonjour Anna et les autres admissibles!


 


J'ai passé le concours de bibliothécaire en 2011 au cdg33.


Le jury était composé de 9 personnes (heureusement que quelqu'un l'a écris car je ne m'en rappelais plus) élus, conservateur, bibliothécaire...


 


ça a été un moment particuliérement stressant, je suis passée en dernière à 11h30, alors que j'ai été convoquée à 8h30 (le passage ne se faisait pas par ordre alphabétique). Et en bonne future bibliothécaire, je n'avais pas prévu de lecture, donc j'ai vu défiler les autres candidats réjouis ou non par leur oral.


 


J'ai tiré un texte sur le numérique ( horreur, on fait pas plus rabattu comme sujet, donc c'est dur d'être original). Et le jury à finalement beaucoup repris mon travail sur le texte. Notamment en me faisant dire l'inverse de ce que j'avais exposé plus tot. (grrr...)


Le but étant de me faire sortir de mes gonds et de me mettre la pression.


 


J'ai eu des questions de culture générale ( donner le nom de dialogues de platon, de poemes homériques... et j'ai pas su trouver assez rapidement stréssée que j'étais)


J'ai eu une question très politique d'un élu, et que je trouve très emblématique de mon oral que j'ai trouvé très dur : si vous aviez eu à mener la réforme des collectivités térritoriales (de 2010), comment auriez-vous réparti les compétences? Alors là ça m'a tuée, j'ai précisé qu'en quelques secondes c'était compliqué de proposer un projet de réforme. Mais que je pouvais un peu parler des bibliothèques... finalement ils étaient plus intéréssés par ma manière de m'en tirer que par la réponse en elle-même.


 


J'ai bien sur eu d'autres questions, au moins une quinzaine en 20 min, ce qui laisse pas le temps de réfléchir.


 


J'y suis allée sobre, en pantalon noir droit et chemisier blanc léger.


3 cm de talon, et maquillage sobre.


 


 


- As-tu eu également des questions sur le management ? 


Oui une mais je ne me rappelle plus de l'intitulé


- Le jury était-il plutôt bienveillant ? 


Non pas du tout , un des membres (un conservateur que j'ai rencontré depuis mais dont je tairais le nom) m'a assaillie de questions sur le  numérique, il m'a fait dire ce que je ne voulais pas dire, bref un enfer. Mais je préfére un jury comme ça, car ça oblige le candidat à sortir le meilleur de lui-même, même si c'est très dur sur le moment. Une autre membre, tournait la tête et se cachait littéralement avec sa main pour ne pas croiser mon regard.


- As-tu plus misé lors de ta préparation sur le fait de bien tenir 10 minutes pendant ton exposé (en te chronométrant) ou pas du tout ?


Pas du tout, je l'ai fait au filling


- Au fait, y avait-il une horloge ou un chrono sur la table ? Si non, penses-tu qu'on ait le droit de poser sa montre devant soi pour vérifier ?


Non pas de montre, ni chrono. Pour ma part je pense que la notion de temps est un peu accéssoire si ce qu'on raconte est dit avec conviction, et qu'on montre un réel intéret pour le métier et les questions posées.


- As-tu eu des réactions de la part de membres du jury du style "je ne te regarde jamais" ou "je baîlle bruyamment" ou "je lis mon journal" destinées à te déstabiliser ? (je ne l'ai personnellement jamais vécu, mais tellement entendu parler)


Cf. question plus haut


- Question bête, désolée (mais qui a son importance pour moi) : te rappelles-tu si les candidats passaient l'épreuve par ordre alphabétique ?


non


- Et enfin, l'as-tu eu ? Et quelle note as-tu obtenue ?


Je l'ai eu du premier coup ce concours, à ma grande surprise et j'ai eu 14 à l'oral.


 


L'oral était dur mais le plus dur, ça a été de se faire recruter aprés, vu que je n'avais que ma licence pro bibliothèque derrière moi. Donc vive les contrats de contractuels et les postes de remplacement. J'ai de suite essayé de trouver un remplacement, du coup pendant 1 et demi j'ai été contractuelle et aprés j'ai trouvé un poste de titulaire.


 


Bon courage à tous les admissibles!


 


P.S : Je n'ai pas passé cinquante oral de concours, juste celui là donc mon avis n'est peut-être pas le plus pertinent.


Edited by eleanna
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

supprimé

 

Edited by Ferris
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
pénélope

Plus je vous lis, plus je suis terrifiée ! :blink:


(mais je n'ai pas prévu de me dégonfler ! :D )


 


Alors je vais être légère ce soir, en racontant ma vie (je suis experte en la matière). Hier, je regardais distraitement des vitrines de boutiques pour repérer une "tenue-d'oral" et je suis tombée sur une merveille de ce type :


http://www.mafashion.fr/r/p-y62g-robe-de-bal-robe-de-soiree-denude-de-fourreau-sans-ceinture.jpg


N'est-ce pas i-d-é-a-l ?! Lumineux, habillé et féminin. Je suis conquise ! :D


 


Sérieusement... Je marche un peu comme une dinde quand je porte des talons, et je ne vais pas me forcer ni prendre des cours pour un oral.


C'est pareil pour les hommes, il me semble - si on se sent mal à l'aise dans un costume trois pièces, pourquoi s'infliger ça lors d'un examen ? J'aurais presque même pensé qu'un pantalon (élégant, propre, sobre), une chemise (même parenthèse que la précédente) et un gilet de bonne facture pouvaient faire l'affaire pour les hommes. Avec des chaussures de ville !


Cela se passe en novembre (ou en octobre pour certains), il ne fera pas une chaleur estivale, il faut s'habiller en conséquence - et moi qui suis très frileuse, je ne ferai pas l'impasse sur une veste (élégante) pour éviter tout tremblement intempestif.


L'allure générale compte, évidemment, comme la manière de se mouvoir jusqu'à notre place, et notre façon de nous tenir pendant l'entretien, mais cela reste l'emballage, il faut ensuite que le contenu soit à la hauteur; un joli papier cadeau qui dévoilerait un carton vide, ce serait bien pire ! :yes:


 


Eleanna, merci pour ton retour !


Et félicitations : une seule admissibilité - une réussite, je suis admirative !


La question sur les réformes est effectivement corsée, mais je crois aussi que tu as bien répondu : parfois, ils aiment voir comment on réagit, un "Je ne sais pas" peut parfois les frustrer alors qu'avec des contournements habiles, cela peut mieux passer...


Dans les oraux (surtout d'un tel niveau), ils aiment qu'on essaie avant de renoncer.


 


Sur ce, je m'en vais rêver de tenues de cocktail...!


Edited by pénélope

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gloubiboulga

Que porterais-tu si tu allais travailler et que ton poste intègre la gestion d'une équipe de 20 personnes?

Avant tout il faut être à l'aise dans ses vêtements. En plus la veste tu vas surement l'enlever au moment de t'assoir (sinon ça fait celui qui est déjà sur le départ).

 

Mon avis perso : chemise classe (où la transpiration passe inaperçue) avec une veste "de ville", pas de costume.Selon moi : soit tu mets un pantalon de costume avec une veste plus "cool" soit un pantalon/jean de ville avec une veste un peu plus classe. Casser les genres c'est bien surtout quand on veut paraître sur de soi et souple à la fois :)

 

Quant à la tenue, je confirme (décidément !) ce que dit Yumiko : il est effectivement conseillé d'être correctement habillé. Je portais un pantalon (pas un jean) (et oui, un indice supplémentaire ! je suis un garçon, on se dévoile au fur et à mesure ici !!!)  et une chemise puis par dessus une veste (taillée costume mais pas une couleur unie (rayures en fait)) que j'ai enlevée lorsque je me suis installé dans la salle.

Quant aux demoiselles que j'ai croisées, elles ne portaient pas forcément de talon, ni de jupe d'ailleurs. Justes élégantes (ce qui est déjà pas mal !)

 

Sérieusement... Je marche un peu comme une dinde quand je porte des talons, et je ne vais pas me forcer ni prendre des cours pour un oral.

C'est pareil pour les hommes, il me semble - si on se sent mal à l'aise dans un costume trois pièces, pourquoi s'infliger ça lors d'un examen ? J'aurais presque même pensé qu'un pantalon (élégant, propre, sobre), une chemise (même parenthèse que la précédente) et un gilet de bonne facture pouvaient faire l'affaire pour les hommes. Avec des chaussures de ville !

Cela se passe en novembre (ou en octobre pour certains), il ne fera pas une chaleur estivale, il faut s'habiller en conséquence - et moi qui suis très frileuse, je ne ferai pas l'impasse sur une veste (élégante) pour éviter tout tremblement intempestif.

L'allure générale compte, évidemment, comme la manière de se mouvoir jusqu'à notre place, et notre façon de nous tenir pendant l'entretien, mais cela reste l'emballage, il faut ensuite que le contenu soit à la hauteur; un joli papier cadeau qui dévoilerait un carton vide, ce serait bien pire ! :yes:

 

Merci pour vos réponses !

Rubrique mode haha :D

 

Pour la veste, c'est vraiment nécessaire de l'enlever ?

C'est ma première fois, je ne sais donc pas vraiment comment cela se passe mais, peut-on vraiment se payer le luxer de "s'installer" ainsi en arrivant dans la salle ? Je me vois plutôt en faire le moins possible et aller droit au but... mais bien sûr si le jury lui-même est en petite tenue !

Vive les questions de fond !

Edited by Gloubiboulga

Share this post


Link to post
Share on other sites
Isalabib

L'essentiel est invisible pour les yeux mais surtout ici d'être à l'aise.


 


Donc ne pas se vêtir/chausser de façon trop lointaine de ce qu'on porte d'habitude. Le minimum c'est tenue correcte, confortable. Ne pas avoir l'air déguisé, "emprunté", trop endimanché etc Eviter de porter un truc tout neuf, ça se voit et ça fait 1er communiant, surtout si on ne s'y est pas encore fait...


Si tu ne portes jamais de veste, trouve une alternative qui te convienne : un pull col en V sur une chemise me paraitrait bien par ex., surtout si tu passes l'oral en automne et que tu as un manteau sur le bras...


 


courage gloubiboulga, tu vas trouver... tiens, pour t'aider (ou pas !!!) : tu commences demain dans un service où tu encadres une dizaine de personnes, comment t'habilles-tu le 2ème jour ? pas le 1er, celui où tu veux faire bonne impression, le 2ème càd celui qui va correspondre à une grande partie de ton quotidien...


Edited by Isalabib
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

supprimé

Edited by Ferris
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gloubiboulga

C'est le troisième qui doit être intéressant alors !


 


Merci pour vos réponses ;)


  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...