Aller au contenu

Oral d'assistant 2013/2014


Messages recommandés

@Yannis : je suis justement bloquée car ils m'ont refusé ma dispo pour convenances personnelles pour raison de service. Si je ne veux pas retourner là-bas j'ai trois choix :


- la dispo pour raisons familiales (ma situation actuelle) et là, je ne peux rien faire d'autre que de regarder mon petit bambin grandir (je l'aime beaucoup, mais bon...)


- la démission 


- la mutation (mais comme chacun le sait, les offres sont rares et je ne suis pas mobile) et que, comme le relevait Ferris plus haut, possible que les RH ne me fassent pas une bonne pub...


Je cumule les handicaps dans l'affaire  :wink:


 


@Baberylane : Courage ! C'est pour quand les résultats ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 2k
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

  • Ferris

    502

  • Hello

    223

  • Mielpops

    219

  • Valeryella Ella

    91

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Cette sympathique remarque est pour moi, et d'autres très certainement, l'occasion d'espérer que, reçus ou collés, les nombreux candidats qui se sont passionnés pour cette sous-rubrique "oral d'assist

C'est vrai que l'ambiance c'est fondamental. Moi j'arrive avec un sachet de confettis et j'en balance partout en lançant des serpentins, et je fais pouet pouet avec une corne de supporter. Et en parta

Oui, un grand merci à toutes et tous ! Tu as raison Ferris, ces échanges ont été particulièrement riches à de nombreux points de vue. En ce qui me concerne, vous m'avez drôlement redonné goût à ce mét

Posted Images

Pour moi c'est bon, me voilà sur la liste d'aptitude d'assistant principal. Du premier coup avec 15.25 de moyenne générale. Inespéré !


En avant pour la recherche d'emploi, pourvu que ça ne dure pas trop longtemps...


Merci à toutes et à tous, j'ai beaucoup appris.


Me restera à me reporter sur les autres rubriques du forum au fur et à mesure du temps.


Courage pour ceux qui attendent encore, c'est long...


Courage aussi pour ceux qui ne l'ont pas, pour ceux qui sont en poste, c'est déjà génial (la recherche d'emploi s'annonce longue et ardue...)


Petite question : puis-je postuler pour un poste d'assistant alors que j'ai le grade d'assistant principal ?


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,


 


Pour ma part c'est bon. Rennes m'a porté chance. C'est la première fois que je m'expatriais pour passer un concours...


 


Durant ce temps d'attente de résultats, je me disais que quoi qu'il arrive, il y aurait toujours une part chance (ou malchance) dans ces épreuves.Plus haut Ferris disait que ce topic avait permis d'ailleurs de se rendre compte des fossées entre CDG (jurys, type de questions, critères de jugement, etc...).  En fait, je m'étais préparé à l'échec (ça fait un peu moins mal quand ça arrive).


C'est pour cela que j'ose dire aux candidats malchanceux que tout ce qu'ils ont vécu et appris en préparant ce concours c'est tout bénèf' pour la suite (quelle qu'elle soit).


Bon courage à tous !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprends Midola j'espère que tu trouveras l'envie et la motivation pour revenir en bibliothèque car vu tes messages cela semble être fait pour toi.


 


Yipee Yi Yay je pense que tu es tombé sur un jury qui était en désaccord avec ta vision des choses. Pour moi tu as fait une erreur en montrant ton désintérêt pour le secteur jeunesse surtout que l'on t'interrogeait sur les NAP (ou TAP ça dépend des endroits) sujet d'actualité brûlante. Ton employeur peut faire appel à toi pour réaliser des animations dans ce cadre et ils ont dû penser qu'ils ne pourraient pas compter sur toi sur un sujet aussi important. C'est mon impression en tout cas.


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Yippee Yi Yay

 

D'accord avec Yannis. Tu a trop donné ta vision perso des choses : Tap/nap ou liseuses = pas d'intérêt. Ce n'est pas possible dans un concours et sur ce type de sujet.

 

@Clanbib

Vraiment très très heureux pour toi, Clan ! Et tout ça à poil dans une baignoire, je n'en reviens pas ! :D
 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Cline


 


En principe tu ne peux pas postuler en dessous ni de ton cadre d'emploi, tel que défini sur la liste d'aptitude, ni de ton grade. C'est assez logique d'ailleurs. Comment pourrais-tu être stagiairisée, suivre la formation d'intégration etc.. et titularisée dans un grade sur lequel tu n'es pas nommée et dans des fonctions (ou une place dans l'organigramme du service) que tu n'exerces pas ? Après, les missions qui te seront confiées de fait c'est une autre affaire. Mais sinon, tu es "condamnée" à trouver un poste d'Assistante Principale. Ou à perdre le bénéfice de ton concours (je ne sais pas si on peut se faire rayer de la liste d'aptitude... :tongue: )


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non non, regardez, c'est pas tant l'hécatombe que ça, il y a 12 forumers admis ! C'est déjà bien moi je trouve, et parmi tous les membres de la liste, y'en a plein qui ne sont pas venus dire s'ils l'avaient eu ou pas. Et puis on n'a pas encore les résultats des alsaciennes, tout est possible !  :)

 

Une de plus à ajouter sur l'heureuse liste :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo Cline, Clanbib et sally, et bonne chance dans vos démarches, maintenant il faut s'investir dans la recherche d'un poste !


 


Aujourd'hui j'ai eu beaucoup de messages d'encouragement de mes proches, amis, parents, collègues. Forcément déçus, mais c'est surtout pour moi qu'ils le sont, car ils savent à quel point ce concours me tenait à coeur. Et quand tout ce petit monde là te dit qu'il croit en toi et que tu mérites d'y arriver, que l'acharnement et le travail finit par payer, et que tu sais que tes compétences et ton professionnalisme sont reconnus par tes collègues et ta hiérarchie, ben finalement je crois que c'est la plus belle récompense. Et ça rebooste. Et t'as juste envie de dire merde au jury qui sait pas ce que tu vaux et au diable les concours ! (mais bon, tu les repasseras quand même parce que tu y tiens à ce poste zut !).


 


On apprend beaucoup de nos échecs et ça permet de mieux rebondir. Et puis comment apprécier le succès si on se casse pas la gueule quelques fois avant ? Je me dis que ça fera de moi une meilleure professionnelle, et une meilleure personne aussi peut-être... En tout cas je le souhaite. Que tout ça ne serve pas à rien. Dites-vous ça : ça n'a pas servi à rien. Pour l'instant on est dans l'affect, on réagit à chaud, on a l'impression que ce n'est que du gâchis. Mais non, ce n'est pas du gâchis, parce que tout ce qu'on a appris, ben c'est du bonus. Faut pas lâcher bon sang !


 


"Le succès c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme", disait Churchill. Tâchons de rester enthousiastes, motivés, ne perdons pas l'envie et l'amour de notre métier, même si c'est dur. Je vous dit ça avec mon paquet de kleenex à côté, les yeux bouffis et le nez qui coule, mais j'ai envie d'y croire.


 


Alors, on se dit rendez-vous dans 3 ans, même jour, même heure, mêmes pommes ? (ou presque)  :)


Modifié par Hello
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ferris disait : Vous y avez cru. Cru en vous. Et jusqu'au bout. Et c'est ce qui compte. :)


 


Et je rajoute, vous êtes des professionnel(le)s, vous nous en avez apporté la preuve.


 


De toute façon, il faut aussi regarder le nombre de postes offerts, CDG par CDG.


Car c'est le gros défaut de ces concours : le nombre de postes limités.


 


On peut être recalé avec des supers moyennes. Ou alors les jurys saquent pour que la pilule soit moins amère, et aussi parce qu'ils ont un nombre de places limitées.


Un truc à ne pas oublier.


 


 


@ Yippee Yi Yay


Ensuite, les questions sur les liseuses/livres numériques où j'ai également donné mon point de vue personnel qui est en résumé : ce n'est pas encore une pratique réellement ancrée chez les usagers donc je ne vois pas l'intérêt d'y dépenser des milles et des cents et que le principal intérêt des liseuses et de permettre de modifier la taille de la police dans le cas des publics malvoyant.


 


Le problème, c'est qu'il y a plein de domaines où les usages ne sont pas ancrés. Et si tu n'investis pas, il n'y aura pas d'usage.


Les mangas, la musique, si tu n'investis pas l'usage ne suit pas.


 


Ta réponse aussi, ferme la discussion. Un chef doit envisager l'avenir, doit prévoir cet avenir... Les liseuses sont une des composantes de l'avenir, sans parler des livres numériques.


Les livres numériques, on ne va pas y couper. Là, ça va beaucoup plus loin que la simple liseuses qui permet d'agrandir le texte. Avec le livre numérique, tu as toute une partie de la bibliothéconomie remise en cause : le rangement, les rayonnages physiques, la présentation, les sélections, etc.


 


Tu as juste annoncé au jury : désolé, je n'y connais rien. Je n'ai pas envisagé l'avenir.


 


Si tu le passes en externe, ça veut aussi dire : je suis venu passer ce concours en touriste.


Je n'ai rien lu sur les animations liseuses, rien sur les problématiques du livre numérique.


 


Ce n'est pas juste ton avis personnel qu'un jury te demande, ce sont aussi tes connaissances, c'est d'envisager différentes hypothèses. Du genre, que feras-tu demain si ton maire te demande une animation liseuses.


 


 


Puis, là où le bât blesse encore plus, la question sur les TAP où j'ai répondu que cela avait un rapport avec les activités périscolaires et que la jeunesse en bibliothèque ne m'intéresse pas. Réponse : "Nous allons parler d'autre chose alors...".


 


Là, c'est encore plus mortel pour toi.


D'abord, tu décroches une fois sur un avenir potentiel et là, tu décroches direct sur une des grosses problématiques actuelles de la profession.


 


On ne te demande pas si la jeunesse t'intéresse ou pas, mais ce que tu feras en tant que chef sur le sujet.


On te pose aussi la question sous-jacente : que sais-tu sur le sujet ?


Que feras-tu pour booster ton équipe à prendre les TAP en charge.


 


Tu réponds de nouveau : rien.


 


Lorsque tu aurais dû rebondir, dans les deux cas, sur la musique que tu connais bien.


TAP : musique, tu as des choses à proposer, tu es prêt à prendre des TAP sous le coude. Liseuses, non, mais walkmans oui.


 


Tu devais donner envie pour une embauche, tu devais montrer tes connaissances.


Tu as juste dit au jury : désolé, je n'y connais rien.


 


C'est l'effet que ça donne.


D'où un six pour manque de connaissances/manque d'intérêt.


 


Tu peux ne pas être enthousiaste, mais tu dois montrer que tu es prêt à répondre à une demande des élus.


Tu en as souvent un dans le jury, ce n'est pas innocent.


 


Maintenant, tu sais pour la prochaine fois.


 


 


@Hello


 


Bravo pour ta remontée de boost.


Je vois que tu ne démérites pas. :wink:


 


Réussite ou "échec", ce ne sont que des expériences.


Tout dépend, ensuite, de ce que l'on fait avec ces expériences. Du comment on s'en sert, et du comment on en tire profit.


 


 


@Midola


 


Sauf si ça te booste, rien ne t'oblige à prendre ta décision tout de suite.


Mais tu as raison, il faut être heureux dans son travail.


 


C'est bien que ce concours t'ait donné l'envie de découvrir l'informatique :thumbsup:


Tu as déjà gagné ça, en plus d'éclaircir ton horizon sur ce que tu veux faire par la suite.


 


  Bernard

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On reçoit aussi cet échec ou cette réussite au concours en fonction de sa situation actuelle. Regardez les différences entre celles qui en on quasiment besoin pour vivre, fin de contrat, fin de congés ,puis le vide intersidéral. Regardez l'acharnement de Thoct : contractuel et qui passe le concours 13 fois ! Sans compter celle qui l'ont mais qui courent toujours le risque de voir un B extérieur leur passer devant, et j'en passe et d'être obligées d'aller voir ailleurs pour valider leur concours. Les vraies veinardes, et ce ne sont pas les plus nombreuses, ce sont celles qui l'ont eu et qui ont un poste au chaud quasi-garanti pour elles.


Gagner à un concours ou le rater, c'est rien au fond, c'est le contexte personnel qui fait tout et qui déterminera la suite. L'inégalité face au concours ne commence pas devant le jury. Elle commence bien avant...


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
juliettelanoisette

Ou la la seulement une journée sans passer par le forum et déjà deux pages à rattraper.


 


Bravo à tous ceux qui sont passés et courage courage pour les autres. Nous pauvres petites alsaciennes devront encore attendre "courant" mai pour savoir.


 


Je vois que le grand sujet de préoccupation c'est où je vais avec ou sans concours. Perso je suis comme toi Midola impossible de bouger avant au moins 2 ans et j'ai beau avoir élargi mon cercle (jusqu'à 1h30 de voiture) toujours rien à l'horizon. Mais je ne désespère pas quitte à trouver autre chose en attendant et continuer mes recherches en parallèle. J'ai enfin trouvé le métier que je voulais faire alors je n'ai absolument pas envie de changer de voie. J'espère vraiment que tu pourras trouver quelque chose. Sinon il ne reste qu'une solution tout le monde s'associe et on monte la plus grosse bibliothèque privée qu'on est jamais vue :hyper:


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,


 


Ferris, tu peux me rajouter à la liste !!!!


Les notes, on les a tout de suite en se connectant à son espace personnel : 13 à l'écrit et 16 à l'oral.


 


Mille encouragements à ceux qui le repassent dans 3 ans, et une pensée pour Midola : peut-être qu'avec le recul...


En tout cas, merci aux participants du forum, parce mine de rien, ça a bien orienté mes révisions...


 


Il y avait au départ 3 postes en interne en doc, et 4 ont été admises, c'est possible que le poste au 3ème concours ait été transféré à l'interne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me revois devant le jury, les mains sur les tables, mais avec les doigts entremêlés.... Stressée, stressée stressée...Putain de concours, je t'aurai un jour  (Josiane, 21 avril 2014)


 


Josy ,je suis très content pour toi, plus que ça : heureux! . Tu as été souvent sur ce forum un déclencheur, notre josy, notre mascotte presque à un moment. Une des premières à avoir eu des questions pourries sur la decentralisation, une étrangère à la famille, une "qu'aurait dû passer son capes de doc", une atypique comme je les aime, une qui avait toutes les raisons de paniquer...et qui a paniqué.


 


Bravo Josy, et j'espère qu'on te lira encore souvent sur ce Putain de forum  :heart: 


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo Josy !

Ce sont de bonnes notes, tu peux être fière. Mais comment ça se fait que les reçus voient leurs notes ? Je croyais qu'elles n'étaient communiquées qu'aux non admis ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai également eu le concours sur Rennes et ça fait un bien fou ! Prochaine étape : trouver un poste. Une grosse pensée pour ceux et celles qui ne l'ont pas eu, courage à vous tous et gardez espoir pour l'avenir ! J'ai également vu mes notes en me connectant sur mon espace personnel, j'étais aussi étonnée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je remarque que les candidats qui l'ont eu sont en majorité des personnes en situation précaire, ou n'ayant pas de poste, ce qui n'est pas plus mal finalement. ça donne une chance aux non titulaire de pouvoir trouver un poste fixe (encore que la recherche d'un poste d'assistant est un véritable parcours du combattant !).


C'est vrai que quand on est déjà en poste, ce n'est pas le même enjeu (attention, je n'ai pas dit qu'il n'y avait pas du tout d'enjeu non plus !). On trouve souvent que les concours sont injustes mais comme le dit Ferris, chacun doit relativiser selon sa situation. Personnellement, je n'ai pas à me plaindre. Je suis adjointe du patrimoine titulaire dans une petite bibliothèque (qui va disparaître pour laisser place à une grandre médiathèque d'ici peu), et dans quelques années je pourrai prétendre au concours en interne. C'est rageant, c'est sûr, d'autant que je risque de perdre mes missions dans la future médiathèque au profit d'un B extérieur qui sera recruté pour prendre ma place et mes responsabilités actuelles (parce qu'on ne peut pas compter que sur des promesses, surtout quand elles viennent de gens qui confondent grade et compétences). Mais je ne me retrouve pas sans rien, et ça ne fait que repousser l'obtention du concours de quelques années. Peut-être d'ailleurs que mon profil était davantage "interne" et que je n'avais pas ma place parmi les "vrais" externes. Et je sais qu'il y en a plein dans mon cas. ça ne veut pas dire qu'on ne méritait pas d'avoir le concours, parce que je pense que tout le monde ici a beaucoup travaillé pour ça. ça veut juste dire qu'il faut relativiser (ce que je m'évertue à faire depuis hier) :ermm:


Là où ça me chagrine un peu plus, c'est pour ceux qui comptaient vraiment sur ce concours pour voir enfin la fin de la galère. Là, oui, c'est injuste. Mais je le répète : ne misez pas tout sur un concours. Si vous aimez vraiment ce métier, et que vous voulez travailler en bibliothèque, vous pouvez être recruté directement sans concours en tant qu'adjoint sur des poste permanents. C'est possible. Il faut avoir un peu de mobilité par contre, mais ça existe !!! Si dans un premier temps cela peut vous garantir une stabilité, foncez ! Le concours viendra après.


Alors pour ceux qui ne l'ont pas eu, ne vous découragez surtout pas, ne doutez pas de vos capacités, et ne perdez pas de vue votre objectif !


 


Une bonne dose d'optimisme de temps en temps, ça fait du bien non ? :wink:


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo Epsy. Une réussite pour une "vieille" du Forum, qui postait déjà début 2013. Ca fait plaisir aussi. :)


 


Une des choses qu'il faudrait changer, pour rebondir sur les propos d'Hello, c'est peut-être aussi cette obligation de passer en externe simplement parce qu'on n'a pas assez d'ancienneté en interne. C'est un peu la double peine parce qu'on a bien remarqué aussi que le contenu des questions n'était pas tout à fait identique dans les deux cas et ne donnait pas la même place au vécu pro du candidat.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même si c'est facile de dire ça aujourd'hui, je pense qu'il faut persévérer si on a la chance d'espérer un métier qui nous passionne, c'est rare aujourd'hui!


 


Pour ma part, je tente les concours depuis 4 ans, j'ai été vacataire dans 3 collectivités différentes avec des périodes de chômage et à force d'acharnement, j'ai décroché en une année le concours d'adjoint 1ère classe, un poste dans une grande collectivité et aujourd'hui le concours d'assistant principal...


 


Les différents remplacements que j'ai fait ont parfois été rudes (milieu très rural et temps partiels etc.) mais ils m'ont enrichis (pas financièrement certes!) et c'est peut-être ce qui a fait la différence devant un jury.


 


L'ABF est aussi une grande force pour les aspirants bibliothécaires...


J'assiste à des journées d'études depuis plusieurs années, me suis grandement préparée à l'oral grâce aux retours d'expériences que les participants à ce forum ont eu la gentillesse de partager, je ne manquerai pas de contribuer moi aussi.


 


Bon courage pour les recalés, les efforts payent forcément à un moment ou à un autre!!!


Modifié par sally
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'ABF est aussi une grande force pour les aspirants bibliothécaires...

J'assiste à des journées d'études depuis plusieurs années, me suis grandement préparée à l'oral grâce aux retours d'expériences que les participants à ce forum ont eu la gentillesse de partager, je ne manquerai pas de contribuer moi aussi.

 

Bon courage pour les recalés, les efforts payent forcément à un moment ou à un autre!!!

Merci pour cet engagement à participer et aussi cette reconnaissance implicite du fait que le temps où notre profession se caractérisait par une grande solitude professionnelle est révolue. J'ai connu ça : pas d'internet (imaginez deux secondes...), peu de bibliothèques, contacts rares avec des collègues parfois aussi rares, une profession apparaissant comme lointaine, ou représentée par des grands cadres éloignés du terrain, voilà qui est terminé aujourd'hui. Et grâce à vous, les participants à ce Forum.

 

Un bémol, Sally, sur les efforts qui payent etc...Oui, on peut tenir ce discours. Mais il reste aussi que la précarité qui dure, ça use le moral et le reste. Et les motivations en prennent parfois un coup. Trembler pour son avenir tous les 6 mois pendant des années, ça abîme n'importe qui. Changer de place tout le temps c'est enrichissant, bien sûr, en théorie. Mais c'est parfois usant et démoralisant de quitter un poste qu'on aime. D'être condamné à ne jamais récolter ce qu'on a semé. Partir ou se préparer à partir : ce n'est pas un avenir non plus. Et avec l'impression de n'être qu'un pion, une variable d'ajustement dans une politique de gestion des effectifs... Quant à la vie personnelle....

Modifié par Ferris
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...