Jump to content
@urélie

Droit d'accès au concours Assistant du Patrimoine et des Bibliothèques (externe)

Recommended Posts

@urélie

Bonjour,

 

Nous avons appris via le dossier d'inscription au concours (Assistant du Patrimoine et des Bibliothèques) qu'il fallait faire une demande d'équivalence pour tout autre BAC général autre que le BAC L spécialité
Histoire des Arts.

Après plusieurs appels au Centre de Gestion concerné (Grande Couronne), nous avons eu confirmation de cette information, et un refus de nous communiquer la liste des autres diplômes ouvrant à l'inscription de
plein droit. Les critères n'auraient pas encore été définis.

 

Suite à un échange de mail avec l'ABF, on me conseille de poster ici pour savoir si d'autres personnes sont dans cette situation. Nous sommes 4 dans ma bibliothèque.

 

Voici la citation de ce qu'on trouve dans le dossier d'inscription (en page 7) :

"Les candidats titulaires d'autres diplômes que ceux requis sont invités à saisir la commission compétente (CNFPT / DGCL) :
Exemples de diplômes nécessitant une saisine (liste indicative et non exhaustive) :
- Tous les diplômes d'enseignement général (Baccalauréat de l'enseignement général : séries L -à l'exception de la spécialité « histoire des arts » - ES, S)."

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bruno

Je me rend compte que j'avais vraiment mal compris ce passage, du coup j'ai envoyé mon dossier sans saisine.


Share this post


Link to post
Share on other sites
juliotte
Bonjour,

 

Je suis également concernée, j'ai envoyé une demande par mail (au CIG organisateur je précise) afin de savoir si mes diplômes (bac+3 et bac+5), puisque mon Bac n'est pas un Bac L mention Histoire de l'Art, seront acceptés, la personne a été très rapide et efficace mais je n'aime pas tellement la réponse obtenue:

 

" En réponse à votre mail en date du 16 mai, je suis au regret de vous informer que la pré-instruction étant formellement interdite je ne pourrais donc répondre à votre demande.

Cependant, je vous invite à consulter la brochure où sont détaillées les conditions d’accès au concours externe.


Ce concours est ouvert aux candidats titulaires d’un baccalauréat ou d’un diplôme de niveau IV correspondant à l’une des spécialités suivantes :


-          archives


-          bibliothèque


-          documentation


-          musées


Concrètement, vous devez étudier les unités d’enseignements de vos diplômes et vérifier qu’il y ait bien un lien avéré avec l’une des spécialités mentionnées ci-dessus.


Le cas échéant ou en cas de doute, vous pouvez saisir la commission d’équivalence du CNFPT qui statuera sur l’ensemble de votre parcours scolaire et professionnel.​"


 


J'ai ensuite demandé plus d'information quand à la définition ce "lien avéré" et ces critères d'appréciation, et voilà la réponse:

 

"L’instruction des dossiers (et ce pour tous les concours) débutera après la date de clôture des inscriptions, soit après le 13 juin 2013.

Bien entendu, l’équipe d’assistants (dont je ferai partie), aura organisé d’ici là, une réunion de travail où il nous sera expliqué dans le détail la façon d’instruire les diplômes, quelles unités d’enseignements pourront être validées, et quels diplômes pourront être acceptés.


C’est pourquoi, nous ne sommes pas autorisés, à ce jour, à répondre dans le détail aux candidats. N’ayant pas toutes les informations, nous ne pouvons prendre le risque d’induire des candidats en erreur.


Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à saisir la commission d’équivalence via le site internet www.cnfpt.fr .


Lorsque nous débuterons les instructions, dans l’hypothèse où vous auriez saisi cette commission, si votre diplôme s’avérait valable, nous n’attendrions pas la décision du CNFPT et validerions votre dossier aussitôt. Dans le cas contraire, vous auriez déjà entamé la procédure gagneriez du temps, le délai moyen d’instruction du CNFPT étant de 3 à 4 mois.​"​


 


 

Je ne suis pas spécialiste en droit publique mais je trouve assez fou de devoir justifier, dans le cadre d'un concours de catégorie B, que mon Master vaut au moins autant qu'un Bac L mention Histoire de l'art, d'autant qu'il ne s'agit absolument pas d'un diplôme à caractère technique ou validant des compétences propres ! A ma connaissance, les concours administratifs eux, n'excluent pas les titulaires d'un Bac L au profit des S ou ES ou autre...Pourquoi cette préférence?

 

M'enfin...Je crois qu'on est tous bon pour une sympathique demande d'équivalence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
@urélie

Bonjour,


 


C'est à peu de choses près le discours que l'on m'a tenu. On ne peut pas savoir quel autre diplôme permet l'inscription, donc dans le doute, il faudrait faire une demande d'équivalence.


 


Quel est votre centre de gestion ?


Share this post


Link to post
Share on other sites
Padawan

Bonjour, 


 


En lisant mon dossier d'inscription pour le concours d'assistant, je me suis rendu compte qu'il fallait que je renvoie une demande d'équivalence ayant un baccalauréat général série L (et accessoirement un bac +4). 


 


Je comptais appeler le CIG grande couronne pour obtenir de plus amples renseignements. Ayant lu vos différents témoignages, je me rend compte que je n'aurai pas de réponse satisfaisante. 


 


De plus, j'ai envoyé aujourd'hui la demande d'équivalence à la commission après avoir rempli le dossier et fourni les justificatifs en ma possession. 


Mes collègues ne m'ont pas cru quand je leur ai dit que je devais effectuer cette demande. 


 


Quels sont les recours que nous avons pour dénoncer cette situation arbitraire? 


Share this post


Link to post
Share on other sites
Clepsydra

Bonjour,


 


En effet, il faut faire une demande d'équivalence... je connais plusieurs personnes dans ce cas. Apparemment ce "dispositif" date de 2011, voyez plutôt : http://www.cnfpt.fr/content/lequivalence-diplome-concours-dassistant-conservation-du-patrimoine-bibliotheques-acpb?gl=NjliOGJkMzI


 


Bonne chance à ceux qui ont à faire une demande d'équivalence... la procédure est longue...


Edited by Miloö

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elisa

"Je ne suis pas spécialiste en droit publique mais je trouve assez fou de devoir justifier, dans le cadre d'un concours de catégorie B, que mon Master vaut au moins autant qu'un Bac L mention Histoire de l'art, d'autant qu'il ne s'agit absolument pas d'un diplôme à caractère technique ou validant des compétences propres ! A ma connaissance, les concours administratifs eux, n'excluent pas les titulaires d'un Bac L au profit des S ou ES ou autre...Pourquoi cette préférence?" Juliotte


 


Je suis tout à fait d'accord et j'ai moi aussi un Master !


C'est aberrant !


Et tout comme MarionE, j'aimerais aussi savoir quels sont les recours que nous pourrions solliciter ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Isalabib

Ce nouveau dispositif est issu de la refonte du cadre d'emploi des assistants en novembre 2011, voir le décret :


http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024846671&dateTexte=&categorieLien=id


 


Cette réforme s'est faite dans le cadre de la révision des catégories B (toutes filières). Mais dans le cas de la filière culturelle, le cadre d'emploi des assistants (tout courts par rapport aux ass qualifiés à l'époque) était sur la sellette depuis déjà un moment (cf pas de concours organisé pendant un bon moment et pas mal de tractations sur le sujet). Un des objectifs était d'améliorer la progression professionnelle des catégories C. Le grade d'assistant est désormais plutôt construit comme une étape d'évolution en interne, d'où 70% de recrutement interne (interne + 3ème concours) - contre 50% pour assistant principal - et 30% pour vous en externe.


 


La cerise sur le gâteeau, c'est le diplôme exigé en externe :


Article 5

I. ― Le concours externe est un concours sur titres avec épreuves ouvert, pour 30 % au moins des postes à pourvoir, aux candidats titulaires d'un baccalauréat ou d'un diplôme homologué au niveau IV, ou d'une qualification reconnue comme équivalente dans les conditions fixées par le décret du 13 février 2007 susvisé, correspondant à l'une des spécialités mentionnées à l'article 3 du présent décret.


 


Le recrutement externe au grade d'assistant de conservation était jusqu'alors un niveau bac (n'importe quel bac ou diplôme de niveau 4). Le décret de 2011 stipule lui que ce diplôme (bac ou équivalent) doit correspondre à l'une des spécialités du concours (archives, musées, bibliothèques, documentation), ce qui semble complètement crétin (sic) car quel bac correspond à la spécialité "archives" par exemple ? aucun bac généraliste, aucun bac pro... je suppose que l'option "histoire de l'art" est considérée correspondre à "musées" (ceci explique cela).


 


Je ne sais pas quel recours est possible. Anne Verneuil parle du décret de 2007, sans doute celui qui porte sur les équivalences :


http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=E310F21555410E6E18ECA2A6E2F95F98.tpdjo09v_1&dateTexte=?cidTexte=JORFTEXT000000272471&categorieLien=cid


J'ai plus de difficulté dans la lecture de ce texte (je ne suis pas juriste...), mais il me semble qu'il y a une contradiction quelque part. Soit on doit avoir un "niveau d'étude déterminé" (chapitre 2), et selon moi c'est ce que représente le bac (et donc si on l'a, pas de pb), soit on doit avoir un "diplôme ou titre spécifique portant sur une spécialité de formation précise" (chapitre 3) et là il faut passer par l'équivalence si on n'a pas ce diplôme spécifique, c'est logique.


En lisant le décret de 2011, on  a l'impression qu'on a voulu faire du bac un diplôme spécifique, ce qui permet de limiter le nombre de candidats (ça c'est mon interprétation...).


 


Bref, ce décret a produit une belle usine à gaz dont les cdg sont aujourd'hui les représentants...


ça ne vous aide pas, je sais, mais c'est toujours mieux de comprendre l'origine du problème.


Ici, l'idée c'est qu'avec un bac + 2,3,4 vous alliez passer un autre concours. Sinon il vous reste adjoint du patrimoine puis passer toutes les étapes en interne (ce qui n'est pas déshonorant mais prend + de temps).


 


J'espère que l'ABF saura débrouiller tout ça. Et bon courage à tous !


Edited by Isalabib
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
juliotte

@@aurélie: Mon centre de gestion est celui de grande couronne également, j'ai envoyé une demande d'information à Lyon mais c'est toujours sans réponse.


 


@Anne Verneuil: Merci, c'est super si vous pouvez les interpeller en tant qu'ABF, tenez-nous vite au courant!


Share this post


Link to post
Share on other sites
Sonia

Bonjour,


 


je suis dans le meme cas et nous sommes 7 dans la médiathèque où je travaille.


Je suis titulaire d'un Bac L spécialité Théâtre.


 


Personne n'a su me répondre concernant le dossier d'équivalence. On m'a renvoyé vers Bordeaux (chargé de valider les équivalences), mais nous étions vendredi 17h...


 


Devons faire valoir nos diplomes? notre expérience? Les 2? (en tant qu'externe nous ne sommes pas sensés être déjà en poste...)


 


Ce qui est particulièrement agaçant c'est que ce n'est qu'au moment de l'inscription que cette mention apparait. (la brochure et la fiche d'accesibilité ne parlent que de bac ou diplome de niveau IV...)


 


Affaire à suivre...


Share this post


Link to post
Share on other sites
Polgara

Voici ce que dit le site du CDG 90 :


"Concours externe : Ouvert aux candidats titulaires d'un baccalauréat ou d'un diplôme homologué au niveau IV, ou d'une qualification reconnue comme équivalente correspondant à l’une des spécialités mentionnées ci-dessus."


(Le mot "baccalauréat" est en gras dans le texte!)


 


Pensez-vous que je doive demander une équivalence pour mon bac L? Selon moi, cette phrase est claire, mais vous me faites douter!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elisa

Et bien je l'avais interprété comme toi : le bac suffisait.


Mais on a attiré mon attention sur cette précision : correspondant à l’une des spécialités mentionnées ci-dessus. (dessous ici)


-          archives


-          bibliothèque


-          documentation


-          musées


 


J'ai appelé le CIG Versailles qui m'a clairement spécifié que seul le bac L option Histoire de l'art ne demandait pas d'équivalence.


Je te conseille donc d’appeler le CDG 90 !


Share this post


Link to post
Share on other sites
Polgara

En fait, ce sont les "ou" qui m'induisent en erreur: selon moi, l'équivalence "correspondant à l’une des spécialités mentionnées ci-dessus" ne concerne que la qualification... 


 


Après appel au CDG 90, il faut bien faire une demande d'équivalence à la commission de Bordeaux, la fiche n'a pas été mise à jour après les informations (tardives) venant de Paris...


 


Rassurez-moi, le DUT Métiers du Livre fait l'affaire pour le concours d'Assistant Principal??


Edited by Polgara

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elisa

Oui pour le DUT !! :)


Share this post


Link to post
Share on other sites
Polgara

Bon, c'est déjà ça !


Moi qui hésitais entre les deux concours, je me demande si le destin ne vient pas de choisir pour moi...


  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Isalabib

En fait, ce sont les "ou" qui m'induisent en erreur: selon moi, l'équivalence "correspondant à l’une des spécialités mentionnées ci-dessus" ne concerne que la qualification... 

 

Après appel au CDG 90, il faut bien faire une demande d'équivalence à la commission de Bordeaux, la fiche n'a pas été mise à jour après les informations (tardives) venant de Paris...

 

Rassurez-moi, le DUT Métiers du Livre fait l'affaire pour le concours d'Assistant Principal??

Tu as raison, la lecture du texte n'est pas évidente. C'est en découvrant l'exigence des CDG sur les justificatifs que j'ai compris que les termes "correspondant à l'une des spécialités etc" s'appliquent à l'ensemble de ce qui précède, et donc y compris au bac.

 

Les diplômés du DUT métiers du livre ont tout intérêt à s'orienter vers le concours d'assistant principal (50% de poste en externe au lieu de 30%, et un échelon de départ un peu + élevé). Le destin n'a rien à voir dans l'affaire, mais le législateur oui !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sylvie Clair

Bonjour,


 


Je dépends du cdg 73 pour le concours d'assistant de conservation du patrimoine et des bibbliothèques (externe) : ayant un bac littéraire et le CAFB Jeunesse (qui évidemment n'est pas dans la liste de certification nationale) mais aussi de l'expérience professionnelle en bibliothèque, j'ai du faire un dossier d'équivalence à la commission de Bordeaux. C'est l'angoisse totale : je bosse en candidate libre ce concours (car j'aimerais retrouver ma belle profession) tout en ne sachant pas si j'obtiendrai l'équivalence (la commission de Bordeaux m'a conseillée de la demander car tout dépend des CDG et le mien me dit que je dois demander une équivalence..).Par contre quand j'ai appelé Mediadix pour me renseigner sur leur DU,t la personne ne comprennait pas pourquoi j'avais besoin d'une équivalence avec mon CAFB pour ce concours.... Pour info la commission, par courrier m'a informée qu'elle "peut solliciter de votre part soit l'accomplissement d'un stage d'une durée maximale de 3 ans, soit une épreuve d'aptitude préalable à toute inscription au concours..." conclusion : au chômage, je ne sais pas si je pourrai avoir le droit de passer le concours le 13 novembre,J'essaie de trouver une porte de sortie (VAE ? DU? ) pour retravailler de nouveau en bibliothèque. Sylvie


Share this post


Link to post
Share on other sites
Anne Verneuil

Bonjour,

voici le courriel envoyé ce jour au CG Grande Couronne. Je relis vos messages ci-dessus pour voir s'il y a d'autres CG à qui adresse ce message également, mais n'hésitez pas à m'envoyer un message direct pour me donner leurs coordonnées, tout du moins me signaler quel CG pose problème également.

 

Vous y trouverez les références des textes à opposer aux personnes qui vous diraient que non, votre bac ne convient pas pour le concours d'assistant.

 

Madame
 
Le concours interne d'assistant territorial de conservation du patrimoine est des bibliothèques est, selon le décret n°2011-1642 du 23 novembre 2011 portant statut particulier du cadre d'emploi des assistants territoriaux de conservation du patrimoine et des bibliothèques*, accessible aux lauréats d'un baccalauréat et de tout diplôme homologué au niveau IV.
 
Or vos services diffusent par téléphone et laissent entendre en page 7 du dossier d'inscription que seuls les titulaires d'un bac L option Histoire de l'art peuvent se présenter sans soumettre leur dossier à la commission d'homologation.
 
Une telle pratique est contraire au texte réglementaire dont votre organisme reproduit par ailleurs fidèlement les dispositions dans votre brochure d'information et sur votre site.
 
Elle est de plus inopportune puisque les bibliothèques territoriales n'ont absolument pas vocation à n'employer que des amateurs d'histoire de l'art.
 
Si vous deviez persister dans votre pratique illégale, notre association se réserve de mener une campagne dans la presse spécialisée et de saisir le ministère de l'intérieur (DGCL), le ministère de la culture (SLL) ainsi que le tribunal administratif.
 
Comptant sur votre respect des lois et règlements et votre attachement à l'égalité de droit des citoyens, je vois prie d'agréer, Madame, l'expression de mes sentiments les meilleurs

Anne Verneuil
Présidente de l'Association des Bibliothécaires de France
www.abf.asso.fr


*http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024846671&dateTexte=&categorieLien=id

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maran

Je pense que tous les CDG sont concernés... C'est vrai que la formulation "baccalauréat ou d'un diplôme homologué au niveau IV" est assez floue parce qu'apparement un baccalauréat ne suffit pas.


Je me suis inscrit au CDG33 et dans le dossier d'inscription - dans le communiqué à l'attention des candidats - il est aussi précisé (page 7 également) que "tous les diplômes d'enseignement général (Baccalauréat de l'enseignement général : série L -à l'exception de la spécialité "histoire des arts"- ES, S)" nécessitent une saisine de la commission d'équivalence.


Même si je suis titulaire d'un master en histoire et d'une formation en bibliothèque, j'ai quand même préferé envoyer un dossier de demande d'équivalence, par sécurité.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Isalabib

C'est vrai que la formulation "baccalauréat ou d'un diplôme homologué au niveau IV" est assez floue parce qu'apparement un baccalauréat ne suffit pas.

 

non, cette formulation n'est pas floue du tout, elle est incomplète puisque le décret dit :

Le concours externe est un concours sur titres avec épreuves ouvert, pour 30 % au moins des postes à pourvoir, aux candidats titulaires d'un baccalauréat ou d'un diplôme homologué au niveau IV, ou d'une qualification reconnue comme équivalente dans les conditions fixées par le décret du 13 février 2007 susvisé, correspondant à l'une des spécialités mentionnées à l'article 3 du présent décret.

toute l'ambiguité est dans le fait de savoir à quoi s'applique ce "correspondant à l'une des spécialités". Moi (et apparemment l'ABF), je pensais qu'il s'appliquait au dernier élément le précédant, soit la "qualification reconnue comme équivalente dans les conditions etc". Or visiblement tous les CDG l'appliquent à l'ensemble des éléments le précédant, donc au bac y compris.

Est-ce une divergence d'interprétation de la langue française ou s'agit-il d'une spécificité du langage juridique ? c'est ce que j'attends de voir dans les réponses des cdg...

parce que sur le fond, je l'ai dit plus haut, ça n'a pas de sens de considérer le bac (n'importe quel bac "généraliste") comme un diplôme spécifique.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Litanajapou

@Sylvie Clair: Je tiens à te répondre suite à ton message (oui ça y'est je suis lancée, je participe!!). Je lis pas mal de messages sur ce forum de personnes comme toi qui pensent qu'il faut avoir un concours pour travailler en bibliothèque. Et non, on peut travailler en bibliothèque sans avoir un concours, j'en suis la preuve (et je ne suis pas la seule!). J'ai commencé par la petite porte. Je tiens à dire que j'ai une maitrise d'arts du spectacle théâtre donc rien à voir avec les bibliothèques. J'ai commencé par du remplacement dans divers structures (bibliothèque rurale tenue par des bénévoles, bibliothèques municipales et médiathèques) pendant 2 ans et demie. Je me suis fait une expérience de terrain. En 2008, j'ai été recrutée pour créer et gérer une bibliothèque rurale (j'étais seule) et en CDI!! J'ai été titularisé au bout d'un an. Dur challenge mais j'ai réussi à gérer toute seule et en catégorie C (donc sans concours). Au bout de 3 ans, j'ai commencé à m'ennuyer (pour ma part, j'avais du mal à travailler toujours toute seule sans échange avec des collègues) et du coup, à me démotiver donc j'ai cherché un autre poste (toujours en bibliothèque), et je suis actuellement dans une bibliothèque annexe avec deux collègues et je suis contente d'avoir bougé. (toujours en catégorie C même si j'occupe un poste de B!!) Donc cela fait 6 ans et demie que je travaille en bibliothèque SANS concours (alors oui niveau salaire c'est pas ça) MAIS en novembre, je vais pouvoir passer le concours d'assistant en interne. Alors oui avec de la patience, on arrive au concours mais on peut travailler en bibliothèque sans cela. Je ne regrette pas mon parcours! Alors courage et il ne faut pas s'arrêter à ces "fichus" concours!!


 


Ouh là, j'en ai mis des tartines!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sylvie Clair

Bonjour Litanapajou. En fait j'ai commencé à travailler à 21 ans en CDI dans un lycée (avant d'avoir mon diplome de bib jeunesse), j'ai enchainé des contrats en tant que stagiaire rémunérée ou cdd en BM adulte et jeunesse, j'ai passé ma spécialisation Jeunesse après la naissance de mon 1er enfant et à la naissance de mon 2e, le concours sur épreuves est arrivé....J'ai été bénévole ensuite en BCD d'école primaire. A Lyon je n'ai jamais réussi à retrouver du boulot en BM (même par la petite porte, être en catégorie C ne me dérangerait pas), j'ai même postulé pour des contrats cui-CAE en BM/BU en 2011-2012 (= aide retour à l'emploi, postulé aux postes de magasiniers en 2012 sans concours (3 postes à Lyon). Maintenant je n'ai que la solution du concours pour retourner dans ma profession. Voilà. rebon courage à celles et ceux qui préparent ce concours !


Share this post


Link to post
Share on other sites
Litanajapou

Je comprends. Ce n'est pas évident surtout lorsqu'on a des enfants et/ou conjoint car on n'a pas la facilité de bouger. J'ai traversé la France pour trouver mon poste actuel. J'ai pas mal déménagé mais je suis célibataire sans enfant. Mais si je ne me trompe, même avec le concours en poche, il faut chercher un poste. Cela ouvre peut-être un peu plus de porte! En tout cas, bon courage!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Epsy

Je pense également que tous les CDG sont concernés : je suis inscrite au CDG 35 et on retrouve la même formulation, (page 7),  comme quoi seul le baccalauréat L avec une spécialité en histoire des arts permet de concourir de droit. 


Share this post


Link to post
Share on other sites
Anne Verneuil

eh bien... si je comprends bien, il faut envoyer le mail à tous les CDG ? Hum, dans un premier temps, on va se limiter à ceux que vous signalez. C'est quand même assez inquiétant si l'affirmation est générale, cela semblerait indiquer une volonté commune de filtrer le plus possible les candidats...


Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...