Aller au contenu

Droit d'accès au concours Assistant du Patrimoine et des Bibliothèques (externe)


Messages recommandés

Sur le site du CNFPT il est écrit ceci :

 

"Les titres ou diplômes requis pour se présenter au concours externe sont : un baccalauréat ou un diplôme homologué au niveau IV, correspondant à l’une des spécialités du concours. Ces spécialités sont : archives, bibliothèques, documentation et musées.
Les titres et diplômes certifiés font l’objet d’une inscription au Répertoire National des Certifications Professionnelles (pour consulter le répertoire, cliquez ici).

Précision importante : ce concours est depuis novembre 2011 conditionné à la possession d’un titre ou diplôme précis. Vous ne pouvez plus, en principe, vous y inscrire directement si vous détenez uniquement un diplôme dit « généraliste », par exemple un baccalauréat scientifique. Si vous êtes dans ce cas, vous devrez saisir la commission et faire valoir également votre expérience.

 

Si vous ne possédez pas l’un de ces titres ou diplômes, mais que vous pensez justifier d’un autre diplôme, ou d’un autre diplôme et d’une expérience, ou d’une expérience seule, en lien avec les compétences attestées par ceux-ci, vous pouvez saisir la commission compétente.

Les principales compétences attestées par les diplômes requis pour ce concours relèvent :
-    du traitement et de la conservation de collections et/ou de fonds documentaires ;
-    de leur mise en valeur, à disposition et de leur diffusion ;
-    de la recherche documentaire ;
-    de la contribution au développement d’actons culturelles et éducatives ;
-    de la connaissance des institutions de la conservation du patrimoine et de leur réglementation ;
-    de l’accueil du public ;
-    le cas échéant de l’encadrement d’équipes."

 

http://www.cnfpt.fr/content/lequivalence-diplome-concours-dassistant-conservation-du-patrimoine-bibliotheques-acpb?gl=NjliOGJkMzI

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 189
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

  • Anne Verneuil

    22

  • Isalabib

    17

  • @urélie

    14

  • Elisa

    10

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour, voici le courriel envoyé ce jour au CG Grande Couronne. Je relis vos messages ci-dessus pour voir s'il y a d'autres CG à qui adresse ce message également, mais n'hésitez pas à m'envoyer un me

Ce nouveau dispositif est issu de la refonte du cadre d'emploi des assistants en novembre 2011, voir le décret : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024846671&dateTex

Hello chers amis bibliothécaires et aspirants bibliothécaires,   Eh bien, malgré vos encouragements, je suis plus pessimiste que jamais. Ayant rempli ma demande d'équivalence et constaté qu'elle éta

Sur le site du CNFPT il est écrit ceci :

[...]

Précision importante : ce concours est depuis novembre 2011 conditionné à la possession d’un titre ou diplôme précis. Vous ne pouvez plus, en principe, vous y inscrire directement si vous détenez uniquement un diplôme dit « généraliste », par exemple un baccalauréat scientifique. Si vous êtes dans ce cas, vous devrez saisir la commission et faire valoir également votre expérience.

[...]

 

CQFD : tous les CDG appliquent ce qui vient de la source CNFPT, donc :

eh bien... si je comprends bien, il faut envoyer le mail à tous les CDG ?

 

Oui, sans doute mais à mon avis aucun ne bougera : ils ne sont pas l'auteur du décret, ils ne sont pas à l'origine de la façon de l'appliquer définie par le CNFPT, ils ne font qu'appliquer. Il faudra sans doute taper + haut.

 

en tout cas je trouve ça fort d'oser écrire qu'un bac scientifique est généraliste et que le bac L option histoire des arts est un "diplôme précis" (je n'amoindris pas ces bâcheliers-là, simplement dans le contexte qui nous intéresse c'est n'importe quoi).

Modifié par Isalabib
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anne Verneuil

Le concours externe d'assistant territorial de conservation du patrimoine est des bibliothèques est, selon l’article 5 du décret n°2011-1642 du 23 novembre 2011 portant statut particulier du cadre d'emploi des assistants territoriaux de conservation du patrimoine et des bibliothèques, accessible « aux candidats titulaires d'un baccalauréat ou d'un diplôme homologué au niveau IV, ou d'une qualification reconnue comme équivalente dans les conditions fixées par le décret du 13 février 2007, correspondant à l'une des spécialités mentionnées à l'article 3 du présent décret : Archives, Bibliothèques, Documentation, Musées ».

 

Un groupe technique ayant siégé sur ce cadre d’emplois a interprété le texte de la façon suivante : les baccalauréats ou autres diplômes de niveau IV doivent, tout comme les « qualifications reconnues comme équivalentes », correspondre à l’une des quatre spécialités du cadre d’emplois.

Ce même groupe cite parmi les diplômes nécessitant la saisine de la commission d’équivalence placée auprès du Président du CNFPT « Tous les diplômes d’enseignement général (Baccalauréat de l’enseignement général : séries L -à l’exception de la spécialité « histoire des arts » - ES, S) » et de nombreux baccalauréats techniques et professionnels.

 

Le résultat de cette interprétation est que seuls les candidats titulaires d’un baccalauréat de la seule série L et dans la seule spécialité « histoire des arts » peuvent se présenter au concours sans établir un dossier de saisine de la commission d’équivalence de diplôme dont le libellé, établi par le CNFPT, montre clairement qu’il vise à établir une qualification par l’expérience, et non à caractériser des diplômes[1].

 

L’ABF recommande aux candidats non titulaires d’un bac L spécialité Histoire des arts d’envoyer leur dossier à la commission d’équivalence pour ne pas compromettre leur chance.

 

Mais elle s’élève contre l’absurdité de cette interprétation, qui provoque un engorgement de la commission d’équivalence. Elle est de plus dangereuse car elle tend à ne rendre légitime a priori qu’un recrutement issu d’une formation artistique, ce qui va à l'encontre d'une conception contemporaine des bibliothèques publiques et de l’élargissement des métiers et des compétences qui peuvent y concourir.

 

L’ABF demande :

  • à la commission d’équivalence de retenir systématiquement tout détenteur d’un baccalauréat ou d’un diplôme homologué au niveau IV ;
  • au ministère de l’Intérieur que le décret soit rectifié de façon à éviter cette interprétation absurde.
  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup.


 


Pour ce qui est de la commission de saisine, que se passe-t-il si elle n'a pas le temps d'étudier tous les dossiers ? J'imagine que vu la situation, ils vont être plus que débordés...


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anne Verneuil

Oui, c'est le risque, nous avons écrit au président de la commission pour l'alerter et réclamer l'acceptation automatique de tous les candidats titulaires d'un baccalauréat ou diplôme homologue niveau IV.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anne Verneuil

Voilà les news: la commission ne devrait pas être si débordée que cela, les personnes titulaires d'un diplôme de l'enseignement supérieur seront admises à passer le concours et pour les bacheliers qui n'ont pas la spécialité donnée, leur dossier devrait être accepté en commission s'ils justifient d'un minimum d'expérience en bibliothèque (pas de critère précis, mais envoyez votre CV, et votre évaluation si vous en avez une)


 


Bref, envoyez votre dossier à la commission d'équivalence.


 


On va être en mode congrès d'ici peu, donc ne soyez pas vexés si on n'est plus très présents sur Agorabib ou par mail, mais on garde un oeil sur le sujet.


 


Bon courage à tous (que la force soit avec vous, comme dirait Bouille)


  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:blink:


 


Je viens juste de découvrir ce dernier message d' Anne Verneuil datant du 31 mai et je suis surprise de ne voir aucune réaction !


 


Car il s'agit bien d'une excellente nouvelle non ???!!!???? (du moins pour ceux qui ont plus qu'un bac)


 


Donc si on a un Bac+   , la commission donnera son accord pour l'équivalence et on pourra ainsi passer le concours ? C'est bien ça ? (désolée mais avec toutes ces infos et vu l'enjeu, je commence à perdre pied et à la limite, je ne sais même plus comment je m'appelle......) 


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai appelé le CNFPT à Bordeaux qui m'a renvoyée sur celui de Paris. J'ai donné l'intitulé exact de mon diplôme post-bac (Licence Pro gestion des ressources numériques - Montpellier 3) et du coup je remplis un dossier de saisine "allégée" seulement les deux premières pages plus une photocopie de mon diplôme et de mes relevés de notes.


 


Cela concernerait dautres diplômes et "devrait" mis en ligne sur le site du CNFPT d'ici peu, c'est peut-être déjà fait à cette heure mais j'ai pas vérifié...


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à l'ABF.


 


Certains centres de gestion acceptent visiblement toute inscription de candidats ayant un diplôme de niveau supérieur au BAC. Vérifiez donc auprès du vôtre. De notre côté nous n'avons pas les informations concernant le dossier de saisine, donc nous le faisons dans son ensemble. On a presque toutes les pièces, on arrive donc au bout !


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Bonjour,


 


Suite à mon inscription au concours d’assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques, j’ai fait une demande de saisine de la commission d’équivalence de diplômes auprès du CNFPT de Bordeaux. (avec notes, diplômes, intitulés mémoires et sommaires, contrats de travail, etc.)


Aujourd’hui j’ai reçu un courrier m’indiquant qu’il manque quelques pièces justificatives, telles que des fiches de poste nominatives…


Je pensais que mon dossier serait validé puisque l’ABF a contacté le président de la commission pour l’alerter de cette situation absurde et Anne Verneuil a expliqué que les personnes titulaires d'un diplôme de l'enseignement supérieur seraient admises à passer le concours.


Titulaire d’une licence Sciences du Langage, d’un Master professionnel Edition, d’un Master 1 Littérature de jeunesse et ayant travaillé en bibliothèque ainsi que dans un centre de documentation, j’étais persuadée que ma demande serait acceptée sans problème et tout cela me stresse énormément… 


 


D’autres personnes sont-elles dans le même cas ?


Merci de me répondre au plus vite !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Envoyez moi un message direct (sur ce forum) en me donnant:

- votre nom, prénom et coordonnées

- vos diplômes précis, votre emploi actuel avec historique de votre expérience pro

- une liste des pièces que vous avez fournies

Et je tâche de voir ensuite avec la commission.

Quant on sait qu'on est loin d'une fiche de poste systématique, même si cela serait nécessaire, surtout pour les contractuels...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


Magali7 ... tu m'inquiètes là ... je suis un peu dans le même cas (mais avec des diplômes en Lettres et Sciences de l'éducation) et je n'ai pas envoyé de fiches de poste nominatives. Je n'ai pas eu de retours de la commission pour le moment. Je ne manquerai pas de te tenir au courant !!


Zut, zut et re-zut !! Je pensais aussi que ce serait plus simple ...


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai moi aussi envoyé un dossier de demande d'équivalence pour ma licence pro qui ne fait pas partie de la liste (option bibliothéconomie quand même...), et avec deux stages et un CDD, je n'ai pas de fiches de postes... du coup j'avais envoyé un mail pour demander si conventions, contrats et attestations de stage suffiraient, la réponses était que oui... j'attends de voir si mon dossier sera considéré complet ou non du coup !


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


Quid de la page 4 du dossier de demande d'équivalence "Description des activités"???!!!! (avec 34 questions très précises, du genre "avec quels moyens je veille à respecter la réglementation en vigueur?")


En appelant le RED de Bordeaux, ils m'ont répondu qu'il fallait d'écrire des activités réalisées ou en cours de réalisation montrant que l'on est qualifié pour passer le concours d'assistant! On est en plein délire!!!!!!!!!!!!!!!!!


Faut-il que j'aille dans la tombe de mon institutrice de CP pour obtenir une attestation d'élève ayant participer à la bonne gestion de la BCD de mon école primaire dans les années 80?!


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En dehors de tous les problèmes que ça pose aux candidats, le fait que le bac L spé Histoire de l'Art soit le seul reconnu pour ce concours ne pose-t-il pas la question de la représentation du métier qu'ont les personnes qui ont rédigé ce décret? Je ne vois pas en quoi ce bac prédispose à occuper un emploi en bibliothèque: il me semble que la culture ne s'arrête pas à l'histoire de l'art et que les bibliothèques ont aussi un rôle de diffusion de la culture scientifique, économique, linguistique, littéraire...etc. Qu'on demande un diplôme spécialisé dans les métiers du livre et de la documentation je veux bien, mais il faudra m'expliquer pourquoi le bac Histoire de l'Art (je vois bien son utilité pour la spécialité musée, mais pour les bibliothèques...).


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est en ce sens que nous avons écrit au CDG, CNFPT, DGCL: il est complètement aberrant de limiter un métier, même celui des musées, à cette seule qualification. En fait, ils ont cherché des diplômes de niveau IV s'approchant du contenu des métiers des musées, bibs, doc et archives, et n'ont trouvé que ça.


Nous avons bien sûr expliqué à quel point les métiers actuels des bibs étaient diversifiés et que nous cherchions justement de plus en plus des compétences variées.


Nous allons demander des rendez-vous pour travailler sur la question.


l'AAF a aussi écrit pour s'insurger, leurs collègues ont le même souci.


 


et tout ça rentre pile poil dans la thématique du congrès ABF 2014 sur les métiers et les nouvelles compétences... il y aura à dire !


  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et tout ça rentre pile poil dans la thématique du congrès ABF 2014 sur les métiers et les nouvelles compétences... il y aura à dire !

effectivement. Il n'y a plus qu'à espérer que tous les acronymes ci-dessus (CNFPT, DGCL, CSFPT ? etc) seront présents pour entendre et comprendre tout ce qui sera dit !

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Bonjour,

 

Suite à mon inscription au concours d’assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques, j’ai fait une demande de saisine de la commission d’équivalence de diplômes auprès du CNFPT de Bordeaux. (avec notes, diplômes, intitulés mémoires et sommaires, contrats de travail, etc.)

Aujourd’hui j’ai reçu un courrier m’indiquant qu’il manque quelques pièces justificatives, telles que des fiches de poste nominatives…

Je pensais que mon dossier serait validé puisque l’ABF a contacté le président de la commission pour l’alerter de cette situation absurde et Anne Verneuil a expliqué que les personnes titulaires d'un diplôme de l'enseignement supérieur seraient admises à passer le concours.

Titulaire d’une licence Sciences du Langage, d’un Master professionnel Edition, d’un Master 1 Littérature de jeunesse et ayant travaillé en bibliothèque ainsi que dans un centre de documentation, j’étais persuadée que ma demande serait acceptée sans problème et tout cela me stresse énormément… 

 

D’autres personnes sont-elles dans le même cas ?

Merci de me répondre au plus vite !

 

Je viens d'envoyer un dossier sur lequel j'ai passé plus de 8h (fouille archéologique pour retrouver des mémoires d'il y a 10 ans, tentative de compréhension de leur demande par rapport aux "activités" et rédaction). Je vais maintenant vivre dans le doute de recevoir la même réponse que Magali7! 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,


 


C'est vrai que ce dossier de demande d'équivalence est fastidieux à remplir. De mon côté j'ai eu l'équivalence au bout d'un mois et demi et je me souviens avoir mis 5 jours entre retrouver tous les documents, en particulier mon diplôme avec intitulé des épreuves,, les notes, les stages qui vont avec, mes divers remplacements en bibliothèque avec les quelques recommandations et descriptifs de mes postes que j'avais pu faire rédiger.. Je l'ai eu grâce au CAFB Jeunesse (même s'il n'est pas dans la liste des certifications il continue d'être reconnu).


Pour le dossier de saisine, la partie la plus compliquée est bien celle Activités, % du temps passé à ces activités ,tâches qui en découlent. J'ai du demander à une amis bibliothécaire qui était aussi perplexe que moi mais finalement j'ai pu m'en sortir. Si cela peut en aider certain.e.s.  voilà comment j'avais procédé : activités j'ai mis mes différents postes : Agent du patrimoine ; assistant de conservation ; documentaliste. % temps passé : par ex pour assistante de conservation en section jeunesse 40% service public dont recherches documentaires, 10% rangement, 10% animation 30% acquisitions/ gestion des collections. tâches qui en découlent : accueil public dont classes, etc. petites animations autour de la lecture ; expositions thématiques ; heures du conte ; traitement des documents (dont catalogage et indexation) ; désherbage, pilon, etc.


 


Je me suis rendue compte que finalement remplir ce dossier ne m'avait pas été inutile : je cerne mieux toutes mes compétences acquises par diplome et "sur le terrain" ; cela m'a obligée à me replonger dans mes activités en BM . Cela m'aidera peut-être pour l'oral (à condition que j'aie l'écrit). Bon courage !


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,


 


Titulaire d'une licence d'histoire et d'un master 1, je me suis inscrite aux concours d'assistant et d'assistant principal.


Je viens de recevoir un courriel du CIG petite couronne pour le concours d'assistant principal, je suis admise à concourir sans demande d'équivalence auprès de la commission. Ma licence d'histoire me le permet.


Cette décision a été prise suite à une réunion entre les différents centres de gestion organisateurs et après un nouvel examen de mon dossier. 


 


La demande d'équivalence de diplôme est toujours en cours à la commission d'équivalence. Selon la personne du CIG, j'ai deux possibilités : soit poursuivre la demande soit l'arrêter. Quelque soit mon choix, je suis admise à concourir. Qu'en pensez-vous? Dois-je poursuivre ma demande pour avoir un document de la commission? 


 


Par contre, je n'ai toujours pas de nouvelle pour le concours d'assistant organisé par le CIG grande couronne. Il faudra sans doute attendre la décision de la commission d'équivalence du CNFPT de Bordeaux. Je n'ai pas reçu de demande de justificatifs complémentaires pour le dossier d'assistant, uniquement pour celui d'assistant principal (sur quoi j'ai passé un temps fou)!!


 


Je sens que je vais finir par passer assistant principal... ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La demande d'équivalence de diplôme est toujours en cours à la commission d'équivalence. Selon la personne du CIG, j'ai deux possibilités : soit poursuivre la demande soit l'arrêter. Quelque soit mon choix, je suis admise à concourir. Qu'en pensez-vous? Dois-je poursuivre ma demande pour avoir un document de la commission?

 

ah, la belle démonstration que voilà (une de +) : les CDG n'étaient vraiment pas armés pour organiser les concours !!!

Pour ta question Marion : qui peut le + peut le moins (et un tiens vaut mieux que deux tu l'auras, pour faire bonne mesure). Donc je dirais poursuis ta demande. Normalement tu n'en auras pas besoin (sur la foi d'un mail à imprimer et conserver en 4 exemplaires authentifiés !), mais ça ne coûte pas + cher de le faire.

Sauf si cette commission refuse l'équivalence... mais tu auras le mail du CDG comme garantie ?!

 

Kafka, où es-tu ? ils ne savent pas ce qu'ils font !

 

Sinon, passe ass principal prioritairement, c'est quand même un grade un peu + élevé, donc + intéressant au niveau de la carrière.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Isalabib :


 


Merci pour vos conseils!


Il est évident que les CDG sont un peu perdus...


Vous avez soulevé le problème...Si la commission d'équivalence refuse...Ce mail du CDG sera-t-il suffisant pour faire valoir cette décision? 


Je vais probablement demander au CDG de m'envoyer un courrier papier. Je préfère jouer la sécurité.


Sinon, quelle est la démarche à effectuer pour faire authentifier un mail? 


 


Après avoir discuté avec mes collègues, ils m'ont aussi conseillé de poursuivre ma demande d'équivalence pour plusieurs raisons :


- il vaut mieux avoir deux instances qui m'autorisent à concourir


- l'équivalence est valable pour la prochaine session (si j'échoue...)


- et la plus importante : j'ai passé un weekend à préparer les pièces justificatives demandées, notamment une présentation d'un projet culturel!!!


 


Alors, c'est parti pour assistant principal! ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon, quelle est la démarche à effectuer pour faire authentifier un mail? 

euh.... moi j'ai lancé ça en guise de boutade kafkaïenne... sérieusement je ne sais pas du tout si ça se pratique ni comment !

Je me souviens d'une époque où on faisait authentifier en mairie les copies de diplôme (en présentant l'original à côté). Mais un mail ???

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...